Aujourd’hui, je vais vous apprendre à détecter un faux blog de sextoys et faire de vous de véritables inspecteurs ! Oui, j’ai décidé de vous informer sur des pratiques peu recommandables que certains entreprennent pour vous faire tomber dans le panneau et vous raconter des sornettes. J’ai ouvert ce site en 2013 et depuis un peu plus d’un an, je surveille beaucoup l’univers des sextoys. En effet, je surveille les autres blogs, les partenaires, les boutiques sur Internet, mais aussi ces nouveaux faux blogs de sextoys qui pullulent sur la toile. Et je dois dire que cela commence à devenir affligeant ! À chaque fois, je découvre un nouveau faux blog de sextoys qui tente de vous faire acheter des produits de très mauvaise qualité.

Le but ici, est de vous informer des pratiques existantes, mais surtout de vous apprendre à détecter un faux blog de sextoys. Et je dirai même plus, cela peut s’appliquer également à d’autres domaines. En effet, il y a de plus en plus de faux blogs et faux sites qui font la promotion de produits sans se soucier de ceux qu’ils proposent. Que ce soit dans l’informatique, les cosmétiques, les voyages, c’est le même constat. Mais pour ma part, je ne vais traiter que d’une seule chose ! Mon but est de faire de vous de véritables inspecteurs du plaisir pour détecter un faux blog de sextoys.

Comment reconnaître un faux blog de sextoys ?

Oui, j’ai décidé de vous donner les ficelles pour détecter un faux blog de sextoys qui tente de vous prendre pour des jambons et faire de vous des croque-monsieur. Autant à une époque, il était assez rare et anecdotique de trouver un faux blog de sextoys, mais de nos jours, c’est des dizaines et dizaines de faux blogs qui sont parmi nous. Alors il est temps pour moi de vous informer afin de ne pas vous faire avoir par un blog peu scrupuleux qui n’a que faire de vos envies, besoins et inquiétudes. La seule chose qu’un faux blog souhaite, c’est votre argent. Alors quand on souhaite acheter son premier sextoy, la pire des choses, c’est de se faire avoir par un ramassis de bêtises.

Je tiens à dire que les points que je vais évoquer pour détecter un faux blog de sextoys sont à prendre avec un certain recul. Il est possible que des blogs tout à fait légitimes se retrouvent dans un ou deux critères que je vais énoncer. Ce n’est pas pour autant que ce sont des escrocs. Il faut étudier un peu le site et je suis certain que vous vous en rendrez compte, une fois que vous aurez lu cet article. Il ne s’agit que de mes analyses, chacun sera tenu de se faire sa propre opinion. Regardons avec détails, les éléments qui vont vous permettre de détecter un faux blog de sextoys.

On ne peut pas laisser de commentaires sur un faux blog de sextoys

Évidemment, sur un faux blog de sextoy, il n’y a jamais la possibilité de laisser un commentaire sur un article. Quoi de plus logique ? Il ne faudrait surtout pas que des personnes se posent des questions. Encore moins qu’une personne vienne marquer son doute sur la légitimité de l’article qu’il est en train de lire. Non, sur un faux blog de sextoy, il faut absolument bloquer toutes tentatives externes de dévoiler le pot aux roses aux internautes crédules. Du coup, c’est plus simple de bloquer complètement les commentaires. Facile, petit et clairement un signe que vous êtes en train de consulter un faux blog de sextoys !

Certains affichent une zone de commentaire, mais uniquement validée par de faux commentaires élogieux. Si vous tentez de faire une remarque négative, étrangement, votre commentaire n’est jamais publié. Savoir accepter la critique et les retours de vos visiteurs, ça, c’est être un véritable blogueur. Je vous laisse quelques exemples ci-dessous !

faux blog de sextoys - pas de commentaires - exemple 1
faux blog de sextoys - pas de commentaires - exemple 2
faux blog de sextoys - pas de commentaires - exemple 3
faux blog de sextoys - pas de commentaires - exemple 4

Des faux profils, des faux couples

Ça, c’est ce que je préfère ! Le faux blog de sextoys qui te fait croire qu’il y a des vrais gens derrière. Dans l’exemple que vous allez voir, c’est juste hallucinant. En bon inspecteur, vous devez apprendre à vous servir de Google Images. Il suffit de copier le lien de la photo, de la mettre dans le moteur de recherche et de voir ce qu’il en sort. Vous voulez un exemple ? Le voici !

