Lelo Loki
  • Note de l'auteur

  • 90%
  • 90%

  • Lelo Loki
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 23/01/2018
  • Packaging
    Auteur: 95%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 75%
  • Efficacité
    Auteur: 90%

Quel plaisir de vous annoncer que nous avons été sélectionnés pour notre réactivité et notre professionnalisme afin de tester l’une des dernières nouveautés de chez Lelo, le Lelo Loki, un masseur prostatique qui semble prometteur. C’est Passage du désir qui m’a contacté, le test du Fun Factory Patchy Paul G5 leur avait beaucoup plu. Et c’est naturellement moi qui ai répondu par l’affirmative pour tester ce nouveau jouet ! Alors, que donne ce Lelo Loki ? Va-t-il rentrer dans la légende des sex-toys indispensables ? Je ne vous fais plus tarder, on rentre dans le vif du sujet !

Je remercie notre partenaire Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire en avant-première du Loki de Lelo afin de vous le présenter.

Packaging du Lelo Loki

Lelo Loki

La boîte du Lelo Loki

Côté packaging, eh bien, c’est sûrement très bien. Oui, je n’en suis pas certain car nous avons reçu le Lelo Loki sans packaging. Très honnêtement, ça nous dérange pas, surtout lorsqu’il s’agit de nouveautés et seule la boîte n’était pas présente. Autant vous dire que l’essentiel était là. Le Lelo Loki bien évidemment, un câble de recharge USB, une pochette de rangement et le manuel d’utilisation. La carte de garantie n’était pas présente, mais sachez que celle-ci est d’un an avec une qualité d’utilisation sur 10 ans.

Lelo Loki

Ce qu’on a reçu de notre côté, Lelo Loki, câble, manuel et pochette

Du coup, je suis allé voir sur le web à quoi ressemblait la boîte et voici le résultat. Comme vous le voyez, quelques changements à noter, une boite avec une zone en plastique transparent permettant d’apercevoir le produit sans l’ouvrir. Un choix judicieux, surtout pour la vente en boutique.

Aspect du Lelo Loki

Le voilà, le fameux Lelo Loki ! Première chose, il me fait beaucoup penser à d’autres produits de chez Lelo dans la gamme féminine, notamment le Lelo Liv 2 et le Lele Mona 2. Ce n’est pas une mauvaise chose quand on connaît Lelo, car ces deux modèles sont tout de même dans le haut du panier, contrairement à d’autres produits de leur création, surtout dans la gamme Insignia comme le Lelo Ida ou le Lelo Ora.

Lelo Loki

Le Lelo Loki vu de côté

Les dimensions du Lelo Loki

Ici, la grande différence avec les deux précédents modèles cités, c’est bien entendu la présence d’un frein pour l’utilisation anale. Comme vous pouvez le voir sur quelques photos, un anneau est présent, celui-ci mesure 5 cm de diamètre au max, ce qui permet d’éviter à votre anus d’absorber le produit. Ne rigolez pas, ça peut arriver. Question taille, il mesure 19,6 cm de longueur pour 11 cm insérables (entre 11 et 11,5) avec un diamètre maximum de 4 cm.

Sa forme est incurvée, ce qui est un bon signe pour joindre la prostate et son poids de 143 grammes lui permet d’être facilement manipulé, même sur la durée, sans se faire mal au poignet. Il existe deux couleurs à disposition pour le Lelo Loki, le bleu fédéral ou l’obsidian black, nous avons reçu la seconde version, très classe.

Lelo Loki

La tête du Lelo Loki et les petites arrêtes sur le côté

À noter également que la forme insérable présente une petite particularité. Au début, je pensais qu’il s’agissait de trace de moulure du silicone (c’est déjà arrivé), mais en réalité, c’est juste deux lignes, une de chaque côté du toy, légèrement bombée, pour une stimulation supplémentaire lors de l’insertion et pourquoi pas des va-et-vient, si vous souhaitez en faire.

