• Note de l'auteur

  • 94%
  • 94%

  • Packaging
    Auteur: 100%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 95%
  • Efficacité
    Auteur: 90%

C’est le retour de la firme Allemande avec le Fun Factory Sundaze ! Je dois dire que je suis plutôt content, car je trouve que Fun Factory était un peu en retrait depuis quelque temps et cela fait plaisir de les retrouver avec un nouveau pulsateur ! Dernièrement, chez Fun Factory, c’est le Be One que nous avons testé, un stimulateur très particulier, non dénué de défauts, mais que nous avons bien aimé das l’ensemble. Mais aussi le gode Limba Flex M, un dildo qui se plie ! Mais le Fun Factory Sundaze est clairement une suite logique à la gamme des pulsateurs de Fun Factory !

En effet, le premier que nous avons testé était le Stronic Drei, puis le Stronic G (dédié au point G), le Stronic Surf (pour les parois vaginales) et le Bi Stronic Fusion, une sorte de mélange entre un pulsateur et un rabbit ! Chaque modèle avait un but précis, mais cette fois-ci, Fun Factory tente de proposer un sextoy qui rassemble plusieurs types de stimulation en un seul produit ! C’est un pari risqué, car en proposant trop de choses, il est possible que l’ensemble soit moyen. Pourtant, Fun Factory est une marque qui m’a rarement déçu, de ce fait, je suis assez confiant sur le Fun Factory Sundaze ! Mais qu’est-ce donc que le Sundaze ? C’est un sextoy qui pulse, qui tapote, qui vibre et qui fait des va-et-vient ! Oui, rien que ça ! Voici donc notre test du pulsateur Fun Factory Sundaze !

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour m’avoir fait parvenir le pulsateur Surf de Fun Factory afin de vous le présenter.

Packaging du Fun Factory Sundaze

Pour une fois, nous avons du changement concernant le manuel de Fun Factory ! Place à un nouveau design ! Mais avant ça, parlons de la boîte ! Déjà, celle-ci sera différente en fonction de la version du Sundaze que vous allez recevoir ! En effet, vous avez deux coloris et donc deux boîtes différentes ! Il s’agit toujours d’une boîte rectangulaire avec sur la face avant, le Fun Factory Sundaze en photo qui semble être retenue et maintenu par des fils dorés. Ce n’est qu’un effet design en réalité ! Sur les tranches, on découvre quelques informations, mais c’est surtout derrière la boîte qu’on nous informe des capacités de ce vibromasseur pas comme les autres.

Une fois le fourreau retiré, quand on découvre l’intérieur de la boîte, on se rend compte qu’à l’intérieur de la partie cartonnée, il y a une sorte de questionnaire avec des réponses du type « oui, non, peut-être » concernant des actions coquines afin de définir les limites de chaque partenaire. C’est ce qu’on avait aussi sur le Be One ! Puis, nous retrouvons le Sundaze et son câble de chargement nouvelle génération ! C’est le câble de chargement à boule, encore une fois comme sur le Be One ! Pour finir, nous avons un manuel 2.0 ! Oui, enfin, la révolution commence chez Fun Factory ! Dans ce manuel, en plus des informations habituelles, on peut trouver des idées de jeux de type « Flirt ou Défi », ainsi qu’une pochette de rangement ! Là encore, sacrée révolution de la part de la firme Allemande ! L’intérieur de la boîte est également différent, avec un fond blanc avec des motifs noirs. Bref, c’est le grand changement ! Tout comme le manuel assez fourni !

Aspect du Fun Factory Sundaze

Avec le Sundaze, nous ne sommes pas trop dépaysés ! En effet, on se retrouve face à une sorte de vibromasseur/pulsateur qui ressemble dans les grandes lignes à d’autres pulsateurs ou vibromasseurs de la gamme ! Cependant, on peut se rendre compte qu’il possède vraiment des particularités ! Déjà, on retrouve le manche doré composé de trois boutons. À l’arrière, nous avons deux points de contact pour le chargement de la batterie interne à l’aide du cordon de charge et du système Click’n Charge.

Mais c’est surtout la partie au-dessus du manche qui nous intéresse ! C’est une sorte de hampe qui se réduit sur la longueur avec une tête biseautée, avec une sorte de petite bosse plate mais légèrement bombée. On dirait une tête orientée pour la stimulation du point G, mais pas que ! Rassurez-vous, on va vous expliquer à quoi cette tête particulière va servir !

