• Note de l'auteur

  • 79%
  • 79%

  • Fun Factory Laya II
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 29/09/2017
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 80%
  • Texture
    Auteur: 90%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 65%

Voici le Fun Factory Laya II, le successeur du Layaspot du constructeur. Oui, j’ai bien appris ma leçon. La première version est présentée par la marque comme étant leur jouet le plus populaire. C’est assez étrange car je n’en avais très peu entendu parler avant que le Fun Factory Laya II n’atterrisse entre mes mains, grâce à Mogwai. La précédente version n’a pas eu l’honneur d’être testé sur le site, il est temps que je me rattrape avec le Fun Factory Laya II en Black Edition. Il s’agit de mon premier test pour le site. Mogwai m’a bien montré ce que je devais respecter dans la construction du test, j’espère que tout va bien se passer. Et merci à lui pour cette chance d’être une des testeuses du site !

Cette version du Laya II fait partie de la même série collector que celle du Fun Factory Big Boss G5 Black Edition que Lilou et Mogwai avaient eu l’occasion de vous présenter. Nous allons donc voir si ce sextoy porte bien son nom et s’il s’agit véritablement d’un best-seller du constructeur. J’avoue que je suis assez sceptique, mais on ne sait jamais, on peut toujours se faire surprendre. Surtout moi !

Merci à Fun Factory pour l’envoi du Laya 2 édition black afin de vous le présenter.

Packaging du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 1

La boîte du Laya II

Chez Fun Factory, il y a rarement des changements dans le packaging. Je possède d’ailleurs le Tiger G5 et c’est la même boîte. Seules les couleurs changent, car là, c’est une édition spéciale. C’est toujours une boîte cartonnée dorée avec un fourreau. J’aime bien ce type de boîte malgré tout, car d’une part, elles sont pratiques pour ranger. Et d’autre part, elles ne changent pas au cours des années. Et dans une collection, ça fait toujours plus classe ! N’est-ce pas Mogwai ?

Fun Factory Laya II blackline - 2

La boîte vue de côté

À l’intérieur de cette boîte, on retrouve le Fun Factory Laya II et un cordon de charge Click’n charge de Fun Factory. Je n’aime pas trop ce cordon, mais si vous avez déjà un sextoy Fun Factory, vous devez le connaître. Il y a aussi, un petit manuel de présentation des produits Fun Factory et c’est tout. Pas de housse de rangement, on reste sur ce que l’on trouve habituellement chez Fun Factory. Bon, ce n’est pas mal pour une première, non ?

Aspect du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 4

Un design Fun Factory typique

Définir le Fun Factory Laya II est compliqué. Tout comme vous donnez ses dimensions. Vu qu’il s’agit d’un galet vibrant qui a pour vocation de faire vibrer les zones externes, inutile de vous parler de sa longueur d’insertion. Et non, ce n’est pas un galet de plage. Ni sable, ni soleil sont livrés avec ce sextoy. Le but n’est pas de vous l’introduire dans le vagin, non plus. Le Fun Factory Laya II ressemble finalement à une sorte de souris d’ordinateur incurvée ou encore à un rasoir électrique. C’est une sorte de galet fin et incurvé qui tient au creux de la main. En même temps, les photos de Mogwai vous aideront à mieux cerner le produit.

Les dimensions du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 6

Petit et compact, il tient dans la main

Comme je vous le disais précédemment, le Laya II est un galet vibrant. Il mesure 10,5 cm de longueur pour une largeur maximale de 4,1 cm. Il tient facilement dans la main et ne pèse que 96 grammes. De plus, il est clairement discret et passe-partout. Je peux le cacher dans mon sac à main sans problème, il ne prend pas beaucoup de place.

