• Note de l'auteur

  • 91%
  • 91%

  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 90%
  • Texture
    Auteur: 90%
  • Utilisation
    Auteur: 90%
  • Efficacité
    Auteur: 92%

C’est au tour du masturbateur Fleshlight Lisa Ann Savage de découvrir mon pénis ! Oui, en ce moment, je suis en train de tester un certain nombre de masturbateurs Fleshlight et précisément la gamme signature ! En effet, il s’agit d’une gamme avec des gaines exclusives à chaque actrice et je suis toujours curieux de découvrir les nouvelles gaines de chez Fleshlight. Dernièrement, j’ai eu l’occasion de tester des modèles très intéressants, comme le Fleshlight Mia Malkova, une excellente gaine que je vous recommande ! Mais aussi le modèle Adriana Chechik Empress, le Lana Rhoades Karma ou le Madison Ivy Wonderland !

Concernant mon choix sur Lisa Ann, ce n’est pas spécialement par rapport à l’actrice que j’ai choisi de tester ce modèle, mais plutôt par rapport à la construction de la gaine Savage que je trouve très intéressante à expérimenter. Parmi les autres sex-toys Fleshlight  que j’ai testés, vous avez aussi le très bon Jenna Haze Obsession ou le Nicole Aniston Fit. Bref, vous avez déjà presque une trentaine de modèle testés sur le site ! Mais aujourd’hui, nous allons voir si le masturbateur Fleshlight Lisa Ann Savage semble aussi bien sur les photos qu’en vrai !

EspacePlaisir
Merci à espaceplaisir pour nous avoir fait parvenir le masturbateur Lisa Ann version Savage de Fleshlight afin de vous le présenter.

Packaging du Fleshlight Lisa Ann Savage

Vous vous en doutez bien, vu que j’ai testé plusieurs nouveaux masturbateurs Fleshlight ces derniers temps, il n’y a pas eu de changements en si peu de temps. Nous avons donc toujours une boîte blanche rectangulaire avec l’actrice Lisa Ann sur la partie avant de la boîte qui tient son Fleshlight en main !

De l’autre côté, nous avons la partie fenêtrée qui nous permet de voir le fameux masturbateur en forme de lampe torche électrique. Sur les côtés, on retrouve de nouveau l’actrice, avec quelques informations à son sujet, notamment ses mensurations. Et de l’autre côté, nous retrouvons le schéma de la gaine Savage, en mode découpe pour se rendre un peu plus compte de sa construction.

En haut de la boîte, il y a deux scellés pour indiquer que le masturbateur n’a pas déjà été ouvert. Et une fois qu’on ouvre la partie du haut, on peut retrouve le masturbateur calé par un morceau de carton, un petit livret promotionnel et un échantillon de lubrifiant Fleshlube. C’est du classique, rien ne bouge !​

Aspect du Fleshlight Lisa Ann Savage

Avec Fleshlight, nous avons une fabrication qui ne change que très peu au fil des années ! Évidemment, le Fleshlight Lisa Ann Savage reprend le même design que les autres modèles que j’ai déjà testés. La coque est à présent plus nacrée qu’à une certaine époque et ceci depuis plus de 2 ans, autrement, il s’agit toujours d’un masturbateur en forme de lampe torche électrique ! D’ailleurs, je crois que je l’ai déjà dit, mais une lampe torche électrique en anglais, c’est une « Flashlight » d’où le nom « Fleshlight ». Enfin je suppose, cela me paraît cohérent.

Il s’agit bien entendu d’un modèle Fleshlight Girls de la gamme signature, c’est-à-dire un modèle qui utilise à l’intérieur une gaine unique et spécifique à l’actrice. C’est ici une version anus, mais il existe aussi une gaine exclusive vagin pour l’actrice, qui se nomme Barracuda ! Oui, comme Mister T !

C’est donc toujours un système de moulage des parties intimes de l’actrice pour renforcer l’effet d’immersion et se dire qu’on aura l’occasion de baiser le cul de l’actrice. Évidemment, l’intérieur de la gaine n’a rien à voir avec son véritable rectum. Il ne faut pas trop en demander non plus. C’est donc un masturbateur qui se compose d’un couvercle, d’un bouchon, d’une coque et d’une gaine. Sur la coque, on retrouve le grip permettant de mieux maintenir le Fleshlight en main avec le logo Fleshlight dessus.

