• Note de l'auteur

  • 93%
  • 93%

  • Loki Wave
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 13/02/2018
  • Packaging
    Auteur: 95%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 95%

Voici le Loki Wave de Lelo ! Vous vous rappelez sûrement de mon test du Lelo Loki, je trouve qu’il s’agit d’un bon produit. Néanmoins, j’étais très déçu de Lelo, de sa manière de faire concernant ses sorties et donc son marketing en général. Aujourd’hui, c’est le Loki Wave dont je vais vous parler. C’est une nouvelle version du Loki qui rejoint la gamme Wave avec le Lelo Mona Wave et le Lelo Ina Wave. Est-ce que cette nouvelle version mérite le détour ? Quelles différences sont à noter avec son prédécesseur ? On va découvrir tout cela ensemble dans le test du Loki Wave de Lelo.

Je remercie notre partenaire Passage du désir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du stimulateur Loki de la gamme Wave de Lelo afin de vous le présenter.

Packaging du Loki Wave de Lelo

Loki wave

Le Loki wave avec Passage du désir

Si nous n’avions pas reçu le packaging du Lelo Loki, ce n’est pas le cas avec le Loki Wave. Place aux nouvelles boîtes de Lelo (la même que pour le Lelo Hugo) avec la fenêtre plastique permettant de voir le produit sans ouvrir la boîte. À l’intérieur, les habituelles choses que l’on retrouve pour un sex-toy Lelo. Nous avons le produit, une carte de garantie d’un an avec une qualité d’utilisation sur 10 ans. Mais aussi un manuel d’utilisation, un câble de chargement USB et un échantillon de lubrifiant.

Loki wave

Le Loki wave, couché dans sa boîte

Le packaging est donc à l’image de Lelo. Luxueux sans trop en mettre. On retrouve également dans cette boîte, une housse de rangement, ce qui permettra de stocker le Loki Wave sans crainte. Bref, c’est ce qu’on demande à une boîte. Voir le produit sans l’ouvrir et stocker celui-ci à terme et de fournir une pochette de rangement en sus. Ici, c’est le cas, l’essentiel est là !

Aspect du Loki Wave de Lelo

Loki wave

Le contenu du packaging du Loki wave

Ah, voilà la nouvelle version du stimulateur prostatique de Lelo. Première chose qui change, le Loki Wave n’est plus muni d’une seule tige stimulante, mais bien deux. L’une sera destinée à la prostate, l’autre au périnée. On ne se situe plus sur une ressemblance au Lelo Liv 2 ou Lelo Mona 2, mais davantage sur le Lelo Ina Wave, avec une tige plus importante. Le frein du premier Loki est toujours présent. Mais comme indiqué précédemment, ce frein est à présent muni d’une protubérance supplémentaire pour la stimulation du périnée. Il est donc encore plus sécurisé que le Loki premier du nom, il ne risquera pas de rentrer tout seul en entier.

Les dimensions du Lelo Loki Wave

Question taille, il mesure 19,6 cm de longueur, exactement la même chose que le premier modèle pour 10 cm insérables, ce qui est un poil moins que le précédent modèle, notamment par la présence du frein couplé à la tige périnéale. Le diamètre maximal d’insertion est de quasiment 4 cm au plus haut, il reste donc équivalent à ce que Lelo nous avait proposés sur le Loki.

Loki wave

Le Loki wave dans son ensemble

Pour la nouvelle partie, la tige périnéale, celle-ci mesure 6,4 cm de long pour une diamètre maximum de 3 cm. Cette partie est relevée à la manière d’un rabbit. Cette partie possède également des lignes bombées sur les côtés.

La forme du Loki Wave de Lelo

Sa forme est toujours incurvée, un bon point pour la prostate et son poids est de 198 grammes. Le Loki Wave est donc un peu plus lourd que le Loki qui affichait 143 grammes. Question coloris, on retrouve deux modèles. Le noir obsidien ou le bleu fédéral. Comme vous pouvez le voir, c’est le second coloris que nous avons reçu. Ça permet de trancher avec le noir du premier modèle.

