• Note de l'auteur

  • 88%
  • 88%

  • We-Vibe Wish
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 04/10/2017
  • Packaging
    Auteur: 95%
  • Aspect
    Auteur: 100%
  • Texture
    Auteur: 100%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 75%

Si vous avez un souhait à faire, peut-être que le We-Vibe Wish sera en mesure de le réaliser. Oui, elle est facile, mais je m’amuse comme je peux ! Et puis, il faut bien que je me décarcasse pour réaliser les tests de sextoys que me demande Mogwai. Comme si c’était une punition, vous allez me dire ! Mais c’est du travail tout ça. C’est donc avec plaisir qu’on se retrouve sur le marché des sextoys proposé par We-Vibe et notamment avec le We-Vibe Wish.

Des sex-toys We-Vibe, Lilou et Mogwai en ont testé tout un tas sur le site. Le dernier en date était le We-Vibe Sync, un excellent jouet pour couple selon eux. Mais ce n’est qu’un bout de l’iceberg. Entre le We-Vibe Unite, le We-Vibe Touch, le We-Vibe Nova ou encore le We-Vibe Rave, vous avez sans doute quelques connaissances à présent sur cette collection de jouets. On va donc voir si le We-Vibe Wish tient ses promesses et surtout, s’il s’agit d’un bon ou d’un mauvais We-Vibe. Car oui, avec We-Vibe, il faut s’attendre au meilleur, mais aussi, au très moyen. Je possède le We-Vibe Tango et je peux vous dire que je l’aime beaucoup.

Merci à Rue des Plaisirs pour l’envoi du Wish de We-Vibe afin de vous le présenter.

Packaging du We-Vibe Wish

we-vibe wish - 2

La face avant de la boîte du We-Vibe Wish

Avec We-Vibe, le packaging est toujours soigné. D’ailleurs, je pense que le prix du produit est en partie dû au packaging. Un beau packaging, ça se paye ! On retrouve donc la patte du constructeur sur cette boîte. C’est une boîte blanche cartonnée qui s’ouvre par le dessus à l’aide de la languette présente.

we-vibe wish - 3

La boîte, vue sur la tranche

Sur la tranche, on découvre que le We-Vibe Wish peut s’utiliser à travers l’application We-Connect, disponible sur Android et iOS. Et au dos de la boîte, nous avons toutes les caractéristiques principales du produit au travers de pictogrammes. Je ne suis pas dépaysé par rapport à ce que je connais déjà.

Le contenu de la boîte

we-vibe wish - 6

Le Wish, couché dans son emplacement

Une fois la boîte ouverte, on retrouve le We-Vibe Wish couché dans son socle. À l’intérieur, toujours bien rangé, on trouve un câble de chargement USB, un manuel d’utilisation et une pochette de rangement satiné. C’est donc assez classique, mais on a tout de même la chance d’avoir une pochette de rangement. De plus, la boîte garde le même aspect que le reste des produits de la gamme, une bonne chose quand on aime les collections. Oui, je pense à Mogwai et à tout ses sextoys, qui ne sont pas faciles à ranger.

Aspect du We-Vibe Wish

we-vibe wish - 7

Le Wish, avec son manuel, son câble et sa pochette

C’est un galet vibrant ! Aucun doute là-dessus ! En le voyant, il rappelle d’autres galets vibrants et produits similaires. Je n’ai pas les modèles en tête, mais Mogwai ajoutera les références des produits. (Note de Mogwai : Tenga Iroha, Matryoshka de Rianne S, Form 5 de Jimmy Jane également.) Et dans les produits qui ont été testés sur le site, il ressemble au Je Joue Mimi ou encore au galet vibrant Desire de Lovehoney. Bref, vous voyez de quoi je parle. Ici, ce dernier est un peu plus gros que les deux autres galets quand on compare les dimensions.

