• Note de l'auteur

  • 91%
  • 91%

  • Gode Cactus
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 02/09/2019
  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 95%
  • Efficacité
    Auteur: 85%

Un gode Cactus, ça vous dit ? Oui, j’ai bien dit un cactus ! Mais non, rassurez-vous, ce n’est pas un vrai cactus qui pique. Il s’agit du Cactoo, un gode cactus qui fait partie d’une collection proposée par SelfDelve, disponible dans plusieurs gammes, la « coloured », la gamme « nature » et la gamme « animal ». Ce qui change entre les gammes, c’est la couleur principalement. Pour ma part, j’ai fais le choix d’un modèle de la gamme « coloured » car je trouve cette gamme vraiment punchy ! J’aime beaucoup les couleurs disponibles et mon choix n’a pas été simple pour me décider sur un modèle ou un autre.

Après avoir testé le gode concombre, un gode en silicone qui ressemble fortement à un vrai concombre, c’est au tour de ce gode cactus d’y passer ! J’espère que mes talents de jardinier seront mis à l’épreuve et que je ne vais pas me retrouver avec une épine dans les fesses. Passons au test du gode Cactus de Self Delve !

Merci à SelfDelve pour l’envoi du Cactoo afin de le tester et vous le présenter.

Packaging du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 1

Le cactus est arrivé emballé dans du papier crepon

Le gode Cactus est arrivé dans le colis, emballé en deux parties, avec d’un côté le gode et de l’autre le pot. Le gode est emballé dans du papier tissu coloré, ici plutôt violet. Et le pot lui, est entouré de papiers tissus gris clair avec un emballage plastique par-dessus. Une fois qu’on a ouvert l’ensemble, on découvre le gode cactus emballé dans une poche avec des scellés indiquant « Authentic » dessus. C’est sympa ! On sent la création faites à la main !

gode cactus selfdelve - 2

Le gode est emballé dans une pochette avec scellé

On découvre aussi l’échantillon de lubrifiant Pjur Med Repair ainsi qu’un petit livret de présentation de la gamme SelfDelve. Puis, c’est au tour du pot, qui une fois déshabillé de son papier, affiche une fière allure ! C’est donc assez sommaire, mais cela me convient très bien pour un produit qui se veut dans l’esprit de la nature. J’ai également reçu quelques cartes postales à l’image de SelfDelve. Sympa pour envoyer une carte postale de vacances écolo !

Aspect du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 3

La partie cactus du gode cactus

C’est une belle pièce ! Dès que j’ai vu celui-ci, j’ai vraiment aimé sa forme et son allure. Déjà, sa forme est incurvée, avec une tige entière en forme de décagone avec des bords doux et loin d’être obtus. On remarque une extrémité qui s’occupera de votre point G, de votre vagin ou de votre anus, l’autre extrémité est conçue pour aller parfaitement dans le pot à Cactus.

Les deux extrémités sont utilisables néanmoins. On peut aussi se rendre compte que le diamètre du gode cactus est évolutif. La partie la plus large est présente au niveau de la tête puis diminue au fur et à mesure qu’on se rapproche de la seconde extrémité.

gode cactus selfdelve - 6

Le manche et les petits picots

Évidemment, inutile de dire que l’on voit aussi, les petits boutons qui font la particularité d’un cactus. D’une part, cela amplifie le réalisme du cactus, mais cela pourra sûrement amener une stimulation supplémentaire quand on fera des mouvements de va-et-vient avec. On verra si c’est le cas un peu plus loin.

On peut également noter qu’une partie du gode présente un design plus épais. Indéniablement, on sent que cette partie est faite pour être prise en main afin de guider le gode où vous le souhaitez. La forme de cette poignée est pile poil à la forme du pot. Mais comme je l’ai dit précédemment, on peut tout de même utiliser les deux extrémités du gode pour se faire plaisir.

Les dimensions du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 8

Le gode cactus dans son ensemble

Le gode Catcus de SelfDelve n’est pas un gros dildo, il est vraiment d’une taille assez modeste, même si ce n’est pas non plus un petit gode. En effet, il mesure 22 cm de longueur totale pour 22 cm insérables, même si en réalité, en le tenant en main, il faudra plus compter sur 15 cm insérables en moyenne. Le diamètre au plut haut du gode est à 3,6 cm au niveau de la tête. Au plus bas, le diamètre est de 3 cm, au niveau de la hampe. Et pour le manche, nous avons 4 cm de diamètre.

