• Note de l'auteur

  • 93%
  • 93%

  • Fun Factory Manta
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 18/01/2019
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 90%
  • Efficacité
    Auteur: 95%

Voici le tout nouveau sextoy pour hommes, le Fun Factory Manta ! Cela faisait longtemps que la firme Allemande n’avait pas sorti sur le marché, un sextoy pour nous, les hommes. Il faut dire qu’il est assez rare que les sextoys masculins remportent un vif succès. La demande est tout de même moins importante et les produits, moins nombreux.

Du coup, c’est toujours un plaisir de découvrir un nouveau sextoy masculin et qui pour une fois, n’est pas un masturbateur. Le Fun Factory Manta est une sorte de baguette stimulante pour le pénis, un peu comme le Manwand que j’ai déjà eu l’occasion de tester sur le site.

Des sextoys Fun Factory, j’en ai testé tout un tas sur le site. Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’ensemble des tests très facilement via la page dédiée. Dernièrement, c’était le Wicked Wings, le Stronic G ou encore le Big Boss G5 Black Edition que vous avez pu découvrir. Aujourd’hui, place au Fun Factory Manta !

passage du désir

Merci à Passage du Désir pour m’avoir fait parvenir le stimulateur pour homme Manta afin de vous le présenter.

Packaging du Fun Factory Manta

Cette fois-ci, ce n’est pas une boîte habituelle que vous découvrirez lors de votre achat, mais une boîte spéciale blogueur ! Eh oui, Passage du Désir m’a fait parvenir un exemplaire du Fun Factory Manta avant même sa sortie, autant vous dire que je suis content. Ce n’est d’ailleurs par la première fois que je reçois une boîte de ce genre.

En effet, c’était déjà le cas pour le coffret Funtastics de Fun Factory, il y a quelques années. J’en ai également reçu une seconde, mais je me rappelle plus à quelle occasion. Quoi qu’il en soit, il s’agit ici d’une boîte légèrement différente, mais pas si différente des boîtes commerciales. Vous retrouverez comme d’habitude, une boîte rectangulaire et dorée, entourée de son fourreau.

C’est une boîte cartonnée, dans laquelle vous retrouverez le Manta de Fun Factory, mais aussi, un petit livret et un câble de chargement « Click’n Charge ». Bien entendu, aucune surprise dans cette boîte. Il n’y a toujours pas de plastique, ce qui est une bonne chose, mais toujours pas de pochette de rangement. Gardez la boîte pour stocker votre jouet.

Aspect du Fun Factory Manta

Dès que j’ai ouvert la boîte, j’ai compris que le Fun Factory Manta serait une baguette stimulante pour le pénis, tout comme le Manwand que j’ai testé il y a quelques mois. C’est vraiment ressemblant.

Nous avons donc une partie avec un manche et les boutons pour faire fonctionner ce sextoy. Puis, une partie en forme de « U » qui viendra encercler le pénis. C’est vraiment la même chose et à quelques détails prêts, identique au Manwand. Regardons de plus près ses dimensions !

Les dimensions du Fun Factory Manta

Le Fun Factory Manta n’est pas très grand, mais pas non plus aussi petit qu’un stimulateur clitoridien qui tient dans un sac à main. Ici, le Manta de Fun Factory affiche 18 cm de longueur totale pour 5,2 cm de large au plus gros. C’est notamment au niveau de la tête stimulante.

Le manche fait environ 4 cm de diamètre tandis que les deux ailettes de la tête affichent 3 cm de diamètre interne. Rassurez-vous, cette partie est flexible, ce qui vous permettra de placer votre gland ou votre hampe sans problème.

Les autres détails visuels du Fun Factory Manta

Évidemment, ce n’est pas les seules choses que l’on peut noter. Comme vous pouvez le voir sur les photos, la partie stimulante utilise des courbes spécifiques pour accentuer la stimulation. On voit un petit espace qui sera parfait pour y glisser le frein du pénis.

En effet, c’est clairement la zone qui sera la plus sensible aux vibrations du Fun Factory Manta. On peut aussi remarquer les rainures à l’intérieur de la tête en forme d’ailettes. Cela permettra de mieux répartir le lubrifiant mais aussi, d’ajouter des sensations lors de va-et-vient avec.

Bref, il est mince, discret, semblerait-il simple à manier et le tout pour 242 grammes. Ce n’est pas excessif, il ne va pas vous bousiller le poignet. J’aurai presque oublié une chose, il est disponible en deux coloris, vert olive et bleu. C’est la version « treillis militaire » que j’ai reçu.

