• Note de l'auteur

  • 94%
  • 94%

  • Packaging
    Auteur: 95%
  • Aspect
    Auteur: 95%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 90%
  • Efficacité
    Auteur: 95%

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche, car c’est aujourd’hui que je vous présente la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine ! Je dois dire que je n’aurai jamais imaginé tester une Fuck Machine un jour et pourtant, me voici face à vous pour vous en parler. Il faut dire que cela faisait un bon moment que l’idée me trottait dans la tête. Je n’étais pas sur de vouloir tester un tel engin, mais aujourd’hui, je me suis dit qu’il était temps de s’y mettre. Après autant de sextoys testés sur le site depuis sa création, c’était l’une des choses que je n’avais pas encore faites.

Afin de trouver une Fuck Machine à tester sur le site, j’ai contacté un de mes fidèles partenaires qui me suit depuis mes débuts en 2013, il s’agit de KissKiss ! Car oui, je n’avais pas non plus envie de faire un partenariat avec n’importe qui pour simplement tester une Fuck Machine. C’est alors que j’ai reçu un retour de leur part qui m’indiquait que c’était le moment idéal, car une nouvelle Fuck Machine était en train d’être rentré dans les rayons de la boutique, la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine !

Explication au sujet de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

Avant de commencer ce test, je pense qu’il est nécessaire de vous expliquer un peu ce qu’est une machine de ce genre afin de bien comprendre le test de cette Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine. Si vous n’êtes pas trop amateur de porno, vous n’avez sûrement pas vu encore une Fuck Machine. Bon, en même temps, si vous êtes sur ce site, c’est pour en découvrir plus sur le sujet. Il est donc possible que vous ayez déjà croisé ce genre d’appareils.

C’est quoi une Fuck Machine ?

En somme, une Fuck Machine, c’est une machine qui fonctionne à l’électricité, avec un moteur puissant pour faire bouger d’avant en arrière, une tige sur laquelle un gode est fixé. Généralement, il y a une télécommande pour ajuster la vitesse et profondeur de pénétration, mais aussi, un système pour choisir l’angle de pénétration afin de pratiquer tout un tas de positions.

Mais c’est pour le BDSM et le SM, non ?

L’idée que se font les gens d’une Fuck Machine, c’est uniquement une machine qu’on trouve pour le porno ou des donjons BDSM. C’est un stéréotype et une idée préconçue. En réalité, une Fuck Machine, c’est pour tout le monde. Il n’y a pas besoin d’être dans le porno ou maître d’un donjon BDSM pour en avoir envie et l’utiliser. C’est d’ailleurs la même chose pour les accessoires BDSM en général. On peut tout simplement avoir envie de jouer tout seul avec, tranquillement ou avec sa partenaire pour s’amuser de manière différente. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une machine aussi intimidante qu’on peut se l’imaginer. Il faut s’y intéresser un minimum pour se rendre compte que ce n’est pas aussi flippant qu’il n’y paraît.

Pourquoi tester une Fuck Machine ?

Car j’en ai envie ! C’est juste une énorme opportunité pour moi de tester un tel engin ! C’est tout de même une certaine réussite en tant que testeur de sextoys pour moi. Et de ce fait, j’ai travaillé beaucoup pour réaliser ce test d’anthologie. En effet, je voulais rendre justice à ce genre de produit. Car il faut le dire, ce n’est pas non plus, un produit ordinaire. De plus, il s’agit d’une Fuck Machine de F-Machine, qui est une marque réputée dans le domaine. Quoi de mieux qu’un très bon modèle de Fuck Machine pour une première ? C’est toujours mieux que d’être déçu avec un modèle bas de gamme pour débuter dans cet univers. Bref, je suis juste hyper content de tester la Fuck Machine Gigolo Pink ! D’ailleurs, il est temps d’entrer dans le vif du sujet !

KissKiss

Merci à KissKiss.ch pour cet incroyable Machine à baiser Gigolo en version Pink ! Sans vous, ce test n’existerait pas. Voilà un partenaire avec qui j’ai plaisir à travailler depuis la création du site.

Packaging de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

Évidemment, difficile d’imaginer le colis que j’allais recevoir. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Même si je dois dire que l’expérience de la livraison du Kyo Torso m’a permis de me préparer un peu. J’espérais fortement que celui-ci arrive pile poil le bon jour pour que je puisse le récupérer au bas de ma porte. La livraison était prévue pour le Vendredi. Comme je n’étais pas disponible à ce moment, j’ai demandé une livraison dans un relais situé à 400 mètres de mon domicile. Je suis aller le chercher à pied et finalement, le colis n’était pas aussi lourd que je l’aurai imaginé.

Une fois le carton en plein milieu de la pièce principale, je commence à ouvrir celui-ci, impatient de rencontrer ma nouvelle Fuck Machine ! Si, je vous jure, c’est vraiment la sensation que l’on a quand on attend depuis longtemps quelque chose et qu’on arrive enfin à ce moment proche qui va faire de notre rêve, une réalité. J’exagère peut-être un peu, mais pas tant que ça. Une fois le carton d’expédition enlevé, je regarde un peu à l’intérieur, mais je range tout, car je n’avais pas le temps de m’occuper des photos sur l’instant. C’est le lendemain que j’ai ouvert le colis plus en détail.

La boîte de la Fuck Machine

En réalité, il ne s’agit pas d’une boîte, mais plutôt d’un gros sac en nylon noir avec sur le devant, le logo de F-Machine, un petit lapin bleu. Celle-ci est munie d’une poignée que l’on peut entourer des deux poignets du sac via un scratch pour le transport. Ce sac s’ouvre par une double fermeture éclair et sur le côté. Une fois le sac ouvert, on retrouve de la mousse argentée qui contient les pièces de la Fucking Machine. Tout est bien rangé, rien ne bouge, c’est une belle réussite.