La fiction

faux blog de sextoys - faux profil - 1

La réalité

faux blog de sextoys - faux profil - 2

La fiction

faux blog de sextoys - faux profil - 3

La réalité

faux blog de sextoys - faux profil - 4

Comme vous pouvez le voir, notre beau petit couple est formé par une photographie d’une call-girl et de l’autre d’un patient avec un problème de cou. Ils sont tellement glamour ! C’est beau l’amour, n’est-ce pas ?

Vous allez me dire qu’il ne s’agit que d’un cas isolé. Quenini, regardez cet autre exemple. Ici, on découvre que cette personne est en réalité une image d’une banque d’images ! Eh oui, une fois encore, il y a la fiction, mais surtout la réalité. Je vous laisse juger de cela !

La fiction

faux blogs de sextoys - faux profil - 5

La réalité

faux blogs de sextoys - faux profil - 6

Il n’y a pas de page de contact

Parfois aussi, quand le petit malin qui se cache derrière le site ne souhaite pas recevoir d’email attestant de sérieux doutes sur la légitimité du contenu qu’il a mis en ligne, il faut bloquer la page de contact. Mieux encore, le site possède une page de contact, mais en réalité, celle-ci ne marche pas.

Allons plus loin, certains font croire à l’internaute que son message est envoyé, mais en réalité le site ne fait que récupérer son adresse email pour cibler ce dernier par la suite. Vu qu’un faux blog, en plus de mentir, vole du contenu et notamment des photos, il ne faut surtout pas laisser libre d’accès une page de contact. Cela serait trop dangereux. Car évidemment, nombreuses sont les plaintes sur ce genre de blog peu scrupuleux. Mais parfois, il y a quelqu’un qui répond. Et quand on obtiens une réponse, c’est souvent pour nous prendre pour un con. Voici quelques exemples !

faux blog de sextoys - pas de page contact - 1
faux blog de sextoys - pas de page contact ou vide
faux blog de sextoys - pas de contact - 3

Il n’y a pas de photos des produits testés

Et puis quoi encore ? Vous pensez vraiment qu’un faux blog de sextoy va s’embêter à réaliser des photos des sextoys testés ? Bien sur que non ! D’une part, parce qu’en réalité, l’auteur de ce faux blog n’a jamais eu le produit entre les mains. Il n’a jamais essayé le jouet. Alors pour le prendre en photo, c’est compliqué. Et d’autre part, pourquoi se compliquer la vie quand il suffit de piquer les images des fabricants ou mieux encore, piquer les photos réalisées par des vrais blogs de sextoys comme le mien. C’est vrai ça, autant de servir chez ceux qui font de belles photos et qui se cassent le cul à faire du traitement photographique pour le plaisir de leurs lecteurs.

Non, pas de doute, c’est bien mieux de voler le contenu photographique d’autres personnes. Ou alors, on récupère juste une photo issue de la presse pour jouer une entourloupe et faire croire que le produit a bien été reçu par cette fameuse personne qui prétend tester des produits. Ils sont forts ces lascars.

Un premier exemple de vol

Les derniers exemples en date porte sur un vol de photo et un autre sur du vol de photo et utilisation du même habillage pour leur site. Le premier m’a répondu qu’il n’était pas responsable. Qu’il s’agissait d’une société rédactionnelle qui a pour consigne de n’utiliser que des photos libres de droits. Les photos volées de mon site étaient découpées afin d’enlever mon logo. Autant vous dire que le responsable de ce message essayait de se payer ma tronche. Je vous laisse juger du message que j’ai reçu.

faux blog de sextoys - vol de photos - message 1
faux blog de sextoys - vol de photos - message 2
faux blog de sextoys - vol de photos - message 3
faux blog de sextoys - vol de photos - message 4

Et voici les captures qui montrent les deux photos qui ont été volées et découpées. On peut voir que les liens des photos sont bien ceux que j’ai listés dans mon email. Et vous pouvez également voir que ces photos sont bien sur le site et ceci depuis quelques années.