Texture du Fun Factory Manta

Sans surprise, le Fun Factory Manta est composé de deux matériaux bien connus. D’un côté, vous avez du silicone, plutôt mate. Le silicone est pour rappel, une matière saine pour le corps. Elle ne contient ni latex, ni phtalates et elle est hypoallergénique. Seul petit souci, sa capacité à accrocher la poussière. Il faudra bien penser à le rincer avant et après usage.

L’autre matériau, c’est le plastique ABS. C’est notamment ce qui compose la poignée et les boutons du Manta. Ici aussi, le plastique ABS est sain pour le corps. Bref, c’est du tout bon.

Utilisation du Fun Factory Manta

C’est le moment pour moi de vous informer et vous conseiller sur la manière de l’utiliser. Bien entendu, il n’y a rien de bien compliqué. Mais vous savez, il y a toujours des petites choses à savoir pour ne pas se retrouver bêtement dessus en ne comprenant pas une fonction. On va commencer par la base, son chargement.

Comment charger le Fun Factory Manta ?

La première chose à faire, c’est de charger le Manta. Pour cela, vous avez un cordon de charge, le Click’n Charge de Fun Factory. C’est assez simple, il vous suffit de le brancher à un adaptateur secteur et sur une prise électrique.

Autrement, vous pouvez le brancher sur votre PC par exemple. L’autre morceau se clipse sur le jouet, par un système d’aimant. Puis, la charge commence. Il faut compter entre 6 et 8 heures pour le charger à 100% Je dois avouer que je trouve cela un peu excessif.

La bonne nouvelle, c’est que le Fun Factory Manta possède un système de voyant de charge pour vous indiquer où il en est. De 0 à 33%, l’indicateur sera au 1/3. Entre 33 et 66%, il sera au 2/3. Et entre 66 et 100%, il sera à son maximum. En fait, cela représente les trois boutons présents sur le manche.

Quand il est chargé à bloc, la LED arrête de clignoter pour vous l’indiquer. Par la suite, vous pouvez compter sur 2 heures d’autonomie maximales suivant l’intensité utilisée lors de vos séances avec.

Comment manipuler le Fun Factory Manta ?

La première chose qu’il faudra faire avec le Fun Factory Manta avant de le coller à votre pénis, c’est de désactiver le mode « Travel-Lock ». Autrement, vous n’allez pas pouvoir l’utiliser. Pour désactiver le mode voyage, il faut garder appuyer le bouton « + » et le bouton « Fun » pendant 0,5 seconde. Puis, pour le réactiver, il faudra garder le bouton « – » et « Fun » appuyés pendant 0,5 seconde afin de le réenclencher.

Ensuite, il suffit de l’attraper par sa poignée et de le placer comme vous le souhaitez. Vous pouvez le mettre sous vos bourses pour les encercler et les stimuler. Mais surtout, le placer sur votre pénis. Je vous conseille de placer le creux de la tête stimulante au niveau du frein de votre pénis. C’est ici que les sensations seront les plus intéressantes. C’est le même principe que pour le Manwand.

Et je dirai même pour les baguettes en général. D’ailleurs, vous pouvez consulter mon article sur l’utilisation de wand pour les orgasmes masculins pour en savoir un peu plus.

Autrement, pour les boutons, cela reste simple. Le bouton « + » permet d’augmenter les intensités du mode constant ou de passer aux modes alternatifs. Le bouton « – » lui, permet de diminuer le niveau d’intensité ou de revenir en arrière au niveau des modes alternatifs. Pour le bouton « Fun », il sert à allumer ou éteindre le jouet.

Quels sont les modes vibrants  du Fun Factory Manta ?

Sur le Fun Factory Manta, vous avez 12 programmes. En réalité, c’est plutôt 6 vitesses constantes et 6 modes alternatifs. Le premier mode, c’est le constant, qui évolue sur 6 niveaux d’intensité. Puis, vous avez 6 modes alternatifs qui font varier automatiquement le niveau d’intensité suivant le modèle du mode activé.

Cela paraît compliqué, mais ce n’est pas le cas quand on comprend le système. D’ailleurs, voici le schéma des intensités et vibrations du Fun Factory Manta.

fun factory manta - modes vibrants

Comme vous pouvez le voir, il y a une subtilité dans les manipulations. Quand vous êtes au dernier mode, en appuyant sur le bouton « + » vous revenez au premier mode alternatif. Si c’est le bouton « – » que vous activez lorsque vous êtes sur le dernier mode, vous allez revenir sur le mode constant le plus intensif.

