• Note de l'auteur

  • 98%
  • 98%

  • Womanizer Premium
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 04/07/2018
  • Aspect
    Auteur: 100%
  • Texture
    Auteur: 100%
  • Utilisation
    Auteur: 90%
  • Efficacité
    Auteur: 100%

Il est de retour, je parle bien sur du nouveau modèle du populaire stimulateur clitoridien sans contact, le Womanizer Premium ! Oui, encore un nouveau Womanizer sur le marché ! C’est devenu une habitude à présent. Chaque année, la firme propose deux nouveaux modèles. Dernièrement, c’était le Womanizer Inside Out avec sa tige destiné au vagin. Et un peu avant, le Womanizer Starlet, le plus petit modèle du constructeur.

Mais Womanizer n’est pas à son coup d’essai. En effet, tout a commencé avec le Womanizer w100. À l’époque, c’était une véritable innovation, un coup de massue sur le marché des sextoys pour femmes. Puis, il y a eu l’excellent Womanizer W500, plus puissant que le précédent modèle. Et par la suite, le Womanizer Pro 40, le premier modèle complètement waterproof. Ensuite, Womanizer a décidé de sortir un modèle en forme de rouge à lèvres, le Womanizer 2GO, qui était tout de même décevant. Et pour finir, le Womanizer +Size, un modèle plus grand, plus large et surtout, encore plus puissant. Mais aujourd’hui, je vais vous parler de leur dernier modèle, qui propose plusieurs innovations inédites dans la collection des sextoys Womanizer. Il s’agit donc du Womanizer Premium !

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour m’avoir fait parvenir le Womanizer en version Premium afin de vous le présenter.

Packaging du Womanizer Premium

Comme vous pouvez le voir sur les photos, j’ai reçu le Womanizer Premium dans un emballage carton tout simple. Il ne s’agit pas du packaging officiel, mais d’une boîte pour les exemplaires de démonstration. Vous n’aurez donc pas une simple boîte cartonnée sans rien dessus, mais bien un packaging officiel comme vous avez l’habitude d’avoir sur les autres modèles.

À ce que j’ai pu lire, l’emballage contiendra un Womanizer Premium, bien sur, mais aussi une pochette de rangement. On trouvera également, un câble de chargement USB magnétique, ce que j’ai reçu. Et pour finir, un manuel d’utilisation et deux têtes de stimulation. La plus petite est déjà clipsée sur le sextoy. L’autre sera à part. Comme vous le voyez, j’ai reçu le Womanizer Premium dans un sachet plastique avec son câble, difficile pour moi de donner mon avis sur cette partie. Et pour la partie Eco-Friendly de la boîte, pas mieux pour en parler. Heureusement, ce n’est pas le plus important dans un test de sextoy.

womanizer premium - 1
womanizer premium - 2

Aspect du Womanizer Premium

Pas de suspenses pour moi, je trouve ce Womanizer Premium vraiment sympa à l’œil. Dès que je l’ai vu, j’ai tout de suite pensé à un mix de plusieurs modèles du constructeur. Il est quasiment de la même taille que le Womanizer Pro 40. Par contre, il possède une forme plus courbée, comme un peu le Womanizer +Size. Et pour finir, sa finition, son toucher et sa texture me font penser au Womanizer Inside Out. C’est vraiment bien pensé et je dois dire que c’est un sans-faute pour le design. Il n’y a pas de fautes de goût non plus, comme sur le Womanizer 2GO et sa forme de faux rouge à lèvres.

Les dimensions du Womanizer Premium

Comme je le disais un peu plus haut, le Womanizer Premium n’est pas très imposant. Ce n’est pas le plus petit modèle de stimulateur clitoridien sans contact, mais ce n’est pas le plus gros non plus. En effet, il est quasiment équivalent au Womanizer Pro 40 en matière de longueur et de largeur, mais reste plus petit que le +Size et plus imposant que le Womanizer Starlet. Il mesure 15,5 cm de longueur sur 5 cm de large au maximum pour une épaisseur de 3,5 cm. Le tout pour un poids de 135 grammes. C’est donc relativement petit, sans trop l’être. Voici ci-dessous, un tableau comparatif des tailles de stimulateurs clitoridiens fonctionnant par micro-aspirations.

