• Note de l'auteur

  • 96%
  • 96%

  • Womanizer Classic
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 28/06/2018
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 90%
  • Utilisation
    Auteur: 95%
  • Efficacité
    Auteur: 100%

Voici le Womanizer Classic ! Oui, je suis encore de retour pour vous parler d’un autre Womanizer présent sur le marché ! Il fait directement écho au Womanizer Premium que je vous ai présenté il y a peu de temps, car il s’agit d’une version plus cheap, mais pas uniquement. Oui, Womanizer décide enfin de décliner ses nouveaux modèles en deux versions pour correspondre au budget de chacun. Il faut dire que Womanizer a envahi le marché avec des modèles plus ou moins chers mais efficaces. Et Satisfyer, la marque concurrente a bien compris cela et propose des modèles moins chers, mais pas forcément aussi puissants que ce que propose Womanizer. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, c’est le Womanizer Classic qui est mis à l’honneur dans ce test. Alors voyons comment il se comporte par rapport à la version Premium ! Voici le test du Womanizer Classic !

Mais avant de commencer, je vous rappelle les grandes lignes de la gamme. Tout a commencé avec le Womanizer W100, un modèle ayant révolutionné le marché des stimulateurs clitoridiens. Ensuite, le modèle W500 est apparu, avec plus de puissance. Nous avons également eu le modèle Pro 40, avec sa capacité à être waterproof. Ensuite, c’est un modèle réduit, le Womanizer 2GO qui est arrivé sur nos étales. Puis, le modèle Womanizer +Size est arrivé. Plus gros et encore plus puissant. Avant que le Womanizer Starlet, le plus petit Womanizer du marché, arrive dans nos foyers. Et dernièrement, c’était le Womanizer Inside Out avec sa tige vaginale qui avait fait évoluer le produit vers une double stimulation. Bref, aujourd’hui, voyons ce que vaut le Womanizer Classic à côté du Womanizer Premium.

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour m’avoir fait parvenir le Womanizer en version Classic afin de vous le présenter.

Packaging du Womanizer Classic

Même chose que pour le Womanizer Premium, j’ai reçu le Womanizer Classic dans le même type de boîte en carton. Comme je vous l’avais indiqué, il ne s’agit pas d’un packaging officiel, mais d’un packaging de démonstration pour les produits en tests. Je l’ai reçu ainsi, car le produit venait à peine de sortir et que je l’ai eu en avant-première. De votre côté, en achetant ce jouet, vous aurez le droit à une boîte officielle tout ce qu’il y a de plus habituelle.

De ce que j’ai pu lire, dans la boîte, vous trouverez le Womanizer Classic bien sur, mais aussi, une pochette de rangement et un manuel d’utilisation. Il y a aussi un câble de chargement aimanté USB et deux têtes de stimulation, la plus petite déjà intégrée et une plus imposante pour les clitoris un peu plus gros. C’est un élément à vérifier, car je ne peux pas m’en assurer à coup sur. De mon côté, j’ai reçu le Womanizer Classic dans une poche plastique avec son câble de chargement.

womanizer classic - 1
womanizer classic - 2

Aspect du Womanizer Classic

Ici encore, il n’y a plus trop de surprise, car le Womanizer Classic à exactement la même forme que le Womanizer Premium. Il ressemble toujours à un mix de plusieurs Womanizer, mais ici, l’effet est amoindri. Pourquoi ? Car il n’est pas aussi luxueux que le modèle Premium et il n’est pas de la même couleur. Sa forme se rapproche toujours d’un mélange entre le modèle Pro 40 et le +Size, mais sur son apparence, il ressemble moins au modèle Inside Out. Vous pouvez le voir sur les photos, le Womanizer Classic est violet et uniquement violet. Il n’existe pas d’autres coloris pour ce modèle.

