Surprise, le Starlet 2 de Womanizer est arrivé ! Oui, encore un sex-toys Womanizer sur le marché ! Le stimulateur clitoridien qui utilise la technologie Pleasure Air est de retour avec une version améliorée du Womanizer Starlet, premier du nom, que j’avais pu découvrir dans la Delight Box. Il s’agit d’un tout petit modèle, clairement orienter pour les voyages, mais avec plusieurs améliorations comparées au premier modèle. Mais c’est aussi un modèle qui vient bousculer la place du Womanizer Liberty, modèle petit et compact également, sorti il y a peu.

La dernière grosse sortie de Womanizer, c’était le Womanizer Duo, une réussite dans son domaine après le Womanizer I&O qui manquait un peu de travail sur la partie vaginale. Sur 69 Desirs, vous avez pu découvrir tous les modèles de Womanizer sur le marché et ceci depuis la première heure ! À l’origine, c’était le Womanizer W100, puis le modèle W500, le 2Go, le Classic, le Premium, le Pro 40, le +Size et d’autres modèles annexes. Il y a eu du chemin parcouru depuis, des concurrents sont également arrivés sur le marché, mais Womanizer reste encore à ce jour, le constructeur qui se débrouille le mieux dans ce domaine. Bref, partons à la découverte du Starlet 2 de Womanizer !

EspacePlaisir

Merci à espaceplaisir pour m’avoir fait parvenir le stimulateur Starlet en seconde version afin de le présenter.

Packaging du Starlet 2 de Womanizer

On commence avec la boîte de ce nouveau Womanizer ! On retrouve un peu l’emballage du modèle Liberty mais avec une particularité, il existe deux versions de cette boîte. En effet, selon le modèle que vous choisirez (vous avez deux coloris différents), les couleurs de la boîte changeront ! En effet, pour la version corail, vous aurez une alternance « corail/bleu/corail » alors que pour la version bleue, vous aurez une alternance « bleu/corail/bleu ». C’est juste une question de design.

Autrement, on retrouve une partie fenêtrée à l’avant pour apercevoir le produit.  On retrouve le mot « Starlet » en base de la boîte et « Womanizer » sur la partie haute ainsi que plusieurs informations sur le reste du packaging. À l’intérieur, une fois qu’on a ouvert le couvercle, on découvre bien entendu, le Starlet 2, mais aussi un câble de chargement magnétique USB, une nouveauté pour ce second modèle. Par contre, on retrouve une protection plastique au-dessus du Starlet 2 qui ne sert à rien, si ce n’est à ajouter encore plus de plastique.

Puis on peut consulter également le manuel présent. C’est tout ! Autrement, on ne trouve pas de pochette de rangement, dommage. Et il n’y a pas d’embouts supplémentaires comme sur des Womanizer plus haut de gamme comme le Womanizer Duo. De plus, le packaging, une fois les scellés ouverts, commence rapidement à se péter la gueule. C’est dommage.

Aspect du Starlet 2 de Womanizer

Rien à dire, ce second modèle du Starlet est bien plus sexy que le premier. Il faut dire que le premier Starlet avait une drôle de tête. Il n’était pas vraiment beau et faisait un peu cheap. Ici, le Starlet 2 donne un peu plus de classe à son modèle de stimulateur clitoridien fonctionnant avec la technologie Pleasure Air. Cependant, cela reste un modèle qui ressemble plus à un jouet pour enfants qu’à un sextoy pour adultes, c’est un peu dommage.

On remarque aussi que sa forme est différente, plus proche d’un Womanizer Classic, mais en plus petite. C’est d’ailleurs une nouveauté, sa forme plus ergonomique tout en gardant une silhouette compacte. On retrouve deux boutons, un « + » et « – »  bombés ainsi que le logo Womanizer présent sur le dessus. Deux points aimantés sont également présents pour assurer la charge via le système magnétique. Bien entendu, on retrouve l’embout stimulant délivrant des aspirations et des ondes de pression. La taille de l’embout est plutôt de taille moyenne.