Que peut-on faire avec le Fun Factory Manta ?

Plein de choses ! Enfin, n’imaginez pas que vous pouvez tout faire avec non plus. Il faut le dire, le Fun Factory Manta est avant tout destiné aux hommes. C’est clairement pour cela qu’il est pensé, même si on peut s’en servir en couple.

La première utilisation, c’est de faire des va-et-vient avec sur votre pénis, sur tout le long de ce dernier. Un peu comme une masturbation. La seconde, c’est de le placer au niveau du frein pour stimuler cette partie à l’aide des vibrations.

Vous pouvez aussi l’utiliser pendant une fellation pour apporter plus de stimuli, même si je pense que ça ne sera pas aussi agréable pour l’homme que pour la personne qui pratiquera la fellation en même temps. On risque d’avoir des fourmis à cause des vibrations.

On peut également l’utiliser pendant le coît, notamment avec madame en position de l’Amazone et le Manta en bas du pénis, mais ça me paraît casse-gueule. C’est donc principalement les deux premières manières de l’utiliser qui seront les plus intéressantes.

Comment lubrifier le Fun Factory Manta ?

Rien de compliqué, mais vivement conseillé de le faire. En effet, pour que la stimulation soit plus agréable, il faut ajouter du lubrifiant au niveau des ailettes, à l’intérieur du creux. Pour cela, vous devez utiliser du lubrifiant à base d’eau pour éviter tout souci de compatibilité entre le lubrifiant et le Manta.

Je vous recommande d’utiliser le Sliquid H2O, les Yes bio à base d’eau, le YES WB ou encore le Sliquid Organics Sensation pour ajouter un peu de piment. Ce n’est qu’un conseil, vous pouvez utiliser tout type de lubrifiant à base d’eau. Si vous en cherchez un, vous avez la page d’avis en lubrifiant à disposition sur le site.

Comment nettoyer le Fun Factory Manta ?

Bonne nouvelle, le Fun Factory Manta est waterproof. Cela signifie deux choses. La première, c’est que vous pouvez vous en servir dans votre bain. L’intérêt est que les vibrations seront plus sourdes, plus profondes. C’est une sensation différente qu’une utilisation à l’air libre.

La seconde chose, c’est qu’il sera facile à nettoyer sans risquer de noyer le moteur. Avec de l’eau tiède et un peu de savon ou avec un toy cleaner, ça sera parfait. Et si vous voulez aller plus loin dans ce domaine, je vous invite à lire mon article sur le nettoyage des sextoys.

Efficacité du Fun Factory Manta

 

Voici le moment de vous faire mon retour sur cette baguette Fun Factory Manta ! Je vais enfin vous dire ce que j’en pense sur le terrain afin de vous dire si ce nouveau sextoy de chez Fun Factory mérite de s’y attarder. Voici ce que je peux vous dire sur le Manta !

Puissante, mais pas trop

Oui, le Fun Factory Manta est relativement puissant. On retrouve le même niveau que sur le reste de la gamme G5. Il s’agit de vibrations qui pénètrent bien les chairs sans être extravagantes. En fait, elles sont puissantes, mais je trouve que sur les niveaux d’intensité les plus hauts en continu, on perd un peu en pénétration des vibrations. C’est pourquoi je préfère le second et troisième mode continu, qui permet d’avoir un bon mélange des deux. C’est-à-dire, des vibrations profondes et puissantes tout de même. Je dois avouer également que j’ai beaucoup apprécié le mode « mitrailette », qui pulse vraiment bien avec un bon niveau de vibration.

Cependant, je trouve que les vibrations se ressentent un peu trop dans le manche. C’est un peu dommage car pour s’amuser avec le Manta, il ne faut pas être pressé. Ce n’est pas un Womanizer pour hommes.

Une machine à liquide séminal

Alors je vais peut-être vous surprendre, mais sur les trois séances que j’ai faite avec le Fun Factory Manta, je n’ai jamais eu d’orgasmes. Je pense que j’aurais pu en obtenir un, mais je n’ai pas cherché à en avoir. Mon but était de bien jouer avec et l’utiliser pour le potentiel qu’il offre. Résultat, pour moi le Fun Factory Manta est une machine infernale à liquide séminal. C’est simple, c’est la première fois que j’ai eu autant de liquide séminal (pré-séminal) sur le prépuce. Oui, je ne jouis pas avec (même si je sais que je peux y parvenir), mais les sensations que provoquent le Manta au niveau de mon gland tout entier et surtout de mon frein, sont divines.

