• Note de l'auteur

  • 83%
  • 83%

  • Panzer Girls Kay
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 11/10/2021
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 75%
  • Texture
    Auteur: 85%
  • Utilisation
    Auteur: 80%
  • Efficacité
    Auteur: 85%

Le masturbateur Panzer Girls Kay fait partie de la série Premium de la marque XTC Japan et je dois dire que je suis heureux de pouvoir découvrir celle-ci ! En effet, j’ai pu voir que ce masturbateur, outre le fait qu’il soit basé sur l’anime Girls und Panzer, présente un matériau différent de ce que j’ai l’habitude de voir. Et comme je suis un grand curieux, je suis impatient de tester ce dernier.

C’est donc de nouveau un masturbateur tiré d’un anime japonais, car j’ai aussi le masturbateur Demon Slayer Nezuko qui ne devrait pas tarder à sortir. Mais pour ce modèle, ce n’est pas un masturbateur torse, mais plutôt un masturbateur onahole de taille bien plus modeste. Je n’ai pas mon permis pour conduire un char, mais par contre, je peux tout de même profiter du voyage avec Kay, la Capitaine de l’équipe Saunders ! Mettez votre casque de combat et partons à l’attaque du masturbateur Panzer Girls Kay !

Merci à Motsutoys pour l’envoi du masturbateur Kay afin de le tester.

Packaging du masturbateur Panzer Girls Kay

Panzer Girls Kay - 1

La face avant de la boîte

Première chose que l’on découvre, concernant ce masturbateur Panzer Girls Kay, c’est le packaging ! On peut le dire, cette boîte est travaillée, notamment pour faire plaisir aux fans, mais aussi pour mettre le produit en valeur. Dès la face avant de la boîte, on nous montre Kay, la capitaine de l’équipe Saunders qui semble ne pas avoir froid aux yeux comme on dit ! Elle est assise, les cuisses écartées, en bikini à l’effigie des États-Unis, le tout positionné sur son char d’assaut.

Panzer Girls Kay - 2

L’une des tranches de la boîte

Au niveau des tranches, nous avons de nombreux détails, certes en japonais, mais cela reste relativement compréhensible. Notamment, on pourra apercevoir un peu plus le masturbateur, mais aussi l’intérieur de la gaine, toujours sous un fond « camouflage », comme à la guerre.

Panzer Girls Kay - 3

Un scellé est présent sur le côté

Nous avons également, un scellé, pour montrer que le produit n’a pas été ouvert. Mais c’est à l’arrière de la boîte, que nous pouvons encore aller plus loin dans les explications. On retrouve notamment les détails concernant les mesures du produit, mais aussi des détails de la gaine interne. Je ne pourrais pas vous traduire ce que l’on peut lire sur cette boîte, je ne suis pas assez calé dans le domaine.

Panzer Girls Kay - 5

À l’arrière, vous avez les dimensions et le détail de la gaine interne

Puis, lorsqu’on commence à vouloir accéder à l’intérieur de la boîte, on se rend compte qu’il y a deux clapets qui’ s’ouvrent et qui permettent d’accéder au contenu de la boîte. On nous explique aussi, sur l’une des tranches, la particularité de la conception de la matière de ce masturbateur que je détaillerai un peu plus loin.

Panzer Girls Kay - 6

Un système d’ouverture à double volet

Comme on peut le voir, le masturbateur Panzer Girls Kay est contenu dans un moule en plastique et entouré d’un emballage plastique. Ce n’est pas terrible au niveau écologique, mais c’est un peu la base au niveau des masturbateurs quand il s’agit de les maintenir dans un moule.

Panzer Girls Kay - 9

Le masturbateur, dans son moule en plastique

Bref, au final, le packaging est sympa, mais pas non plus excellent ! La boîte manque un peu de solidité. Mais dans l’ensemble, elle sera bien adaptée pour stocker le produit lorsque vous n’en ferez pas usage. C’est déjà ça. Par contre, aucun échantillon de lubrifiant n’est offert.