 Longueur (cm)Largeur (cm)
Womanizer Starlet8,44
Womanizer 2Go13 (12,2 sans couvercle)3,2
Womanizer +Size216
Womanizer Pro 40162,5 à 5
Womanizer W500126
Womanizer W100156
Womanizer Inside Out19,28,2
Satisfyer Pro Penguin12,84,8
Satisfyer Pro Deluxe114,5
Satisfyer Pro 2173 à 4,5
Lelo Sona / Lelo Sona Cruise9,95,6
Womanizer Premium15,53,5
Womanizer Classic15,55

Comme vous pouvez le voir, certains modèles sont plus longs, mais d’autres le sont moins. Il se situe dans une bonne moyenne quand on le compare à l’ensemble des modèles présentés dans ce tableau.

Autres éléments visuels du Womanizer Premium

Comme vous pouvez le voir sur les photos, le modèle que j’ai reçu est le modèle en noir et doré. Ce sont les mêmes coloris que sur le Womanizer I&O, ce qui ne me dépayse pas. Sachez cependant qu’il existe également en version blanche et argentée. Un peu comme la version blanche et chromée du Womanizer W500. Mais vous pouvez également le retrouver en version rouge et dorée, si vous voulez plus de couleurs chatoyantes. Moi, j’aime bien la version noire, mais c’est une question de goût.

On retrouve également deux boutons à côté du logo Womanizer présent sur le jouet. Il y a un bouton « + » et un bouton « -« . Comme pour le Womanizer Inside Out, le bouton « + » est collé au bouton « – » et il est également plus gros et légèrement bombé. Cela paraît être un gadget, mais c’est une très bonne idée pour différencier l’un et l’autre, quand il fait noir. Ça évite également de regarder le Womanizer pour trouver le bon bouton quand on est en train de l’utiliser en pleine action. Autre élément de détail, les deux points de contact aimantés pour le chargement par induction magnétique.

Vous avez également un bouton « Power » pour l’allumer, mais aussi un bouton « ~ » qui servira sans doute à activer le mode pilotage automatique ! Oui, du mode sans les mains ! Mais je vous en reparlerai un peu plus loin.

Texture du Womanizer Premium

Le Womanizer Premium montre son côté luxueux, tout comme le Womanizer Inside Out. En effet, on retrouve sur ce modèle, du silicone et du plastique ABS, tous deux sans phtalates. Ici, on retrouve les mêmes matériaux que le modèle précédemment cité. Vous avez du silicone doux, soyeux et hypoallergénique sur la quasi-totalité du jouet. Cela le rend agréable au toucher, au contact de la peau et lui donne un côté luxueux que l’on n’a pas sur les Womanizer majoritairement en plastique ABS.

Il y a tout de même quelques touches de plastique, notamment à l’intérieur de la zone aspirante, mais aussi, sur les liserés dorés. C’est donc des matériaux solides, robustes, doux et sans défaut. C’est vraiment classe et c’est un sans faute.

womanizer premium - 9
womanizer premium - 10

Utilisation du Womanizer Premium

C’est le moment de vous parler du fonctionnement de ce Womanizer Premium. Rassurez-vous, ce n’est pas bien compliqué. Cependant, il y a quelques nouveautés qui méritent des explications. On commence, comme d’habitude, par le chargement du produit.

Comment charger le Womanizer Premium ?

Pour obtenir des orgasmes avec le Womanizer Premium, il faut déjà le charger. C’est la base. Ici, vous avez une batterie Lithium-Ion rechargeable intégrée au jouet. Oui, une batterie. Il ne manquerait plus de se retrouver avec un Womanizer à piles. Pour le charger, vous avez un câble de chargement magnétique, qu’il suffira de clipser à l’arrière du sextoy pour commencer la charge. Il faut compter 120 minutes de temps de chargement pour une autonomie de 240 minutes, ce qui est un très bon ratio entre le temps de chargement et son temps d’utilisation moyenne. Lorsque vous le mettez en charge, vous avez un affichage au format LED jusqu’à côté des deux points aimantés, avec trois niveaux pour vous indiquer sa progression. Une fois chargé, les trois petites LED seront allumées en continus.

Comment utiliser le Womanizer Premium ?