Les dimensions du Womanizer Classic

Même constat que pour le Premium, le Womanizer Classic n’est ni très grand, ni très petit. Il se situe entre les deux et bien entendu, affiche les mêmes dimensions que la version Premium. Il est donc à peu près équivalent en matière de taille que le Pro 40, mais plus petit qu’un +Size. En effet, il mesure toujours 15,5 cm de longueur pour 5 cm de large maximum avec une épaisseur de 3,5 cm. Par contre, il est plus léger que le Premium. En effet, le modèle Classic pèse 110 grammes contre 135 grammes pour le modèle Premium. Voici encore une fois le tableau comparatif des dimensions des stimulateurs clitoridiens sans contact du marché pour vous rendre compte plus facilement de ses dimensions.

 Longueur (cm)Largeur (cm)
Womanizer Starlet8,44
Womanizer 2Go13 (12,2 sans couvercle)3,2
Womanizer +Size216
Womanizer Pro 40162,5 à 5
Womanizer W500126
Womanizer W100156
Womanizer Inside Out19,28,2
Satisfyer Pro Penguin12,84,8
Satisfyer Pro Deluxe114,5
Satisfyer Pro 2173 à 4,5
Lelo Sona / Lelo Sona Cruise9,95,6
Womanizer Premium15,53,5
Womanizer Classic15,55

Il se situe clairement dans une bonne moyenne du marché. Il est ni trop grand, ni trop petit et il sera donc parfait à tenir dans une main. Mais voyons voir les autres éléments à noter sur le modèle Classic.

Les autres éléments visuels de Womanizer Classic

Comme dit précédemment, ici, vous n’avez pas le choix du coloris. C’est du violet et c’est comme ça. Si le Premium proposait trois coloris différents, ici, il faudra vous contenter du violet. Je ne suis pas hyper fan, mais c’est le prix à payer quand on veut proposer un modèle moins onéreux que son modèle supérieur. Du coup, il fait un peu plus cheap avec ce violet brillant effet plastique.

Autrement, on retrouve les mêmes détails que sur l’autre modèle, c’est-à-dire, les deux boutons présents à côté du logo Womanizer. Un bouton « + » et un bouton « – » ainsi que le bouton « Power ». Les boutons « + » et « – » sont situés au même endroit que le modèle Premium et sont également bombés et de taille différente. C’est pratique pour trouver le bon bouton quand il fait noir. Par contre, il n’y a pas de quatrième bouton comme sur le modèle Premium. Je parle du bouton « ~ » pour le mode pilote automatique. Cela semble dire que ce modèle Classic ne possède pas cette fonction. Nous verrons plus bas si c’est le cas ou pas. Pour finir, le Womanizer classic possède également deux points de contact aimantés pour son chargement via son câble met il n’y a pas les trois LED pour indiquer l’état d’avancement de la charge.

Texture du Womanizer Classic

Autre différence avec la version Premium, le Womanizer Classic est entièrement constitué de plastique ABS avec uniquement la tête du jouet en silicone. Clairement, c’est la grosse différence visuelle entre les deux. Ici, nous avons un plastique ABS violet et brillant, qui donne un aspect très plastique et « Playschool » au jouet. C’est également le sacrifice à faire pour avoir un sextoy un peu moins cher. Rassurez-vous, le plastique ABS est un matériau sain pour le corps et ne contenant pas de phtalates. Quand on le touche, il est très lisse et glisse un peu, contrairement au côté soyeux du silicone et sa très fine granularité.

womanizer classic - 7
womanizer classic - 8

Utilisation du Womanizer Classic

Après vois avoir expliqué comment se servir du Womanizer Premium dans mon précédent test, je vais vous annoncer la même chose pour ce modèle. Nous allons voir également les quelques différences qu’ils existent entre les deux modèles proposés par Womanizer.

Comment charger le Womanizer Classic ?