Le voleur

faux blog de sextoys - vol de photo - photo 1

Le photographe

faux blog de sextoys - vol de photo - photo 2

Le voleur

faux blog de sextoys - vol de photo - photo 3

Le photographe

faux blog de sextoys - vol de photo - photo 4

Un second cas de vol

Quand au second, ce dernier m’a répondu de manière déplacée, indiquant que j’étais jaloux et qu’il m’indiquer que je pouvais acheter son site pour une somme rondelette. Comme vous pouvez le voir sur la capture de ce site, il’ s’agit d’une photo que j’ai pris du lubrifiant Cobecco Anal Relax que j’ai testé il y a quelques années sur le site. Et l’habillage utilisé est le même que le mien. Encore aujourd’hui, ce site tente de vous prendre pour des endives et continu de voler le contenu de mon site, mais également d’autres blogs. Ici aussi, un exemple comme tant d’autres !

Le voleur

faux blog de sextoys - vol de photo et template - 1

Le photographe

faux blog de sextoys - vol de photo et template - 2

Et comme j’aime bien finir sur d’autres exemples, voici quelques captures de faux blog de sextoys qui font des tests de produits sans une seule photo de ces derniers. Ah si, juste une photo que l’on constructeur a réalisée. Ça fera l’affaire. Mieux encore, des photos de mannequins partout au lieu de montrer le produit ! Oui, c’est parfait ! Franchement, on dirait presque de vrais blogs ! C’est assez lamentable.

faux blog de sextoys - photo constructeur
faux blog de sextoys - pas de vraies photos
faux blog de sextoys - pas de photos de produits

Le blog fait principalement la publicité d’une seule boutique

Oui, c’est également un point que l’on retrouve sur un faux blog. Je suis même certain (en fait, j’en suis sur), que des faux blogs sont présents sur la toile, crée de toutes pièces sur commande. Cependant, je ne suis pas là pour faire la police. Dès qu’un blog affiche des bannières, des liens affiliés et ne cite que cette unique boutique, c’est qu’il s’agit d’un faux blog la plupart du temps. L’exemple ci-dessous montre que l’ensemble des articles contiennent le même début de phrase faisant la promotion d’une seule boutique. Et ceci sur l’ensemble du blog.

faux blog de sextoys - promotion de boutique unique partout

Il est tellement simple aujourd’hui, de créer un site avec un nom de domaine un peu racoleur et de rédiger 3 ou 4 pages de manière presque automatique pour faire de la publicité à tout va en espérant gagner beaucoup d’argent. Et puis qu’importe la boutique en question ! L’auteur d’un faux blog de sextoys se fout royalement de l’endroit où vous allez acheter un sextoy, mais surtout, de la qualité de ce dernier. Une fois de plus, c’est un signe qu’il s’agit d’un faux blog de sextoys ! En tout cas, il y a de très fortes chances que ce soit le cas.

Il n’y a que des liens affiliés sur le site

Sur un faux blog de sextoys, l’ensemble des liens sont des liens affiliés. C’est vrai ça, pourquoi faire un véritable lien vers une boutique partenaire qui nous a gentiment envoyé un produit en échange d’un test objectif ? Ou tout simplement faire un lien vers une ressource externe car elle est intéressante ? C’est bien plus simple de proposer un faux test, avec un comparateur automatique et des liens affiliés. Oui, un faux blog comporte des liens affiliés et exclusivement des liens affiliés. Ils sont partout, absolument partout !