Aspect du masturbateur Panzer Girls Kay

Panzer Girls Kay - 11

Zoom sur l’orifice du masturbateur Panzer Girls Kay

Concernant l’aspect visuel du masturbateur Panzer Girls Kay, là, on revient à un design plus commun, plus habituel sur les masturbateurs japonais. Il s’agit d’un modèle « Onahole », ce qui signifie qu’il y a une entrée mais pas de sortie au niveau de la gaine. C’est donc bien différent d’un Fleshlight comme le modèle Emily Willis Squirt pour ne citer que lui.

Panzer Girls Kay - 15

L’ouverture est assez large

Au niveau des détails, on peut voir que la vulve est plutôt représentative, avec les grandes lèvres, les petites, le clitoris, son capuchon, sans pour autant être très fins. Par exemple, on ne peut pas dire qu’il s’agit du même niveau que le Kyo 7 Sins ou encore le masturbateur Britney que j’ai eu l’occasion de tester. Ici, c’est assez basique, mais c’est plutôt dans une bonne moyenne. On peut même voir un petit trou sous la vulve, qui représente l’anus, mais qui n’est pas pénétrable. On peut également noter la différence de couleur entre l’extérieur du produit et l’intérieur. En effet, à l’intérieur de la gaine, la matière est plus rouge, cherchant à imiter la membrane qui recouvre les muscles vaginaux.

Les dimensions du masturbateur

Panzer Girls Kay - 19

Le masturbateur, dans son ensemble

Pour vous parler des dimensions de ce modèle, sachez qu’il mesure 16 cm de longueur totale pour un tunnel pénétrable à 13,5 cm. C’est un peu léger tout de même. Suivant la taille de votre pénis, cela peut vous poser problème. On verra cela à l’utilisation. Du côté du diamètre de la gaine, elle est large de 7,5 cm pour un orifice de 2,5 cm, étirable. C’est donc un petit modèle, de poche, pourrait-on dire.

Les autres détails

Panzer Girls Kay - 7

On voit la construction de la gaine sur la boîte

Pour vous donner d’autres détails concernant ce masturbateur, sachez déjà qu’il pèse 390 grammes, ce qui est assez léger, suffisant, mais léger. Si je prends un Fleshlight, c’est plus 800 grammes, certes avec la coque, mais c’est tout de même deux fois plus. Selon moi, cela ne sera pas un problème, personnellement, je trouve les Fleshlights un peu lourd sur des sessions un peu plus longues. Donc là, 390 grammes, c’est juste ce qu’il faut ! On verra cela un peu plus tard. Et l’autre information, c’est le fait qu’il existe aussi un autre modèle semblable, le Panzer Girls Yukari que je testerai prochainement.

C’est quoi Panzer Girls ?

Panzer Girls Kay - 4

Une boîte « camouflage » ?

Je dois avouer que je ne connaissais pas cet anime japonais ! Il s’agit de Girls und Panzer (Connu également sous GUP), réalisé par les studios d’animation Actas en 2012. L’histoire de cet anime se déroule dans un monde uchronique, où les lycées de jeunes filles se retrouvent sur d’immenses villes-navires, isolées des terres. Mais ce n’est pas tout, puisque l’histoire de Girls und Panzer, comme l’indique son nom, traitera de jeunes filles, mais aussi de chars d’assaut à l’occasion d’une compétition nationale.

Texture du masturbateur Panzer Girls Kay

C’est la grande particularité de ce masturbateur ! En effet, nous avons une matière en TPE, mais pas celle que j’ai l’habitude de retrouver ! En effet, il s’agit d’une matière qui se nomme XTC Premium, un TPE premium de la marque qui fait appel à de multiples couches ! Mais ce n’est pas tout ! Sa texture n’est pas habituelle, car si on regarde de plus près, on peut se rendre compte que la matière contient des milliers de petites bulles d’air qui se retrouvent capturés à l’intérieur de la couche externe ! Le résultat permet d’obtenir une texture particulière, douce mais souple, moelleuse, proche de la peau.

Panzer Girls Kay - 20

Comme indiqué, l’orifice est étirable

De plus, il n’y a aucune odeur comme c’est le cas sur d’autres masturbateurs qui utilisent du TPE de moins bonne qualité. D’ailleurs, en général, ce dernier est assez huileux, ce qui n’est pas le cas ici du masturbateur Girls und Panzer. Mais pour la partie interne, c’est une autre couche qui est présente ! On peut voir un tunnel rouge foncé, réalisé dans une matière élastique, mais moins douce et plus adhérente. Si on regarde la découpe du produit, on peut voir qu’il y a bien deux couches distinctes, mais surtout deux couches assez épaisses ! Souvent, la couche interne est assez fine, ce qui n’offre que peu de résistance et en même temps, de sensation. Mais ici, ce n’est pas le cas.