Le Womanizer Premium, c’est un stimulateur de clitoris sans contact, qui fonctionne à l’aide de micro-aspirations que l’on nomme « Pleasure Air » chez Womanizer. Vous avez deux boutons « + » et « – » qui vous permettront d’augmenter ou de diminuer le niveau d’intensité de la stimulation. Mais ça, c’est en mode manuel. Oui, le mode manuel. Cela veut dire qu’il y a à présent, un mode automatique. En effet, une fois qu’on allume le Womanizer Premium à l’aide du bouton « Power », vous avez la possibilité d’appuyer sur le bouton « ~ » pour activer le mode de pilotage automatique. Je vais vous en parler juste après. Autrement, en laissant appuyer deux secondes sur le bouton « Power », cela aura comme effet d’éteindre le stimulateur.

Le mode Autopilot du Womanizer Premium

Sur ce nouveau modèle, vous avez deux nouvelles choses, mais surtout une qui concerne son système de fonctionnement pur. En effet, la grande nouveauté, c’est son mode « Autopilot » ou « pilote automatique ». Habituellement, quand vous utilisez un sextoy vibrant, vous appuyez sur un bouton pour augmenter ou baisser l’intensité de la stimulation, voir des modes de vibrations. C’est facile et pratique, mais il faut tout de même se concentrer sur cette action pour ne pas changer de mode au lieu de l’intensité ou encore augmenter au lieu de baisser. Çà coupe un peu le truc et peut casser un peu la concentration que l’on porte à son plaisir.

Ici, avec le mode pilotage automatique, il suffira d’activer ce mode (avec le bouton « ~ ») pour ne plus gérer l’augmentation de l’intensité des micro-aspirations. En effet, ce mode va permettre d’augmenter graduellement l’intensité afin de vous laisser libre de vous concentrer sur les sensations que vous allez ressentir. En plus de vous laisser les mains libres, vous aurez également la surprise de la montée d’intensité, sans savoir à quel moment elle va se faire. Bien entendu, vous pouvez à tout moment rependre le contrôle du niveau d’intensité en mode manuel. Il faut savoir que le mode AutoPilot est unique à chaque utilisation, on verra si c’est vraiment le cas lors de son utilisation.

Le mode Smart Silence du Womanizer Premium

La seconde innovation, c’est le mode « Smart Silence » couplé à une réduction de bruit par rapport à d’autres modèles. Oui, le Womanizer Premium est encore plus silencieux que les précédentes versions. Déjà, sa technologie « Smart Silence » lui permet de s’allumer uniquement au moment où le Womanizer est près du corps et du clitoris. Ainsi, il ne fera pas un bruit de tondeuse à gazon quand il tourne dans le vide. De plus, il fera plaisir à celles qui aiment avoir du silence et qui peuvent être perturbées par le bruit de ce jouet. Ici, le moteur se déclenchera uniquement lorsque l’embout en silicone se situe à quelques millimètres de votre clitoris. Ainsi, vous n’entendrez rien avant de commencer à l’utiliser. Et ceci se joue au mini mètre près. On verra également ce point au cours de son utilisation.

Autre amélioration concernant le bruit, le moteur du Womanizer Premium a également permis de générer seulement 40 dB contre 42 dB sur la génération précédente avec le W500 mais aussi le +Size. Aussi puissant, mais moins bruyant, c’est le pari de ce Womanizer Premium.

Quels sont les modes de stimulations du Womanizer Premium ?

Si le Womanizer W500 et Pro 40 ne possèdent que 8 modes de stimulations, ici, le Womanizer Premium monte jusqu’à 12 modes ! Ce sont d’ailleurs les mêmes modes que sur le Womanizer +Size et le Womanizer Inside Out. c’est donc 4 modes de plus par rapport au Womanizer Classic. Oui, le Womanizer Classic, encore un autre Womanizer dont je vous parlerai d’ici peu de temps dans un autre test.

C’est donc 12 niveaux d’intensité que nous avons sur le modèle Womanizer Premium. Il y a deux niveaux plus doux et deux niveaux plus intenses. Cela permettra de s’adapter plus facilement à celles qui souhaitent une stimulation plus douce ou au contraire, plus forte. En effet, il y a un mode « Super Soft » (niveau 1), qui sera parfait pour démarrer très doucement. Notamment pour les utilisatrices qui possèdent un clitoris très sensible. Et vous avez le 12ème niveau, qui est le mode « Super Power », pour décoller en un rien de temps. C’est donc un modèle qui envoie du pâté comme on dit ici.