En somme, si vous l’utilisez dans l’autre sens, vous aurez un diamètre de 4 cm à insérer dès le début, alors que de l’autre côté, il s’agira d’une tête de 3,6 cm. Concernant le pot, celui-ci mesure 8 cm de large pour 6,5 cm de hauteur. Une fois le gode inséré dans son pot, il tient parfaitement en place.

Autres éléments du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 12

Le pot du cactus

Pour vous donner encore plus d’informations sur ce gode, sachez que celui-ci pèse 240 grammes, ce qui n’est pas beaucoup. On pourra facilement l’avoir dans la main sans perdre un bras. Le pot qui accompagne le gode Cactus pèse lui, 360 grammes, ce qui vous donne un ensemble de 600 grammes. Comme indiqué au début du test, vous avez trois gammes pour le Cactoo. La gamme « coloured », « nature » et « animal ». La gamme « nature » utilise des couleurs proches d’un vrai cactus. Mais aussi la gamme « animal » utilise des motifs qui font penser à des animaux. Et la gamme « coloured », celle que j’ai choisie utilise des couleurs pétantes. Dans cette gamme « coloured », il y a 4 choix.

gode cactus selfdelve - 13

Le gode rentre pile poil à l’intérieur

Le premier, c’est le modèle violet, sans changement de couleur, avec des boutons dorés et un pot de couleur Terracotta. Oui, je parle de changement de couleur, car sur certains modèles, le gode peut changer de couleur ! Je vais vous expliquer ça un peu après. Vous avez aussi une version bleu nuit, sans changement de couleur avec des boutons luminescents et un pot de couleur rose. C’est la version que j’ai choisie.

Ensuite, vous avez un modèle Lilas, sans changement de couleur, avec des boutons violets, qui eux changent de couleurs pour devenir dorés, accompagné d’un pot violet. Puis, pour finir, la version noire marbrée, avec changement de couleur vers le gris clair, avec des boutons blancs et un pot blanc.

gode cactus selfdelve - 14

Un pot qui pèse son poids

Si vous n’aimez pas la couleur du pot du modèle choisi, sachez qu’on peut demander à SelfDelve, d’avoir un pot d’une autre couleur, pour mixer les choix. C’est plutôt cool d’avoir cette possibilité, si jamais une couleur de pot ne vous plaît vraiment pas. En tout cas, une fois dans le noir total, on voit bien l’effet bleu se former sur les boutons du cactus. Excellent !

Texture du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 9

Une bonne flexibilité avec une touche de fermeté à la fois

Au niveau de la texture de ce gode cactus, il s’agit d’un très bon silicone, de qualité, choisi avec soin par SelfDelve. C’est une texture en silicone stable, mais assez flexible. On le sent quand on tire sur le gode, celui-ci peut s’étendre un peu. Sa densité est entre le niveau medium et hard, pour ceux qui veulent plus de détails. Le silicone est une matière saine pour le corps, ne contenant ni latex, ni phtalates. C’est aussi un matériau hypoallergénique. De plus, le silicone présent ne prend que très peu la poussière, c’est parfait.

Pour le pot, il s’agit d’un pot de fleur en céramique. On sent qu’il est costaud et qu’il tiendra bien le choc dans le temps. Au niveau de la densité du gode, il est un poil plus ferme que le silicone du gode concombre. Autrement, il est d’une densité moyenne/ferme, mais moins ferme qu’un gode Fun Factory et encore moins Tantus.

gode cactus selfdelve - brille dans le noir

Il brille dans le noir ! Trop cool !

L’autre particularité, c’est les petits boutons présents sur le gode qui changent de couleur dans le noir pour devenir bleu ! Ce ne fut pas évident de prendre une photo de ce changement, mais j’ai tout de même réussi à bidouiller mon appareil pour prendre une photo dans le noir sans activer le flash. Vous pouvez voir ci-dessus que ça fonctionne très bien !

Utilisation du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 7

La partie pour le prendre en main

Pour utiliser ce gode Cactus, il faut avoir la main verte ! On arrose le gode régulièrement, on vérifie la qualité de ce dernier et de temps en temps, on le met au soleil pour qu’il prenne la lumière. Bon, c’est presque ça, car ici, ce n’est qu’un gode en forme de Cactus ! Néanmoins, nous allons faire un petit tour du propriétaire pour vous informer de quelques petites choses à savoir sur ce dernier.