Le tunnel vaginal

Gaine Panzer Girls Kay

L’intérieur du masturbateur

Sur ce masturbateur, nous n’avons qu’un tunnel, le tunnel vaginal. Celui-ci se compose de faibles reliefs dès l’entrée qui passent par deux portails, avant que ce tunnel ne se ressert sur des parois contenant des bosses, mais aussi des rainures en forme de stries, qui adhérent plutôt bien à la peau du pénis lors des va-et-vient. Puis, on se retrouve sur un tunnel plus organique, avec de subtiles pointes, avant d’atteindre le bout du tunnel, composé de deux portails, puis dans son utérus ou de petites bosses sont présentes pour s’occuper de votre gland.

Utilisation du masturbateur Panzer Girls Kay

Panzer Girls Kay - 13

Un modèle Onahole

Maintenant, passons à son utilisation ! C’est un masturbateur, de type Onahole, sans moteur, sans fonction particulière. Il suffit donc de le lubrifier et de le pénétrer ! Rien de compliqué. Mais comme toujours, faisons un petit tour du propriétaire à ce sujet.

Que peut-on faire avec ?

Panzer Girls Kay - 8

Kay semble bien appréciée qu’on s’occupe d’elle

Comme indiqué, l’une des choses que l’on peut faire avec, c’est de lubrifier le tunnel interne, d’insérer votre pénis puis de faire des va-et-vient à l’intérieur. On peut aussi faire pression sur la matière pour appliquer une pression sur le pénis lors de va-et-vient. Au vu de sa taille, il devrait être utilisable avec le masturbateur Handy et on peut aussi l’installer dans la poupée Kyo Plush. Ce ne sont que des exemples, d’autres possibilités seront envisageables selon votre matériel et les compatibilités.

Quel lubrifiant choisir ?

Panzer Girls Kay - 16

Avec ce masturbateur, uniquement du lubrifiant à base d’eau

Si vous devez retenir une chose au sujet des masturbateurs, c’est qu’il faut toujours utiliser un lubrifiant à base d’eau ! Ainsi, vous serez certain de ne pas endommager votre produit. Si vous cherchez un lubrifiant, vous pouvez utiliser le Tyo de Motsutoys, le Pussy Juicy Onatsuyu ou encore la gamme Sliquid ou Pjur, mais ce ne sont pas les seuls sur le marché ! À vous de choisir ! Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter la liste des avis en lubrifiant du site.

Comment le nettoyer ?

Le nettoyage n’est jamais la partie la plus sexy du test. C’est un masturbateur Onahole, donc il faudra bien prendre soin de le rincer bien comme il faut à l’eau tiède, pour éliminer les résidus de sperme, le tout avec un peu de savon doux. Puis, soit à l’aide d’un stick nettoyant ou un chiffon doux, le sécher un peu puis le faire reposer pour qu’il sèche complètement. Je vous conseille de le placer de manière à ce que l’eau restante puisse couler vers le bas afin d’évacuer ce qu’il reste à l’intérieur.

Efficacité du masturbateur Panzer Girls Kay

Panzer Girls Kay - 14

« À la guerre comme à la guerre »

Partir à la guerre dans un char, c’est sûrement une aventure particulière ! Mais partir à l’aventure pour aller baiser Kay de la série Girls und Panzer, c’est une chose que je peux vous parler en détail ! Afin de vous dire ce que j’en pense, j’ai testé ce modèle à quelques reprises pour vous donner mon verdict ! S’agit-il d’un bon masturbateur ou plutôt d’une opération plus commerciale qu’intéressante sur le plan de sa stimulation. Bref, je vais tout vous dire à son sujet, voici mon avis sur le masturbateur Panzer Girls Kay !

Que dire sur la double texture ?