Avant de commencer à jouer avec votre Womanizer Classic, il faut le charger comme tous les jouets qui possèdent une batterie. Pour ce faire, vous avez à disposition un câble de chargement magnétique USB qu’il suffira de clipser sur la partie aimantée du jouet. L’autre partie se branchera directement sur le port USB d’un ordinateur ou directement sur secteur via un adaptateur. Il faut compter 120 minutes de temps de chargement pour une autonomie de 180 minutes. C’est donc un peu moins performant que la version Premium qui elle offre 240 minutes d’autonomie. Par contre, autre changement, il n’y a plus le système de LED à trois niveaux comme sur le Premium. Ici, il faudra se contenter du bouton « Power » pour savoir s’il est en train de charger ou pas. Il clignote en violet quand il est charge pour vous l’indiquer.

Comment utiliser le Womanizer Classic ?

Pour utiliser le Womanizer Classic, c’est très simple. Pour rappel, il s’agit d’un stimulateur clitoridien sans aucun contact direct avec le clitoris. Il délivre des micro-aspirations au travers de sa technologie « Pleasure Air », technologie brevetée est reconnue. Pour le faire fonctionner, vous avez trois boutons. Le premier, c’est le bouton « Power ». Celui-ci vous servira à allumer et éteindre votre jouet. Puis, vous avez deux boutons, « + » et « -« . Le premier permettra d’augmenter le niveau d’intensité, tandis que le second baissera le niveau. C’est logique.

Mode Autopilot ou pas ?

Si la version Premium propose un mode Autopilot, le modèle Classic n’en possède pas. Dommage, il faudra vous en servir à l’ancienne ! Cela veut dire que vous devez appuyer sur les boutons « + » ou « – » pour augmenter ou baisser l’intensité de la stimulation à votre demande. Pour rappel, le mode Autopilot permet de s’en servir sans les mains avec un changement d’intensité automatique sans le toucher.

Et le mode Smart Silence, est-il là ?

Ici aussi, vous n’avez pas de mode « Smart Silence ». En tout cas, pas le même. Certes, il y a une réduction de bruit par rapport aux anciens modèles. Nous sommes toujours sur du 40 db au lieu de 42db, mais il n’y a pas ce système de démarrage silencieux qui se présente uniquement au contact de la peau. Il fonctionnera de la même manière que les anciens Womanizer. En gros, on appuie sur le bouton « Power » pour l’allumer et ce dernier se mettre directement en route, même à vide.

Quels sont les niveaux d’intensité du Womanizer Classic ?

Si le Womanizer Premium offre 12 niveaux d’intensité, le Womanizer Classic n’offre que 8 modes. On se retrouve donc avec le même nombre de niveaux présents que sur le Womanizer W500 ou le modèle Pro 40. On retrouve tout de même le mode « Super Soft » (le niveau 1), le mode le plus doux disponible. Puis, il y a également le mode Super Power, (le niveau 8) pour celles qui souhaitent toujours plus de puissance. Mais autrement, le Womanizer Classic est aussi puissant que la version Premium. Il y a juste moins de pallier.

Quel lubrifiant choisir pour le Womanizer Classic ?

Même si le Womanizer Classic est constitué quasiment exclusivement de plastique ABS, la tête de stimulation est elle, en silicone. Pour éviter toute incompatibilité entre le jouet et le lubrifiant, il est donc recommandé de faire appel à un lubrifiant à base d’eau. Vous avez par exemple le lubrifiant Pjur Aqua, mais aussi le lubrifiant YES WB. Pour ma part, mon préféré est le Sliquid H2O, mais vous pouvez en retrouver plein d’autres sur ma page d’avis de lubrifiants du site.

Comment nettoyer le Womanizer Classic ?

Pour cette étape, il y a de chose à savoir. La première, c’est que le Womanizer Classic est étanche. On pourra donc s’en servir dans l’eau. L’avantage ici, c’est que dans l’eau, les ondes se propagent encore mieux et il devient encore plus efficace. Et la seconde chose, c’est qu’il sera encore plus facile de le nettoyer. Pour cela, vous pouvez le passer sous l’eau tiède avec un peu de savon ou utiliser un spray comme le Toy cleaner de Pjur ou le Yes Cleanse. Vous pouvez également retirer la tête en silicone pour bien la nettoyer avant de la remettre une fois totalement sèche. Comme toujours, pour plus de détails, vous pouvez consulter mon guide pour apprendre à bien nettoyer vos jouets.