Les détails du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 10

Trois boutons de commandes et les aimants du système click’n charge

Disponible en noir à travers l’édition Black Line, il possède trois boutons que l’on retrouve habituellement sur les produits Fun Factory. Le bouton « + », le « – » et le « Fun ». C’est les même que sur mon Tiger G5. On remarque également sous le Laya II, une partie creuse en plastique pour une meilleure prise en main. Deux aimants sont également présents sur la face avant pour recharger le produit avec le système Click’n Charge. J’ai hâte de l’essayer, car c’est mon premier test, mais aussi car il s’agit d’un produit Fun Factory. En général, ils font tout de même de bons produits.

Texture du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 11

Du silicone et du plastique ABS

Chez Fun Factory, on connaît tous le problème avec leur silicone. Enfin, moi, sur mon Tiger G5, je le remarque. Cela confirme les dires de Lilou et Mogwai sur le silicone Fun Factory. Même si depuis quelque temps, sur les derniers modèles comme le Fun Factory POP, le silicone prendrait moins la poussière qu’avant. Je n’ai pas pu vérifier, c’est Mogwai qui le dit. Ici, le silicone attrape toujours facilement la poussière. C’est donc un peu chiant. Il faudra le rincer à l’eau pour l’utiliser. Ce silicone est correct tout de même dans l’ensemble.

Fun Factory Laya II blackline - 9

Le creux en plastique ABS

Cependant, le Fun Factory Laya II semble être constitué de plastique ABS, recouvert d’une couche de silicone. Ce n’est pas un produit constitué uniquement de silicone. On sent quelque chose de plus dur à l’intérieur. Autrement, le silicone est sain pour le corps, il ne contient ni phtalates, ni latex. C’est un matériau hypoallergénique. Bref, c’est un matériau très répandu, mais également très safe. Je pense que vous l’avez assez lu sur le site.

Utilisation Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 12

Allumage du Laya II

Comme tous les produits à moteur et à commandes, il y a quelques trucs à savoir pour l’utiliser correctement. Cela ne sert à rien de s’énerver dessus et de le balancer pas la fenêtre s’il ne s’allume pas. Pas besoin d’avoir un cours magistral à son sujet, mais avec les informations suivantes, vous serez un peu plus à l’aise avec ce dernier. Enfin, j’espère ! C’est quand même ma mission !

Comment utiliser le Fun Factory Laya II ?

Fun Factory Laya II blackline - 5

Ce qu’on trouve dans la boîte

Ce petit vibromasseur qui tient dans la main a pour but, de stimuler les zones externes par vibration. Que ce soit pour le clitoris, les lèvres et la vulve entière. Il n’est donc pas fait pour être inséré dans le vagin. Ni autre part d’ailleurs. C’est le principe d’un galet vibrant. C’est un sextoy pour une utilisation externe. Si vous n’êtes pas clitoridienne pour un sou, le Fun Factory Laya II ne sera pas fait pour vous. Heureusement pour moi, je suis majoritairement clitoridienne, c’est une bonne chose, non ? Autrement, ça n’aurait pas grand intérêt de vous en parler.

Comment charger le Laya II ?

Fun Factory Laya II blackline - 8

Chargement du Fun Factory Laya II

Avec son système de chargement Click’n charge, il suffit de clipser ce dernier sur le Laya II et de brancher la partie USB sur un PC ou sur un adaptateur secteur pour une charge plus rapide. Avec mon chargeur de téléphone portable Samsung, ça fonctionne très bien. La charge s’effectue par induction magnétique. Voilà pour le terme scientifique ! Attention à bien être sûr que le système Click’n Charge soit bien aimanté. On le voit facilement si la LED s’allume. Il suffit de tirer un peu sur le fil pour que la liaison ne soit plus effectuée. C’est pour cela que je n’aime pas trop ce système de chargement, même s’il fonctionne correctement. Quand je ne fais pas attention, je me prend les pieds dedans et je manque de me péter une cheville. C’est ça aussi, la classe Fun Factory !

Quels sont les modes de vibrations disponibles ?