Plus de détails sur le sac de la Fuck Machine

Évidemment, avec ce genre de produit, nous avons du matos et je dirai même, beaucoup de matos. En effet, tout arrive en pièce détachée et il faut tout monter. Ce n’est pas bien dur, j’en parlerai plus tard. À l’intérieur de ce sac, il y a deux compartiments. Sur le sac, peu de description, en réalité, je dirai même aucune à part le logo principal. Tout est épuré et l’ensemble ne fait pas vulgaire ou donne même l’impression qu’une Fuck Machine se cache dedans. C’est donc assez discret.

Le contenu de la boîte

Parlons à présent du contenu de ce sac. Déjà, vous avez deux tubes incurvés avec des pieds de protection en caoutchouc pour ne pas « ripper » sur le sol et surtout l’abîmer. Attention, il y a un pied gauche et un pied droit. C’est important pour le montage. Puis, vous avez un autre tube en forme de « T » avec une partie fermée. Au passage, je précise que toutes les pièces, y compris le manuel sont contenus sous plastique. Ce n’est pas top au niveau écologie, mais bon. Vous avez également deux grosses vis pour venir resserrer la pièce en « T » sur les deux pieds. Il y a bien entendu, l’unité principale qui contient quasiment tout, du moteur au système mono-jambe pour faire bouger la tige.

Ensuite, vous avez bien sur, la tige pénétrante avec un adaptateur pour utiliser les godes Vac-u-Lock. Vous avez également une clé hexagonale à deux bouts et assez longue. Il y a aussi, une alimentation automatique qui bascule du 110 au 240 V selon le type de courant. Il faudra utiliser l’adaptateur UK->EU pour alimenter la machine. Vous avez aussi une petite pochette marron qui contient trois clés hexagonales supplémentaires pour la maintenance. Il y a aussi, une sorte de grosse canette qui s’ouvre via une languette où le gode noir de 20,32 cm est présent. Le manuel est également là et heureusement. Et pour finir, vous avez une télécommande sans fil de +12V à 27A utilisant une pile MN27.

Aspect de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

Comme ça, à première vue, elle est… Eh bien en fait, elle n’est pas montée. Elle est en mode « Kit Ikea » et il faut l’assembler pour enfin la regarder sous tous les angles. J’avoue, je suis fier d’avoir réussi à monter cette Fuck Machine, car je me suis dit que ça ne devait pas être une mince affaire. Rassurez-vous, je vous explique tout dans la partie « Utilisation » du test, afin de vous aider à faire les bonnes choses si vous aussi, vous craquez sur la Fuck Machine Gigolo Pink !

Bon, avouez quel a du charme cette Fuck Machine ! Personnellement, même si le rose n’est pas une couleur que j’apprécie plus que ça, je dois dire que cette machine à tout pour plaire, mais aux personnes les plus frileuses de ce genre d’engin. Non, mais regardez-moi ça ! J’ai tellement pris de photos de la Fuck Machine Gigolo Pink que vous en avez pour votre temps. Oui, car vous ne payez rien en lisant ce test. Et ça, c’est quand même bien ! Vous consacrez juste un peu de temps à la lecture de ce test. Donc, revenons à notre sujet, comme vous pouvez le voir sur les nombreuses photos, cette Fuck Machine est juste sublime !

Les dimensions de la Fuck Machine

Eh bien, elle n’est pas si grande que ça. C’est vrai, on se dit tout de suite qu’une Fuck Machine mesure au moins un mètre de long, ce n’est pas le cas. C’est l’impression que cela donne quand on ajoute la tige pénétrante qui servira à monter un gode dessus pour vous faire prendre. Oui, rappelons-le, une Fuck Machine, c’est fait pour vous faire baiser. On ne parle pas d’un vibromasseur. Comme je le disais, on pense tout de suite que c’est un gros truc mais en réalité, ce n’est pas si imposant que cela.

En effet, elle mesure 62 cm de longueur pour 42 cm de hauteur et 23 cm de largeur. Très honnêtement, c’est plus petit que je ne l’imaginais. Même Kitty, lorsque j’ai sorti la machine pour la première fois était surprise de la modeste taille de l’engin. Ce n’est pas si encombrant que ça. À comparer, le Kyo Torso est vraiment gourmand en place.

Les autres détails visuels de cette sublime Fuck Machine

Il y a tellement à dire que c’est compliqué de ne rien oublier. Déjà, son poids. Sur le site du constructeur, il est annoncée que cette machine pèse 11,5 Kg. Cependant, j’ai un doute sur le sujet. En effet, UPS m’a annoncé un colis de 9,9 Kg (sachant qu’il y avait aussi à l’intérieur, deux accessoires pour la machine. Je doute donc du fait que la Fuck Machine Gigolo Pink pèse 11,5 Kg. Je pense qu’elle est plus proche des 9 Kg que des 11,5 Kg. En tout cas, pour une Fuck Machine c’est vraiment léger. On peut la porter à une main en l’attrapant par son pied en forme de T sans souci.

Bien entendu, on peut voir à côté du moteur, un emplacement pour brancher l’alimentation. Il y a une partie fenêtrée (de l’autre côté du moteur) permettant de voir le mécanisme interne et surtout de le manipuler. J’en parlerai plus tard. On retrouve le logo de F-Machine, mais aussi un système d’éclairage bleuté à l’intérieur de la machine qui donne un très bel effet quand elle est allumée.