Moi-même, j’utilise des liens affiliés mais avec parcimonie. Et il n’y a pas de mal à cela, tant qu’il s’agit d’une chose légale et qu’une déclaration des revenus générés est soumise à l’impôt. Et autant vous le dire, c’est loin d’être le cas pour tout le monde. Même sur de véritables blogs de sextoys. De plus, même si j’utilise un lien affilié, cela ne change en rien la critique que j’effectue. Si le produit n’est pas bon, je l’indique. Par contre, sur un faux blog, tous les produits sont magnifiques, incroyables et sont tous des must-haves ! Et bien sur, tous contiennent des liens affiliés par dizaines.

faux blog de sextoys - liens affiliés - 1
faux blog de sextoys - liens affilies - 2
faux blog de sextoys - liens affilies - 3

Il y a des comparateurs Amazon dans tous les sens

Amazon, c’est le roi du pétrole ! Jeff Bezos est la plus grosse fortune au monde et Amazon, la plus grosse société. Quoi de plus facile de mettre en place des comparateurs Amazon sur toutes les pages pour faciliter le travail de rédaction de ces faux blogs de sextoys ? Des pseudos sites comparatifs font écho des meilleurs sextoys en affichant un comparateur qui fait le travail à leur place. Évidemment, les sextoys proposés sont la plupart du temps, des produits chinois, des contrefaçons, des merdes infâmes qui trouveront surement preneur chez les internautes les plus crédules.

Et autant vous dire que ces comparateurs sont légion ! Sur quasiment l’ensemble des faux blogs que j’ai consulté, il y a toujours un comparateur Amazon sur chaque page ! Oui sur chaque page ! Que ferait-on sans un comparateur ? Ah si, il suffit de chercher par soi-même en fait. Ce n’est pas si dur.

faux blog de sextoys - comparateur exemple 1
faux blog de sextoys - comparateur exemple 2
faux blog de sextoys - comparateur exemple 6
faux blog de sextoys - comparateur exemple 5
faux blog de sextoys - comparateur exemple 7
faux blog de sextoys - comparateur exemple 3
faux blog de sextoys - comparateur exemple 4

Des méta descriptions dans les SERP identiques pour vendre

Quand on gère un faux blog de sextoys, il ne faut pas perdre de temps. Alors on créer une page, on formate celle-ci et on l’applique un peu partout. Bien sur, on oublie de modifier la méta description, car on n’a pas que cela à faire. Il suffit de jeter un œil à l’exemple ci-dessous pour s’en rendre compte.

faux blog de sextoys - meta description

 Oui, les URLs sont floutées, car je n’ai pas envie non plus de faire de la publicité pour ces sites. Mais vous le voyez comme moi, c’est tout simplement la même balise Meta description ! Simple, facile, économique, tout est là pour attirer le tout passant !

Il n’y a pas de page « Mentions légales »

Ce n’est pas toujours le cas, mais la plupart du temps, les mentions légales ne sont pas présentes. Pourquoi ? Car les mentions légales doivent contenir certaines informations. Et sur un faux blog, l’auteur tente souvent de se cacher. Et puis pourquoi faire une page de mentions légales ? Ça ne sert à rien ! C’est clairement ce que pense l’auteur d’un faux blog. Mais aujourd’hui, créer une page de mentions légales est un jeu d’enfant. Il suffit de se diriger vers Internet, de faire une petite recherche pour trouver des mentions légales génériques accompagnées d’un formulaire qui fera le boulot à votre place pour modifier ces mentions en y ajoutant le nom de votre site. Comme ça, on ne pourra pas dire qu’il s’agit d’un faux blog de sextoys.

Regardez donc toujours les mentions légales d’un site. Ce n’est pas le critère le plus important pour montrer qu’un site est légitime, mais c’est un point à ne pas négliger. Ici, c’est dans ces exemples c’est encore mieux ! Soit les mentions légales ne sont pas présentes. Soit elles sont cachées ou quasiment vides !

faux blog de sextoys - pas de mentions légales
faux blog de sextoys - mentions légales cachées
faux blog de sextoys - mentions légales vides

Que des bonnes notes, même sur la merde

C’est évident ! Il ne faudrait surtout pas mal noter un produit, cela risquerait de compromettre les ventes. C’est simple, sur un faux blog de sextoys, il n’y a que des notes maximales ou presque ! Tout est excellent ! Du cockring chinois qui pue la mort au dernier rabbit qui ne coûte pas plus d’un euro à fabriquer, ce sont que de superbes produits qui vont vous faire vivres des orgasmes de folies, facilement et sans rien faire.