Vous avez aussi, à l’intérieur de la gaine, un tube en plastique afin que celle-ci ne colle pas sur elle-même. Dernier point de détail, on retrouve directement sur la gaine deux éléments, la signature de l’actrice du côté de l’orifice et à l’extrémité sortante, le nom de la gaine en question.

Les dimensions du masturbateur

Encore une fois, il n’y a aucune différence sur les dimensions de ce masturbateur par rapport à un autre masturbateur de la gamme Fleshlight Girls. C’est d’ailleurs un peu dommage de ne pas voir plus de modèle un peu plus court, comme le Go Torque par exemple. Même si vous avez tout de même la gamme Quickshot qui est en train de revenir sur le devant de la scène avec le dernier modèle en date, le Quickshot Riley Reid !

Ce Fleshlight Lisa Ann Savage mesure donc 25 cm de longueur totale pour une longueur de pénétration maximale de 22 cm. La coque du masturbateur est toujours de 9,5 cm, alors que la gaine est large de 6 cm. Puis concernant l’orifice, il est de 1,5 cm, bien entendu extensible afin qu’il s’adapte à la taille de votre pénis.

Les autres détails

J’ai fait le tour de la question, mais il me reste un autre également à vous communiquer. Au niveau du poids, nous sommes sur un masturbateur qui pèse 800 grammes, coque comprise. Ce n’est ni léger, ni lourd, mais si on l’utilise un peu trop longtemps, on peut avoir mal au bras. Sauf si comme moi, vous avez un dispositif automatique qui fait le travail à votre place ! À partir de là, plus de problèmes !

Un petit mot sur Lisa Ann

Je ne vais pas vous dire que je ne connais pas Lisa Ann, mais j’en sais assez peu sur elle. Elle est née le 9 Mai 1972 en Pennsylvanie et c’est bien entendu une actrice pornographique américaine. C’est l’une des actrices les plus populaires au monde ! Elle a commencé sa carrière en 1990, au début comme strip-teaseuse pour payer ses études. C’est en 1993 qu’elle fait ses premiers pas dans l’industrie du porno. Elle a débuté avec le film « Flesh for Fantasy » en 1994. C’est une actrice qui a accepté de tourner dans beaucoup de catégories de porno avec des scènes anales, lesbiennes, des gang bang ou des scènes solo. En 1997, elle a quitté l’industrie puis elle est revenue en 2006 ! Aujourd’hui, elle est très connue pour être une Milf ! Sachez aussi qu’elle est assez petite, puisqu’elle mesure 1 m 58 et pèse environ 50 Kg.​

Texture du Fleshlight Lisa Ann Savage

À présent, parlons des matériaux qui composent ce masturbateur. Bien entendu, il n’y a pas de changement, Fleshlight n’a pas soudainement décidé d’utiliser du silicone pour ses gaines. C’est donc toujours les bons vieux matériaux qu’on a l’habitude de retrouver à présent.

Du Real Feel SuperSkin à présent

La petite subtilité des masturbateurs Fleshlight, c’est leur matière brevetée. Au début, à l’époque des gammes Lotus, Forbidden et Mouth, c’était du SuperSkin, qui est également une matière brevetée. Mais depuis quelques années à présent, nous avons une nouvelle version de cette matière, le RealFeel SuperSkin.

Cette matière est un peu plus molle, moins rose et plus élastique. C’est une matière saine pour le corps, qui ne contient pas de latex ou de phtalates, mais qui est tout de même, une matière poreuse. Il est donc préférable de ne pas partager un masturbateur Fleshlight avec une autre personne. Pour le reste du produit, c’est du plastique ABS, ici aussi, une matière saine pour le corps.

La gaine Savage

La gaine Savage s’article sur une longue vague qui parcourt toute la gaine. Et vous avez à l’intérieur, deux types de nervures. Les premières sont des grosses nervures et les secondes, des plus petites. C’est une gaine constante et typiquement de la gamme anale chez Fleshlight.​

fleshlight lisa anna savage sleeve

Utilisation du Fleshlight Lisa Ann Savage

Si vous avez déjà lu l’un de mes tests de masturbateurs Fleshlight, vous savez déjà tout ce qu’il y a à savoir pour bien l’utiliser. Certes, il n’y a pas grand chose à dire, mais je pense toujours aux nouvelles personnes qui arrivent sur le site pour la première fois. C’est pourquoi nous allons revoir les principes de base de l’utilisation d’un masturbateur Fleshlight.

