• Note de l'auteur

  • 96%
  • 96%

  • Amore Love Not War
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 17/12/2022
  • Packaging
    Auteur: 100%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 100%
  • Utilisation
    Auteur: 95%
  • Efficacité
    Auteur: 95%

On continue notre découverte avec le stimulateur Amore Love Not War ! Oui, encore un autre stimulateur clitoridien proposé par la marque, après le stimulateur Maya que nous avons testé il y a peu de temps sur le site, mais aussi le Liebe Love Not War. Cette fois-ci, nous avons un stimulateur en forme de rouge à lèvres, non pas comme le Womanizer 2GO avec son tube bien trop gros pour être crédible, mais plus comme l’ARÄ de Black Edition que nous avons déjà testé.

Encore une fois, on va retrouver un produit éco-responsable et c’est toujours une aussi bonne nouvelle ! Je dois dire que je trouve ce concept d’avoir une batterie identique pour l’ensemble des produits vraiment intéressant, surtout que cela fonctionne très bien ! On va d’ailleurs pouvoir vérifier cela en récupérant la batterie du Maya et/ou du Liebe pour l’inter-changer avec celle de l’Amore afin de voir le résultat ! Sans plus attendre, voici notre test du stimulateur Amore Love Not War !

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir le rouge à lèvres de Love Not War afin de vous le présenter.

Packaging du stimulateur Amore Love Not War

Comme vous avez pu le constater avec le stimulateur clitoridien Maya ou encore le vibro Liebe, il s’agit bien entendu d’une boîte similaire ! En effet, on retrouve un emballage cartonné 100% écologique, notamment par le fait qu’il s’agit de carton recyclé et certifié FSC. Mais aussi, l’utilisation d’encre de soja et de colle écologique. Encore une fois, dès la vente d’un de leur sextoy, Love Not War, par l’intermédiaire de l’association « One Tree Planted », plante un arbre ! Bref, on ne peut rien dire sur la qualité du packaging, mais surtout, son côté éco-responsable.

Sur la face avant, nous avons de nouveau, ce croquis d’un visage de femme, avec sur le côté, un gros autocollant qui nous montre le produit, ses dimensions et d’autres informations utiles. Une fois cet autocollant retiré, on peut ouvrir la boîte et trouver l’Amore dans un socle de maintien en carton recyclé lui aussi. Nous avons également, un quick-start, un schéma des modes vibrants, une présentation des autres produits de la gamme et tout ceci, en carton recyclé. On retrouve bien entendu, le pochon de rangement en fibres naturelles de bambou et un câble de chargement USB. C’est propre, c’est beau, c’est écolo, que demander de plus ?

Amore Love Not War - 1
Amore Love Not War - 2
Amore Love Not War - 3

Aspect du stimulateur Amore Love Not War

Tout comme le stimulateur Maya, l’Amore est vraiment beau ! Et encore une fois, en le voyant, on a envie de l’essayer ! D’ailleurs, entre le Maya et l’Amore, nous retrouvons des similitudes. En effet, tout deux font appel à la même base, c’est-à-dire, la partie avec le bouton qui forme une demi-capsule, sauf qu’au lieu de terminer en forme d’ogive, là, nous avons une extrémité qui se termine en forme de rouge à lèvres, biseauté, à l’image du Tango X notamment ! C’est donc une sorte de mélange entre le Tango X et le Maya.

Nous avons donc toujours une partie qui se dévisse, celle où le logo Love Not War est présent. Encore une fois, on retrouve de l’aluminium brossé, qui fait toujours son petit effet, on ne s’en lasse pas ! Bref, c’est donc un stimulateur clitoridien assez proche du Maya, sauf qu’ici, l’autre partie est en silicone et biseautée.

Les dimensions du stimulateur

Même si on peut penser qu’il s’agit d’un petit stimulateur, en réalité, ce n’est pas vraiment le cas ! Si le Maya était plutôt long pour un stimulateur clitoridien de ce genre (même si le RO-120 mm présente la même longueur), le Amore Love Not War est encore plus long ! En effet, ce dernier mesure 13,5 cm de longueur totale, mais pour un diamètre qui ne change pas, puisque celui-ci est de 2,25 cm, tout comme le Maya.

