Cloneboy
  • Note de l'auteur

  • 65%
  • 65%

  • Cloneboy
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 20/02/2018
  • Packaging
    Auteur: 65%
  • Aspect
    Auteur: 70%
  • Texture
    Auteur: 50%
  • Utilisation
    Auteur: 65%
  • Efficacité
    Auteur: 70%

Mouler sa propre bite, c’est tout de même un truc de mec et j’avais donc envie de tester le kit Cloneboy. Mais j’avoue que c’est quelque chose d’assez marrant à faire, surtout à deux. J’ai deux kits de moulage à tester et le premier que je vous présente est donc le kit Cloneboy.

Je remercie notre partenaire Sextoys-Addict pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du gode Clone Boy afin de réaliser ce test.

Packaging du kit Cloneboy

Kit Cloneboy

Le packaging du kit Cloneboy

Dans le packaging, le kit Cloneboy est encore sous forme déstructurée. Le but étant de mouler votre pénis, vous vous imaginez bien qu’à l’intérieur, vous avez surtout des produits chimiques. Le kit de moulage contient un tube (en réalité, ce tube est l’emballage plastique du produit), deux paquets de gel 3D (de la poudre de moulage), un agent durcisseur, un pot de silicone liquide, un cockring, une spatule en bois pour mélanger la mixture et un manuel pour indiquer les étapes nécessaires à la création de votre Cloneboy !

Kit Cloneboy

4 étapes annoncées, 19 en réalité

Il semblerait que des gants en plastique soient présents, mais j’avoue ne pas les avoir vus. Soit ils n’étaient pas présents, soit je n’ai pas fait attention. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le plus important. Sur le packaging, on peut voir qu’il y a quatre étapes à respecter pour réaliser son moulage de pénis, mais en réalité, c’est bien 19 étapes !

Aspect du kit Cloneboy

Kit Cloneboy

Contenu complet du Kit Cloneboy

Que vous dire ? C’est surtout à la base des composants indépendants qui ne sont pas encore mixés entre eux, de la poudre, un pot, une feuille en guise de manuel, bref, il n’y a pas de quoi sauter au plafond. On se demande surtout si tout va fonctionner et si on va réussir à réaliser notre pénis moulé sans soucis.

Texture du kit Cloneboy

Kit Cloneboy

Le silicone du Kit Cloneboy

Concernant la partie texture, c’est difficile à dire, puisque à la base, il y en a pas. Cependant, une fois le kit Cloneboy utilisé, vous aurez le droit à votre pénis en silicone. J’en dirai un peu plus tard, mais la qualité du silicone proposée est franchement discutable. La texture finale est tout de même relativement dure, peu flexible et pue pas mal, notamment à cause de l’agent durcisseur.

Utilisation du kit Cloneboy

Kit Cloneboy

La spatule, le cockring lassot et la gaine

Attention, là, c’est le moment où les choses se compliquent ! Comme indiqué, ce n’est pas quatre étapes qu’il faut réaliser mais 19 ! C’est important de le noter, car quand j’ai vu le produit, je me suis dit que j’allais pouvoir réaliser tout ça rapidement, mais au final, il faut bien compter une heure pour bien réaliser les choses.

Kit Cloneboy

Agent durcisseur

On commence par couper le tube

Première chose à faire, il faut découper votre tube. Le tube est la partie plastique qui entoure le contenu du kit CloneBoy. On retire une première partie en plastique (le couvercle) puis on prend un ciseau, on découpe le tube sur la longueur, puis on réalise un tube avec un diamètre plus petit et en gardant 5 cm de plus que la longueur de votre pénis en érection.

Kit Cloneboy

Deux sachets de poudre 3D, une très bonne chose

Pour fermer le tube, j’ai fait appel à du scotch, de manière à rendre le tube complètement étanche et en recouvrant la zone plastique découpée de ce dernier pour éviter de se faire mal. Puis, une gaine en PVC se place à l’extrémité du tube pour recouvrir celle-ci. C’est la zone où l’on va pénétrer le tube.