Évidemment, impossible de rater le design de la version « Pink » qui est franchement très sympa. Cela donne un look sympa à la Fuck Machine, amusant et presque ludique, comparée à la version quasiment toute noire, assez triste et intimidante. On peut voir aussi la molette pour ajuster la hauteur et l’angle de la Fuck Machine. Bref, elle est superbe cette Fuck Machine !

Texture de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

Parlons à présent matos ! Autant habituellement, je parle souvent de silicone, de plastique ABS, de TPR, de bois, de verre et bien d’autres matériaux, ici, on va parler ferraille ! Enfin, on va parler de matériaux qu’on n’a pas l’habitude de parler dans le monde des sextoys. Ici, nous avons plusieurs matériaux qui composent cette Fuck Machine Gigolo Pink. J’avoue qu’il n’y a pas beaucoup de détails sur ce point, mais c’est du bon matos. Il faut déjà savoir que les principaux composants internes de la machine sont des composants usinés CNC réalisé à partir d’alliages servant pour les avions. Pour info, un composant usinés CNC signifie qu’il est réalisé par commandes numériques assistées par ordinateur.

Les pièces sont fabriquées par écoulement de matières liquides à ce que j’ai compris. Le fait de savoir que la machine est constituée du même alliage servant à la réalisation des avions, cela promet d’être bien robuste. Concernant la télécommande elle, est en plastique, c’est moins classe, mais ce n’est pas bien grave.

La texture du gode livré avec la Fuck Machine

Parlons également de la texture du gode que l’on retrouve avec la Fuck Machine. Car ce n’est pas tout de vous parler des matériaux qui composent la Fuck Machine, il y a aussi ce gode qui rentrera dans votre chatte ou dans vos fesses, voir votre bouche. Vous faites ce que vous voulez, tout en faisant attention. N’est-ce pas ? Je disais donc que nous avons avec cette Fuck Machine, un gode que l’on peut fixer avec le système Vac-U-Lock.

Ce gode semble être en TPR plus qu’en silicone malgré l’annonce de F-Machine sur sa fiche. J’ai l’impression qu’il s’agit d’un gode à double densité comme les UltraSkyn de Doc Johnson, mais ici aussi, peu d’informations à ce sujet. Ce n’est pas la meilleure texture de gode que j’ai vu, mais ce n’est pas trop mal par défaut. Disons que ça fait l’affaire et qu’on n’est pas sur un gode en plastique tout pourri.

Utilisation de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

Attention, voici l’une des plus grosses parties du test de cette Fuck Machine, je parle bien sur de son utilisation. Vous vous doutez bien que ce n’est pas aussi simple que d’appuyer sur un bouton. Il y a tout un tas de choses à savoir pour bien utiliser une Fuck Machine ! Comme toujours, je vais essayer de tout vous dire à son sujet. Il y aura forcément des questions auxquelles je n’aurai pas répondu en fin de test, mais n’hésitez pas à me contacter par la page du site pour en savoir plus. Je pourrai sûrement vous répondre.

Petit Curriculum vitae

Annoncée comme étant simple et versatile, mais moins costaude que la F-Machine Pro II, elle est adaptée aux débutants. Elle est aussi adaptée à une utilisation à la maison, car elle ne prend pas beaucoup de place et reste relativement silencieuse pour ne pas réveiller tout le voisinage. Il est à savoir que cette Fuck Machine a était conçue par des ingénieurs qualifiés. Elle possède également un grand nombre de possibilités, notamment au niveau des angles de pénétration, ce qui permettra de satisfaire quasiment toutes les positions souhaitées. On peut aussi l’utiliser en donjon ou par des pratiquants du BDSM. Cependant, son look tout rose ne sera peut-être pas au goût de certaines personnes.

Attention, cette Fuck Machine Gigolo Pink n’est pas conçue pour être utilisé avec des accessoires de tailles importantes. Cela peut entraîner une surcharge qui activera la protection contre les coupures électriques. En effet, le poids maximum que l’on peut mettre sur la tige est de 600 grammes. C’est tout de même pas mal en réalité. Si vous voulez utiliser de plus gros jouets avec, il faudra vous orienter sur la F-Machine Pro II ou III. Allez, on commence par l’assemblage de notre Fuck Machine !

L’assemblage de la Fuck Machine

Même si cela paraît compliquer au premier abord, en réalité, c’est assez simple. Pour la monter, j’ai passé une vingtaine de minutes afin de m’assurer que tout était bien en place. C’est un peu comme les notices de montage d’Ikea. Au début, pour le premier meuble, ça prend un peu de temps, puis quand on a compris le concept, le second meuble se monte en moins de deux. À présent, en 5 minutes, la machine est montée. C’est vraiment une bonne chose de la part de F-Machine, car c’est sûrement la partie la plus rebutante pour un novice. Et je dois dire qu’il est plus simple de monter cette Fuck Machine qu’une étagère Billy d’Ikea.

Étape 1 : Assemblage des pieds

La première chose à faire, c’est d’utiliser un tapis pour faire le montage. C’est plus sécurisé. Ensuite, on prend les deux tubes incurvés qui servent de pieds. Attention, je le rappelle, il y a un tube pour le pied à gauche et l’autre pour le droit. Ne vous trompez pas ! Ensuite, prenez la pièce en forme de T. C’est la pièce principale sur laquelle les deux tubes seront visés. Si vous avez acheté le système de fixation supplémentaire, je vous conseille de vous en occuper dès à présent. En effet, il faut le placer au niveau de la pièce en T et une fois les vis mises en place, il faudra tout défaire par la suite.

