• Note de l'auteur

  • 92%
  • 92%

  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 90%
  • Efficacité
    Auteur: 90%

Fun Factory revient en force avec une nouvelle gamme de pulsateurs, dont le Fun Factory Stronic G fait office de premier modèle. J’ai demandé à Candy si elle avait envie envie de le tester et elle a bien sur répondu positivement. En même temps, qui n’aurait pas envie de dire « Oui » ? C’est donc après les Fun Factory Stronic Drei, Zwei et Eins que le Fun Factory Stronic G a vu le jour.

Puis, il y a eu une suite avec la fusion entre deux modèles, le Fun Factory Bi Stronic Fusion. Un curieux mélange entre le Stronic Drei et compagnie et le Fun Factory Miss Bi. Voilà pour la partie histoire. C’est donc avec un grand plaisir que je vais vous parler du Fun Factory Stronic G et sa qualité allemande ! Dédié au point G, on va voir si ce pulsateur va réussir à satisfaire Candy ! Ses courbes vont sûrement la laisser sans voix et elle n’aura qu’une envie, l’essayer ! Voici le test du Fun Factory Stronic G !

passage du désir

Merci à Passage du désir pour nous avoir fait parvenir le Stronic G de Fun Factory afin de vous le présenter.

Packaging du Fun Factory Stronic G

Chez Fun Factory, les emballages n’ont quasiment jamais changé depuis plusieurs années. Bien sur, il y a certains changements qui s’opèrent sur le visuel, mais dans l’ensemble, on reste sur le même système. Une boîte dorée avec un fourreau cartonné.

À l’intérieur, on retrouve le Fun Factory Stronic G, accompagné d’un petit livret et d’un cordon de chargement USB. C’est ce que l’on trouve à chaque fois dans un produit Fun Factory. Il y a en plus ici, un avertissement concernant les utilisateurs de pacemaker, compte tenu que le système interne fonctionne par aimants. Il n’y a donc pas de pochette de rangement, mais la boîte reste assez pratique pour stocker le produit.

La touche ecoFriendly de la boîte

Je vais vous parler de la partie écologique de l’emballage. C’est nouveau, cela vient de sortir à la bonne idée de Charlie Live Show. C’est vrai que ce n’est pas bête de faire un point là-dessus. Ici, Fun Factory fait bien les choses. Toute la boîte est en carton ! Aucun moule en plastique ou pochette. On pourra recycler sans problème l’emballage. C’est très bien.

Aspect du Fun Factory Stronic G

On se retrouve à nouveau avec un design qui ressemble aux précédents pulsateurs de chez Fun Factory. Il s’agit d’un pulsateur de seconde génération, avec une hampe plutôt droite et une extrémité rigide et recourbée à quasiment 45° pour venir stimuler le point G. D’ailleurs, son nom parle de lui-même. Cependant, si il est adapté au point G, il devrait être également adapté au point P. Son poids est de 315 grammes, ce qui s’explique par la présence des aimants dans le moteur. Vous pouvez le trouver en version bleu (Pool blue), mais également en rose ou en violet. Trois boutons sont présents, sur le manche, un bouton « + », un bouton « – » et un bouton « Fun ».

Les dimensions du Stronic G

Parlons maintenant de la taille de ce jouet. Le Fun Factory Stronic G est plutôt imposant. Il n’est pas trop gros, mais il est également loin d’être petit. Il mesure 20,8 centimètres de longueur totale pour 14,6 cm insérables. Le diamètre évolue de 3,6 cm au niveau de la hampe, jusqu’à 4,2 cm pour l’extrémité destiné au point G.

Autres points visuels du Stronic G

C’est donc une version plus fine que les précédents modèles et mieux étudié dans ses courbes. Il est bien plus discret que les autres modèles de la série. Quand on le compare au Fun Factory Drei, on se rend bien compte que le Stronic G ne cherche pas à être se montrer autant. On retrouve également sur ce modèle, un témoin de charge et un avertissement lorsque la batterie devient faible. Comme ça, on sait que c’est le moment de le recharger.

Texture du Fun Factory Stronic G

Retour sur les fondamentaux ! Le Fun Factory Stronic G est constitué de silicone de qualité médicale. Un matériau doux, sain pour le corps, sans phtalates et hypoallergénique. Il attire un peu la poussière, mais je trouve que c’est bien moins le cas sur ce Stronic que sur le Big Boss G5 par exemple. Si je le compare au Fun Factory Wicked Wings, j’ai l’impression que c’est kif-kif sur le côté aimant à poussière.