Loki wave

Le Loki wave ressemble un peu à un rabbit

La tige insérable reprend le même design. Notamment avec la présence d’une ligne bombée de chaque côté pour un peu plus de stimulation si vous faites des va-et-vient et même à l’insertion. Autre changement, la partie commande. Le Loki faisait partie de l’ancienne gamme, ici, le Loki Wave reprend la même partie commande que ses aînés, le Mona Wave et Ina Wave.

Loki wave

La fausse languette qui ne faut pas enlever

Dernier point, le design a légèrement évolué également. À l’arrière du produit, on remarque que le blanc du manche remonte très légèrement vers le bleu de la tige. C’est plutôt bien pensé pour donner un petit côté renouveau, mais c’est également un piège, car vu la forme utilisée pour cette excroissance, on pourrait penser qu’il s’agit d’une languette à retirer pour brancher le chargeur du produit. Ne tentez pas de la soulever, ce n’est que du pur design.

Texture du Loki Wave de Lelo

Après le Lelo Loki ancienne génération et sa partie commande en plastique ABS, le Loki Wave passe enfin en mode « full silicone » en rejoignant le Lelo Mona Wave et Ina Wave. Je n’étais pas content de cette partie sur le Lelo Loki, heureusement pour Lelo que cet « oubli » a été corrigé.

Loki wave

Le Loki wave est tout en silicone

Sinon, bien sur, on garde les mêmes et on recommence. Le Loki Wave est donc entièrement constitué de silicone de qualité. Un silicone doux mais qui accroche un peu la poussière. Bref, de ce côté, difficile d’être négatif sur ce point.

Utilisation du Loki Wave de Lelo

Loki wave

Endroit pour charger le Loki wave

Bon comment utilise ton ce truc ? C’est tout simple. Première chose, il faut charger le Loki Wave à l’aide de son cordon USB. Même chose que pour le premier modèle, deux heures de temps de chargement pour deux heures d’autonomie de fonctionnement avec une durée de 90 jours avant que la batterie se décharge sans l’utiliser.

Loki wave

Le Loki wave en train de charger

Si le Lelo Loki ne pouvait pas se charger en utilisant mon adaptateur secteur de mon smartphone Android, le Loki Wave c’est bon ! d’ailleurs, le logo lelo clignote pendant la charge et c’est plus classe qu’un point rouge. Une fois le Loki Wave chargé, il suffit simplement de l’allumer. Vous avez 5 boutons à disposition. Le bouton du centre permet d’allumer ou d’éteindre le produit. Le bouton « + » pour augmenter l’intensité des vibrations, le bouton « – » pour la baisser et les touches « haut » et « bas » pour passer ou revenir à un mode différent.

Loki wave

Les commandes du sextoy

Les modes présents sur le Lelo Loki Wave

Il y a 8 modes différents, certains avec aucune vibration, d’autres avec vibrations très légères (plus orientées basses fréquences), d’autres avec aucun mouvement de va-et-vient et d’autres encore avec de fortes vibrations, c’est varié, ce ne sont pas justes des mouvements avec des vibrations un peu chelou. On peut même faire vibrer la partie insérable et la partie périnéale. Enfin, bref, aucun mode n’est inutile. Question bruit, il affiche moins de 50 db, c’est très raisonnable. J’allais oublier, il possède 10 intensités de vibrations. Et je peux vous dire que le 10ème niveau vibre très fort.

Lorsque vous allez éteindre et rallumer le Loki Wave, il se déclenchera sur le dernier mode utilisé, il possède une sorte de mémoire interne. Ça peut donc surprendre à l’allumage. Allez, on passe à la partie efficacité pour voir ce qu’il donne vraiment.

Efficacité du Loki Wave de Lelo

Bon, parlons à présent de l’efficacité de la bête ! Je dois bien le dire, j’ai été surpris. D’une part, la stimulation du mode Wave fonctionne bien. Ce n’est pas comme le Mona Wave bougeait plus le manche que la tige, ici, aucun souci et malgré la présence du sex-toy dans l’anus qui est tout de même plus étroit et plus serré qu’un vagin. On ne perd jamais le mouvement, aucun blocage malgré les positions et la pression exercée par les muscles PC, c’est vraiment fonctionnel et efficace.