Les dimensions du modèle Starlet 2

À présent, voyons un peu les dimensions de ce nouveau modèle. Avec 11,7 cm de long, 4,6 cm de large et 4,7 cm de hauteur à son maximum (au niveau de la tête), ce n’est pas un gros Womanizer. Il est un peu moins compact que le premier modèle. En effet, ce dernier affiche 8,4 cm de long pour 4 cm de large et de hauteur. On peut donc voit qu’il est un peu plus épais et plus long.

Si je regarde du côté du Womanizer Liberty, le modèle de voyage sorti il y a peu, celui-ci mesure 10,4 cm de long sur 5,5 cm de large. Ce qui fait que le modèle Starlet 2 est un peu plus long que le Liberty, mais plus fin que ce dernier. Cela vous donne une idée de sa taille par rapport à ses autres modèles facilement transportable.

Les autres détails concernant le Starlet 2

Comme je l’ai indiqué précédemment, le Starlet 2 est disponible en deux coloris. Vous avez une version corail et une version bleu saphir. C’est la seconde version que j’ai reçue et Kitty avait envie de recevoir ce modèle. Du coup, on a de la chance. J’avoue que la version bleue semble plus agréable à l’œil que la version corail. Cependant, tout ça, c’est une question de goût et de couleurs. Pour finir, sachez qu’il pèse 70 grammes.

Texture du Starlet 2 de Womanizer

Pas de surprise, pour un Womanizer qui cherche à se frayer un chemin sur une gamme de prix précise, le Starlet 2 est encore une fois en plastique ABS sur la majeure partie du produit. Ici, pas de silicone comme sur le Womanizer Premium par exemple ou encore le modèle Duo. Le plastique ABS permet de faire baisser le prix total du produit tout en offrant un matériau sain pour le corps et ne contenant ni latex, ni phtalates. C’est moins beau à l’œil, moins doux au toucher, mais c’est moins cher également. C’est un choix.

Concernant la matière qui compose la tête stimulante, il s’agit toujours de silicone de qualité médicale. Et la tête est toujours amovible ! Je dis cela, car sur le test du Satisfyer Luxury High Fashion, j’ai pu me rendre compte qu’on pouvait passer d’une tête amovible à non amovible, comme ça. Donc oui, la tête est bien amovible pour ce modèle Starlet 2 !

Utilisation du Starlet 2 de Womanizer

« Bon, c’est bien beau Mogwai, mais pourquoi je prendrai le Starlet 2 plutôt que le premier modèle ? » C’est vrai ça, il est peut-être temps pour moi de vous dire les grandes différences entre les deux modèles afin de vous y retrouver. C’est notamment dans la partie utilisation qu’il y a le plus de changement ! Au passage, le Womanizer Starlet 2 est garanti 2 ans !

Comment charger le Starlet 2 ?

Comme je vous le disais, le Starlet 2 de Womanizer amène plusieurs nouveautés par rapport au premier modèle. En même temps, c’est la base quand on propose un modèle supérieur à celui d’origine. Pour charger le stimulateur, vous avez à présent un câble USB magnétique qui fonctionne par aimants avec en plus, une LED blanche qui vous indique le niveau de batterie et son chargement en cours. Cette LED est présente au niveau de la tête stimulante.

Par contre, au niveau chargement, il faut toujours compter 30 minutes de chargement pour 30 minutes d’utilisation. C’est assez peu, mais en même temps, le temps de chargement est assez court également. C’est plutôt un modèle de voyage !

Comment utiliser le stimulateur de Womanizer ?

Avec seulement deux boutons, utiliser le Starlet 2 est vraiment facile. En effet, sur le premier modèle, c’était un seul bouton que nous avions, du coup, cela facilite les choses d’avoir deux boutons. On peut maintenant facilement passer au niveau d’intensité au-dessus, puis en dessous, sans cycler dans les différents niveaux. C’est toujours mieux pour construire la stimulation que l’on souhaite sans couper l’instant.