Texture du Lelo Loki

Parlons à présent de la texture, c’est du classique ! On retrouve une fois encore du plastique ABS pour la partie commande et du silicone doux, hypoallergénique et sans phtalates pour la partie insérable. Cependant, je suis un peu deçu de ce côté, car si on regarde bien, le Lelo Mona Wave et le Lelo Ina Wave possèdent tous deux un manche en silicone, alors que le Lelo Loki, sorti plus tard, revient au plastique. Pour ma part, je trouve qu’il s’agit d’une régression de Lelo, je pense surtout que le Lelo Loki était déjà prêt depuis un moment et qu’il a été conçu avant la réalisation du Mona Wave et Ina Wave.

Lelo Loki

La pointe du Lelo Loki et son silicone toujours aussi doux

En dehors de ça, le silicone Lelo est toujours aussi bon. Doux, accrochant peu la poussière, c’est mine de rien un des meilleurs silicones disponible sur les sex-toys du marché.

Utilisation du Lelo Loki

Parlons un peu de l’utilisation de cette nouvelle bête ! Première chose, il faut le charger. Le système est simple, on branche le cordon USB du Lelo Loki à un ordinateur et on attend qu’il soit chargé à bloc. N’ayant que le câble USB à disposition, j’ai rechargé le Loki en 2 heures pour une utilisation moyenne d’une heure. Si vous ne vous en servez pas, comptez 90 jours avant que la batterie se décharge. Ici aussi, petite déception car lorsque j’ai voulu branché le câble USB à un adaptateur secteur (USB/Secteur), le Lelo Loki ne se chargeait pas du tout. Il semblerait donc qu’un adaptateur de téléphone Android Samsung ne soit pas suffisant, contrairement à la quasi-totalité des sex-toys que l’on possède utilisant cette technologie d’alimentation.

Lelo Loki

Chargement de la bête en cours…

Une fois le Loki chargé, il faut l’allumer. Il suffit d’appuyer sur le bouton « + » une fois, puis de cycler dans les 6 modes avec le bouton « Haut ». D’ailleurs, il s’agit d’un cycle de modes séquentiels, ce qui signifie qu’une fois le dernier mode atteint, si vous souhaitez revenir au premier mode, il faudra passer du mode 6 à 5, puis 4 et ainsi de suite. Ce n’est pas vraiment dérangeant, mais bon, c’est tout de même un peu con.

Le bouton « Bas » permet de repasser au mode précédent ou d’éteindre l’appareil s’il est pressé pendant quelques secondes. Bien sur, les boutons « + » et « – » eux, permettent de monter ou descendre l’intensité des vibrations.

Lelo Loki

Focus sur l’anneau servant de frein du Lelo Loki

C’est donc 6 modes et 5 niveaux d’intensité (enfin, j’en reparlerai) qui sont présents sur le Lelo Loki. Comme dit précédemment, les boutons de Loki sont d’anciennes générations. Ils ne sont pas bombés (convex) comme sur les derniers Fun Factory, le Patchy Paul G5, Tiger G5 ou BigBoss G5, mais concaves (légèrement enfoncé), ce qui est moins pratique.

En dehors de ça, il est étanche et même submersible jusqu’à 1 mètre de profondeur. Parfait pour l’utiliser dans votre bain, mais si vous vous retrouvez en train de visiter les fonds marins, le Loki prendra l’eau. Pour le nettoyage, c’est du classique, eau chaude et savon et/ou solution antibactérienne comme le Toy cleaner de Pjur. Évidemment, qui dit produit en silicone dit lubrifiant à base d’eau, ça vous le savez à présent j’espère !

Efficacité du Lelo Loki

Lelo Loki

Un petit clapet pour bouger la zone d’alimentation

Bon ! Parlons à présent de ce fameux Lelo Loki, nouveau jouet à orgasmes prostatiques de chez Lelo. Tout d’abord, je dois dire que je suis un peu agacé par le marketing Lelo depuis quelque temps. Le Lelo Pino s’est pris une taulée notamment à cause d’une grosse faute de goût du constructeur, le Lelo Mona Wave est tout de même honteux comparé au Mona 2 et à présent, c’est le Lelo Loki, Lelo Hugo et Lelo Bruno de faire leur rentrée. Ok, pas de soucis, mais quand Lelo annonce que les orgasmes prostatiques sont 3 à 10 fois supérieurs aux orgasmes éjaculatoires, que 70% des hommes hétéros et en couple souhaitent utiliser un masseur prostatique et qu’on obtient des « Huge, Fantastic, Awesome Blowing Orgasms« , je dois dire que ce n’est pas faux dans l’absolu, mais de là à en faire tout un plan marketing ? C’est bien là le soucis.