Loki wave

Le frein change entre le Loki wave et le Loki

Pour l’insertion, aucun souci également. Il rentre très bien, accompagné d’un lubrifiant à base d’eau. J’ai pris le Pjur Analyse Me! Confort et il a rempli ses fonctions. Si on ne consulte pas le manuel d’utilisation au préalable, je trouve que le système de commande n’est pas intuitif. On appuie sur les boutons sans bien comprendre ce qui se passe. C’est pour cela que je vous recommande de lire la partie utilisation du test ou le manuel à sa réception.

Est-ce que l’effet wave est efficace ?

Comme je vous le disais précédemment, l’effet wave marche bien et ceci, même en mode main libre. C’est appréciable pour une stimulation prostatique, ça permet d’avoir une main libre et l’autre pour se maintenir si on est un peu en équilibre. Pour la branche périnéale, d’une part, elle ne fait pas mal et elle tient plutôt bien en place, même si elle bouge un peu d’un côté ou de l’autre. C’est une tige plus agréable que les systèmes chez Aneros par exemple.

Loki wave

Aperçu de la grande différence entre les deux produits

Pour la prostate, elle est carrément sollicitée. On sent très bien les mouvements de la tige, la prostate est clairement mise à contribution, surtout sur les niveaux maximaux. Question bruit, moins de 50 dB et c’est carrément acceptable sans être perturbé. Pour l’intensité, c’est puissant. Au niveau 10, je peux vous dire que les vibrations sont vraiment fortes, pas d’inquiétudes, il en a dans le ventre.

Loki wave

Le Loki wave surpasse donc le Loki

Un masseur prostatique qui fonctionne bien

Bon, vous le savez, je ne suis pas un expert dans le massage prostatique, mais je peux vous dire que le Loki Wave, accompagné d’une stimulation du pénis fonctionne très bien. Les orgasmes sont bien plus fort et franchement, ça change des habituelles séances de branlette. Sans stimulation du pénis, le plaisir montre facilement. Pour ma part, j’ai du mal à rester concentrer sur la prostate pendant des dizaines de minutes, à chaque fois, je craque pour me masturber en même temps, mais qu’importe, l’orgasme qui s’ensuit est tout de même bien chargé, faut dire que la prostate est bien stimulée et qu’on peut prendre du plaisir sans avoir d’orgasmes prostatiques. Ah oui, la partie waterproof fonctionne très bien aussi, je vous ai pas dit, j’ai testé tout ça sous la douche.

Conclusion sur le Loki Wave de Lelo

Loki wave

Un autre bon produit Made in Lelo

Au final, je dois dire que je suis plutôt emballé ! Si j’avais à redire sur le premier Lelo Loki, sa version Wave est tout de même plus intéressante. Le système de vague est performant, les modes présents sont tous intéressants, les vibrations sont fortes, la partie périnéale est satisfaisante, en somme, c’est un bon produit.

Je suis juste un peu déçu du marketing Lelo, car sortir le Loki et juste après le Loki Wave, c’est une preuve d’un problème de date de lancement et si j’étais un client et que j’avais acheté la première version en voyant la seconde sortir à peine deux mois plus tard, je serai tout de même bien énervé contre Lelo. Mais bon, ça reste un bon produit de leur gamme Wave, sans nul doute et même pour ceux qui ne sont pas des experts dans le massage prostatique, c’est un très bon jouet pour le plaisir anal masculin.

Je remercie à nouveau notre partenaire Passage du désir pour nous avoir fait parvenir le Loki Wave afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

promo-pdd

Avantages

– La qualité du silicone
– Le mode Wave qui fonctionne bien
– Les différents modes tous utiles
– La puissance de l’engin
– Les orgasmes qui en découle
– La branche périnéale confortable

Inconvénients

– Le marketing de la sortie du Loki Wave
– Les touches un peu dures