Les dimensions du We-Vibe Wish

we-vibe wish - 1

Assez petit pour tenir dans la paume de la main

Petit, compact, il tient facilement dans le creux de la main. Tout dépend de la taille de votre main aussi. Moi, je n’ai pas de grosses mains, elles sont même plutôt petites, mais cela ne me pose pas de problème. Il mesure 10,4 cm de long pour 6,6 de large avec une épaisseur de 4,1 cm. Il est donc de taille relativement réduite.

Les détails visuels du We-Vibe Wish

we-vibe wish - 14

La pointe du Wish

Comme vous pouvez le voir sur les photos que Mogwai a prises, on dirait un gros galet bleu. D’ailleurs, le bleu sélectionné est très joli ! Je le trouve très agréable à l’œil. Pour ma part, le choix de ce coloris est une bonne chose. J’en ai un peu marre de voir des produits tout rose fluo. Concernant sa forme, c’est difficile à décrire.

Le We-Vibe Wish arbore un design en forme d’arche. Il est courbé pour épouser plus facilement la main lors de son utilisation. Sa forme asymétrique permet de couvrir entièrement la vulve et on peut l’utiliser des deux côtés pour des sensations différentes. Un seul bouton est présent, accompagné de deux aimants magnétiques pour le système de chargement par induction. Je pense qu’avec ça, vous avez une meilleur idée de la chose.

Texture du We-Vibe Wish

Sans surprise, le We-Vibe Wish est constitué entièrement en silicone. La seule partie qui n’est pas en silicone, c’est la zone des boutons. Autrement, c’est uniquement du silicone. Cependant, ce n’est pas un silicone habituel. Ici, celui-ci est très doux, soyeux et légèrement brillant.

we-vibe wish - 11

Un silicone mou

Il présente une souplesse et une mollesse (si ça se dit) qui me fait penser à une sorte de Marshmallow. C’est vraiment un silicone mou comparé à d’autres produits en silicone comme mon Tiger G5. Il me fait penser au silicone mou du Goliate Venus ou encore du Rabbit Relove Black 2 que Mogwai m’a demandé de tester. Ce silicone est de qualité médical, sans phtalates, hypoallergénique, non poreux et sain pour le corps. De plus, il accroche très peu la poussière. C’est une bonne nouvelle. Surtout que j’ai un petit chat et que je ne vous raconte pas les poils que je retrouve un peu partout.

Utilisation du We-Vibe Wish

Selon mes connaissances de testeuse débutante, je sais que We-Vibe font de bons produits pour le clitoris. Mon We-Vibe Tango ne me quitte jamais, je l’adore, mais est-ce que le Wish va me satisfaire ? C’est toute la question ! Avant de vous dire si j’ai pris mon pied avec, je vais vous parler de la manière dont on l’utilise.

Chargement du produit

Vous le savez déjà sûrement, mais un sextoy qui possède un moteur ou plusieurs, demande à être chargé. Pour ce faire, vous avez un câble USB. Il faut 1h30 pour le charger au maximum quand il arrive et on peut l’utiliser pendant deux heures avant de devoir le recharger. Cette durée dépend également de la puissance des vibrations que vous aller choisir. Ici, c’est une durée moyenne. Quoi qu’il en soit, deux heures, c’est largement suffisant pour jouir avec.

we-vibe wish - 9

Chargement du Wish par induction magnétique

Le chargement s’effectue par induction magnétique, mais l’aimant n’est pas très puissant je trouve. C’est un peu le même souci que le système Click’n charge de Fun Factory. Il suffit d’un petit mouvement du fil pour que la connexion ne se fasse plus. Dernier point, vous avez une alerte lumineuse qui s’active quand il ne vous reste plus beaucoup de batterie. Comme ça, vous pouvez le charger pour le lendemain.

À quoi sert le We-Vibe Wish ?