Efficacité du Womanizer Classic

Attention, voici le moment le plus important du test ! C’est l’occasion de vous dire ce que j’en pense en pleine action. Est-il si différent de la version Premium ? Quels sont les changements à noter sur le terrain ? S’agit-il d’une meilleure version ? Faut-il craquer pour lui ? Pour répondre à ces questions, je me suis amusé avec ce Womanizer Classic et ma chère et tendre Kitty pour faire le point sur ce modèle.

Mon avis et celui de Kitty sur le Womanizer Classic

Nous avons testé le Womanizer Classic en même temps que la version Premium. Enfin, pas vraiment en même temps, l’un après l’autre. Quoique, pendant que Kitty faisait usage de la version Classic, j’avais le Premium placé sur l’un de ses tétons. Mais parlons surtout de l’utilisation du Womanizer Classic.

Autopilot et Smart Silence absent, est-ce un problème ?

Vous le savez, le Womanizer Classic ne possède ni le mode Autopilot, ni le mode « Smart Silence ». Il fait un peu moins de bruit que les anciens, mais les deux modes que j’ai présentés dans le test du modèle Premium ne sont pas là. Sincèrement, ce n’est pas vraiment un gros manque. Comme je l’avais dit, le mode de pilotage automatique de la version Premium démarre trop faiblement et met trop de temps à envoyer du pâté. Mais on peut le configurer, ce qui pourra plaire à certaines.

Du coup, c’est un mode que nous n’avons pas vraiment utilisé avec Kitty sur le Premium. Le fait qu’il ne soit donc pas là sur le modèle Classic n’est pas un souci. C’est vraiment un mode destiné aux débutantes et celles qui veulent vraiment démarrer doucement avec un changement lent dans les niveaux d’intensité. Si vous aimez les stimulations fortes sans attendre, ce mode-là est clairement dispensable. Sachez tout de même que sur le Premium, on peut configurer le mode AutoPilot pour le faire fonctionner du niveau 1 à 12.

Pour le mode « Smart Silence », vous l’avez compris, le Classic se mettra directement à faire son bruit de tondeuse à gazon dès qu’il sera en route. Pour certaines, ça peut poser problème car cela génère pas mal de bruit et ça peut être perturbant. Mais pour les autres qui n’ont pas de soucis avec le bruit, ce mode est également dispensable.

Puissant et orgasmique ?

Oui, toujours ! Que ce soit la version Premium ou Classic, ils sont tout autant puissants et jouissifs l’un que l’autre. Kitty n’a pas eu de difficultés à obtenir plusieurs orgasmes avec. L’un ou l’autre, c’est la même chose. Certes, elle préfère la version Premium pour son côté plus luxueux et sa texture en silicone, mais au final, les deux sont aussi efficaces. C’est vraiment l’utilisatrice qui devra faire un choix entre les deux modèles. Mais pour la puissance, rassurez-vous, ce sont les mêmes.

Mogwai et Kitty

Conclusion sur le Womanizer Classic

En conclusion, ce Womanizer Classic est une réelle alternative à la version Premium. Il y a un certain écart de prix entre les deux modèles, donc tout dépendra de vous. Si vous souhaitez un modèle plus luxueux, avec un mode de pilotage automatique en plus du mode « Smart Silence », alors le modèle Premium sera pour vous. Si par contre, ces deux modes ne vous intéressent pas et que vous n’êtes pas trop attachés au design, alors la version Classic est celle qui sera la plus adaptée. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse du modèle Premium ou Classic, vous ne serez pas déçu.

Avantages

  • Design réussi
  • Facile à utiliser
  • Aussi puissant que la version Premium
  • Toujours aussi orgasmique

Inconvénients

  • Un seul coloris
  • Le côté un peu playschool du jouet
  • Moins de niveaux, mais aussi puissant

Je remercie à nouveau Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Womanizer Classic afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Passage du Désir