Sur la pièce en T, aux deux extrémités, il y a un pas de vis. Il faut donc fixer le premier tube sur le T via une grosse vis et serrez bien fort. Puis, faire de même pour l’autre tube. On peut le faire tout seul, ce n’est pas compliqué. D’ailleurs, j’ai monté toute la machine moi-même, sans aucune aide. Si vous êtes seul(e) à la monter, c’est plus que faisable.

Étape 2 : Assemblage de l’unité principale

À présent que les pieds sont montés, on peut s’occuper de l’unité centrale qui contient aussi le moteur. C’est le genre de cylindre qui pointe vers le haut. Il faut donc faire glisser l’unité centrale sur le tube en forme de T. La manivelle présente sur l’unité permet de serrer ou desserrer la boucle de serrage afin de la faire glisser à l’intérieur. Gardez bien l’unité centrale en main en la retenant pour qu’elle ne tombe pas. Puis, une fois en place à la hauteur et angle désiré, fermez la manivelle dans le sens des aiguilles d’une montre plus de deux tours. Allez y au max je dirai même ! Il faut absolument que l’unité centrale ne glisse pas.

Cette manivelle permet de contrôler la hauteur de l’unité centrale mais aussi l’angle de la tige que l’on fixera dessus. On pourra donc par la suite, modifier la hauteur et l’angle. Pour cela, il faudra deviser dans le sens antihoraire (deux tours) tout en maintenant l’unité centrale pour qu’elle ne glisse pas. Gardez une main sous l’unité centrale pour éviter les problèmes. Faites l’opération de positionnement et refermez la manivelle bien comme il faut.

Étape 3 : Installation de la tige pénétrante

Pour installer la tige pénétrante, il faut faire attention. Cette tige se glisse à l’avant de la Fuck Machine Gigolo. Il faut ensuite faire glisser la tige à l’intérieur en face du système mono-jambe jusqu’à ce qu’elle soit bien enfoncée et maintenu par le mécanisme interne qui permet de la bloquer à fond. Pour cette étape, n’hésitez pas à regarder par la partie fenêtrée pour s’assurer que la tige soit bien alignée et enfoncée.

Puis, on utilise la clé hexagonale (la longue) au niveau de la fente avant de la partie fenêtrée pour bien serrez la vis afin de bien sécuriser la mise en place de la tige. Pour être bien sur que la tige pénétrante soit fixée, vous pouvez tenter, une fois bien serrée, de faire une rotation complète de la tige à la main. Elle ne devrait pas bouger d’un poil si vous avez bien serré.

Étape 4 : Ajuster la pénétration de la tige pénétrante

C’est une partie optionnelle au début, mais je vous conseille de le faire. En effet, par défaut, c’est le niveau 4 qui est configuré, le niveau qui effectue les plus amples va-et-vient. Je vous conseille donc de le configurer sur le premier niveau, permettant une amplitude de mouvements sur 2,54 cm. Sachant que le niveau 4 (maximum) effectue un mouvement d’amplitude de 10,16 cm ! Une fois que vous serez à l’aise sur le premier niveau, vous pourrez passer sur le niveau 2, 3 puis 4.

Pour ajuster l’amplitude des mouvements de la tige, il faut déjà s’assurer que la tige pénétrante soit bien fixée à l’unité centrale comme vu précédemment. Ensuite, on prend la clé hexagonale pour l’utiliser sur la seconde fente présente à l’arrière de la machine, toujours du côté fenêtré. Il y a donc une fente pour fixer et bloquer la tige et une autre pour déplacer le système mono-jambe.

Une fois la clé insérée, il suffit de tourner un peu pour détacher un peu le système mono-jambe. Plus il sera proche du moteur, moins l’amplitude sera importante. Plus il sera près de la tige, plus l’amplitude sera importante. Une fois qu’on a choisi la position souhaitée, on referme en donnant un demi-tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cela paraît compliqué, mais quand on le fait, on comprend tout de suite le système et on ajuste la machine en 30 secondes à peine.

Étape 5 : Connexion du moteur à la Fucking Machine

À présent, passons à la dernière étape du montage de la Fuck Machine Gigolo Pink ! C’est le moment de faire les derniers branchements avant d’utiliser la machine. Première chose, on vérifie bien que le switch d’alimentation présent à l’arrière de la Fuck Machine, près du moteur soit bien sur la position « Off.

Ensuite, on peut brancher l’alimentation juste derrière le moteur. Il y a peu d’espace suivant la hauteur et l’angle de la Fuck Machine. C’est largement faisable, il faut juste y aller tranquillement pour ne pas abîmer le câble qui relie la machine au moteur. Une fois ceci fait, on peut brancher le système à la prise de courant via l’adaptateur Euro. Une LED bleue doit s’allumer sur le bloc d’alimentation. Puis une fois ceci vérifiée, vous pouvez basculer le switch sur l’état « On ». Une LED bleue doit s’allumer à l’intérieur de la partie fenêtrée et la tige se repositionne automatiquement à l’allumage. Si tout est ok, votre Fuck Machine sera prête à vous servir !

L’alimentation de la Fuck Machine Gigolo

Comme je l’ai annoncé au début du test, cette Fuck Machine Gigolo permet d’être utilisé très facilement. En effet, c’est une machine anglaise et fonctionne de base ainsi. Mais l’alimentation de la Fuck Machine est munie d’un système de détection automatique du courant en 110 ou 240 V (50/60 Hz) afin de basculer sur la bonne configuration.

Le câble d’alimentation se branche donc sur cette alimentation et ensuite, on y place l’adaptateur Eur pour la brancher sur une prise secteur classique. C’est bien pensé et cela évite d’utiliser un transformateur séparé pour faire la conversion. Au passage, le câble est assez long, on peut facilement la brancher et je dois avouer que je n’ai pas été à court de longueur en la branchant aux différents endroits où nous avons utilisé la machine.