Les dimensions du pulsateur

Parlons à présent de la taille de ce Sundaze ! D’une longueur totale de 17,5 cm, nous n’avons seulement que 11,5 cm insérables ! Au niveau du diamètre, celui-ci est en moyenne de 3,5 cm, allant jusqu’à 3,7 cm à son maximum. Je dois dire qu’il fait vraiment petit comparé aux autres pulsateurs de Fun Factory ! Vous le verrez sur les photos de comparatif, on voit clairement la différence ! C’est vraiment un pulsateur compact !

Les autres détails

Concernant les autres choses à vous dire sur le Sundaze, il est disponible en deux coloris ! Le premier, c’est le modèle « Fushia Pink » et le second est le modèle « Pistachio » ! J’adore les noms de couleur chez Fun Factory, il y a quelque chose d’exotique là-dedans ! Et autre point, le Sundaze pèse 335 grammes !

Texture du Fun Factory Sundaze

Avec Fun Factory, c’est toujours avec une certaine appréhension que je traite de cette partie ! Est-ce que nous avons enfin du silicone qui n’accroche absolument pas la poussière ? A t’on de nouveau un sextoy qui aspire toutes les poussières, poil de chat et compagnie sur sa route ? Déjà, il y a la partie en plastique ABS ! C’est la matière qui compose le manche du Sundaze ! C’est ce que l’on a l’habitude de retrouver sur les manches des produits Fun Factory ! Pour le reste, c’est-à-dire la hampe accompagnée de sa tête, c’est du silicone !

Pour rappel, le silicone et le plastique ABS sont deux matières saines pour le corps, qui ne contiennent ni phtalates, ni latex ! Concernant le silicone, il est doux, très peu granuleux et n’accroche pas trop la poussière. Comparé au silicone du Fun Factory Bootie par exemple, ce n’est pas la même adhérence.

Utilisation du Fun Factory Sundaze

Mine de rien, pour utiliser le Fun Factory Sundaze, il y a beaucoup de choses à savoir ! Déjà, il s’agit d’un sextoy qui vibre, qui tapote qui pulse et qui effectue des mouvements de poussées, le tout dans un seul jouet ! C’est un pulsateur qui propose plusieurs fonctions afin de varier les plaisirs et de ne pas s’accoutumer à sa stimulation ! En effet, on pourra passer d’une méthode de stimulation à une autre pour ne pas se retrouver accoutumé à telle ou telle manière de stimuler ! On peut donc varier les plaisirs dans la même session d’utilisation ! Attention, ce sextoy n’est pas destiné à être utilisé par des personnes qui possèdent un pacemaker !

Comment charger le Sundaze ?

Comme toujours, on retrouve le système Click’n Charge de Fun Factory ! Mais tout comme le Be One, nous avons un câble différent des habituels câbles que l’on retrouve par exemple dans la gamme G5 de Fun Factory ! Il s’agit d’un câble avec une partie en forme de boule ! Ce nouveau type de câble permet d’augmenter la charge de 30% et de ce fait, attendre moins longtemps avant de l’utiliser. Cependant, le Sundaze est gourmand ! Il faut compter un temps de chargement de 5 heures pour une autonomie de 1 à 3 heures ! Je suis un peu déçu, car le ratio entre le temps de chargement et l’autonomie n’est pas terrible. Lorsque le Sundaze charge, un témoin lumineux vous informe que la liaison par induction magnétique fonctionne. Et lorsque le Sundaze arrivera à court de batterie, ici, 30% ou moins, la LED vous informera que c’est le moment de penser à recharger ce dernier.

Comment manipuler ce pulsateur ?

Même si le Fun Factory Sundaze propose beaucoup de choses, les commandes pour le faire fonctionner ne sont pas compliquées. La première chose à faire, c’est de désactiver le mode de verrouillage pendant le transport. Pour activer ou désactiver ce mode, il faut appuyer sur le bouton « + » et « Fun » en même temps. Lorsque vous avez bien réalisé la manipulation, le Sundaze va clignoter et émettre un petit tremblement.