Vous avez donc un bouton « – » et un bouton « + ». Le bouton « + » est d’ailleurs plus gros que le bouton « -« . Celui-ci pourra permettre d’allumer le Starlet 2 mais aussi d’augmenter le niveau d’intensité, alors que le bouton « – » fera baisser l’intensité. Rien de compliqué, c’est vraiment simplifié pour ne pas avoir à se poser trente-six questions quand on se retrouve sur le point de l’utiliser.

Quelles sont les intensités présentes sur le Starlet 2 ?

Pour ce nouveau modèle, nous avons le droit à 4 niveaux d’intensité. C’est selon le constructeur, une nouveauté par rapport au précédent-modèle. Cependant, je ne comprends pas vraiment, car le Womanizer Starlet, le premier modèle, possède déjà 4 niveaux d’intensité. Alors qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce qu’il y a vraiment un changement ? Sur le premier modèle, nous avions 4 niveaux. Le premier, c’était le niveau « Super Soft », puis le niveau 2 et 3, pour finir sur le niveau 4 en mode « Super Power ». Après réflexion, je me suis dit que Womanizer a dû apporter quatre niveaux d’intensité plus équilibrés les uns par rapport aux autres. Car 4 niveaux d’un côté et 4 de l’autre, si c’est une nouveauté, il y a forcément quelque chose de nouveau.

En fait, nous avons bien 4 niveaux d’intensité, mais à présent, c’est mieux coordonné. Avant, on avait le mode « Super Soft » et « Super Power » avec 2 modes intermédiaires mais sur ce second modèle le passage du niveau 1 à 4 est moins haché. Bon, j’avoue que sur ce point, c’est assez touchy ! Je n’ai pas vu de grosses différences. J’ai surtout l’impression que le premier mode est plus intense. Il faut surtout retenir qu’il n’y a que 4 niveaux, c’est tout de même dommage de ne pas en trouver au moins 6, comme le modèle Liberty

Quel lubrifiant choisir avec le Starlet 2 de Womanizer ?

Habituellement, il n’y a pas vraiment besoin de lubrifiant quand on utilise un Womanizer. Ce n’est clairement pas une nécessité. Mais, pour celles qui souhaitent en utiliser, il faudra choisir un lubrifiant à base d’eau. Inutile d’en mettre une tonne, une noisette, même plus petite, suffira largement. Si vous ne savez pas trop quel lubrifiant choisir, vous pouvez lire ma page d’avis en lubrifiant pour vous aider. Autrement, sachez que j’aime beaucoup la gamme Sliquid, notamment le classique, Sliquid H20.

Comment nettoyer le stimulateur ?

Bonne nouvelle, le Starlet 2 est devenu 100 waterproof à la norme IPX7 ! En effet, le précédent-modèle ne l’était pas, c’est à présent chose réparée ! Vous pouvez donc l’utiliser dans l’eau et sous l’eau, ce qui décuple la stimulation provoquée. Mais en plus, on peux faire un peu moins attention en le nettoyant. Vous pouvez donc le nettoyer avec de l’eau tiède ou un toy cleaner comme le Sliquid Shine avant de le rincer.

Pour la tête, sachant qu’on peut la retirer et la remettre, je vous conseille de faire ainsi pour bien la nettoyer après chaque utilisation. Comme d’habitude, vous pouvez consulter mon guide pour apprendre à nettoyer vos sextoys en fonction de la matière. Sachez au passage que la tête du Starlet 2 est la même que celle des modèles w100, w500, Pro 40, +Size, InsideOut et Duo !

Efficacité du Starlet 2 de Womanizer

Faut-il craquer sur ce nouveau modèle ? Est-il mieux que l’ancien ? Est-ce qu’il est au niveau par rapport à d’autres modèles de sex-toys Womanizer sur le marché ? C’est le moment pour moi ainsi que ma chère et tendre Kitty, de vous répondre ! Place à notre retour suite à son utilisation à plusieurs reprises !

Seulement 4 niveaux d’intensité

Pour moi, c’est le point noir de ce modèle. En effet, 4 niveaux seulement, c’est peu. En fait, c’est la même chose que pour le premier modèle. C’est un peu mieux géré, le moteur ayant sans doute évolué entre-temps, mais nous n’avons que 4 niveaux. J’ai surtout l’impression qu’on ne démarre pas sur le mode « Super-Soft » comme sur le premier, mais sur un ou deux niveaux au-dessus.