Kit Cloneboy

Première page du manuel du Kit Cloneboy

On passe à la chimie

Une fois le tube réalisé entièrement, il faut enfiler le cockring ajustable, s’exciter un peu puis placer sa queue dans le tube en pénétrant celui-ci par la gaine. En parallèle, il faut mixer la poudre de moulage avec de l’eau (température ambiante). Pour cette opération, au moment où vous mettez l’eau en contact avec la poudre, vous aurez 2 à 3 minutes maximum pour verser ce liquide dans le tube. Une fois le tube remplit quasiment au maximum, il faut patienter quelques minutes.

Kit Cloneboy

L’autre côté du manuel du Kit Cloneboy

Une fois que le produit à prit, on retire le cockring et on peut dégager son pénis très simplement. La texture créée autour du pénis ne colle pas, c’est d’ailleurs assez bluffant. On prend notre pot de silicone et des gants, on le réchauffe en le touillant à l’aide de la spatule pendant une minute, puis on verse le durcisseur dans le silicone. On touille maximum pendant une minute, avant de se dépêcher de verser la mixture dans le moule précédemment créé.

Attention au timing

Ici aussi, attention, vous avez deux minutes devant vous dès que les deux produits entrent en contact. Une fois le tout réalisé, on doit patienter pendant 24h avant d’obtenir le fameux résultat !

Efficacité du kit Cloneboy

Kit Cloneboy

Le tube qu’il faut former pour utiliser le Kit Cloneboy

C’est sympa et ça fonctionne ! Ça, c’est une certitude. C’est un peu long à réaliser mine de rien, surtout quand on pense qu’il faut simplement quatre étapes pour y parvenir. On a deux sachets à disposition, ce qui permet de se tromper une première fois. C’était d’ailleurs notre cas, le moule n’avait pas bien pris.

Kit Cloneboy

La gaine, une fois placée sur notre tube découpé

C’est également un peu compliqué de rester excité en attendant que l’on verse sur sa queue, une mixture étrange qui pourrait en inquiéter plus d’un. Au final, pas de soucis, pas de résidus, c’était plutôt propre.

Kit Cloneboy

La base de notre gode avec plusieurs défauts et un morceau en moins

Utilisez un cockring pour faire le moule

Le moule est très simple à retirer une fois que la solution à durcit. Le cockring fournit (de type lasso) est correct pour la manipulation, mais je dois dire que j’ai fait appel au Tantus Super C-soft pour amener un peu plus de pression et de confort.

Kit Cloneboy

Notre kit cloneboy en train de sécher pendant 24h

Attention, ça pue !

Il faut également noter que le durcisseur pue ! D’ailleurs, même 24h après, le pénis moulé sent le chewing-gum hyper chimique. Par contre, c’est vrai qu’on a été plutôt bluffé par le résultat visuel. C’est hyper ressemblant ! Lilou n’a pas hésité à me dire qu’on remarque parfaitement les détails et qu’elle reconnaîtrait ma queue parmi une centaine.

Kit Cloneboy

On voit les nombreuses bulles d’air

C’est vrai que c’est assez surprenant, mais quand on regarde de plus près, on trouve pas mal de défauts. Problème notamment sur le haut du gland (petite bulle d’air) ainsi que sur la base qui à subit des dommages lors du démoulage.

Kit Cloneboy

Mon pénis moulé, sortant à peine de sa protection

Un tube un peu trop petit en diamètre

Autre point, lorsqu’on insère son pénis dans la gaine posée sur le tube, le diamètre pour pénétrer le tube est vraiment petit. Du coup, le pénis se retrouve compressé, il faut faire vite pour ne pas que le mélange ne se fige pas dans son récipient et du coup, il manque facilement 5 centimètres de longueur sur le résultat final. Mais qu’importe, l’expérience fut amusante !

