• Note de l'auteur

  • 72%
  • 72%

  • Stimulateur Doña
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 26/01/2018
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 75%
  • Texture
    Auteur: 85%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 50%

Voici le stimulateur Doña de Passage du Désir ! Oui, encore un nouveau sextoy qui nous vient tout droit de chez Passage du Désir ! Oui, cette boutique propose leurs propres sextoys depuis un moment déjà. Sur le site, vous avez déjà eu l’occasion de lire les tests du gode Micka l’indolent et du plug Fonfon le Courtisan. Mais aussi, du vibromasseur pour point G Gilda ou encore du rabbit Elma. Vous avez même pu lire le test du chapelet Peter ou encore du vibromasseur Daya. Ça commence à en faire des tests de sextoys Passage du Désir, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, je suis là pour vous parler du stimulateur clitoridien Doña, alors voici le test de celui-ci avec la participation de Candy !

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour l’envoi de ce stimulateur clitoridien avec sa langue afin de vous le présenter.

Packaging du stimulateur Doña

Commençons par la boîte. Avec Passage du Désir, nous avons le droit à une belle boîte cartonnée, rigide et noire avec quelques touches de bleu. C’est plutôt sobre et élégant dans l’ensemble. Il y a un système aimanté pour fermer le clapet de la boîte, ce que je trouve assez pratique. À l’intérieur, on retrouve une sorte de rangement en mousse rigide de couleur noire avec à l’intérieur, le stimulateur Doña, un câble de chargement USB par induction magnétique et une notice d’utilisation en français. Il n’y a donc pas de pochette de rangement, mais la boîte pourra servir pour stocker le produit.

La partie Eco-Friendly

Ici, Passage du Désir fait le choix de faire appel à du carton et de la mousse. Tout ceci se recycle très bien, c’est donc une bonne chose pour notre petite planète Terre. C’est toujours bien de penser à elle.

Aspect du stimulateur Doña

C’est vraiment une drôle de bête… Je ne sais pas trop comment le décrire, mais on dirait un peu un stimulateur clitoridien à la mode. Vous savez comme le Womanizer W500, le Lelo Sona ou encore le Satisfyer Pro 2. C’est vraiment à quoi il ressemble quand on le regarde vite fait. Puis, en l’étudiant un peu plus, on se rend compte que le système proposé est différent. En effet, on peut voir qu’il possède une sorte de trou où on aperçoit une sorte de petite langue, entourée de stries creusées. C’est étrange, mais pourquoi pas.

Les dimensions du stimulateur Doña

C’est un sextoy relativement petit. Oui, ne vous attendez pas un quelque chose d’aussi gros que le Womanizer + Size par exemple. Ici, le stimulateur Doña mesure 9,5 cm de longueur pour une tête affichant un diamètre d’environ 5 cm de diamètre. Là au moins, il ne devrait pas y avoir de problème par rapport à la taille de votre clitoris. Autant le Lelo Sona et Sona Cruise affichait un trou d’un diamètre de 1 cm, ce qui est vraiment petit, autant ici, le Doña propose 5 cm. Est-ce mieux ou moins bien ? On le verra un peu plus tard.

Les détails visuels du stimulateur Doña

Comme je vous le disais, à part le fait qu’il semble solide, qu’il n’est pas très beau et qu’il existe seulement en violet, il possède une tête particulière. C’est une sorte de trou ou une bouche d’alien avec une langue au milieu en plastique souple. Je vous en dirai un peu plus par la suite, mais ce n’est pas commun quand on compare aux stimulateurs clitoridiens du marché actuel.

Texture du stimulateur Doña

Le stimulateur Doña est constitué d’une coque rigide en plastique ABS avec un revêtement en PU et du silicone de qualité moyenne, qui prend un poil la poussière. Rien de bien méchant, mais on sent que ce n’est pas non plus du silicone de haut grade. L’ensemble est correct et satisfaisant. Ces deux matériaux sont hypoallergéniques et ne contiennent ni phtalates, ni latex. Bref, tout va bien de ce côté.

Utilisation du stimulateur Doña

À quoi sert le stimulateur Doña exactement ? Car je vous en parle, mais peut-être n’avez-vous pas encore saisi son concept ? Je pense que vous avez facilement imaginé son fonctionnement, mais parlons tout de même de ce qu’il tente d’apporter. Ici, le Doña cherche à stimuler le clitoris par vibrations à l’aide d’une petite langue interne qui bouge très vite de haut en bas. Ce n’est donc pas la même chose que le Sqweel Go, qui lui, proposait une roue entière composée de plusieurs langues qui tournoyait. Ni comme la Bodywand 360, qui tournait sur elle-même en donnant plusieurs coups de « fausses langues ». Tentative de simuler un cunnilingus sans en être un vraiment ? Voyons ça en détail !

Comment recharger le Doña ?

Tout simplement en utilisant le câble de chargement fournit. Oui, on ne va pas faire compliquer non plus. Vous prenez donc votre câble, vous le clipser au Doña avec les deux aimants et vous branchez l’autre bout à votre ordinateur. Si vous avez un adaptateur secteur, le chargement ira encore plus vite. Il faut compter une heure de temps de chargement pour deux heures d’utilisation en moyenne. Un témoin lumineux rose est présent d’ailleurs, pour la charge et lors de son fonctionnement.