À vous faire vibrer ? Oui, cela va de soi ! Tout comme le Fun Factory Laya II que j’ai déjà testé sur le site, c’est un galet vibrant à destination des zones externes. On peut s’en servir sur le clitoris bien entendu. Mais aussi sur la vulve entière, les lèvres, les tétons et même le frein du pénis, pendant qu’on y est ! On peut le glisser dans une culotte et le laisser faire sans intervenir. J’ai fais l’essai, il tient plutôt bien en place. On peut également s’en servir dans le bain.

we-vibe wish - 10

Une forme asymétrique

Évidemment, comme je suis une Citadine, je n’ai pas de baignoire, mais une douche. Mogwai, c’est la même chose. Du coup, il est waterproof, mais je ne pourrai pas vous dire les différences que cela procure de l’utiliser sous l’eau. Attention, le We-Vibe Wish est selon moi, un jouet pour réveiller son corps, réveiller les zones endormies pour prendre du plaisir doucement, tranquillement. Bref, tout le contraire de moi.

Comment se sert-on du We-Vibe Wish ?

Avec ses mains ! J’ai bien le droit de faire un brin d’humour, non ? Non, rien de plus simple, il n’y a qu’un seul bouton sur ce bidule ! Ne vous trompez pas d’ailleurs avec les deux aimants (argentés) qui servent à recharger le produit avec le système d’induction magnétique. Ça, c’est pour le mode manuel, avec ses mains justement. Puis, vous avez la possibilité de l’utiliser avec un smartphone avec l’application We-Connect. Cette application est la même que pour les autres produits We-Vibe.

Détails sur l’utilisation en mode connecté

Oui, c’est un sextoy connecté. Cela veut dire que l’on peut interfacer le We-Vibe Wish avec votre smartphone. La liaison s’effectue en Bluetooth sur quelques mètres, puis entre deux protagonistes en Wi-Fi, 3G ou 4G. Et ceci, que ce soit sur smartphone ou sur tablette. L’intérêt est de pouvoir envoyer une invitation à une tierce personne pour qu’il puisse contrôler le Wish à distance. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter le test du We-Vibe 4 Plus ! Mogwai a déjà bien expliqué l’utilisation de cette application. Ou vous avez l’article sur les applications connectées pour sextoys pour avoir toutes les informations sur l’application We-Connect.

L’avantage d’utiliser le mode connecté mais surtout, l’utilisation avec votre smartphone en tant que télécommande, c’est que vous avez deux modes supplémentaires ! Eh oui ! Si tu n’as pas de smartphone, dommage pour toi ! Il y a donc le mode Touch, qui permet de contrôler les vibrations et l’intensité en touchant son écran. Et vous avez le mode Tease, avec lequel vous pouvez créer vos propres vibrations !

Les modes présents sur le We-Vibe Wish

we-vibe wish - 4

10 modes de vibrations et encore +

Concernant les modes disponibles sur le We-Vibe Wish, on retrouve les habituels modes du fabricant. Même si Mogwai et Lilou ont déjà détaillé ces modes dans plusieurs produits testés sur le site, revenons un peu aux bases. Et puis, vous aurez mon avis sur chacun des modes présents. C’est donc 10 modes que l’on retrouve par défaut.

  • Power Pulse : une vibration en vague modérée proche d’une vibration constante. Les moteurs ne sont pas très bien synchronisés sur ce mode selon moi. (3 modes PowerPulse disponibles)
  • Pulse : une pulsation rapide. Ce mode masque le problème de synchronisation des moteurs.
  • Wave : une vibration lente de type vague où les deux moteurs augmentent l’intensité puis redescend à une intensité plus basse.
  • Tease : une série de pulsations lentes suivie d’une série de pulsations rapides, toutes à la même intensité.
  • Ramp : une vibration en vague où les deux moteurs augmentent la vitesse doucement jusqu’à une haute intensité puis redescend très rapidement à l’intensité la plus basse pour remonter.
  • Massage : une combinaison de pulsations et de vagues, où les deux moteurs montent jusqu’à une forte intensité avant de redescendre rapidement sur l’intensité moyenne.
  • Cha-Cha : deux bursts d’intensité élevée suivit par trois bursts d’intensités élevées.