Panzer Girls Kay - 12

À l’intérieur, une gaine à la structure rouge, plus résistante

C’est tout de même l’un des éléments mis en avant par le constructeur, sa gaine « premium » composée de deux couches différentes de TPE. En effet, à l’extérieur, la texture est molle, élastique, plus moi que d’habitude d’ailleurs. On sent que le concept d’emprisonner les petites bulles d’air dans la matière permet d’ajouter de l’élasticité et de l’aération, un peu comme si la matière avait été monté comme des blancs en neige, pour vous donner une idée, même s’il ne faut pas exagérer non plus. Et de l’autre, nous avons une matière plus rouge, plus dur, plus accrocheuse. On sent vraiment la différence entre ces deux matières. Par contre, attention, les deux matières ne sont pas vraiment soudées d’un bloc.

Que se passe t-il à l’utilisation ?

Panzer Girls Kay - 17

Comparaison avec le Ondo! Nupu 2

Le fait d’avoir une seconde couche dans le masturbateur change tout de même les choses. En effet, le fait que cette couche est plus résistante, plus accrocheuse lors du passage du pénis, on obtient plus de sensations, de variations et dans un sens, un certain réalisme. Les reliefs de la gaine sont plaisants et stimulants. Dans l’ensemble, c’est plutôt pas mal. On sent que nous sommes sur une gaine plus qualitative que la moyenne pour ce genre de masturbateur. Cependant, on ne peut pas vraiment stimuler entièrement le pénis comme on le souhaiterait. Mais il est vrai qu’on sent plus de résistance dans cette gaine que la moyenne, qui contrairement à des tunnels plus classiques, neutres et sans double texture, offre vraiment une stimulation plus intense.

Un modèle plus orienté pour le gland et une partie de la hampe

Panzer Girls Kay - 18

Et une comparaison avec le Gokusai Uterus Duo

S’il y a bien une chose qui faut savoir sur ce modèle, c’est bien sa taille ! En effet, le tunnel est un peu petit en longueur, il ne mesure que 13,5 cm. Certes, la matière du masturbateur est élastique, on peut donc étirer la matière pour faire rentrer encore plus le pénis sur la longueur, mais il est vrai qu’en faisant cela, on étire la texture et de ce fait, on sent moins les reliefs de la gaine interne et la stimulation devient plus douce. Pour ma part, on se retrouve plus sur un modèle qui s’occupera bien de votre gland et d’une partie de la hampe, mais si vous dépassez les 13,5 cm de longueur, vous verrez que la pénétration complète de la gaine ne sera pas aussi plaisante que si la matière n’est pas étirée.

Pour finir, je peux vous dire qu’il passe sans problème avec le Kyo Plush, sa prise en main est simple, que ce soit à une main ou même à deux mains. Autre point, il n’est absolument pas graisseux et c’est franchement bien. La grande majorité des masturbateurs en TPE/TPR sont souvent graisseux, là, c’est parfait. Par contre, visuellement, le masturbateur ressemble juste à un bout de corps avec un petit nombril, ça ne fait pas autant rêver qu’un Demon Slayer Nezuko ou encore le masturbateur Britney.

Conclusion sur le masturbateur Panzer Girls Kay

Panzer Girls Kay - 10

Un modèle très acceptable pour son prix

Au final, c’est un masturbateur qui mérite le coup, mais il faut prendre en compte ce que je vous ai indiqué ! Le tunnel est pas mal du tout, avec des matériaux plus qualitatifs que la moyenne de ce genre de modèle. Pratique à utiliser, facile à nettoyer, le seul petit point à redire, c’est la taille du tunnel, un poil court et la forme du masturbateur qui ne fait pas rêver. Autrement, c’est un bon modèle, appréciable, stimulant, bref, un modèle que je peux vous recommander.

Je remercie à nouveau notre partenaire Motsutoys pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du masturbateur Panzer Girls Kay afin de le tester. Vous pouvez le retrouver sur leur boutique en cliquant sur le lien ci-dessus.

promo motsutoys

Avantages

– Le packaging est pas mal (l’extérieur)
– Prix correct
– Tunnel à double couche stimulant
– Pas de côté graisseux
– Une matière souple, moelleuse
– Léger et simple à utiliser
– Facile à nettoyer

Inconvénients

– Un moule en plastique dans la boîte
– Le tunnel est un peu court (13,5 cm)
– Peut-être un poil trop souple
– Le design externe pas très sexy