Que peut-on faire avec ce gode ?

La première chose que l’on peut faire avec ce gode, c’est le laisser telle quelle, sur une étagère d’armoire, sur la table du salon ou dans une jardinière ! C’est vrai quoi ! Avouez qu’on n’imaginerait pas qu’il s’agit d’un sextoy ! Avant tout, comme ça, à première vue, on a plus l’impression que c’est une plante étrange ou un objet de décoration, plutôt qu’un gode qu’on va s’enfiler dans la chatte ou dans le cul. Évidemment, la seconde chose que l’on peut faire avec ce gode cactus, c’est l’arroser. Peut-être qu’il grandira ? Mais la chose la plus importante tout de même, c’est la possibilité de se faire du bien avec et ça c’est quand même une bonne chose pour un cactus.

Quel lubrifiant utiliser avec ce gode ?

C’est toujours une question qui revient, le choix du lubrifiant. Comme il s’agit d’un sextoy réalisé en silicone, pour ne pas faire de bêtises, il suffit de choisir un lubrifiant à base d’eau. Il existe tout un tas de lubrifiants sur le marché, donc ce n’est pas facile de choisir le bon. Pour ma part, j’aime particulièrement le Sliquid H20 mais aussi le Sliquid Satin. Autrement, vous avez le Pjur Aqua, le Yes bio et bien d’autres encore sur ma page d’avis en lubrifiant.

Comment nettoyer le gode ?

Pour nettoyer le gode cactus, la première chose à faire, c’est de lire le papier que SelfDelve vous envoi. Vous avez quelques conseils pour prendre soin de votre cactus. Autrement, de l’eau tiède et du savon feront l’affaire. Un toy cleaner, comme le Sliquid Shine également. À vous de voir ! Et sinon, pour apprendre plus de choses à ce sujet, vous avez mon guide pour apprendre à bien nettoyer vos sextoys que vous pouvez consulter.

Efficacité du gode Cactus

gode cactus selfdelve - 11

Un sex toy très nature !

Quand il faut s’enfiler un gode cactus dans la chatte ou dans le cul, Kitty et moi-même sommes présents ! Nous allons voir si ce gode est aussi intéressant visuellement que physiquement. Nous sommes très curieux de voir ce que peuvent donner les boutons du cactus sur le terrain. Ajout visuel ou véritable ajout stimulant ? Voyons ça dès à présent !

Un premier essai sur Kitty

gode cactus selfdelve - 4

Le gode possède une certaine courbure

Pour commencer à tester ce gode, quoi de mieux que de l’essayer avec Kitty. Nous avons profité du Dimanche pour essayer plusieurs godes et notamment le gode Cactus de SelfDelve. On avait testé le gode concombre il y a peu, c’était l’occasion d’essayer celui-ci pour voir un peu les différences de sensation.

Avant d’utiliser le gode Grim Reaper, j’ai commencé avec celui-ci. Mais avant, afin que Kitty soit prête à recevoir celui-ci, j’ai commencé par un cunnilingus comme assez souvent. C’est lorsqu’elle était mouillée que j’ai commencé à présenter la tête du gode Cactus au niveau de ses lèvres. Je faisais glisser le gode sur sa chatte pour l’exciter. Puis, j’ai commencé à insérer celui-ci en elle pour faire des va-et-vient avec.

Une bonne ergonomie

gode cactus selfdelve - 15

Le gode dans son pot

Pour parvenir à la pénétrer avec ce gode, ma main tenait la partie destinée à être insérée dans le pot. La prise en main est bonne, cette partie est en forme de décagone, ce qui permet de bien l’avoir en main, je trouve cette forme pratique malgré mes premières impressions.

En le tenant ainsi, je peux faire des mouvements de va-et-vient facilement, avec des mouvements assez amples sans souci. Le gode ne part pas dans tous les sens, son poids est bien réparti, rien à redire sur la prise en main. D’ailleurs, sa courbure, bien plus légère que sur le gode concombre, mais présente, facilite également les mouvements du poignet.