Kit Cloneboy

Réaliste, mais il manque tout de même 1/3 de ma queue

Le gode en lui-même ne sera pas vraiment fait pour être réellement utilisé. Déjà, il pue pas mal, il est assez dur, il est bourré de défaut, et j’ai tout de même des doutes sur la qualité du silicone qui semble super cheap !

L’avis de Lilou sur le kit Cloneboy

Quand nous avons reçu ce kit, je me suis dit qu’on allait bien se marrer. Jouer aux petits chimistes avec notre caoutchouc et silicone pour reproduire à l’identique le pénis de Mogwai…

Je dois le dire, nous avons galéré… Les étapes ne sont pas aussi simples qu’il n’y paraît. Le moment le plus hard est celui où je commence ma soupe jusqu’à ce que je glisse la mixture dans le tube et sur la verge en érection de monsieur. Ce moment ne dure que quelques minutes, moins de trois et le jeu consiste à garder une belle érection… Pas simple tout ça.

Avoir la bite de Mogwai, mission réussie !

Nous avons quand même réussi ! Le résultat est assez impressionnant, malgré quelques défauts, la partie du sexe moulé est vraiment très bien dessiné. Bon, il faut dire que mon homme à un très beau membre !! Plus sérieusement, toutes les nuances de son sexe sont là et je reste admirative… Je regrette une chose, la taille, le moule est compliqué à mettre avec une érection et est très serré en bas donc il a été mis comme on le pouvait mais il manque un sacré morceau. C’est la seule chose que je regrette, il n’y a que les deux tiers de moulés.

Autre bémol, l’odeur… ça pue le chewing-gum… Nous n’avons pas réellement essayé ce nouveau gode et je ne suis même pas sur de le tester de cette façon, pour nous c’est plus un jeu, ne vous attendais pas à un truc de parfait car ça ne le sera pas et notamment sur la longueur… Je trouve ça marrant d’avoir une réplique miniature du pénis de Monsieur !

Conclusion sur le kit Cloneboy

Kit Cloneboy

Le Tantus Silk Large et mon pénis moulé (imaginez 1/3 de plus en longueur)

Au final, le kit CloneBoy fonctionne, il n’y a pas de doutes. Mais au final, le produit obtenu ne permet pas vraiment de l’utiliser. Il ne sent pas très bon, sa qualité est discutable, il présente beaucoup de défaut à la confection, il n’est pas très souple, mais compatible avec un harnais grace à la base que nous avons formée sur ce dernier.

Kit Cloneboy

Les détails sont tout de même bluffants

J’étais enjoué au fait de tenter une expérience de pegging avec Lilou armé de son gode Cloneboy pour me faire finalement pénétrer par ma propre queue reconstituée, mais malheureusement, ça ne sera pas possible avec un tel produit.

Kit Cloneboy

Je peux vous assurer que c’est très réaliste ! A comparer avec les photos en privé.

Amusant, ludique, c’est surtout pour ça qu’il faut s’en servir. C’est dommage, mais votre pénis moulé sera plus un objet de décoration qu’un vrai sex-toy à utiliser au quotidien !

Je remercie notre partenaire Sextoys-Addict pour nous avoir permis de tester le kit Cloneboy afin de vous le présenter, vous pouvez consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet et vous dirigez sur leur boutique si vous désirez acquérir ce produit.

annonce lovehoney

Profitez de notre offre exclusive avec Lovehoney ! 15% de réduction sur votre commande dès 40€ avec la livraison gratuite en prime ! Tout ça, rien que pour nos lecteurs et lectrices !

J’EN PROFITE

Avantages

– Amusant à faire
– Le niveau de détail de la réalisation
– 2 sachets de poudre de moulage
– Ça fonctionne !

Inconvénients

– 19 étapes au lieu de 4
– Le gode pue
– Le tube à faire soit-même
– Beaucoup de défauts sur la réalisation finale
– Gode pas vraiment utilisable