Les autres détails

Tout comme le Maya, encore une fois, l’Amore est lui aussi, en aluminium (pour sa base), brossé et de couleur « Gris-Or ». Cependant, la partie en silicone, elle, est disponible en deux coloris, soit en orange, soit en gris/noir. Et pour finir, il pèse seulement 97 grammes, ce sont seulement 2 grammes de moins que le Maya. En même temps, comme il s’agit de la même base et de la même batterie, c’est logique que le poids ne change pas vraiment entre ces deux modèles.

Amore Love Not War - 4
Amore Love Not War - 6
Amore Love Not War - 7
Amore Love Not War - 8
Amore Love Not War - 9

Texture du stimulateur Amore Love Not War

Je vous ai déjà parlé du fait que Love Not War utilise de l’aluminium recyclé à 99% et qu’il possède une usine de fabrication alimentée en énergie verte. Mais ici, en plus de l’aluminium brossé, nous avons aussi du silicone ! Nous avons donc toujours un côté doux, lisse sans aspérité pour l’aluminium et du côté du silicone, celui-ci est doux, de qualité médicale, sans latex, ni phtalates. Là aussi, c’est qualitatif, heureusement, sinon, ça ferait un peu tâche !

Amore Love Not War - 10
Amore Love Not War - 11

Utilisation du stimulateur Amore Love Not War

On a déjà expliqué pas mal de choses concernant l’utilisation du Maya et vous allez voir qu’il y a peu de changements entre ce dernier et l’Amore ! À vrai dire, c’est simplement l’embout qui change et, pour le reste, rien ne change véritablement. Mais on va tout de même refaire un point sur son utilisation, cela vous évitera d’aller relire le test du Maya.

Comment le recharger ?

Même batterie, mêmes caractéristiques ! C’est logique, puisque le concept, entre autres, de Love Not War, c’est de proposer une batterie unique pour l’ensemble de sa gamme, que l’on peut inter-changer d’un produit à l’autre, ce qui permet de n’acheter par la suite, que les embouts ou une nouvelle batterie en cas de fin de vie. Pour recharger la batterie de l’Amore, il faut brancher d’un côté, le câble à un port USB alimenté ou encore via un adaptateur secteur. Puis, l’autre bout se branchera sur l’Amore, en dévissant ce dernier pour avoir accès à celle-ci. Comme ça, si vous le rechargez sur votre PC portable par exemple, personne ne se doutera qu’il s’agît d’une batterie d’un sextoy.

Concernant le temps de chargement, celui-ci est identique au Maya. Il faut compter deux heures de temps de chargement pour une heure d’autonomie en moyenne. Certes, ce n’est pas énorme comme ratio, mais c’est le genre de stimulateur qu’on utilise pour se faire jouir rapidement, en voyage par exemple. Et si vous avez deux batteries Love Not War, il suffit de recharger les deux puis de remplacer celle dont l’autonomie est faible afin de continuer à utiliser l’Amore pendant que vous recharger l’autre batterie.

Amore Love Not War - 13
Amore Love Not War - 14

Comment utiliser l’Amore ?

C’est le même bouton que sur le Maya ! Encore une fois, c’est logique. Première chose, il faut vérifier que le mode « Travel Lock » n’est pas activé. Pour cela, il faut garder le bouton enfoncé pendant 5 secondes, afin qu’il vibre pour indiquer qu’il est à présent débloqué. Mais à l’inverse, si le « Travel-Lock » n’est pas activé, il s’activera. En appuyant sur le bouton pendant 2 secondes, le moteur s’allume sur le premier niveau d’intensité du mode continu. Par la suite, une pression permet d’augmenter l’intensité ou de changer de modes vibrants. Et quand on appuie de nouveau sur le bouton pendant 2 secondes, l’Amore s’éteindra.

