• Note de l'auteur

  • 86%
  • 86%

  • Fleshlight Pure
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 14/06/2018
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 70%
  • Texture
    Auteur: 90%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 90%

Le Fleshlight Pure, ce n’est pas le premier Fleshlight que je teste et ça ne sera pas le dernier. Vous le savez, tester des masturbateurs, c’est quelque chose que j’aime plutôt faire et de ce fait, je me dévoue à nouveau à la cause pour vous présenter le Fleshlight Pure, un masturbateur qui joue sur la carte de la discrétion et sur l’aspect neutre, voyons voir si ce Fleshlight est si discret et surtout, s’il est plaisant à utiliser.

Je remercie notre partenaire Dorcel-Store pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du masturbateur Pure de Fleshlight afin de vous le présenter.

Packaging du Fleshlight Pure

fleshlight pure

La face avant de la boîte du Fleshlight pure

Une boîte cartonnée de couleur verte et noire, rien de bien changeant de ce côté par rapport aux habitudes du constructeur. Deux inserts en carton sont présents pour maintenir les deux extrémités du masturbateur et de ce fait, le produit, pendant le transport. Sur l’emballage, on trouve également un schéma de la texture interne du Fleshlight, une bonne chose pour savoir ce qui nous attend.

Fleshlight pure

Contenu de la boîte et aperçu de la texture interne

Évidemment, on retrouve quelques informations sur la boîte, un petit livret à l’intérieur, un échantillon de lubrifiant Fleshlight et bien entendu, notre Fleshlight Pure.

Aspect du Fleshlight Pure

Fleshlight pure

La gaine et la coque du Fleshlight pure

La fameuse lampe torche ! On ne change rien, le Fleshlight Pure est identique aux autres Fleshlight. Une coque, une gaine, un couvercle et un bouchon. La coque est noire avec un grip sur celle-ci pour un meilleur maintien du produit en main. La gaine elle, est rose chair, pour donner un côté réaliste.

Fleshlight pure

Le bouchon et son pas de vis assez chiant

Les dimensions du Fleshlight Pure

Question mensuration, le Fleshlight Pure mesure 27,9 cm de long mais seulement 22,2 cm sont pénétrables. Pour le diamètre, ça ne change pas non plus, on est sur du 7,62 cm. Ce diamètre correspond à la gaine et non à l’entrée de la gaine. Son poids est de 453 grammes, ce qui n’est ni léger, ni trop lourd.

Fleshlight pure

Le couvercle du Fleshlight pure

Mais ce que l’on peut remarquer de vraiment différent par rapport à d’autres Fleshlight, c’est bien son entrée. Il s’agit d’un trou régulier à l’apparence neutre (ni un anus féminin, ni masculin, juste un trou neutre) et on ne peut s’empêcher de penser qu’il ressemble à un donut. Oui, vous allez pouvoir pénétrer un donut !

Texture du Fleshlight Pure

Fleshlight pure

La gaine en train de sortir de sa coque

Toujours la même chose chez Fleshlight, la texture en SuperSkin ! Texture qui se rapproche de l’effet peau, surtout au niveau visuel, c’est une texture molle, assez douce, hypoallergénique, ne contenant ni latex ni phtalates. On remarque également aussi une petite odeur à l’arrivée, mais une fois le premier lavage effectué, elle disparaît. La coque du Fleshlight Pure est en plastique ABS, un matériau sain.

Fleshlight pure

La gaine du Fleshlight pure sortie de sa coque

Un peu de détail concernant l’intérieur de la gaine

Pour la gaine en elle-même, elle est assez texturée. L’entrée de la gaine commence comme une sorte de tunnel serrée d’un diamètre de 1,8 cm amenant à une première chambre de 10 cm de long qui diminue en largeur lors de l’insertion avec une texture en zigzag. On passe ensuite à la seconde chambre de 1,6 cm de large qui présente des stries qui s’entrecoupent et un canal plus serré, pour terminer par la troisième chambre, la zone texturée en vague avec des petits coussinets sur la surface, d’un diamètre de 1,4 cm, terminant sur la sortie de la gaine au diamètre de 1 cm.

Utilisation du Fleshlight Pure

Fleshlight pure

Le Fleshlight pure avant utilisation

Que dire ? Est-ce que quelqu’un ne sait pas se servir d’un masturbateur ? Eh bien oui, car tout le monde commence un jour ou l’autre. Première chose, il faut retirer le couvercle, mais avant tout, je vous conseille de le nettoyer avant usage, parfois, il reste des traces de poudre séchée. Une fois le couvercle retiré, il faut enlever le tube de protection présent dans la gaine, placer un peu de lubrifiant à base d’eau (n’hésitez pas à consulter notre page d’avis en lubrifiant) puis commencez les -va-et-vient.

Fleshlight pure

Le tube en plastique à sortir avant d’utiliser le masturbateur

Comment nettoyer le Fleshlight Pure ?