Un petit mot sur le mode PowerPulse

Le mode PowerPulse se décline donc en trois intensités. Ces modes sont censés donner des sensations de type vague. Ce sont donc des modes alternatifs. L’intensité des vibrations ne sera pas la même de manière constante et comme vous le savez, je ne suis pas partisane des modes de vibrations saccadées. Mais on verra ça quand j’aurai le Wish collé à mon clitoris.

Lubrification et nettoyage

Waterproof, vous n’avez aucun risque à le nettoyer à grande eau. De l’eau tiède et du savon ou mieux, un toy cleaner. Vous avez l’habitude, Mogwai et Lilou vous en informent à chaque fois. Autrement, vous avez le guide du nettoyage de sextoys écrit par Mogwai à votre disposition. Pour la lubrification, vous savez quoi faire ! Du lubrifiant à base d’eau et rien d’autre ! Une page d’avis en lubrifiant est disponible, mais autrement, moi j’aime bien le Pjur Aqua. Sinon, je sais que Lilou et Mogwai conseillent aussi le Sliquid H20, le YES VM, le YES WB et bien d’autres !

Efficacité du We-Vibe Wish

we-vibe wish - 8

Les deux aimants pour charger le Wish

Pour vous parler du We-Vibe Wish et de ce que j’en ai pensé, j’ai passé un bon moment à tester toutes ses fonctionnalités. J’ai dû appeler Mogwai plusieurs fois pour qu’il m’aide sur certaines parties et sur l’utilisation en mode connecté. En même temps, je ne vais pas devenir une experte du sextoy en quelques jours. Merci à Mogwai pour son aide !

Le mode PowerPulse, bien ou pas ?

Ce mode est semblerait-il le plus intéressant selon We-Vibe. Mais, je dois dire que je n’ai pas trop aimé ce dernier. Vous le savez à présent, il y a deux moteurs dans ce sextoy. Le mode PowerPulse offre une vibration par vagues d’intensité, faible, modérée ou forte, qui ressemble à une vibration constante. Le problème, c’est que les deux moteurs sont censés marcher en phase et ici, j’ai l’impression que ces deux moteurs sont un peu désynchronisés. Et du coup, je ne l’aime pas vraiment. Je n’ai pas l’impression d’avoir une vibration constante, mais plutôt un peu folle et aléatoire. Pourtant, les vibrations sont fortes, j’arrive à être proche du moment de jouir, mais comme je ressens ces vagues un peu alternatives, je perds le fil et cela anéantit l’orgasme que j’étais en train de construire. Et ça, c’est frustrant.

Et des intérêts au mode PowerPulse ?

Par contre, les trois modes PowerPulse ont un certain intérêt ! On peut s’en servir pour faire monter le plaisir jusqu’au maximum, juste avant l’orgasme, puis on stoppe tout. C’est alors qu’on se retrouve alors entre une sensation de plaisir et de frustration. On a donc envie de recommencer à faire monter tout ça et ainsi de suite. À force de faire cela, au bout d’un moment, pour celles qui y arriveront, l’orgasme obtenu sera plus long. C’est comme ça que j’ai réussie à jouir. En jouant sur la montée graduelle du plaisir avec des moments de répit.

Le Wish est-il silencieux ou bruyant ?

we-vibe wish - 16

Le Wish, plutôt silencieux

Eh bien, je dois dire qu’il n’est pas vraiment bruyant. Le bruit généré est correct. Pas trop bruyant mais pas silencieux non plus. C’est tout à fait convenable. Par contre, on peut l’entendre si on se retrouve avec quelqu’un dans la même pièce. Mais pour la puissance qu’il offre, c’est tout à fait acceptable.