Comment lubrifier le Womanizer Premium ?

Étant donné que le Womanizer Premium est quasiment entièrement constitué de silicone, surtout sa tête stimulante, il faudra faire attention à ne pas utiliser de lubrifiant à base de silicone. En effet, il est fort possible que les deux éléments en silicone se mixent l’un à l’autre et engendre des dommages sur votre stimulateur. Du coup, il est primordial, si vous en avez besoin, de faire appel à du lubrifiant à base d’eau.

Pour vous guider, je vous recommande d’utiliser le lubrifiant Sliquid H20 ou encore le lubrifiant YES Bio à base d’eau. Mais vous en avez également pleins d’autres comme le YES WB ou le Pjur Aqua. Pour découvrir d’autres références de lubrifiants, vous avez ma page d’avis de lubrifiants pour vous y retrouver.

Comment nettoyer le Womanizer Premium ?

Première chose, le Womanizer Premium est 100% étanche, répondant à la norme stricte IPX7. Vous pouvez donc l’utiliser sous l’eau. D’ailleurs, la stimulation est encore plus forte en l’utilisant dans ces conditions, car la propagation des micro-aspirations est plus importante. Et seconde chose, cela facilite énormément le nettoyage. Vous pourrez donc le passer à l’eau tiède avec un peu de savon pour le nettoyer. Il suffira également de retirer la tête stimulante en silicone pour bien la nettoyer avant de la remettre, une fois sèche. Vous avez également la possibilité d’utiliser un toy cleaner, comme le YES Cleanse ou le Pjur Woman Toy Cleaner. Quoi qu’il en soit, vous pouvez lire mon guide du nettoyage de sextoys pour en apprendre encore un peu plus à ce sujet.

Efficacité du Womanizer Premium

Voilà le moment que tout le monde attend dans un test de sextoy : « est-ce qu’il est efficace ton sextoy ou pas » ? Car oui, c’est tout l’intérêt d’un sextoy. Si un jouet est beau, mais ne procure pas de plaisir, c’est un bibelot ou une pièce de décoration. S’il envoie du pâté, mais qu’il n’est pas facile à utiliser, il fera un peu un flop. Mais s’il est moche, mais qu’il vous fait grimper au rideau, c’est mieux. Ici, nous allons voir si le Womanizer Premium est aussi efficace pour sa stimulation qu’il l’est pour son design et son ergonomie.

J’avais très envie d’utiliser ce Womanizer Premium sur ma chère et tendre Kitty. En effet, le Womanizer Inside Out lui avait plu, même si son petit préféré du moment reste le Satisfyer Pro Traveler. Avec l’arrivée de ce nouveau Womanizer et ses fonctions « AutoPilot » et « Smart Silence », j’étais pressé de voir le résultat en pleine action. Voici donc mon retour ainsi que celui de Kitty que je vous retranscris ci-dessous.

Mon avis et celui de Kitty sur le Womanizer Premium

Nous avons profité de notre dimanche pour s’amuser mais aussi, tester le Womanizer Premium et le Womanizer Classic. Ici, nous allons vous parler du Womanizer Premium. Dans le prochain test, vous retrouverez le Womanizer Classic avec une comparaison de la version Premium.

Première rencontre avec le Womanizer Premium

Les premières impressions que nous avons ressenties de cette version Premium, c’est quelle est qualitative. En effet, on retrouve une texture en silicone douce et soyeuse, qui donne tout de suite une impression de luxe. Les finitions sont bonnes, bref, rien à signaler du côté esthétique de ce modèle. Les boutons sont également bien placés et sont faciles d’accès. En effet, étant donné qu’on peut reconnaître le bouton « + » ou « – » selon la taille de ce dernier, c’est bien plus simple pour s’y retrouver. Que ce soit moi ou Kitty, nous avons eu une bonne première impression.

Que dire sur le mode « Smart Silence » ?