Comment utiliser un Fleshlight ?

Avec vos mains et votre pénis ! Mais pas tout le temps, car on peut s’en servir sans les mains aussi ! Bref, l’utilisation de base, c’est la suivante. Déjà, je conseille de faire un premier nettoyage avant, car souvent, la poudre présente à l’intérieur sèche. Et c’est toujours plus hygiénique. Ensuite, quand vous souhaitez l’utiliser, il faut retirer le couvercle. Puis enlever le tube présent à l’intérieur. Après, vous ajoutez un peu de lubrifiant dans la gaine ou sur votre gland et vous faites des va-et-vient avec votre pénis.

Ensuite, de l’autre côté du masturbateur, vous avez un petit bouchon avec un pas de vis toujours un peu chiant, qui vous permet d’apporter plus ou moins d’évacuation de l’air. Cela permet de jouer avec l’air qui s’accumule dans la gaine et l’effet de succion.

Que peut-on faire de plus avec ?

En dehors de cette utilisation classique, vous pouvez déjà demander à votre partenaire de le manier à votre place. Il est également possible de l’utiliser avec un accessoire pour la douche ou encore un oreiller Dakimakura. Et le point le plus intéressant selon moi, l’utilisation avec un Fleshlight Launch ! En effet, on peut ainsi le faire bouger tout seul, manuellement ou automatiquement et même synchroniser les mouvements du masturbateur à travers le Launch avec une vidéo porno !

Quel lubrifiant utiliser avec ?

J’espère que les personnes habituées au site connaissent déjà la réponse ! Avec un masturbateur Fleshlight, il faut utiliser du lubrifiant à base d’eau. Il ne faut en aucun cas utiliser un lubrifiant à base de silicone ! Autrement, Lisa Ann ne va pas être contente du tout ! Bien entendu, sur le choix du lubrifiant, vous utilisez celui dont vous avez envie. J’ai réalisé un petit guide des avis de lubrifiants qui peut vous aider à choisir ! Autrement, en ce moment, j’utilise toujours le Sliquid Satin ou le Buck Angel’s. Mais aussi le Tyo de Motsutoys ou le lubrifiant UnisX vaginal d’Espace Libido.

Comment le nettoyer ?

Pour nettoyer un Fleshlight, ce n’est pas bien compliqué, ce n’est juste pas très amusant. Après avoir utilisé votre masturbateur, il faut donc le nettoyer. Autrement, des bactéries vont se former et je ne parle même pas du reste. Pour ma part, j’utilise de l’eau tiède et un peu de savon pour l’intérieur de la gaine. Pour l’extérieur, je fais usage du nettoyant Sliquid Shine.

Et pour terminer, je passe un coup de baguette nettoyante à l’intérieur, pour enlever le reste et faire sécher la gaine un peu plus vite. Ensuite, je replace la gaine dans la coque, que je place à la verticale avec le bouchon qui récolte l’eau restante qui s’écoule. Puis j’attends plusieurs heures pour que ça sèche bien en fonction de la construction de la gaine. De temps en temps, quand je vois que la gaine colle un peu trop, j’utilise de la poudre de maïs ou la poudre régénérante Fleshlight que j’ai encore.​

Efficacité du Fleshlight Lisa Ann Savage

Lisa Ann est une actrice populaire qui fait partie des Milf et c’est un plaisir de pouvoir tester son cul ! Cependant, je vais voir si la gaine présente dans ce modèle est intéressante et surtout, pour qui elle se destine ! Après Lana Rhoades, Adriana Chechik et Mia Malkova, c’est au tour de Lisa Ann de rencontrer mon pénis ! Voici mon retour sur le Fleshlight Lisa Ann Savage !

La structure de la gaine

Une construction simple et directe ! En même temps, c’est le principe des gaines anales chez Fleshlight. Ici, sa principale caractéristique est la présence d’une vague composée de nervures longitudinales mais aussi transversales. Le but sera donc ici d’offre un certain réalisme, des mouvements réguliers sur le pénis et une forte variation qui donne des sensations très intéressantes et changeantes avec une pression qui passe d’une douce sensation à une étroite sensation et ceci tout autour des parois.