Lelo Loki

Une forme étudiée pour l’anatomie masculine

Non, vous n’aurez pas des orgasmes de fous dès que vous allez allumer l’engin. C’est marketing, faut le savoir. C’est comme le Womanizer qui te fait jouir en 10 secondes, ce n’est pas faux, mais en général, c’est bien plus long et c’est suivant votre connaissance sexuelle générale et de vous-même. Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, parlons un peu plus de mon expérience avec.

Première chose, l’insertion n’est pas difficile. Avec la qualité du silicone, un bon lubrifiant à base d’eau pour l’anal (j’ai fais appel au Jo Anal H2O) et un peu de détente, ça rentre sans soucis. Une fois inséré et en place, le manche reste accessible et on peut relativement bien changer les modes, même si des boutons concaves auraient pu faciliter un peu les choses. Question sensation, c’est assez proche d’un plug, car la forme spécifique du Lelo Loki l’amène à se caler au niveau de la prostate, mais pas forcément à en bouger. J’ai essayé quelques va-et-vient, c’est faisable, mais ce n’est pas fait pour ça.

Lelo Loki

Le manche est en plastique ABS contrairement au Mona Wave et Ina Wave

Le frein ne gène pas du tout, il est suffisamment grand pour ne pas s’en inquiéter et il stimule même légèrement le périnée (très légèrement), sauf quand on resserre les fesses (contractions des muscles PC) où la pression est plus forte.

Les modes de vibrations du Lelo Loki

Je vais vous expliquer les différents modes de vibrations que l’on trouve sur le Lelo Loki ! Car pour être franc, je n’ai trouvé aucune information sur Internet à ce sujet. C’est dingue de ne pas trouver ce genre d’information même sur le site du constructeur. Du coup, vu que j’ai l’objet en main (et accessoirement dans le cul), je peux vous en parler.

mode 1 : _________ (vibrations continues)

mode 2 : __ __ __ __ (vibrations longues avec longue pause entre deux)

Le mode 3 : _ _ _ _ _ _ _ (vibrations courtes avec petite pause entre deux)

mode 4 : Montée graduelle des vibrations uniquement par cycle

mode 5 : Mode bosse : ça monte et ça descend, ça monte et ça descends

Et le mode 6 : c’est n’importe quoi, c’est la fête dans ton cul

Pour l’intensité, de même aucune réelle information précise sur le sujet. Pour ma part, j’en compte 5 (voir 6). Pourquoi je n’en suis pas sûr, car il n’est pas possible d’augmenter l’intensité par pallier. Si vous appuyez sur le « + » une fois, il ne se passe rien. Il faut laisser le bouton « + » enfoncé pour augmenter l’intensité, de même avec le bouton « -« . Je trouve que ce n’est vraiment pas terrible pour monter l’intensité par cran. Certains aimeront ce système.

Lelo Loki

5 cm de frein en terme de diamètre

Pour ma part, j’aime le constant et c’est surtout ce mode que j’ai utilisé avec une intensité plus ou moins forte au cours de la séance. Les vibrations sont bonnes, ce n’est pas seulement un simple gadget vibrant qui reste en surface, ici, on ressent bien la propagation des vibrations et surtout, la prostate ne se retrouve pas surchargé d’informations jusqu’à être anesthésié. Pendant toute la séance, j’ai pu continuer de ressentir les vibrations, ce qui n’est pas le cas avec d’autres joujoux.