Une stimulation du point G

gode cactus selfdelve - 16

Le gode concombre et le gode cactus

Avec sa courbure, le gode Cactus fait également son travail au niveau du point G. C’est agréable selon Kitty, mais le point G n’est pas aussi stimulé que sur le gode concombre ou des godes plus adaptés à cela. La texture étant assez flexible, la pression exercée n’est pas énorme, mais sa capacité à prendre facilement la morphologie du corps lui donne des avantages. En effet, le gode est flexible, légèrement ferme mais restant mou, on peut facilement le tordre dans tous les sens suivant les positions.

La stimulation des petits picots

gode cactus selfdelve - 5

Les picots sont vraiment particuliers

C’est bien ça qui fait la différence avec la majorité des godes que nous avons testé. En effet, c’est bien le premier gode que nous avons qui présente des petits picots sur l’ensemble de la hampe. C’est particulier, pas forcément très stimulant, ni hyper agréable, c’est surtout étrange. Ce n’est aucunement désagréable, c’est juste bizarre. Plaisant, mais bizarre.

Kitty m’a indiqué que c’était assez étrange de sentir ces petits picots à chaque va-et-vient, mais au fur et à mesure, elle s’est tout de même habituée. Au final, avec un cunnilingus et le gode faisant des va-et-vient en même temps, il n’a pas fallu très longtemps avant qu’un orgasme arrive. Les picots ne sont pas du tout inconfortables, mais c’est surtout surprenant car ce n’est vraiment pas habituel.

Utilisation en anale

Afin d’aller encore plus loin dans le test de ce gode, j’ai utilisé celui-ci en anal. En effet, dernièrement, j’ai testé plusieurs godes dans la même journée pour bien comparer ces derniers et ce gode Cactus est également particulier en anal. Pour l’insertion, c’est relativement aisé, même si la tête du gode est tout de suite assez présente, l’insertion reste accessible sans y passer dix minutes. Avec du lubrifiant, il glisse plutôt bien.

gode cactus selfdelve - 17

Du bio, de la nature, des orgasmes

C’est lorsqu’on arrive aux petits picots que les sensations étranges commencent à arriver. Sentir ces petits picots blancs frottés contre les parois anales à son passage est vraiment unique. Je n’ai jamais eu ce genre de sensation avec d’autres godes. C’est particulier, mais j’ai bien aimé. C’est un peu comme si on était chatouillé d’un peu partout à la fois, comme des petites fourmis.

En faisant des va-et-vient, en position à quatre pattes, la courbure facilite les mouvements. De plus, avec sa tête plate, on peut presser la prostate, ce qui ajoute encore un atout pour ce gode. Cependant, ce n’est pas un gode que j’utiliserai souvent en anal, je préfère des godes plus lisses ou texturés, mais pas autant que tous ces petits picots. Mais clairement, l’expérience est là !

Conclusion sur le gode Cactus

gode cactus selfdelve - 10

Il est trop chou !

Au final, voici un gode qui change littéralement des autres. D’une part, par son apparence qui fait vraiment penser à un cactus avec son petit pot et ses petits picots. La courbure est présente pour faciliter la stimulation du point G et P, sans être au top sur ce point. D’autre part, sa maniabilité est très bonne. Son effet de remplissage est plutôt pas mal, mais ce n’est clairement pas le gode qui remplit le plus ou donne le plus cette impression.

C’est surtout les petits picots qui changent beaucoup la donne. C’est une sensation unique, que je n’ai jamais expérimentée et je pense que je vais à l’avenir creuser davantage les effets de ce gode. Je ferai d’ailleurs une mise à jour pour vous informer de tout cela. C’est un gode très nature, qui pourra reposer dans votre cuisine à côté de vos plantes sans éveiller trop les soupçons. Pour ma part, je le trouve très sympa et les sensations qu’il offre sont vraiment uniques pour la partie avec les picots.

Je remercie à nouveau SelfDelve pour m’avoir fait parvenir un exemplaire du gode cactus afin de le tester et de vous le présenter. Vous pouvez le commander directement chez eux pour l’obtenir si vous êtes intéressés.

Avantages

– Un gode qui peut passer inaperçu
– Il brille dans le noir
– Un gode flexible et maniable
– La stimulation du point G et P très correcte
– La sensation des picots très particulière

Inconvénients

– La sensation des picots ne plaira pas à tous le monde