Utilisation du Fun Factory Stronic G

Attention, voici le grand moment de faire le point sur son fonctionnement. Avant de crier au scandale, sachez que le Stronic G utilise le système Travel Lock présent sur de nombreux sex-toys Fun Factory. Cela permet de ne pas allumer par erreur le moteur en appuyant sur une simple touche. C’est le mode voyage quoi. Pour le débloquer, il faut appuyer 0,5 seconde sur le bouton « Fun » et « + » en même temps. Et pour le réactiver, il faut appuyer sur le bouton « Fun » et « – » en même temps, toujours pendant une demie seconde. Autre point, c’est un pulsateur. Ce n’est donc pas un vibromasseur. Le Fun Factory Stronic G pulse mais ne vibre pas. Nous verrons un peu plus loin pourquoi c’est si différent.

Comment charger le Stronic G ?

Pour charger le Fun Factory Stronic G, il faut compter beaucoup de temps ! En effet, c’est l’un des sextoys les plus longs à charger que je connaisse. Pour le charger, il faut faire appel au câble USB fournit avec le produit. Il s’agit d’un système avec induction magnétique. Il faut donc le mettre dans le bon sens pour que les aimants s’accrochent. Puis, on branche la partie USB sur un ordinateur. Le temps de chargement est de 8 heures, mais pour 45 heures de fonctionnement. La capacité de la batterie semble donc assez importante.

Comment manipuler le Stronic G ?

Vous avez trois boutons habituels chez Fun Factory. Un bouton « -« , un bouton « + » et un bouton « Fun ». En appuyant sur le bouton « Fun » pendant 1 seconde, le Stronic G démarre en mode « Perfect start ». Si vous appuyez encore à nouveau 1 seconde sur le bouton « Fun », le Stronic G va s’éteindre. Et ceci, quelque soit le mode utilisé au moment de l’opération. Au démarrage, sur le mode « Perfect Start », en faisant une pression du bouton « -« , on tombe dans les trois modes algorithmiques. Et au contraire, en appuyant sur le bouton « + », on découvre les modes constants et dynamiques.

Quels sont les modes présents ?

Le Fun Factory Stronic G possède 10 modes de pulsations. Trois modes algorithmiques et 7 modes constants/dynamiques. Afin de vous donner un peu plus de détails sur ces 10 modes, voici un schéma de Fun Factory à ce sujet ! En plus, il est très bien fait, pourquoi s’en priver ?

fun factory stronic g - shéma

Voici tout de même la liste écrite ! Sachez que le Stronic G ne boucle pas dans les modes. Une fois le dernier mode atteint, on ne revient pas au premier. Sachez par contre qu’il y a un mode mémoire qui lui permet de conserver le dernier mode utilisé avant de l’éteindre.

  • Perfect Start
  • Samba
  • Rumble
  • Quicky
  • Roller Ball
  • Vienna Waltz
  • Rumba
  • Dirty Dancing
  • Gallop
  • Rattle

Vous avez donc de tout ! Du mode tout léger pour commencer. Du constant est toujours aussi agréable et indispensable, puis des modes alternatifs et même algorithmiques. Vous allez bien trouver un mode qui vous convient là-dedans.

Comment nettoyer le Stronic G ?

Très facilement. Sachant que le Fun Factory Stronic G est 100% étanche, il ne sera pas compliqué de bien le nettoyer. Un peu d’eau tiède et un coup de toy cleaner par la suite pour le désinfecter. Et si vous avez besoin de plus d’aide, un guide du nettoyage de sextoys est là pour vous donner plus d’informations sur le sujet. N’hésitez pas à le consulter.

Quel lubrifiant choisir avec ?

Le Stronic G est un sextoy en silicone. De ce fait, il est recommandé d’utiliser un lubrifiant à base d’eau. Ceux qui sont souvent recommandés sur le site sont le lubrifiant Sliquid H2O, le Pjur Aqua ou encore le YES WB. Vous avez de nombreux lubrifiants à base d’eau sur le marché. N’hésitez pas à consulter également la page d’avis en lubrifiant du site pour découvrir l’ensemble des lubrifiants testés sur le site.

Consignes de sécurité

Le Fun Factory Stronic G est un pulsateur qui fonctionne avec un système d’aimant puissant. Utilisateurs et utilisatrices de pacemaker, faites attention, il est tout de même déconseiller de l’utiliser. Autant opter pour une jouet sans aucun danger pour vous. Pour les autres, vous pouvez y aller les yeux fermés.

Efficacité du Fun Factory Stronic G

C’est le moment de vous faire mon super compte-rendu sur ce jouet qui promet beaucoup de choses sur le papier ! C’est l’occasion pour moi de vous dire ce que j’en pense, si j’ai joui avec et s’il mérite vraiment le détour ! Suivez-moi dans mon petit laboratoire à point G !

Le Stronic G en mode main libre

Le gros avantage du Fun Factory Stronic G, c’est de pouvoir l’utiliser sans les mains ! Oui, incroyable, non ? C’est la même chose que pour la gamme Wave de Lelo. Bon certes, tous les modèles Wave n’étaient pas top. Tout le monde se rappelle du test du Lelo Mona Wave écrit à l’époque. Au lieu de bouger pour stimuler le point G, c’est le manche qui bougeait. Ici, donc, le Stronic G fonctionne très bien sans le toucher. Il se place juste derrière l’os pubien et s’adapte très bien. Ouf, car quand vous allez lire la suite, vous allez comprendre pourquoi.