Le moteur de la Fuck Machine Gigolo

Le moteur de cette Fuck Machine Gigolo Pink est puissant. En effet, il s’agit d’un moteur de 40 Watts qui tourne à 24V. Il s’agit donc d’un moteur à couple élevé et qui est franchement silencieux. Le système interne coulissant est pratiquement silencieux. En tout cas à basses vitesses. Dès qu’on monte en vitesse, on entend un peu plus le moteur, mais franchement c’est loin d’être aussi bruyant que je ne le pensais. J’en reparlerai un peu plus tard.

La puissance de la Fuck Machine Gigolo

Au niveau puissance, nous avons un système de vitesse allant de 0 à 240 RPM. Ce n’est pas vraiment des RPM (Rotations par minute) mais plutôt des va-et-vient par minute. Même si en réalité, c’est bien des RPM, car c’est le système mono-jambe qui fait des rotations. Autant vous dire que 240 RPM au maximum, ça envoie du pâté ! Même s’il s’agit d’une Fuck Machine adaptée aux débutants et débutantes, elle servira également pour des personnes ont déjà de l’expérience. J’en reparlerai également un peu plus tard dans ce test.

La télécommande de la Fuck Machine Gigolo

La télécommande de la Fuck Machine est la partie un peu plus décevante. En tout cas, décevante sur la qualité. En effet, c’est une télécommande sans fil en plastique, pas vraiment jolie. Cela fait un peu cheap, mais je préfère que la qualité soit présente sur l’unité centrale que dans la télécommande. Cependant, même si elle n’est pas très attractive, elle fonctionne parfaitement.

16 positions à l’aide de la télécommande

Sur cette télécommande, on peut donc contrôler les 16 positions en matière de vitesse, allant donc de 0 à 240 RPM. Pour vous en servir, il faut déjà installer la pile au formant MN21 de 12 V (mais ce n’est pas très clair). En effet, sur la notice, il est indiqué qu’il s’agit d’une pile MN21, mais autre part dans la notice, il est indiqué MN27. À vérifier sur la pile d’origine. En tout cas, il faut l’insérer dans la télécommande et fermer le cache.

Une augmentation par pallier

Si la Fuck Machine vient d’être allumée, la vitesse par défaut sera au niveau le plus bas. C’est parfait pour commencer. En pressant le bouton marqué par une flèche allant vers le haut, on augmentera la vitesse des va-et-vient. On peut l’augmenter par paliers en appuyant deux fois sur la flèche ou maintenir le bouton pour augmenter la vitesse de manière crescendo. Évidemment, si on appuie sur la flèche du bas à deux reprises, on baisse la vitesse. Et si on maintient la flèche du bas, cela baisse la vitesse de manière fluide.

Bouton pause et arret

Pour la mettre en route, il faut appuyer sur le bouton du milieu. Il s’agit d’un bouton permettant de démarrer les va-et-vient, mais aussi de les stopper à tout moment. Et je peux vous dire que c’est pratique. Si on met la machine en pause, en appuyant de nouveau sur le bouton, la machine revient à sa dernière vitesse utilisée avant le mode pause.

Par contre, si on débranche la machine électriquement, elle démarrera de nouveau sur la vitesse la plus faible comme à l’origine. Cela évite de se prendre un gros coup de gode d’un coup à pleine vitesse en la rallumant quelques jours après sa dernière utilisation.

La sécurité de la Fuck Machine Gigolo

La sécurité est également un point important. Car c’est aussi cela qui peut faire peur. On ne sait jamais. Il y a donc sur cette Fuck Machine Gigolo Pink, un système de protection contre les coupures électriques pour la protection des utilisateurs. Cela permet en plus d’éviter des pénétrations excessives ou que les pièces se détachent alors que la machine continue de tourner. Pas de craintes à avoir, s’il y a le moindre souci, la machine se met en défaut via la sécurité.

L’unité centrale est entièrement fermée. On ne peut pas mettre la main ou les doigts par accident à l’intérieur et rien ne peut entrer comme ça. Pour finir, il y a aussi un accessoire que l’on peut acheter à côté, permettant de sécuriser les mouvements de la machine sur des surfaces plantes, glissantes et qui adhèrent peu. Cela permet de bien la maintenir en place, même à pleine vitesse. J’en parlerai un peu plus loin.

Le complément sécurité avec le F-Machine Anchor

Si votre Fuck Machine bouge trop lorsque vous l’utilisez, vous avez la possibilité de vous procurer une ventouse spécifique, compatible uniquement avec la Gigolo et la Pro II de F-Machine. Cette ventouse de fixation se fixe facilement sur la fuck machine pour éviter qu’elle glisse. La ventouse adhère à toutes les surfaces (verre, carrelage lisse, bois lisse, etc..). Elle améliore la stabilité également. La ventouse mesure 17 x 12,3 x 8,3 cm et pèse 425 grammes. On verra un peu plus loin si ce complément est utile ou pas.

Le système à mouvements de la Fuck Machine Gigolo

J’en ai déjà parlé un peu, mais cette Fuck Machine Gigolo Pink utilise un système de mouvement révolutionnaire de type mono-jambe que l’on peut facilement régler afin de contrôler la profondeur mais surtout l’angle de pénétration. On peut vraiment choisir un large intervalle d’angles de pénétration. on peut l’utiliser de manière horizontale ou verticale, il y a vraiment beaucoup de possibilités. Et comme je l’ai dit, le système mono-jambe peut être ajusté de manière à contrôler la profondeur de la pénétration, avec un niveau allant de 1 à 4.