Le nettoyage se fait à l’eau tiède avec très peu de savon, mais le plus efficace et simple reste le nettoyant Fleshlight (ou un toy cleaner). Par la suite, il faut le faire sécher, comptez 3 à 4 heures pour que la gaine soit complètement sèche et au bout de quelques séances, il faudra passer par la poudre Fleshlight (ou poudre de maïs) pour éviter de garder une texture trop collante. Pour le nettoyage, soyez vigilants, la gaine étant texturée, du lubrifiant ou du sperme peuvent rester coincé.

Fleshlight pure

Le Fleshlight pure est à présent utilisable

Avant usage, vous pouvez passer la gaine à l’eau chaude, ça donne un côté plus réaliste et plus agréable, vous pouvez aussi retirer la coque du Fleshlight pour vous servir que de la gaine. On peut appliquer plus de pression, c’est sympa aussi. On peut d’ailleurs, même si j’y pense jamais, insérer un petit œuf vibrant au bas de la gaine (à la sortie) pour apporter quelques sensations supplémentaires.

Efficacité du Fleshlight Pure

Parlons à présent du test du produit en lui-même, son efficacité. La première chose, c’est qu’on est en face d’une entrée qui ne ressemble en rien à un vagin, une bouche ou un anus. Non, c’est un donut ! Visuellement, je trouve donc déjà qu’on perd en crédibilité. Cependant, ce type d’ouverture à ses avantages.

Fleshlight pure

Un grip est présent ainsi que le logo de la marque

En effet, la base du masturbateur Fleshlight Pure est épaisse et de forme ronde. En y allant au maximum, même comme un bourrin, on n’a pas de risque de toucher le plastique en-dessous de la gaine mais surtout, on a l’impression de retrouver la sensation du « claquement de fesses » lors d’une levrette énergique. Ça, j’aime bien, c’est à la fois excitant et pratique.

Les sensations à la pénétration

Question pénétration, la texture du Fleshlight Pure s’écarte bien, donc pas de soucis pour insérer un pénis de plus ou moins gros diamètre. Cette entrée, malgré un large canal, provoque de bonnes sensations de pression. Le passage par les stries en zigzag du gland est plaisant. On a un peu l’impression de ressentir un blocage, un peu comme dans un vrai vagin. La fin de la gaine devenant de plus en plus étroite, c’est un choix judicieux.

Fleshlight pure

La sortie de la gaine du Fleshlight pure

Je vous rappelle tout de même qu’un pénis de taille moyenne (15 cm) n’arrivera pas à joindre la partie texturée en vagues (qui donnent l’impression d’avoir des petits coussinets d’air à l’intérieur) ainsi que la dernière partie de la gaine avec sa sortie étroite de 1 cm. De mon côté, j’arrive à peine à cette dernière zone, malgré un pénis un peu plus au-dessus de la moyenne.

Que dire sur l’effet de succion ?

L’effet de succion, bouchon fermé, est très bon. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai joui dans mes utilisations. Après une bonne séance de va-et-vient bouchon ouvert, la sensation du bouchon fermé est efficace et en plus de ça, il faut moins de bruit que les autres. L’air accumulé doit être mieux géré par rapport à la coupe de la gaine. Tant mieux.

Fleshlight pure

Le Fleshlight pure (à gauche) et le Fleshlight Lady Vortex (à droite)

Bon, le pas de vis du bouchon est toujours aussi bancal. Il ferme, mais pas complètement, il y a toujours un peu d’air qui s’échappe. L’effet du succion est bon. Il est au-dessus de la moyenne des autres Fleshlight du marché. Résultat, ça marche plutôt bien pour moi. Utilisé avec du lubrifiant (ici, le Pjur Espresso), l’orgasme est arrivé en moins de 20 minutes en moyenne.

Alors oui, l’entrée du Fleshlight Pure ne donne pas très envie. Qui a envie de se taper un donut ? En même temps, il est un peu plus discret que les autres, mais tout de même. Si l’ouverture ne ressemble en rien à un vagin, personne ne sera dupe.

Conclusion sur le Fleshlight Pure

Fleshlight pure

Un bon Fleshlight selon moi

Au final, le Fleshlight Pure est un bon Fleshlight. Il est assez varié avec un bon niveau de succion général, les sensations sont alternativement douces et intenses, la gaine contient plusieurs zones étroites, avec trois chambres distinctes, il est donc aussi bien pour les débutants que pour les connaisseurs. Par contre, j’ai vu des sites faire des copier/coller/traduction de l’anglais à français sur ce produit, des sites qui ne prennent même pas la peine de tester le produit avant d’en parler et en plus de voler le travail d’autres testeurs.

Et je vous parle ici d’un grand site qui existe depuis plusieurs années. Pas de nom, car je ne suis pas là pour ça, mais attention aux faux tests sur Internet. Au moins, là, vous savez ce que j’en pense, ça vous changera des copies conformes que l’on peut trouver à son sujet sur la toile.

Je remercie à nouveau Dorcel-Store pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Fleshlight Pure afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur site, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Avantages

– La qualité d’ensemble
– L’épaisseur de la zone d’entrée
– Le niveau de compression d’air avec le bouchon fermé
– Il fait un peu moins de bruit que d’autres Fleshlight
– La présence d’un grip

Inconvénients

– On ne profite pas de la gaine entière
– L’effet un peu mastoque en main