Fun Factory Laya II blackline - 13

Une forme très incurvée

Il y a 10 modes de vibration sur le Fun Factory Laya II. Quatre modes d’intensité continues plus ou moins importantes. Puis, vous avez six modes rythmés, comme le système de vagues, de mitraillettes, bref, de l’alternance. Le genre de mode qui est souvent laissé de côté par les utilisatrices. La majorité du temps, elles préfèrent les modes continus. Et évidemment, je fais partie de cette catégorie. Je me demande d’ailleurs qui aime vraiment les modes vibrants alternées. Je me doutes que leurs présences est justifiables par le constructeur. Pour finir, il y a trois boutons pour contrôler l’engin. Mais ça, j’en ai déjà parlé !

Les autres points concernant son utilisation

Fun Factory Laya II blackline - 15

La forme étrange du Laya II

Le Fun Factory Laya II est étanche. Cela veut dire que vous pouvez l’éclabousser et logiquement, l’utiliser sous l’eau. Chez moi, j’ai une douche et non une baignoire. Mais je peux vous dire que je n’ai pas eu de soucis pour l’utiliser en même temps que ma douche. Après, ça ne change pas grand chose.

Il y a également un système de protection sur le sextoy, pour les déplacements. Il s’agit de la fonction Travel Lock, permettant de verrouiller l’objet afin d’être sur qu’il ne s’allume pas pendant le transport. On ne sait jamais, je n’ai pas envie que mon sac à main se met à vibrer dans la rue. Le Laya II ne possède qu’un moteur, les vibrations ne seront donc pas très fortes, quoi que, il faut voir à l’utilisation. Un grip est également présent pour la prise en main. C’est la partie en plastique ABS visible et légèrement brillante.

Comment nettoyer le Fun Factory Laya II et quid de la lubrification ?

Pour le nettoyer, c’est simple. De l’eau tiède et du savon feront l’affaire. J’ai bien retenu les leçons de Mogwai et Lilou. Si vous avez un toy cleaner comme le Yes Cleanse ou le nettoyant de Pjur, ces derniers feront le job. Pour en savoir plus sur le nettoyage, vous pouvez consulter le guide du nettoyage de sextoys réalisé par Mogwai. Quant à la lubrification, vu qu’il s’agit d’un sextoy en silicone, prenez un lubrifiant à base d’eau. Le Sliquid H20 ou encore le Pjur Aqua. Bref, vous avez le choix ! La page d’avis en lubrifiant du site pourra également vous aider à trouver celui qui vous convient.

Efficacité du Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 14

Trois boutons, avec le +, le – et le Fun

Pour vous parler du Fun Factory Laya II, je suis tout de même mieux placé que Mogwai. En même temps, c’est pour cela qu’il a besoin de moi. Car j’ai un clitoris et un vagin. Et pas lui. Oui, je suis chanceuse ! Évidemment, Mogwai m’a fait un cours express sur l’univers de sextoys et sur les sujets que je devais aborder également dans les tests ! Il m’a également prêté plusieurs jouets indispensables selon lui, pour être en mesure de faire des comparaisons avec celui-ci. Voici mon avis !

Mon Avis

Quelle pression ! Mon premier avis en matière de sextoys ! J’espère être à la hauteur ! En même temps, si ça ne va pas, ça sera la faute de Mogwai ! Rassurez-vous, je ne suis pas une débutante dans les sextoys. J’ai déjà quelques jouets chez moi, dont le Womanizer W500 et la Njoy Pure Wand. Mais aussi, quelques godes en silicone, un We-Vibe Tango et même un harnais. Celui-ci par contre, je m’en suis jamais servie. Et j’ai également d’autres babioles en tout genre. Allez c’est parti !

Un sextoy pour faire monter l’excitation

Je l’ai comprise assez rapidement, le Laya II est avant tout un galet externe qui vibre. Inutile de chercher à l’insérer à l’intérieur de votre vagin. Je le redis, comme ça, vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenus. Vous faites ce que vous voulez après, mais je n’irai pas vous amener aux urgences lorsqu’il aura été aspiré. Non, non, non, son but est d’être le jouet des préliminaires. Il peut couvrir ma vulve entière, faire vibrer mes tétons et même ma culotte quand je l’insère à l’intérieur en le tenant par les cuisses. Mais, il ne faut pas déconner, même s’il est plus puissant (à priori) que le Layaspot (le premier modèle) et à présent rechargeable, il reste un galet externe pour débutantes.