Quid de la texture molle ?

we-vibe wish - 15

Une sorte de Marshmallow bleu

Je vous l’annonce, il faut aimer le silicone mou ! En effet, ce type de silicone permet d’appliquer une pression assez précise quand on utilise la pointe du jouet. Ce n’est pas la même chose que de l’acier, du verre ou du bois. Ces trois matériaux étant durs, on ne ressent pas la même chose. La pointe du Wish étant douce, les vibrations vont être plus profondes. On sent que ça pénètre le corps. Quand je compare au We-Vibe Tango, je me rend compte que les vibrations sont plus « superficielles » et restent à la surface, mais le Tango me permet de cibler très précisément mon clitoris. Ceci grâce à sa pointe et son plastique ABS.

Deux points intéressants sur cette texture molle

Cependant, cette texture molle permet deux choses. D’une part, elle accroche plutôt bien le clitoris. Pas trop non plus. C’est tout juste ce qu’il faut pour que cela reste agréable quand on le fait bouger. D’autre part, les clitoris sensibles ne se retrouveront pas saturés de stimulation. Parfois, quand les vibrations sont trop fortes ou trop directes, le clitoris peut s’engourdir et là, bon courage pour arriver à jouir !

Pourquoi faut-il utiliser un smartphone avec le Wish ?

Ici encore, j’ai trouvé deux raisons au fait d’utiliser le Wish avec un smartphone en tant que télécommande. Premier point, je trouve que les deux clips magnétiques pour charger le produit sont assez proches et je dirai même, trop proches du bouton du Wish. Et le second point, c’est la puissance des vibrations. En effet, quand j’utilisais le mode manuel (sans smartphone), les vibrations sont assez puissantes. Par contre, quand on est en mode smartphone, on peut monter l’intensité encore plus fort. C’est un peu comme si le mode manuel proposait des vibrations d’intensité de niveau 7/10, alors qu’avec le smartphone, on pouvait monter jusqu’au niveau 10/10.

we-vibe wish - 13

On dirait presque un haricot bleu vu comme ça

Le pire, c’est quand j’ai éteint le Wish après l’avoir utilisé avec le smartphone. Je l’ai rallumé plus tard en mode manuel et là, j’ai vu que l’intensité était redescendu de plusieurs crans. C’est comme si le mode manuel rebasculait automatiquement le Wish sur le mode acceptable sans smartphone. C’est dommage quand même d’avoir une différence de puissance entre l’utilisation avec le bouton et celle avec le smartphone.

Conclusion sur le We-Vibe Wish

Est-ce que j’ai aimé le We-Vibe Wish ? C’est un peu la réponse que vous attendez, n’est-ce pas ? Pour mon cas, je ne peux pas vous dire que c’est un mauvais produit. Je suis amatrice des modes constants et puissants et ici, avec ces modes alternatifs qui sont tout de même très bien, je perd souvent le fil de l’action. Il faut donc aimer les modes qui varient et dont l’intensité n’est pas constante. Car pour moi, c’est tout de même assez difficile d’obtenir un orgasme avec. Il me faut du temps, bien plus de temps qu’avec mon Womanizer W500. Mais ce n’est pas vraiment comparable.

we-vibe wish - 12

Le We-Vibe Wish, un galet externe connecté

Par contre, We-Vibe respecte bien ses engagements. On retrouve un produit plutôt petit, mais qui offre de la puissance. Mes modes préférés étant le mode massage et Pulse. Après, cela dépend de vos goûts. Un jouet plutôt orienté pour les préliminaires ou lorsque vous avez envie de jouer avec la montée du plaisir. Pour celles qui veulent quelque chose de plus costaud, mais surtout de plus constant dans les vibrations, il sera plus judicieux de partir sur autre chose.

Je remercie à nouveau notre partenaire Rue des Plaisirs pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du We-Vibe Wish afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, si vous êtes intéressés. Vous pouvez également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Avantages

– Une texture molle en silicone
– Un coloris bleu bien choisit
– Un galet vibrant connecté
– Vibrations assez puissantes et profondes
– Mode connecté possible

Inconvénients

– L’utilisation du smartphone pour avoir plus de puissance
– Le mode PowerPulse qui mériterait d’être plus travaillé
– Manque de modes de vibrations constantes
– L’application We-Connect commune à tout les We-Vibe