Dans le monde du faux blog de sextoy, il n’y a pas de mauvais produits, il n’y a que des mauvais internautes. Si ce dernier n’achète pas, c’est qu’il n’a rien compris. C’est de sa faute. En réalité, il n’y a surtout que des vrais mauvais produits sur ces faux blogs. C’est compliqué, non ? Pas tant que ça. On remarque assez vite ce point sur un faux blog. Il suffit d’y passer 5 minutes pour s’en rendre compte. Je pense que les exemples que je vous montre sont parlants ! J’ai d’ailleurs beaucoup ri en faisant mes recherches. On trouve vraiment à boire et à manger.

faux blog de sextoys - note 5 - ex1
faux blog de sextoys - note 5 - ex2
faux blog de sextoys - note 5 - ex3
faux blog de sextoys - note 5 - ex4
faux blog de sextoys - note 5 - ex5
faux blog de sextoys - note 5 - ex6
faux blog de sextoys - note 5 - ex7

Des erreurs de fabricants pour un marketing de l’intox

Vous ne connaissez pas le Womanizer de Dorcel ? Combien de fois j’ai pu voir des erreurs volontaires telles que celle-ci. C’est toujours plus simple de faire croire aux visiteurs que le Womanizer W100 par exemple, est un produit réalisé par une boutique et non un constructeur. Ainsi, le visiteur pense qu’il faut absolument l’acheter dans la boutique en question car ce sont eux qui l’ont crée. Attention au spoil, ce n’est qu’un détournement pour faire fonctionner le marketing de l’intox ! Il ne faudrait surtout pas que l’internaute apprenne que ce produit est en réalité disponible un peu partout et non uniquement sur la boutique citée. Encore une fois, c’est tellement simple de jouer sur ce plan pour tromper un futur acheteur.

faux blog de sextoys - erreur constructeur - 1
faux blog de sextoys - erreur constructeur - 2
faux blog de sextoys - erreur constructeur - 3

Les sites sont crées de la même manière

Une fois qu’un faux blog de sextoys existe, il suffit de le copier, de le rhabiller pour l’hiver et voilà, magie, un nouveau site comparatif satellite du premier. En effet, les auteurs de ces sites peu scrupuleux ne perdent pas de temps à créer un nouveau blog de toutes pièces, remplit d’amour et de passion. Non, il faut aller vite, à l’essentiel, c’est-à-dire, faire le plus de pognon possible. Alors, on fait des copier-coller, on change un peu l’habillage et on réserve un nom de domaine bien vendeur pour avoir toujours plus de pauvres gens déboursant de l’argent dans des produits plus que douteux.

faux blog de sextoys - comparaison construction du site

J’ai d’ailleurs trouvé un bon nombre d’exemples qui atteste mes dires ! On peut le voir sur ces deux sites. Ils sont tous deux, un logo crée de la même manière, placé au même endroit, avec à peu près les mêmes choses dans le menu. Sur le côté, le même comparateur, avec comme page centrale, une grosse incitation a acheter.

Conclusion sur la détection d’un faux blog de sextoys

Pour conclure, mon but n’est pas de descendre en flèche ce genre de pratique. Chacun est libre de faire ce qu’il souhaite, même si ces pratiques sont déplorables. Mais ce qui m’importe le plus, c’est de tromper le visiteur/acheteur en lui proposant n’importe quoi, en publiant des mensonges, des faux profils et des faux avis.

Le pire dans tout cela, c’est que ces faux blogs de sextoys apparaissent souvent en premier lien sur Google ou sur la première page. Et ceci devant des blogs légitimes qui offrent réellement une valeur ajoutée. Si ces derniers étaient noyer dans la masse, je ne serais même pas en train de rédiger cet article. Mais voilà, le plus célèbre moteur de recherche avec ses algorithmes classe souvent ces faux blogs en tête de liste. Je me dois donc de vous informer.

Je pense qu’à présent, vous êtes devenus de véritables experts pour détecter un faux blog de sextoys. Soutenez ceux qui proposent véritablement du contenu, ceux qui s’investissent dans leur passion. Car quand ces derniers ne seront plus là pour vous aider dans vos recherches et vous conseiller, il faudra uniquement compter sur vous-même. Et ça serait dommage de laisser Internet dans cet état.