Ergonomie et manière de l’utiliser

Comme je vous le disais juste avant, le Fun Factory Laya II est un stimulateur externe. Quand je le plaque contre ma vulve, il épouse bien mes formes et notamment l’os du pubis. J’avoue que je dois tout de même presser fortement celui-ci contre mon clitoris pour avoir des sensations agréables et correctes. Autrement, ça manque de pression, c’est trop gentillet. J’aime bien l’utiliser en me mettant à genoux, faire glisser le Laya II entre mes cuisses et le maintenir ainsi. En plus, je peux sucer en même temps, c’est pratique. Bah quoi, faut pas se priver, non ?

Orgasme ou pas ?

Je tiens à dire que la partie en plastique, qui forme un creux, se plaque bien contre mon clitoris, mais c’est également la zone qui vibre le moins fort. En gros, je dois maintenir le Laya II très bien plaqué, autrement, les vibrations sont trop faibles. Pour moi, il est très difficile de jouir avec. Je suis habituée à des stimulations plus fortes au niveau de mon clitoris et ici, ce n’est pas le cas. Je vous rappelle que je possède le Womanizer W500, alors je sais ce que c’est, qu’une vraie stimulation clitoridienne qui envoie. Pourtant, avec la pointe que forme le Laya II, je peux appliquer une stimulation plus précise, mais ce n’est pas aussi précis que mon We-Vibe Tango par exemple, avec sa pointe qui permet de faire vibrer une zone très petite et surtout, très fort.

Les autres points

Pour terminer, je le trouve plutôt silencieux, comparé à d’autres produits que j’utilise. Et je dois dire qu’il n’est pas pratique à utiliser à deux. J’ai tenté de m’en servir avec un mec que j’ai rencontré, il y a peu. Oui, je suis célibataire, mais c’est une situation qui me convient très bien. En missionnaire, j’avais le Laya II plaqué contre mon clitoris, mais le souci, c’est qu’il ne restait pas beaucoup de place pour la pénétration. En même temps, ce n’est pas bien grave, je trouve que c’est un jouet à utiliser seule, plutôt qu’à deux. Et puis, dans ma situation, vu que mon plan cul n’était pas à la hauteur de mes attentes, ce n’était pas un problème. Du coup, j’ai terminé par me faire jouir avec le Womanizer à son départ.

Conclusion sur le Fun Factory Laya II

Fun Factory Laya II blackline - 7

Un galet vibrant pour les zones externes

Au final, il faut bien le dire, c’est vraiment un produit pour débutantes. Je ne me considère pas comme une grande connaisseuse, mais quand même. C’est un jouet pour celles qui cherchent un galet vibrant pour apprendre à prendre du plaisir avec un sextoy et surtout pour faire monter l’excitation. Ou simplement jouer un peu plus pendant les préliminaires. Waterproof et discret, il sera un peu plus utilisé en voyage ! On dirait un taser tout de même, vous pouvez peut-être même vous défendre avec. Je n’ai pas essayé, au cas où. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le galet vibrant du siècle, mais il reste correct pour celles qui souhaitent découvrir ce type de jouet.

Je remercie à nouveau Fun Factory pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Fun Factory Laya II afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également chez plusieurs de nos partenaires.

annonce lovehoney

Profitez de notre offre exclusive avec Lovehoney ! 15% de réduction sur votre commande dès 40€ avec la livraison gratuite en prime ! Tout ça, rien que pour nos lecteurs et lectrices !

J’EN PROFITE

Avantages

– Discret et transportable
– S’adapte bien à ma main
– Silicone qui prend moins la poussière
– Très bien pour les préliminaires

Inconvénients

– Manque de puissance
– Je suis obligé de le plaquer contre mon clitoris
– Pas pratique à deux