Un peu plus de détails sur la gaine

Encore une fois, nous avons le droit à un motif qui s’étend sur toute la longueur du Fleshlight. C’est principalement les nervures qui vont venir stimuler le pénis. Vous avez deux types de nervures. La première est une nervure longitudinale, assez longue et épaisse. On les retrouve sur l’ensemble de la longueur de la gaine. Elles sont larges de 1,5 cm et ne sont pas placées en ligne droite mais plutôt en zigzag. Il y a quatre endroits où elles changent de direction pour créer la gaine Savage.

Les seconds types de nervures sont celles qui sont transversales. On les retrouve placées selon un angle droit par rapport à la direction du tunnel. Ici, ces nervures sont bien plus petites que les premières et sont larges de 0,4 cm seulement. Elles sont placées en formes de vague avec un rétrécissement à chaque fois qu’elles sont poussées dans la gaine.

Pour finir, le diamètre du tunnel varie entre 1,5 cm et 2,5 cm ce qui donne une gaine étroite mais pas très serrée non plus. L’avantage, c’est qu’on va pouvoir ressentir plus facilement les nervures ce qui est bien sympa !

Il en résulte un jeu de moins de côtes larges, continues et une multitude de côtes étroites. Alors que le pénis glisse à travers Savage, les larges côtes créent de préférence une sensation de frottement ferme. D’autre part, les côtes plus petites procurent au pénis une stimulation de plus en plus ponctuelle qui se transforme en une douce vibration.

Ce qu’on obtient comme stimulation

Très clairement, je ne vais vous dire qu’il y a beaucoup de variétés. C’est vraiment une gaine constante dans sa stimulation. Malgré son côté monotone, la stimulation qu’elle propose est vraiment très agréable. On prend vraiment plaisir à faire de longs va-et-vient à l’intérieur, sachant que les peu de changements qui se présentent fonctionnent très bien.

Les nervures présentes changent la stimulation en fonction de la vitesse de ces va-et-vient et on peut arriver à une stimulation à haute fréquence, car le tunnel n’est pas si étroit que cela pour une gaine anale. Ce n’est pas une gaine qui vous fera jouir rapidement, mais c’est vraiment un plaisir de pénétrer cette gaine. L’orgasme s’obtient sur la longueur, mais quand il arrive, il est vraiment fort car le gland et la hampe sont stimulés sur la durée.

La situation du test

Encore une fois, j’ai testé ce Fleshlight Lisa Ann Savage avec le Fleshlight Launch. Cette fois-ci, ce n’était pas devant une vidéo de Cock hero, mais devant une vidéo avec une pénétration. Les mouvements étaient bien synchronisés. Puis, je suis passé sur une vidéo de blowjob et là, ce fut vraiment plaisant, car on ressent bien les mouvements plus ou moins amples du Launch et de ce fait, du masturbateur placé à l’intérieur.

Dès que le rythme s’accélérait, c’était vraiment plaisant et le plaisir augmenter crescendo ! Puis, cela alternait avec des mouvements plus doux, plus lents, jusqu’au moment où l’actrice a commencé à branler la queue qu’elle avait devant elle et là, c’est l’orgasme.

Mogwai

Conclusion sur Fleshlight Lisa Ann Savage

Encore une fois, ce Fleshlight Lisa Ann Savage est une très bonne gaine anale. Il faut aimer la stimulation constante et avec peu de variation, mais les nervures présentes à l’intérieur fonctionnent très bien sur le long terme. C’est un masturbateur digne de l’actrice qui fut l’une des premières dans la gamme Fleshlight ! De plus, avec son motif constant et semblable sur toute la longueur de la gaine, vous pouvez profiter pleinement de tout ce qu’il a à offrir ! Pour ma part, c’est une valeur sûre !

Avantages

  • Une gaine en forme de vague
  • On peut profiter de l’ensemble de la gaine
  • Deux types de nervures efficaces
  • Une stimulation constante et un certain réalisme
  • Orgasme final qui prend du temps, mais décuplé

Inconvénients

  • Peu de variations
  • Le pas de vis du bouchon
Espace Plaisir

Espace Plaisir

Je remercie à nouveau espaceplaisir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Fleshlight Lisa Ann Savage afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Les avantages chez Espace Plaisir