Au niveau de son utilisation, on pourra s’en servir pour stimuler le clitoris, bien entendu, mais aussi, les tétons, le frein du pénis ou encore plus généralement, la vulve. Il est même possible de jouer avec les températures, même si ici, ce n’est pas vraiment intéressant par rapport au Maya. Étant donné que la partie stimulante est en silicone, c’est surtout la partie en aluminium qui sera froide par exemple.

Quels sont les modes et intensités ?

Encore une fois, pas de surprises ou de changements, on se retrouve de nouveau avec 4 niveaux d’intensité pour le mode constant, puis 6 modes alternatifs fonctionnant avec un modèle prédéfini. Vous avez dans la boîte de l’Amore, un schéma qui indique les différents modes, parmi lesquels nous avons donc le mode constant sur 4 niveaux d’intensité, puis des modes avec des vagues espacées, des vagues plus rapprochées, un mode avec escalier, un autre avec des crêtes, chacun étant divisé en deux, l’un moins espacé dans son modèle et un autre, plus espacé, mais reprenant le même schéma.

Quel lubrifiant choisir ?

Pour ne pas changer, concernant le lubrifiant, il n’est pas obligatoire. Cependant, pour avoir plus de confort, notamment, si votre clitoris est très sensible, vous pouvez faire appel à du lubrifiant à base d’eau. Comme la partie stimulante en forme de rouge à lèvres est en silicone, vous n’avez pas la possibilité d’utiliser un lubrifiant à base de silicone. C’est à vous de voir, de notre côté, on n’utilise pas de lubrifiant pour ce sextoy.

Comment nettoyer l’Amore ?

Tout comme Maya, Amore est waterproof ! Déjà, on pourra prendre son bain avec et en profiter à ce moment-là ! Mais on peut surtout le nettoyer facilement, sans avoir peur d’abîmer la batterie par exemple. Il faudra donc le passer sous de l’eau tiède, avec un peu de savon doux, puis le faire sécher à l’air libre par la suite. Rien de bien difficile à vrai dire. Faites attention tout de même à ne pas utiliser un chiffon abrasif pour le sécher, l’aluminium ne va pas trop aimer.

Amore Love Not War - 12
Amore Love Not War - 17
Amore Love Not War - 18

Efficacité du stimulateur Amore Love Not War

Nous voici enfin au moment le plus intéressant, celui où l’on vous partage notre avis ! Pour l’occasion, j’ai rechargé l’Amore au maximum afin que Kitty puisse s’en servir à quelques reprises afin de vous indiquer ses retours d’utilisation. Le Maya fut une réussite, le Liebe, également, vous vous doutez bien que l’Amore devrait suivre la même voie ! Voici notre avis sur l’Amore Love Not War !

Ergonomie et maniabilité de l’Amore

Autant le dire, entre le Maya et l’Amore, rien ne change vraiment ! C’est même quasiment la même chose, si ce n’est sur un élément. C’est un stimulateur clitoridien de type « bullet », mais comme annoncé plus haut, il est tout de même plus long qu’une capsule vibrante habituelle.

Concernant son poids, celui-ci est bien réparti, même si je trouve un léger contre-poids du côté des commandes, étant donné que nous avons une tête en silicone par rapport au Maya. Mais encore une fois, quand on compare au RO-120 mm en plastique ABS, nous avons vraiment l’impression d’avoir un produit de qualité en main.

Tout comme le Maya ou Liebe, on peut tenir le stimulateur à deux doigts ou un peu plus dans la paume de la main, c’est hyper maniable, rien à redire sur ce point. Comme pour les deux premiers modèles, on trouve toujours le bouton pas hyper bien placé, mais c’est ainsi, on s’y fait. Attention tout de même si vous vous retrouvez avec du lubrifiant sur les doigts ou même de la mouille, l’aluminium, ça glisse.

Stimuation clitoridienne et puissance des vibrations

Encore une fois, malgré sa taille, l’Amore Love Not War est loin d’être un petit stimulateur clitoridien ! C’est en réalité, un stimulateur puissant ! Les vibrations sont fortes et profondes, même si on sent qu’au dernier niveau d’intensité, elles perdent un peu en profondeur, mais la puissance de celles-ci, rattrapent largement l’ensemble.