Ça fonctionne très bien ! Quand on allume le Womanizer Premium, il ne se met pas en route directement. Il faut vraiment qu’il soit à 2 ou 3 millimètres du clitoris ou de la peau pour se déclencher. Le capteur fonctionne très bien, il n’y a aucun problème de détection, ça fonctionne vraiment bien. C’est d’ailleurs assez bluffant. Pour Kitty, le bruit n’est pas un problème, donc la nouveauté apportée n’est pas indispensable. Cependant, pour celles dont le bruit est dérangeant, vous allez êtes contentes de découvrir ce mode. Car un Womanizer, c’est à vide qu’il fait le plus de bruit. D’ailleurs, au niveau sonore, on remarque qu’il est également moins bruyant. Kitty me l’a signalé assez rapidement après avoir testé le Satisfyer Pro Traveler, il y a quelques semaines.

Et le mode AutoPilot, il marche bien ?

Alors, pour le mode de pilotage automatique que l’on active avec le bouton « ~ », il marche également. Cependant, petit bémol à noter sur ce point. Si vous aimez les fortes stimulations, vous allez être déçus. En effet, le mode automatique marche bien, cependant, on ne peut pas le régler. Il démarre doucement, sur le premier mode et il met pas mal de temps à changer de niveau d’intensité.

Du coup, avec Kitty qui préfèrent les stimulations assez fortes, le mode autopilot n’est pas très intéressant. Il commence bien trop faiblement et il prend trop de temps à monter. Du coup, Kitty préfère repasser en mode manuel assez rapidement pour faire grimper le niveau d’intensité. C’est donc un mode qui conviendra plus à celles qui aiment une lente montée et qui ne sont pas habituées à ce genre de stimulateur. On peut également s’en servir sans les mains en le coinçant entre ses cuisses, mais ça ne fait pas tout.

Mais finalement, l’AutoPilot, c’est pas mal

En effet, Passage du Désir, suite à la lecture de mon test, a contacté Womanizer pour plus de précisions sur ce mode AutoPilot. Et il s’avère que ce mode là est plus complexe qu’il n’y paraît. Par défaut, il fonctionne sur toute la plage d’intensité. En fait, il y a trois mode pour l’AutoPilot. Quand on l’active, c’est le mode « Soft » qui est en route. Il évolue du niveau 1 à 4. La première LED sera allumée pour le signaler.

Si on appuie sur le bouton « + », c’est le mode Medium qui s’active qui fonctionne sur la plage d’intensité 1 à 8. Et la LED du milieu s’allumera. Si on appuie encore une fois sur le bouton « + », c’est le mode Intense qui s’active pour l’AutoPilot, avec un fonctionnement sur la plage d’intensité 1 à 12. Et la troisième LED sera allumée. On peut donc optimiser le mode AutoPilot pour s’adapter à la personne qui l’utilise.

Le Womanizer Premium, puissant et orgasmique ?

Oh que oui ! Sur ce point, rien à redire. Le Womanizer Premium est toujours aussi puissant. Il est du même niveau que le +Size. Pour Kitty, il ne faut pas plus d’une minute pour qu’elle obtienne un orgasme avec. Et ceci très facilement. Étant donné que le clitoris n’est pas engourdi par la stimulation, on peut très facilement recommencer quelques secondes plus tard pour obtenir à nouveau un orgasme. Bref, sur ce plan-là, le Womanizer Premium est toujours aussi puissant et jouissif.

Mogwai et Kitty

Conclusion sur le Womanizer Premium

Au final, cette nouvelle version que propose Womanizer de son stimulateur clitoridien sans contact est une bonne chose dans l’absolu. Puissant, pratique à utiliser, efficace et élégant, il a tout pour plaire. On peut s’en servir sous l’eau, le nettoyer facilement et il fait moins de bruit qu’avant. Son mode « Smart Silence » est vraiment bien fait. Seul petit bémol pour nous, c’est le mode de pilotage automatique qui n’est pas assez puissant au début et qui ne plaira pas à tout le monde. Mais vous l’avez vu, on peut le configurer pour s’adapter un peu plus à nos envies. En somme, si c’est votre premier Womanizer, ce mode-là peut vous plaire. Si vous avez déjà l’habitude, vous utiliserez probablement plus le mode manuel, à moins de bien vous servir du mode AutoPilot selon vos goûts.

Avantages

  • Du silicone pour 99% du jouet
  • Produit à l’aspect luxueux
  • Un nouveau design réussi
  • Le mode Smart Silence
  • Le mode AutoPilot configurable
  • 12 niveaux d’intensité

Inconvénients

  • Le mode Autopilot qui démarre trop faiblement

Je remercie à nouveau Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Womanizer Premium afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Passage du Désir