Comment contrôle t-on le Doña ?

Avec un seul bouton ! Oui, le stimulateur Doña est loin d’être compliqué à utiliser. On ne peut pas se tromper ! Ce bouton permet donc de tout faire. En appuyant quelques secondes dessus, on peut l’allumer ou l’éteindre. Puis, une pression sur ce dernier, permet de cycler entre les différents niveaux d’intensité proposés. Oui, je dis « cycler », car on peut d’une pression, redescendre au premier niveau, une fois le dernier atteint. Jusqu’ici, tout va bien, rien de compliquer.

Comment nettoyer et lubrifier le Doña ?

Pour le nettoyage, rien de plus simple car il s’agit d’une seule pièce et qu’il est waterproof. On pourra donc s’en servir sous l’eau et le laver sans crainte. Il faut juste faire attention à bien nettoyer l’ouverture, autrement rien de bien sorcier. Un peu de savon avec de l’eau tiède et un coup de Toy cleaner et le tour est joué. Si vous voulez en savoir plus au sujet du nettoyage, n’hésitez pas à consulter le guide du nettoyage de sextoys.

Pour la lubrification, sachant qu’il y a du silicone, autant ne pas prendre de risque et choisir un lubrifiant à base d’eau. Comme souvent, je recommande les mêmes. Le Pjur aqua, le lubrifiant Sliquid H2O ou encore le YES WB. Il existe beaucoup de lubrifiant sur le marché, n’hésitez pas à faire votre petite sélection. La page d’avis en lubrifiant du site pourra peut-être vous aider à faire votre choix.

Quels sont les modes présents disponibles ?

Vous avez uniquement 6 intensités de vibrations et coup de langue. Ici, vous n’avez pas de modes alternés, il s’agit uniquement de stimulation continue avec 6 niveaux d’intensité réglables. Ce n’est pas plus mal, car souvent, les modes saccadés, alternatifs et autres, sont moins intéressants.

Efficacité du stimulateur Doña

C’est le moment de vous faire mon compte-rendu car j’ai un clitoris ! Eh oui, avoir un clito, ça présente des avantages pour tester des sextoys !

Un concept qui ne fonctionne pas pour moi

C’est là que je dois vous dire que je suis vraiment déçue. Oui, carrément déçue. En effet, quand j’ai vu ce sextoy avec sa bouche et sa petite langue, je me suis dit que ça pouvait être sympa de voir ce que je pouvais ressentir. Non, pas que je m’attendais à retrouver la sensation d’un cunnilingus, faut pas pousser, mais j’étais curieuse de voir le résultat. Eh bien, c’est raté pour ma part.

Qu’importe la manière dont j’essaye de le mettre, à aucun moment, mon clitoris se retrouve en contact avec la langue. J’ai un petit clitoris, c’est peut-être la raison à ce problème, mais ici, aucun contact entre mon clito et cette langue. Est-ce la langue qui est trop petite ? Bien sur que oui ! Ce n’est pas à mon clitoris de s’adapter au jouet, mais bien l’inverse. Et ici, ce n’est pas le cas.

Que ressent-on question sensation ?

Eh bien encore une fois, pas grand-chose. Pour le clitoris, c’est le néant. Ok, si on monte l’intensité au maximum et qu’on colle le Doña contre sa vulve, on peut arriver à stimuler les lèvres et amener quelques stimulations agréables. Je pense même qu’on peut arriver à atteindre l’orgasme comme ça. Mais ce n’est pas la question. Ce n’est pas pour cette forme d’usage que le stimulateur Doña a vu le jour. C’est dommage

Intensité et précision des vibrations

Ici aussi, c’est décevant. Il n’y a que 6 niveaux d’intensité et je dois dire que même sur le niveau maximum, je trouve qu’il manque de puissance. Mais aussi de précision. Clairement, ce n’est pas aussi spécifique que le Lelo Sona et Sona Cruise que j’ai eu l’occasion d’essayer et de tester. Autant vous dire que vous pouvez tout de suite utiliser le niveau 5 ou 6 pour avoir quelques sensations intéressantes.

Orgasme ou pas quand même ?

Bon, oui, j’ai tout de même réussie à jouir avec. Mais j’ai dû vraiment me concentrer pour y parvenir. Ce n’est pas normal pour moi, quand on s’attend à une stimulation du clitoris. Non, je reste sur mon idée que je trouve ce produit décevant et pas adapté à la taille de mon clitoris.

Candy Sweet

stimulateur doña - 13
stimulateur doña - 16

Conclusion de Candy sur le stimulateur Doña

Au final, vous avez compris que je n’ai pas été entièrement satisfaite de ce stimulateur. C’est dommage, car il proposait quelque chose de différent, mais parfois, cela ne fait pas tout.

Avantages

  • Produit de qualité d’ensemble très correcte
  • Facile à utiliser
  • Un seul bouton pour tout faire
  • Packaging sobre et élégant

Inconvénients

  • Les intensités un peu faiblardes
  • Le manque de précision
  • Mon clitoris n’est pas stimulé
Passage du désir

Passage du désir

Je remercie à nouveau Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du stimulateur Doña afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Espace Plaisir

promo-pdd