La stimulation du point G est-elle efficace ?

Oh oui ! Mais pas tant que ça. Laissez-moi vous expliquer un peu. Déjà, sa forme est plus fine et il est plus léger que le Fun Factory Stronic Drei que Mogwai m’a prêté pour comparer. D’autre part, il est bien moins texturé. Mais surtout, il ne fait pas vraiment des mouvements de va-et-vient comme les précédents modèles. En effet, plutôt que faire un mouvement d’avant en arrière, c’est plutôt un mouvement de haut en bas qu’il propose. Et ça, ça change beaucoup de choses quand on parle de stimulation du point G.

Le succès de sa capacité à stimuler le point G vient de ce mouvement si particulier, mais aussi dans sa courbure étudiée pour le point G, ainsi que son extrémité dure et plate. C’est clairement une forme de sextoy très appréciée par les connaisseuses. Avec ses mouvements de haut-en-bas, on sent que le Stronic rebondit et tapote notre point G. Ceci couplé à l’intensité de la courbe qu’il présente et sa constance de ses mouvements, il stimule très bien mon point G. Je me retrouve souvent très mouillée, ça coule beaucoup.

Squirt ou pas squirt ?

C’est la grande question ! Étant bien efficace sur le point G, peut-on squirter avec ? Eh bien, je dirai oui, mais selon certaines conditions. En effet, mon point G est bien stimulé, je me retrouve trempée et tout ceci en mode main libre. Cependant, ça ne suffit pas pour me faire squirter. Je me retrouve au bord, mais je n’explose pas. Par contre, si j’en arrive à couper le moteur et à l’utiliser comme un stimulateur de point G classique en mode manuel, en faisant de rapides petits va-et-vient, là, c’est le squirt assuré. Alors si je commence à sortir le Lelo Sona ou le Womanizer W500 à côté, c’est le grand geyser !

Les autres points importants

Pour terminer, j’ai plusieurs points à évoquer. Même sans moteur, si jamais un jour, il vous lâche, sa forme et sa courbe seront toujours de bon usage. Les modes et puissances présents sont pas mal du tout. J’ai remarqué que les rythmes les plus lents sont ceux où la pulsation est plus forte. J’aime bien le mode constant rapide, mais je dois bien avouer que certains modes alternatifs sont vraiment pas mal. Il y a un certain travail de ce côté-là.

Suivant les moments également, si vous êtes plus ou moins sensible du point G, le Stronic G peut être un peu inconfortable. Certains modes sont parfois un peu trop puissants, comme si quelqu’un appuyait trop fermement sur mon point G ou faisait des mouvements trop rapides. C’est très bon, mais on a envie de ralentir la cadence. C’est clairement un sextoy pour celles qui connaissent bien leur point G.

Si vous n’êtes pas habitués ou vite dépassée par les sensations que provoque le massage du point G, il ne sera pas forcément un premier choix. Autant commencer avec un jouet plus adapté aux débutants, comme le Lelo Ella. Mais si vous êtes une habituée, alors le Stronic G sera vous surprendre.

Candy

fun factory stronic g - 17

Conclusion sur le Fun Factory Stronic G

Au final, le Fun Factory Stronic G est une très belle nouveauté ! Il n’est pas là pour rien et à toute sa place sur le marché de la gamme proposée par Fun Factory. Oui, le Stronic G ne sera pas aussi efficace que vos doigts. Personne ne peut rivaliser avec des doigts. Cependant, ce jouet se rapproche assez de cette sensation. Et surtout, sans faire appel à ses mains ! C’est donc un pari réussit pour Fun Factory ! Terminé la mauvaise idée avec le Bi Stronic Fusion !

Le Fun Factory Stronic G redéfinit la masturbation féminine sans effort du point G et en mode main libre. Habituellement, il faut faire pas mal d’efforts pour stimuler son point G et là, c’est simple et efficace. Bref, pour celles qui aiment la stimulation du point G, le Stronic G est clairement à considérer.

Avantages

  • Mode main libre qui fonctionne
  • Peu d’efforts à faire
  • Utilisable sans moteur et reste très bien
  • Orienté pour celles qui connaissent déjà leur point G
  • Modes et courbures bien pensés

Inconvénients

  • Pas destiné aux débutantes
  • Pas simple de squirter avec
  • Un peu de poussière sur le silicone
Passage du désir

Passage du désir

Je remercie à nouveau notre partenaire Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Fun Factory Stronic G afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique si vous êtes intéressés par ce produit. Vous pouvez aussi consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Espace Plaisir

promo-pdd