• Note de l'auteur

  • 75%
  • 75%

  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 90%
  • Texture
    Auteur: 90%
  • Utilisation
    Auteur: 60%
  • Efficacité
    Auteur: 60%

Cela fait une éternité que nous avons ce produit dans notre étagère déjà bien remplie… Il serait peut-être temps de vous parler du gode sans ceinture Share XL de la marque Fun Factory, vous ne pensez pas ? La gamme « Share » est composée de plusieurs sex-toys testés ici, je pense au Share (tout court), au Sharevibe et enfin le Share XS (pas testé, il est trop ridicule), ces jouets ont tous la même particularité, ce sont des godes ceintures sans ceinture destinés à stimuler aussi bien la personne active que passive.

Je remercie notre partenaire Sextoys-Addict pour nous avoir fait parvenir le Fun Factory Share version XL afin de vous le présenter.

Packaging du Fun Factory Share XL

Share XL

La boîte du Share XL

Le jouet est reçu dans une boîte Fun Factory classique, on ne va pas ressortir le blabla habituel mais cet emballage est extrêmement pratique pour le rangement. (Note de Mogwai : Oui, vous avez l’habitude, j’adore les boîtes simples et utiles, parfaites pour le rangement en mode Tetris)

Aspect du Fun Factory Share XL

Share XL

Le Share XL dans son ensemble

Le Share XL est semblable au Share, mais avec des stries imposantes sur la hampe, c’est la plus grosse version, le XS étant tout petiot, le Share est de taille normale et le Sharevibe est une variante du Share mais avec une partie insérable plus petite en largeur et un système vibrant. Bref, comme son nom l’indique, le XL est gros ! Voyons donc les dimensions imposantes du morceau…

Share XL

Une base qui est destinée au vagin

Les dimensions du produit

La partie insérable pour l’anal (en pegging) ou vaginale (en strap-on) est de 18 cm de long avec un diamètre au niveau du gland de 3,8 cm (ha oui quand même!!), son diamètre le plus gros est de 5,5 cm au niveau de la dernière strie. Pour la partie insérable dans le vagin, elle est de 10 cm de long avec un diamètre à l’extrémité de 3,5 cm et au maximum de 4,5 cm.

Share XL

Et une partie pénétrante

Comme je vous le disais, c’est un sacré morceau… presque 5 cm dans la chatte, ce n’est pas rien. En dehors de ça, il n’est pas mal du tout, il en impose en fait ! Les stries le rendent très viril et j’adore ça. Nous avons reçu la version noire mais il existe aussi en Blackberry, c’est-à-dire mûre. Dernier point et pas des moindres, le poids… Il pèse 498 grammes, et c’est sûrement pour cette raison que nous avons mis du temps à vous en parler…

Texture du Fun Factory Share XL

Share XL

Zoom sur la poussière présente sur le Share XL

Le Share XL est en silicone médical de qualité allemande s’il vous plaît ! Le silicone est très bien, c’est un matériau hypoallergénique garanti sans phtalates et non poreux. C’est le mieux en fait en dehors du verre et de l’acier… Au toucher, ce gode est un peu doux, de plus il est flexible tout en restant ferme. Un peu doux car quand on le caresse trop longtemps (quelle idée aussi) la sensation est différente, il est un peu rêche, granuleux…

Share XL

Le Share XL reste assez flexible entre les deux parties

Un souci avec la poussière

Autre gros bémol de la marque toute entière le fait que la poussière se colle automatiquement au produit… C’est réellement chiant et c’est pour cette raison que je vous conseille de le laver avant et après utilisation. Pour le nettoyage, orientez-vous vers de l’eau savonneuse ou un toy cleaner. Quant à la lubrification, tournez-vous vers un lubrifiant à base d’eau. Notre page d’avis en lubrifiant devrait vous aider à faire votre choix.

Utilisation du Fun Factory Share XL

Share XL

Le Share, le Share XL et le ShareVibe (c’est des photos de Lilou en même temps)

Bon, même si vous avez deviné comment on devait se servir du Share XL, je vais en rajouter une couche ! Le principe du Share est le fait pour une femme de pénétrer un ou une partenaire sans avoir besoin de harnais tout en restant stimulée. La partie « bulbe » s’insère dans la femme active et la partie « gode avec stries » s’encastre soit dans une autre madame soit dans le cul de monsieur (dans notre cas, ça sera la seconde option).

Share XL

Le bulbe, assez imposant tout de même

Déjà, je tiens à souligner que ce genre de jouet est très utilisé par la communauté lesbienne et on comprend pourquoi. Je trouve cela très bien que des jouets soient indirectement conçus pour le plaisir de dames avec d’autres dames. A priori, il ne nécessite pas l’utilisation d’un harnais, je dis bien a priori car le poids est semble-t-il contraignant…

Efficacité du Fun Factory Share XL

Share XL

Les stries du Share XL sont tout de même énormes

De mon côté, il est imposant, trop imposant même… Je n’aime pas trop ce jouet car il n’est pas adapté à mon utilisation. Déjà, les 4,5 cm dans ma chatte, c’est trop, beaucoup trop… De plus, il est beaucoup trop lourd, je suis obligée de le mettre avec un harnais, je n’ai pas le choix. Donc déjà, dans mon cas, l’intérêt principal n’est plus, je dois impérativement trouver un harnais qui sera capable d’accepter le gros diamètre de 5,5 cm.

Share XL

Différence entre le Share et le Share XL

Une partie assez imposante

Autre point la taille pour le passif est très large… Oh, Mogwaï aime ça, mais je ne me sens pas de le harponner avec un gros machin dans la chatte qui me gène. C’est marrant car je suis habituée à son cul mais cet accessoire ne me convient pas. Tout est gros, trop gros, trop lourd. Je veux bien le prendre avec un gros gode mais sans rien en moi, sans rien qui me générait dans ma fluidité de mes coups de reins !

L’avis de Mogwai

Bon, vous l’avez compris, on a pas pu le tester en pegging. Pour ma part, j’avais testé la partie insérable dans mon cul tout seul et bien franchement, les stries sont trop énormes. Faut vraiment être hyper dilaté pour en profiter. Pourtant, les gros diamètres, ça ne me dérange pas. Je met le Vixen Outlaw dans mes fesses sans soucis ou encore le Njoy Pure Plug 2.0, mais là, les stries sont trop présentes et même omniprésentes, on passe d’un niveau à un autre de manière trop brusques, de plus fines et moins grosses stries seraient bien plus agréables.

De même pour la texture, le silicone Fun Factory est légèrement granuleux, autant sur un produit plus petit, ce n’est pas un soucis, autant sur cette version du Share, c’est pas très agréable quand on arrive en manque de lubrifiant suite à l’évaporation. En fait, le Share XL aurait du être le Share mais avec des stries, ni plus petites ni plus grosses. Bref, le Share XL sera réservé uniquement à certains/certaines utilisateurs/utilisatrices.

Conclusion sur le Fun Factory Share XL

Share XL

Réservé aux initié(e)s

Objectivement, ce produit est de qualité mais ne correspond qu’à très peu de gens. Anus très dilaté, vagin bétonné… trop de contraintes pour moi. Déjà que le Share classique n’était pas aisé à utiliser, là, c’est trop pour moi.

Je remercie à nouveau notre partenaire Sextoys-Addict pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Share XL afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.

Avantages

– Qualité Fun Factory
– Entretien simple
– Dimensions imposantes

Inconvénients

– Pas pour tout le monde
– Besoin d’être soutenu avec un harnais.
– Trop lourd
– Les stries sont très imposantes
– Le silicone attrape-poussière