Pour ma part, j’en attendais au moins 6, comme le modèle Liberty. Là, j’ai l’impression d’être encore sur le modèle Starlet premier du nom, mais avec une forme plus sympa. Dommage de ne pas avoir incorporé 6 niveaux. En même temps, avec une batterie de 30 minutes, on ne peut pas espérer avoir autant de puissance que sur un modèle qui tient mieux la route. Autre point sur ce sujet, forcément, avec 4 niveaux uniquement, le changement est plus brusque, mais moins que sur le premier modèle tout de même.

La prise en main

Ici aussi, la prise en main est meilleure. Le premier modèle Starlet était grossier, petit, pas hyper ergonomique, alors qu’ici, la forme tient mieux dans la main et les deux boutons permettent aussi de mieux manipuler le Starlet 2. De plus, il passe en mode waterproof et chargement à induction, une bonne chose pour s’en servir encore plus facilement.

La tête du modèle Starlet 2

Autre bon point, la tête aspirante du Starlet 2. Sur le premier Starlet, il s’agit de la tête d’un Womanizer W100 et W500, mais ici, c’est plus proche de la forme de la tête du modèle Classic/Premium. Elle fait moins grossière également et donne plus d’élégance au jouet dans son ensemble.

La stimulation

Par contre, le point qui ne change pas, c’est la stimulation. Même si les changements sont plus brusques, il y a tout de même un bon niveau de puissance sur la technologie Pleasure air. Le troisième et quatrième niveaux amène à l’orgasme facilement, même si on a déjà l’habitude de ce genre de stimulateur. Ouf, heureusement, que ceci n’a pas changé.

Kitty et Mogwai

Conclusion sur le Starlet 2 de Womanizer

Chaque fois qu’un nouveau Womanizer sort sur le marché, on se demande s’il s’agit d’une bonne nouvelle ou d’un coup marketing. Ici, il faut le dire, le Starlet premier du nom n’était pas très joli et affichait des lacunes. Mais entre-temps, le modèle Liberty est sorti et quand on le compare au modèle Starlet 2, on se demande lequel prendre. C’est une question de budget. Je pense que ce modèle Starlet 2 est un modèle pour ceux qui veulent un modèle très correct, avec une fonction Waterproof, un design élégant, des boutons plus simples que le premier modèle sans avoir le budget pour un modèle Liberty. C’est un combat de prix, que ce soit Womanizer dans sa propre gamme, mais aussi par rapport à d’autres, comme Satisfyer.

Alors faut-il le prendre ce Starlet 2 ? Difficile à dire. Ici, Kitty préfère pour le moment, le modèle Satisfyer Pro Traveler. En tout cas, pour une version transportable, de voyage, facilement accessible. Mais pour les autres ? Franchement, c’est à vous de voir. C’est toujours compliqué de conseiller tel ou tel modèle, car il y a souvent de nouveaux modèles sur le marché et parfois avec très peu de changement. Un peu moins cher que le Liberty, le constat est là, il est un peu moins bien, mais reste bien meilleur que le premier modèle. À vous d’y réfléchir, selon votre budget, les points les plus importants pour vous sur un stimulateur clitoridien de cet acabit et surtout vos préférences personnelles.

Avantages

  • Petit et facilement transportable
  • C’est un stimulateur qui reste puissant
  • Une bonne prise en main
  • L’arrivée du chargement magnétique et de son côté waterproof
  • Ses coloris
  • Deux boutons au lieu d’un

Inconvénients

  • 4 niveaux d’intensité, c’est peu
  • Du plastique ABS qui donne un look playschool
  • Autonomie assez faible
  • Packaging qui se pète facilement
  • Secteur concurrentiel sur les prix, est-il bien placé ?
  • Pas de second embout
Espace Plaisir

Espace Plaisir

Je remercie à nouveau espaceplaisir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du We-Vibe Moxie afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Espace Plaisir