Comment repérer une faute matérielle sur la Fuck Machine ?

Si votre Fuck Machine Gigolo Pink ne démarre pas ou fonctionne par intermittence, il faudra vérifier que lorsque vous branchez l’alimentation, une LED doit s’allumer. C’est vraiment au cas où, de mon côté, je n’ai eu absolument aucun problème depuis que je l’ai reçu et utilisé à de multiples reprises. Si ce n’est pas le cas, faites les choses suivantes !

On vérifie les branchement

La première chose, c’est de vérifier que la prise murale soit bien branchée. C’est con, mais ça peut arriver. Ensuite, vérifier que la prise murale fonctionne bien sur un autre appareil. On ne sait jamais, s’il s’agit d’une vielle prise que vous n’utilisez jamais. Ensuite, si vraiment c’est la merde, il faudra tester et remplacer le fusible d’alimentation principale de la Fuck Machine (le bloc rectangulaire) et vérifier que la grosse prise d’alimentation soit bien connecté à l’adaptateur.

On vérifie les connectiques

Si la LED de l’alimentation ne s’allume toujours pas, il faudra changer l’alimentation. Ne le faites pas par vous-même. Si la LED fonctionne, vérifiez une fois sous-tension, que la LED bleue s’allume bien à l’intérieur de la Fuck Machine. Si ce n’est pas le cas, vérifiez le câble d’alimentation principale et l’unité centrale, c’est le petit câble à côté du moteur. Il peut être détérioré. Il faut aussi vérifier la connectique d’alimentation, celle reliant le bloc à la machine. Évidemment, vérifiez bien que le switch de l’unité centrale soit bien sur « On ».

Faux contact, télécommande et système mono-jambe

Si la LED de l’unité centrale ne s’allume toujours pas, c’est qu’il y a un faux contact quelque part. Là, il faut contacter l’assistance. Si la LED de l’unité centrale s’allume, mais que le reste ne fonctionne pas, il faut vérifier d’autres points. Vérifiez la télécommande si elle n’est pas endommagée. Vous pouvez aussi vérifier le système mono-jambe afin de voir si le système coulissant fonctionne toujours et qu’il peut faire une rotation. Cela se vérifie simplement en prenant la clé hexagonale et en l’insérant dans la fente arrière. En faisant un mouvement de gauche à droite ou l’inverse, le bras mono-jambe doit tourner sur lui. C’est la rotation du système interne.

Obstruction et manipulation experte

Si le système mono-jambe ne bouge pas, il y a peu être un signe d’obstruction. Si ce n’est pas le cas, c’est que la télécommande est en faute. Et si la télécommande fonctionne, c’est qu’il y a une obstruction. Ici, il faut retirer la partie avant de la Fuck Machine et faire les ajustements nécessaires. Attention, cela doit être fait par une personne compétente en mécanique. Il faudra également bien déconnecter la machine de l’alimentation avant toutes opérations. Le couvercle de l’unité centrale doit ensuite être correctement replacé. Il est aussi que le système mono-jambe soit en cause. Là, il faudra appeler l’assistance.

Bruit étrange pendant le fonctionnement

Si la machine fonctionne, mais fait un bruit de tapotage ou autres bruit étrange, il faut effectuer d’autres vérifications. Déjà, de base, la machine fera du bruit en fonctionnement. Ce n’est pas silencieux. Mais là, je parle d’un bruit anormal. Il faut faire des vérifications, mais il faut s’y connaître un peu en mécanique.

On s’assure dans un premier temps que l’alimentation est bien coupée. Puis, on retire le couvercle du devant, que l’on peut retirer à l’aide de 4 vis. Puis vérifiez que le système mono-jambe soit bien fixée à la partie motrice à l’arrière. Vérifiez également que la bielle soit bien serrée sur le système mono-jambe. On peut aussi vérifier que la tige soit bien bloquée par le système interne et de bien fixer cet élément comme vu lors de l’assemblage.

Faites ensuite bouger le système mono-jambe d’arrière en avant avec la bielle déconnectée et écoutez si un bruit de claquement est présent provenant de la partie moteur. Si le bruit vient de là, il faut ouvrir le couvercle de cette partie et graisser à nouveau celle-ci pour éviter les frottements.

Compatibilité avec le système Vac-U-Lock

Par défaut, avec l’adaptateur fourni, on peut fixer sur la tige pénétrante ce dernier. Il se clipse facilement afin de bien maintenir l’embout sur la tige. C’est du très bon matos à ce niveau. Ainsi, on peut fixer tout types de godes utilisant le système Vac-u-Lock de Doc Johnson. Cet adaptateur est très pratique pour fixer rapidement un gode compatible. Il suffit de déclipser l’adaptateur, de retirer le gode, d’en glisser un autre dessus et de reclipser l’adaptateur. On peut donc installer le gode par défaut, présent avec la Fuck Machine qui est, je le rappelle, en PVC double densité selon moi, plus qu’en silicone comme indiqué par F-Machine.

Cependant, j’ai également un gode utilisant le système Vac-u-Lock que j’ai reçu à côté par un autre partenaire. Il s’agit d’un modèle UltraSkyn de 20,5 cm de longueur. Cela me permettra de voir la différence avec celui fournit par défaut.

Compatibilité avec d’autres godes via l’adaptateur

Vous l’avez compris, par défaut, seuls les godes équipés du système Vac-u-Lock sont compatibles avec la Fuck Machine Gigolo Pink. Avec l’adaptateur universel USB (qui signifie Universal Suction Base), on peut utiliser tout type de gode qui possède une ventouse (ou une base plate). Cet adaptateur fonctionne autant avec la Fuck Machine Gigolo que sur la F-Machine Pro 2, un modèle au-dessus de celle que je teste.

