Je me suis enfin décidée à vous expliquer (et peut-être même vous convaincre) pourquoi j’aime sodomiser mon homme. Enfin ! Car, vous êtes nombreux à me demander ce que signifie le mot « pegging » et nombreuses à me demander si une femme y prend du plaisir !

Pourquoi j’aime sodomiser mon homme : Comment avons-nous commencé ?

Avant de rencontrer Mogwai, j’ai eu pas mal d’aventures… Souvent avec des mecs qui se croyaient hypers virils car était persuadé d’être celui qui disait « Merci, c’était sympa, on se rappelle quand ça gratte« … Classe n’est-ce pas ? J’aimais faire une petite chose fantastique qui paradoxalement les touchait dans leur virilité mais leur faisait un bien fou… Vous avez deviné? Non? Souvent à quatre pattes, la tête entre les jambes de ce plan cul, je m’adonnais à mon point fort, la fellation. Puis, je m’attardais un peu sur ses testicules et bim, un coup de langue sur le cul ! C’était mon petit jeu à moi ! Oui, l’anulingus est une pratique très appréciée quand le receveur accepte l’idée, que ce soit un homme ou une femme.

Mogwai n’a donc pas dérogé à la règle… Loin d’être un simple plan cul, je voulais absolument faire découvrir à mon nouvel amant les joies de l’anulingus. De nature très ouverte, il s’est laissé lécher, en prenant beaucoup de plaisir.

Je dois également préciser que j’ai une certaine fascination pour l’insertion d’objet sexuel dans un anus masculin ! Sodomiser un homme reste très taboue, n’en parlons même pas dans une relation hétéro ! Braver cette barrière, lui faire découvrir des choses nouvelles, déplacer les limites, déplacer les montagnes… Voilà ce que je voulais avec lui.

Mogwai était déjà équipé de quelques jouets dont un plug, qu’un jour, il a amené dans sa besace. Il était donc prêt à m’ouvrir un peu plus son cul. Le voici donc à quatre pattes, s’offrant davantage à moi, quel régal pour les yeux! C’est ainsi que je me suis amusée à faire glisser ma langue sur cette fente accueillante, j’alternai entre ma langue et le plug. De fil en aiguilles, celui-ci était totalement inséré et Mogwai s’est laissé aller (accompagné d’une intense masturbation) dans un orgasme d’un tout nouveau genre ! Nous avons continué ainsi, langue, plug, doigts quand il a décidé de venir un soir chargé d’un gode ceinture…

Pourquoi j’aime sodomiser mon homme : La première fois

« Il est là, il est beau et il m’a ramené un putain de gode ceinture… Je savais qu’il en avait un mais pourquoi l’a t’il ramené? Oui j’aime insérer des choses dans son cul mais pourquoi il a ramené ce putain de truc ?? » Voilà à quelques nuances prêtes ce qu’il s’est passé dans ma tête à ce moment là !! J’aime découvrir des choses et parfois il faut me brusquer un peu, il n’aurait pas pu mieux faire !!! C’est ainsi que je me retrouve tiraillée entre le « j’ai envie de lui faire plaisir, d’avoir une relation qui évolue de cette manière » et « pourquoi il m’a ramené ce putain de gode ceinture« … Je ne me suis pas débinée, il est là, il s’ouvre totalement à moi, que ce soit son cul et ses envies, je ne vais pas laisser cette occasion me filer entre les doigts. Certains diront que je me suis un peu forcée, je dirai que je me suis mis un coup de pied au cul.

Cette première fois fait partie des premières fois… Hésitante, douce est pleine d’émotion. Les détails, je ne m’en souviens plus sauf peut-être le « çà va? Je ne te fais pas trop mal ? » mais, quelle importance ?!

Pourquoi j’aime sodomiser mon homme : Maintenant

Au début, nous utilisions rarement le gode ceinture, à peu près deux fois tous les trois mois. Je n’étais pas hyper à l’aise avec ça, j’avais l’impression qu’on me demandait de faire le mec ! Je me suis aperçu que Mogwai en demandait plus et c’était habitué à se prendre des godes dans les fesses, tout seul. Je me suis donc attelé à la tâche, avec de l’affection pour commencer et maintenant avec beaucoup d’envie et de plaisir. J’ai apprise à ne plus me demander si cela lui faisait mal, à me laisser aller et à jouir en harponnant mon ami.

Le plaisir que je ressens dans le fait de sodomiser mon homme est autant physique que psychologique. Le psychologique est d’ailleurs très important, je rappelle que nous sommes dans une démarche de couple, la tête et le cœur ont toute leur place dans cet article ! Psychologiquement, je me laisse aller à de nouveaux plaisirs, à braver un interdit et à honorer Mogwai. Il est très satisfaisant pour moi de savoir que j’ai donné du plaisir, je pourrai le regarder prendre son pied sans moi, je serai aussi mouillée que s’il me léchait … Dans le pegging (le fait de sodomiser un homme par une femme avec un gode-ceinture, dans les grandes lignes), j’aime à penser qu’il s’offre à moi et que je m’offre à lui. Nous nous laissons aller vers de nouveaux horizons et ça c’est jouissif! Je ne vais pas vous mentir non plus, quand je le prends, c’est moi la patronne ! J’ai encore du mal à me mettre dans ce rôle mais c’est très plaisant d’avoir l’impression de contrôler quelqu’un de cette façon !

Physiquement, le sodomiser, c’est wouhaaaa! Déjà, j’ai le privilège d’observer son cul qui est parfait! Je m’arrange pour que la base du gode vienne taper sur mon clito au rythme de mes coups de reins… Ce n’est pas ma principale source de plaisir, la principale reste le fait de voir mon homme entrer presque en transe!!

Pourquoi j’aime sodomiser mon homme : Mes conseils

Je me permets d’en parler ici car, c’est souvent des réponses que j’ai donnée aux curieuses et curieux ! Dans l’anal, il y a des étapes hein ! On aimerait tous que ça fonctionne vite et bien mais ce n’est pas le cas ! En dehors de l’aspect psychologique de la chose, monsieur doit habituer son orifice ! Quand un homme sodomise une femme, il la sent du bout de sa queue, dans le cas inverse non, donc le mieux en plus d’être absolument toujours à l’écoute de son partenaire, c’est la préparation !

Pour Mogwai, nous pratiquions souvent l’insertion de plug, mais, il passait beaucoup de temps sous sa douche à insérer des godes de plus en plus gros au point de supporter une sodomie « dure » avec un gode-ceinture ! Il vous faudra de la patience et de l’envie! Sans oublier un bon lubrifiant avant de vous lâcher à sodomiser votre partenaire.

sodomiser

Pourquoi j'aime sodomiser mon homme
  • La note des lecteurs

  • Noté 4 stars
    4 / 5 (55 )
  • Votre note