Plaisir du moment et de l’instant présent

Oui, j’ai un faible pour le Fun Factory Manta. Très honnêtement, je ne pensais pas que ça serait le cas. J’avais déjà essayé la Man.wand que je trouve pas mal du tout et j’étais parti sur un peu la même chose avec le modèle testé. Finalement, ce n’est pas la même sensation. La Man.wand me faisait jouir au bout d’un moment, mais la Manta est bien plus capable de me garder sur le fil, entre l’envie d’éjaculer et le plaisir que je peux obtenir en restant juste à la limite. Eh oui, je me suis laissé séduire par cette baguette. Il ne me restera qu’à vous faire un compte rendu lorsque je l’utiliserai avec Kitty.

Ce que je peux dire de plus sur le Manta

Malgré sa puissance, le Fun Factory Manta reste clairement discret et silencieux. Le moteur n’est pas trop sonore, c’est franchement correct. Discret, car il n’est pas très imposant et volumineux. Je trouve également que l’ergonomie est un poil meilleur que sur la Man.wand.

Par contre, pour avoir vraiment un maximum de vibration dans le gland, il faut plaquer la baguette contre le gland et le bas-ventre. Résultat, on obtient des vibrations dans le bas-ventre. Il faut donc rester sur le fil, ce qui n’est pas plus mal quand on y prend goût avec des sessions d’une vingtaine à une quarantaine de minutes. Petit reproche également, la partie ailettes. C’est mieux que sur le Man.wand, mais je trouve que les ailettes n’encerclent pas assez le pénis. On n’a que peu de pression à cet endroit.

Retour d’utilisation avec mouvements

À présent, parlons de son utilisation avec des mouvements. Ce que je veux dire par là, c’est qu’au lieu de laisser le Manta vibrer sur le frein, j’ai ajouté un peu de lubrifiant et j’ai accompagné le Manta en faisant des mouvements de va-et-vient. Eh bien là, ce n’est pas la même chose.

En effet, si je ne fais aucun mouvement, mon gland coule mais je n’arrive pas à l’orgasme. Par contre, en l’accompagnant ainsi, la sensation est plus intense et au bout d’un moment, je craque et je gicle dans un orgasme assez puissant. J’ai tenté à deux reprises pour être bien certain du résultat. Pour les deux essais, j’ai eu un orgasme en procédant ainsi. Il y a donc bien deux manières de l’utiliser, chacune apportant son intérêt.

Mogwai

Conclusion sur le Fun Factory Manta

 

Pour conclure, le Fun Factory Manta est pour moi une belle surprise. Je ne pensais pas en tirer autant de plaisir et surtout sans jouir. Même si en réalité, j’arrive à jouir avec, selon la manière dont je l’utilise. C’est assez déroutant finalement. Quand on teste un sextoy, le but est souvent d’obtenir du plaisir par un orgasme. Ici, ce n’est pas le cas. J’ai vraiment pris plaisir à rester sur ce fil invisible qui m’empêcher de vouloir arrêter d’utiliser ce joujou. C’est assez rare pour le souligner.

Oui, j’aurais aimé moins de vibrations dans le manche, plus de pression, encore plus de puissance, mais autant le dire, le Manta est mon coup de coeur de cette fin d’année. C’est assez rare pour moi de ressortir d’un test avec autant d’enthousiasme, surtout quand on a testé autant de sextoys dans sa carrière de testeur de sextoys. Bref, une belle réussite pour Fun Factory !

Avantages

  • Plusieurs manières de l’utiliser
  • La qualité allemande
  • Un sextoy pour les pénis, ça fait plaisir
  • La machine à liquide séminal
  • Le plaisir de rester sur le fil de l’orgasme
  • Une belle réussite pour les hommes
  • Légèrement addictif

Inconvénients

  • Le silicone qui accroche trop facilement la poussière
  • Pas de pochette de rangement par défaut
  • Le temps de chargement complet
  • Vibrations dans le manche
  • Manque un peu de pression sur les ailettes
Passage du désir

Passage du désir

Je remercie à nouveau Passage du désir pour m’avoir fait parvenir un exemplaire du Fun Factory Manta afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Passage du Désir

promo-pdd