Cependant, attention, on ne peut pas placer tous les godes qui ont une ventouse ou une base plate. En effet, cet accessoire permet seulement, d’utiliser des godes d’un poids de 600 grammes maximum pour un diamètre de 8,8 cm au plus haut. Oui, je dis « seulement, » mais en réalité, la limite est tout de même bien haute quand on regarde la taille moyenne d’un gode. On verra un peu plus loin si cet adaptateur fonctionne bien.

Quelques conseils d’utilisation en générale

Avant de vous parler de l’efficacité de cette Fuck Machine, voici un petit morceau dédié aux conseils d’utilisation. La première chose à faire, c’est d’y aller par étapes. N’essayez pas directement la vitesse la plus élevée ni la pénétration la plus ample. Il faut manipuler la machine pour bien comprendre son fonctionnement. La seconde chose, c’est de bien positionner la machine. Que ce soit la hauteur de l’unité centrale ou l’angle de pénétration. Cela peut prendre un peu de temps de positionner la machine comme il faut selon les positions. Ne sauter pas cette étape. Ce n’est pas glamour, on perd un peu le fil de l’action, mais cela évitera tout problème par la suite.

Commencez seul(e) !

Vous le verrez plus loin, il est préférable d’essayer seul(e) la machine pour les premières fois afin de trouver sa position idéale avant de l’utiliser à deux. D’une part, vous serez plus confiant à l’utiliser et vous aurez moins d’incertitude sur ce qui se passera une fois la machine en route.

Une question d’emplacement

Vu sa taille, il est difficile de la placer de manière à être allongé au bord du lit sur le dos, la machine au sol. Sa hauteur n’est pas très importante et pour un lit, c’est trop juste. On peut la placer sur le lit, c’est jouable, mais la machine sera moins stable. La position du missionnaire n’est pas la plus pratique. Très honnêtement, celle qui fonctionne le mieux est la position de la levrette. Pour commencer, c’est plus simple, car à quatre pattes, il faudra simplement configurer l’unité centrale pour être bien à l’horizontale afin que la tige bouge comme il faut.

Comment nettoyer la Fuck Machine Gigolo Pink ?

Bon, ce n’est pas quelque chose que je ferai souvent, car il faut le dire, de ce côté-là, ce n’est pas tous les jours qu’on lui passera un coup de chiffon dessus. En tout cas, je ne suis pas aussi proche de ma Fuck Machine pour en arriver là. Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais utiliser d’eau avec cette Fuck Machine. Pour lui faire un brin de toilette, il faudra procéder de la manière suivante.

Si vous avez besoin de nettoyer la partie « moteur » de la Fuck Machine, vous pouvez utiliser un chiffon à peine humide et frottez doucement sur celle-ci. Encore une fois, j’ai indiqué d’utiliser un chiffon à peine humide et non un torchon rempli de flotte. L’autre partie intéressante à nettoyer, c’est la tige pénétrante. Vous pouvez la retirer de temps en temps pour la nettoyer et au passage, en profiter pour faire le système Vac-U-Lock, toujours avec un chiffon doux.

Comment ranger la Fuck Machine ?

Il suffit de la cacher. Vous pouvez mettre en drap dessus et le tour est joué ! Plus sérieusement, tout va dépendre de votre état d’âme. Soit vous n’avez pas de problème à la laisser visible et vous pouvez la laisser dans un coin de pièce ou dans la chambre à coucher. Elle n’est pas si volumineuse que ça au final. Autrement, vous pouvez simplement retirer la tige pénétrante et glissez la Fuck Machine dans une armoire. Sinon, il reste toujours la solution de la démonter et de la stocker dans son sac en nylon. C’est aussi rapide à démonter qu’à monter. À vous de voir sur ce point. Pour ma part, je ne m’embête pas et je la range dans une autre pièce dédiée à l’Entertainment !

Efficacité de la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

C’est le moment de se faire baiser par cette Fuck Machine ! Oui, j’avoue que je ne pensais pas dire cela un jour ! Honnêtement, j’étais tout excité à l’idée de tester cette machine sur moi, mais bien entendu aussi, sur ma chère et tendre Kitty. Depuis que j’ai appris que j’allais en recevoir une, j’étais comme un gosse. Quand j’ai eu la confirmation que celle-ci était partie de l’entrepôt de KissKiss pour arriver jusque chez moi, j’étais encore plus impatient. Maintenant qu’elle est là, montée et prête à servir, je me rend compte qu’il s’agit d’une belle bête et j’ai hâte de voir ce qu’elle a dans le ventre ! Voici donc mon retour d’utilisation ainsi que celui de Kitty !

Déroulement de la première utilisation

Pour la première utilisation de cette Fuck Machine, j’ai souhaité l’essayer sur Kitty. J’ai donc choisi le gode par défaut que l’on obtient avec la Fuck Machine pour ne pas compliquer les choses. Pour l’essayer, j’ai déplacé la machine dans la chambre et je l’ai placé sur le lit. La stabilité n’était pas excellente comparée à son placement à même le sol, mais cela fonctionne. Par contre, il ne faut pas trop bouger sur le lit, au risque de faire bouger la machine. Si vous n’êtes pas dans le bon axe, ça peut être problématique.