Pour moins de 50db, le Lelo Loki envoi tout de même du pâté, surtout au dernier niveau d’intensité. D’ailleurs, lorsque j’étais au niveau 1 de l’intensité avec le mode de vibration constante et que je suis passé au mode plus aléatoire, je peux vous dire que ça vibre ! C’est même surprenant la première fois. Non, je dois bien l’avouer, à ce niveau, c’est très bon ! Bon niveau de vibrations, bien propagées, loin d’être gadget. En le gardant quelques minutes dans la main à l’intensité maximum, on garde des fourmis dans la main pendant un assez long moment.

Lelo Loki

Le Lelo Loki offre de fortes vibrations pour moins de 50db

Sur les quelques séances réalisées, je n’ai pas eu d’orgasme prostatique, mais si vous lisez notre site depuis un moment, vous savez que je ne suis pas très patient à ce niveau et que je préfère les va-et-vient. Pourtant, je ne désespère pas, car j’ai tous les outils pour. Cependant, j’ai eu de grosses éjaculations, notamment une non contrôlée, juste avant le véritable orgasme éjaculatoire. C’était très bon, l’orgasme était bien meilleur qu’avec une simple masturbation et la quantité de sperme plus importante. Ce n’est donc pas encore le nirvana, mais le Loki a de sérieux atouts pour ce travail.

Conclusion du Lelo Loki

Lelo Loki

Le nouveau masseur prostatique de chez Lelo

Bon produit, Lelo marque ici un retour à l’attention des hommes, souvent délaissés par les marques de sextoys qui trouvent plus juteux de sortir un énième vibro de type rabbit qu’on a déjà vu partout et je ne peux pas aller à l’encontre de ce phénomène. C’est une bonne chose que de voir de nouveaux produits pour hommes sur le marché. Mais comme toujours, le massage prostatique n’est pas donné à tous. Il faut de l’entraînement, de la patience, trouver le bon moment, être bien concentré, au calme, sans être dérangé par la moindre chose pour arriver à l’obtenir. C’est donc un produit qui demande du temps, il faut l’apprivoiser, le manipuler avant d’arriver au Graal.

Un très bon produit, mais un peu cher

Maintenant, est-ce qu’il mérite autant de louanges que les multitudes d’articles que j’ai pu voir ces derniers jours fleurirent sur le net, disant tous la même chose ? Je ne pense pas. Car il faut tout de même mentionner le fait qu’il n’est pas donné. C’est pour cette raison que je le conseille plutôt à des habitués ou ceux qui sont ouverts sur leur sexualité plutôt qu’aux débutants. Pour ma part, je pense qu’il est indispensable de commencer le massage prostatique avec un sextoy non vibrant. L’Aneros Helix, le Progasm Ice, voir même le Nexus Glide seront plus intéressants pour apprendre à localiser sa prostate et bien en comprendre son fonctionnement lorsqu’on l’a manipule. Le Lelo Loki fera bien meilleur place en tant que second masseur prostatique (et notamment vibrant). Au final, Lelo a correctement assuré pour le Lelo Loki, reste à voir si le Hugo est meilleur, malgré ses différences notables. Je vous en reparlerai sûrement dès qu’on l’aura obtenu !

Je dois tout de même dire que je n’ai pas réussi à trouver d’informations complètes sur le Lelo Loki sur Internet et c’est fort dommage, car en se mettant à la place du client, au prix du produit, il est légitime de vouloir obtenir toutes les informations nécessaires avant achat. J’espère donc que mon test vous aidera comme il le faut.

Je remercie à nouveau Passage du désir pour m’avoir gentiment envoyé le Lelo Loki afin de l’essayer et de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver bien évidemment sur leur boutique internet mais également dans leurs boutiques physiques.

promo-pdd

Avantages

– Un packaging toujours luxueux
– Le silicone toujours aussi doux
– L’étanchéité du produit
– La forme adaptée
– Le frein assez grand et non gênant
– Un très bon niveau de vibrations

Inconvénients

– Des boutons d’anciennes générations
– L’intensité qu’on ne peut pas augmenter par pallier
– Le manque d’information sur le produit
– L’incompatibilité du câble USB et d’un adaptateur téléphone