Malgré la puissance des vibrations, on ne ressent pas de fourmillements dans les mains ou dans le bras. C’est parfait, et même, un peu mieux encore que le Maya ! Concernant la stimulation en elle-même, on peut tout à fait jouir au premier niveau d’intensité. Avec sa tête en silicone, on peut plus facilement jouer avec qu’une capsule vibrante en plastique ABS. Sa tête biseauté, permet de varier les zones stimulées, en passant d’une stimulation plus large à une stimulation plus ciblée.

Le bruit

Concernant le bruit de l’Amore, il est un tout petit peu plus sourd que le Maya. Ici, les vibrations semblent un peu atténuées par le silicone. Mais encore une fois, ce n’est pas un stimulateur très bruyant. Il est dans une bonne moyenne. Kitty peut l’utiliser dans la chambre sans que je ne m’en aperçoive. Par contre, à côté, on l’entend facilement, notamment sur le niveau d’intensité le plus haut.

Retour d’expérience globale et stimulation vaginale

Pour vous en dire un peu plus au sujet de l’Amore, nous l’avons aussi testé à deux, avec moi aux commandes. C’était un dimanche, où j’avais décidé de faire jouir Kitty à la chaîne ! Après lui avoir bouffé la chatte pendant un bon moment à plusieurs reprises pour la faire jouir, j’ai continué dans la chambre, alors qu’elle était allongée sur le dos. Reprenant mon cunnilingus, j’ai attrapé l’Amore pour le mettre en route sur le premier niveau d’intensité.

Ici, nous n’avons pas la sensation de « frais » de l’aluminium, puisque la tête est en silicone. Quand il fait froid, c’est mieux. J’ai pu placer l’Amore, au niveau de son clitoris, parfois de manière biseautée pour stimuler de manière plus large son clitoris, mais aussi, avec la pointe, juste sous le capuchon. J’ai pu ainsi la faire jouir, avant de reprendre une double stimulation avec ma langue et l’Amore.

Kitty a joui deux fois ainsi, avant que je joue avec sa chatte pour faire des va-et-vient. Certes, l’effet de remplissage n’est pas là, mais la taille de cette capsule vibrante est plus longue qu’à l’habituel, ce qui permet également de venir stimuler le vagin, mais aussi, le point G, en plaçant la tête biseautée contre celui-ci.

Bref, je ne vous fais pas un dessin, mais une fois que Kitty a jouie à de multiples reprises, sa chatte avait trempée le lit et les draps ! Aucun doutes, l’Amore rejoint sans souci le club « select » des sextoys de la table de chevet ! Oui, ce n’est pas courant que cela se produise, au vu des nombreux produits que l’on reçoit chaque mois ! Une réussite cet Amore !

Kitty & Mogwai

Amore Love Not War - 15
Amore Love Not War - 16

Conclusion sur le stimulateur Amore Love Not War

Amore Love Not War - 5
Amore Love Not War - 19

Après Maya et Liebe, Amore est encore une fois une petite pépite ! Je dois avouer que Love Not War nous propose une sérieuse collection de sextoys de qualité ! Certes, je trouve le bouton un peu trop dur et pas forcément hyper esthétique, mais en dehors de cela, c’est une petite perle ! Maintenant, on a envie de tester une petite wand de chez eux, mais cela, c’est un autre souci et plutôt une bonne chose ! 

Si vous ne connaissez pas encore Love Not War, vous êtes à présent servi ! Attention, on devient accros à leurs joujoux, il faudra faire des choix, pas comme nous ! Bref, l’Amore est un excellent stimulateur clitoridien sur le marché dans son domaine et il le fait savoir !

Avantages

  • Une société responsable
  • Un produit eco-responsable
  • De l’aluminium de qualité
  • Un beau design
  • Le coloris « Grey-Gold »
  • Puissant
  • Batterie interchangeable
  • Une batterie pour X sextoys Love Not War
  • Une petite perle !

Inconvénients

  • Vibrations plus de surface à haut niveau
  • L’aluminium, ça glisse
  • Un peu bruyant, mais ça passe au final

Je remercie à nouveau Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Amore Love Not War afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Passage du Désir