Ensuite, si vous appuyez sur le bouton « Fun » pendant 0,5 seconde, le Sundaze va s’allumer. Si vous appuyez sur le bouton « + » vous allez augmenter l’intensité des vibrations et découvrir les autres modes présents. On peut aussi garder le bouton « + » appuyé pour changer de mode de manière transparente et homogène. Évidemment, si vous appuyez sur le bouton « -« , vous baisserait l’intensité d’un mode ou de basculer vers les précédents modes utilisés. Pour l’éteindre, une seule pression sur le bouton « Fun » éteindra le Sundaze.

Si jamais vous appuyez sur le bouton « Fun » par erreur, le Sundaze va s’éteindre, mais vous avez 15 secondes pour appuyer de nouveau sur le bouton « Fun » pour allumer celui-ci sur le dernier mode que vous avez utilisé ! Mieux encore, vous pouvez enregistrer votre mode préféré ! Il suffit de rester sur le mode à enregistrer, d’appuyer sur le bouton « Fun » pendant deux secondes. À ce moment, vous allez entendre deux bips pour vous confirmer l’opération. Et si vous souhaitez effacer le mode enregistré, il faut garder le bouton « Fun » enfoncé pendant un moment jusqu’à entendre 5 vibrations d’affilée.

Quels sont les modes disponibles ?

Attention, ce n’est pas habituel ! En effet, comme je l’ai indiqué précédemment, le Fun Factory Sundaze propose plusieurs types de stimulation ! De ce fait, parmi les 11 modèles et 4 rythmes présents, nous avons un mélange de stimulations ! Du mode 1 à 3, ce sont les modes vibrants. Du mode 4 à 6, ce sont les modes de tapotements. Puis de 7 à 11, vous avez les modes de pulsation. Et enfin, du mode 12 à 15, ce sont les modes dynamiques, les 4 modes rythmiques.

Pour vous en dire un peu plus, les trois premiers modes de vibration vont d’une vibration vivifiante à des grondements profonds. En somme, des vibrations plus ou moins fortes. Du côté des trois modes de tapotements, cela permet de réveiller les terminaisons nerveuses. Du côté de la pulsation, les modes 7 à 11, vous avez deux premiers modes qui ressemblent à des sensations de battements. Puis trois modes de poussées légères. Et pour finir, 4 modes ! Deux modes de poussées dynamiques, un mode de boosteur d’excitation et un dernier pour l’edging ! Et comme je trouve que le schéma de Fun Factory est bien fait, voici les détails de ces modes !

Les modes du Sundaze

Quel lubrifiant utiliser avec ?

Vous le savez autant que moi, si vous ne voulez pas abîmer votre joujou, il faudra faire attention à ce que vous faites ! En effet, si vous souhaitez utiliser du lubrifiant avec le Sundaze, vous devez obligatoirement choisir un lubrifiant à base d’eau ! En effet, si vous prenez un lubrifiant à base de silicone, vous avez de fortes chances que le silicone du sextoy et celui du lubrifiant se mélange et détériore la matière. Vous pouvez utiliser le Sliquid Organics Natural par exemple que j’aime beaucoup et que nous avons reçu il y a peu de temps. Mais vous avez tout un tas de lubrifiants qui vous attendent ! Pour en découvrir d’autres, vous pouvez lire le petit guide sur les avis de lubrifiants du site !

Comment le nettoyer ?

Comme d’habitude, avec un sex-toy waterproof, le nettoyage ne sera pas bien compliqué ! La plupart du temps, lorsque je n’ai pas forcément le temps nécessaire, je passe le Sundaze sous l’eau tiède avec un peu de savon. Ensuite, je passe parfois un petit coup de spray d’un toy cleaner puis je le rince à nouveau sous l’eau claire. Et ensuite, je fais sécher le sextoy à l’air libre. À vous de voir ce que vous préférez, mais j’avoue que pour ce produit, c’est ce qu’il y a de plus simple et de plus rapide !

Efficacité du Fun Factory Sundaze

J’adore ce moment ! En effet, c’est l’instant où nous allons mettre en action le sextoy qu’on a reçu pour l’essayer et se faire notre avis ! Encore une fois, c’est Kitty qui va remplir la grande partie de cette mission ! C’est elle qui possède un vagin, elle est bien mieux placée que moi pour vous dire ce qu’elle en pense ! Je vais donc vous retranscrire ce que nous en pensons, que ce soit avec mes remarques et bien entendu, celles de Kitty ! Est-ce que ce nouveau sex-toy de Fun Factory est une petite révolution dans son domaine ? Ou faut-il se contenter des anciens pulsateurs, très bons, mais spécialisés dans un seul type de stimulation ? Voici notre compte-rendu sur le Fun Factory Sundaze !

Prise en main globale

Pas de surprises, il s’agit d’un manche typique de chez Fun Factory, avec trois boutons que l’on connaît bien et très accessible ! Aucun souci pour retrouver le bon bouton à l’aide d’un doigt, les deux boutons « + » et « – » sont légèrement plus petits que le bouton « Fun », donc en passant la pulpe du doigt, on arrive bien à faire la différence ! En main, son poids est assez bien équilibré malgré la présence des aimants internes qui permettent de faire pulser le Sundaze !

Le manche est de bonne taille, ni trop court, ni trop long et on peut facilement le manipuler, le tenir à bout de doigt presque, sans qu’il ne soit dérangeant ou trop lourd à maintenir. On peut également facilement l’insérer ! Quand je l’ai inséré dans la chatte de Kitty, sans lubrifiant, il n’y a pas eu besoin de fouiller pour le faire rentrer. J’ai simplement commencé à la stimuler son clitoris avec le mode de tapotement, puis j’ai inséré ce dernier une fois qu’elle était peu plus excitée.

De même, Kitty à jouer avec un peu plus tard, seule et l’insertion fut tout simplement très facile et sans accroc. On peut même l’utiliser sans les mains en le maintenant entre ses cuisses pour se concentrer plus facilement sur son effet et surtout, utiliser un stimulateur clitoridien en plus !

En utilisation vaginale, clitoridienne et plus

Comme souvent avec les tests de sextoys, c’est souvent moi qui suis aux commandes ! En somme, selon les moments, je décide d’attraper un sextoy à tester et je ne demande même pas à Kitty, je lui fais la surprise, j’allume l’engin et je commence à jouer avec pour la faire jouir ! C’est encore une fois ce qu’il s’est passé ! Nous avons testé l’ensemble des modes du Fun Factory Sundaze !

Qu’est-ce qu’on en retient ? Eh bien, c’est vraiment pas mal du tout ! Déjà, dès qu’on le met en route, on peut voir qu’il y a de la puissance. Malgré ses apparences, il y en a sous le capot ! Rien qu’en le tenant dans la main, à plat, on peut voir que celui-ci bouge bien d’avant en arrière et selon les modes, dirige ses vibrations sur une zone puis une autre.

Au niveau stimulation clitoridienne, les modes de tapotements sont pas mal du tout et changent des habituelles stimulations vibrantes. On obtient une sorte de pression sur le clitoris à plus ou moins forte intensité. Les modes de vibrations sont également pas mal du tout, avec des vibrations assez qualitatives et puissantes aussi. Puis, on arrive sur les modes de type battement, plus doux, plus léger, plus slow sexe, si on peut dire ainsi. Puis, on arrive sur les modes de pulsations que l’on aimait bien sur le Stronic G ou le Stronic Surf !

Un sextoy pour apprendre plus son corps et prônant le slow sex

Ce qu’on a remarqué avec Kitty suite aux plusieurs essais que nous avons menés, c’est qu’il s’agit d’un sextoy qui propose plusieurs manières de stimuler vos zones érogènes, mais qui ne permet pas forcément d’atteindre l’orgasme. En effet, Kitty était aux anges lorsque je l’ai utilisé en même temps qu’un cunnilingus. Mais sans ce dernier, la stimulation clitoridienne vient à manquer ! Pour elle, pour obtenir un orgasme, la stimulation clitoridienne manuelle, en cunni ou avec un autre stimulateur est quasiment indispensable !

En effet, le Fun Factory Sundaze n’est pas une Fuck Machine ou un stimulateur qui vient vous faire jouir en quelques minutes. C’est un pulsateur qui offre un large éventail de possibilités et qui s’accompagnera parfaitement d’un stimulateur clitoridien additionnel ! Comme on peut le bloquer entre ses cuisses, en ajoutant un Womanizer Liberty par exemple ou un Womanizer Premium, voir même tout simplement le stimulateur Ignite ou un Tango de We-Vibe, vous allez plus facilement décoller !

Autre chose ?

Oui ! On a également trouvé qu’il était un peu court en longueur ! Il est vrai que lorsqu’on le compare au Stronic Drei, G ou le Surf, on sent que ce modèle est bien plus compact, moins massif et surtout moins long. J’avoue qu’on aurait aimé quelques centimètres de plus, deux centimètres auraient été parfaits ! Oui, malgré sa taille, il est tout de même sacrément costaud ! Je le trouve tout aussi puissant que les autres stimulateurs de ce genre avec des bons mouvements de va-et-vient !

D’ailleurs, quand on ne connaît pas les pulsateurs de la marque, c’est assez surprenant de le voir aller d’avant en arrière. Les vibrations sont d’ailleurs bien gérées, je n’ai pas eu de fourmis dans le bras ou des les mains, notamment comme on peut le ressentir sur des sextoys qui gèrent moins bien les vibrations ! Bref, c’est un sextoy versatile, multifonctions, qui fonctionne très bien et très plaisant ! Car mine de rien, Kitty était bien mouillée, entre le cunni et les tapotements et mouvements du Sundaze, le combo est efficace !

Rien d’autre à dire ?

En fait si ! Sachez que le Sundaze de Fun Factory est puissant ! Mais ce n’est pas le cas pour l’ensemble des modes ! Les niveau 1 à 3 et même jusqu’au niveau 4, ne sont pas très puissants. C’est à partir du 5ème mode que la puissance du Sundaze est réellement mise à contribution. Le mode 6 est lui aussi dans la même veine que le cinquième. Dans les modes 7 à 11, c’est vraiment les modes d’un pulsateur, des coups doux et sinusoïdaux, des modes qui étaient déjà disponibles sur d’autres pulsateurs de la marque. Au-dessus, cela dépendra des utilisatrices et selon votre humeur !

Kitty & Mogwai

Conclusion sur le Fun Factory Sundaze

Pour terminer ce test, voici notre conclusion ! Oui, le Fun Factory Sundaze est un bon pulsateur ! Ce que j’aime bien, c’est qu’il ne fait pas doublon avec le Stronic Drei, le Stronic G ou le Stronic Surf ! C’est encore un autre pulsateur, plus orienté sur le slow-sex, la découverte de vos zones érogènes internes et externes, même si les zones érogènes externes sont plus simples à trouver et moins sollicités par ce produit. Certes, pour jouir avec, ce n’est pas aussi simple qu’avec d’autres sextoys ! Par contre, c’est vraiment un pulsateur qui s’utilise en complément ou devrais-je dire, avec un complément !

En effet, avec une stimulation clitoridienne en même temps, c’est autre chose ! On se retrouve avec une double stimulation très intéressante et surtout très versatile ! Les modes présents sont assez différents dans leur approche et leur fonction pour avoir plusieurs combinaisons possibles !

Si vous n’avez jamais essayé un pulsateur et que vous avez envie d’en essayer un, je dois avouer que ce modèle est plutôt bon ! Les autres pulsateurs sont plus orientés sur une sorte de stimulation ! Le Stronic Drei est plus gros, plus imposant pour le vagin et c’est l’un des premiers modèles. Le Stronic G est très bon pour le point G, alors que le Stronic Surf gagne de l’intérêt dans la stimulation des parois vaginales et du vagin plus globalement. Ici, nous avons un peu de tout ! Bref, une bonne surprise et c’est un sextoy qui a une raison d’être sur le marché !

Avantages

  • Un pulsateur versatile
  • Utilisation sans les mains possibles
  • De nombreux modes assez nouveaux
  • Une pochette de rangement, enfin !
  • Une bonne puissance et qualitative
  • Facile à prendre en main
  • Discret et assez silencieux

Inconvénients

  • Un peu court en longueur
  • L’orgasme arrive bien plus facilement avec une stimulation clitoridienne
  • Le silicone qui accroche toujours un peu la poussière, mais aussi le point G (et ça c’est cool)
Passage du désir

Passage du désir

Je remercie à nouveau Passage du Désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Sundaze de Fun Factory afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Passage du Désir

promo-pdd