Au début, j’ai eu du mal à trouver le bon axe et le bon angle. En même temps, ce n’est pas si simple de placer une Fuck Machine en fonction de la position de l’autre et d’imaginer où le gode doit être placé pour qu’il puisse rentrer dans le bon trou. C’est là que j’ai remarqué qu’il était plus simple de laisser la personne qui va utiliser la machine, la placer comme elle le désire. D’ailleurs lors de ce premier essai, j’ai dû déplacer la machine à plusieurs reprises pour bien la mettre comme il faut. Sachant qu’on peut ajuster celle-ci sous plusieurs angles, il ne faut pas hésiter à tester. C’est ainsi que cette première fois s’est déroulé. Beaucoup d’ajustement avant de l’utiliser comme il faut.

Kitty et la Fuck Machine

Évidemment, voir Kitty utilisait une Fuck Machine devant moi, ça m’excite. Je peux contrôler la machine à l’aide de la télécommande, l’arrêter à tout moment si un problème se présente et faire varier les vitesses à loisir. Je pouvais faire en sorte que le gode pénètre sa chatte tout en lui donnant accès à mon pénis pour le sucer. La vision d’ensemble rend tout ceci très excitant, même s’il faut garder un œil sur la machine, pour être sûr que rien n’arrive d’anormal. Au début, la prudence est de mise avant de se sentir plus à l’aise avec son utilisation. C’est assez grisant comme sensation, je trouve.

Kitty & Mogwai

Comment bien démarrer ou mes conseils d’utilisation

Après avoir joué avec la Fuck Machine sur Kitty, j’ai testé celle-ci tranquillement tout seul, pour bien maîtriser celle-ci, notamment avant d’en faire usage sur moi en compagnie de Kitty ou de l’utiliser sur elle avec une plus grande vitesse ou ampleur de mouvement. J’ai remarqué que pour utiliser cette machine, il est préférable de bien choisir son angle. Et je dirai même, il est conseillé d’insérer déjà une partie du gode dans vos fesses ou votre chatte. En effet, si vous allumez la machine en espérant que le gode va faire des va-et-vient, pile poil dans le bon axe, vous n’allez pas y arriver. Et c’est même un coup à ce que le gode vous rentre dans le cul d’un coup, ce qui fait plutôt mal.

Si vous avez déjà le gland inséré, la mise en route sera plus simple, car le gode va directement bouger à l’intérieur, plutôt que d’essayer de forcer le passage, surtout en anal. Je vous conseille de commencer doucement, même si vous êtes gourmand ou gourmande. Assurez-vous de bien tester les fonctions et surtout de vous rassurer sur son utilisation. Si vous y aller doucement, il n’y aura pas de problème.

Les différentes vitesses de mouvement de la tige

Une fois un peu plus habitué, on peut commencer à jouer avec les vitesses. Sur la plus petite vitesse, c’est assez plaisant, mais on s’ennuie assez vite. C’est par contre, la vitesse parfaite pour titiller l’anus lorsque le gode n’est pas encore rentré et pour réveiller la zone tranquillement. Le mode qui vous permettra d’être en confiance avec la machine. En appuyant quelques fois sur la flèche du haut de la télécommande, on atteint une vitesse un peu plus intéressante. On arrive à une vitesse qui correspond à une utilisation à la main moyenne. Ni trop lente, ni trop rapide, juste ce qu’il faut.

Puis, en augmentant encore, on arrive sur une vitesse qui permet de bien ressentir les va-et-vient et l’effet de pénétration. Là on commence à jouer dans la cour des grands. Et dès qu’on augmente encore, on commence à partir vers les vitesses très vigoureuses, comme si on se faisait bien prendre comme il faut. Et en allant plus loin, c’est carrément un défonçage bien en règle, plus rapide qu’un être humain. Que ce soit moi ou Kitty, nous avons atteint le niveau maximum possible.

La stimulation anale

Sur ce type d’usage, c’est seulement moi qui peut vous répondre. Kitty s’est occupé de tester la machine sur une pénétration vaginale et moi-même sur une pénétration anale. Autant le dire, cette machine rend bien l’appareil ! Oui, elle est facile. Sincèrement, dès qu’on est à l’aise avec son utilisation et qu’on a déjà joué avec les premiers niveaux, on peut plus facilement aller dans les plus hautes vitesses, toujours sur le mouvement le moins ample.

La prostate est stimulée

Le gode selon la partie insérée, vient stimuler la prostate à chaque passage. Au début, la stimulation est plutôt douce, mais dès qu’on monte en régime, on commence à atteindre un niveau très stimulant, qui vient taper la prostate dans de petites explosions de plaisir. Puis, on a envie d’augmenter la dose, d’aller encore plus vite et là, c’est le décollage.

Attaque de prostate

Plus ça va, plus on a envie d’aller au niveau maximum et autant vous dire qu’au niveau maximum, on se fait baiser le cul à un rythme assez fou, la prostate commence à être surchargé, c’est hyper intense, capable de venir faire couler le liquide séminal facilement et d’atteindre vos limites en matière de plaisir et de stimulation prostatique. C’est vraiment intense, rien de comparable à un gode que l’on fait bouger à la main, voir même à une séance de pegging. La machine bourrine plus vite qu’une personne physique. C’est incomparable.

Pensez au lubrifiant

D’ailleurs, pensez à avoir une bonne dose de lubrifiant à côté de vous, car à haute vitesse, celui-ci va s’évaporer assez rapidement. Autre point, j’ai trouvé que la position la plus simple pour utiliser cette machine reste la levrette. Avec Kitty, c’était en missionnaire et je dois avouer que la levrette rend les choses plus aisée.

Avec un gode plus texturé

J’ai aussi testé la Fuck Machine avec un gode plus texturé. On sent plus facilement la texture du gode lorsqu’on l’utilise avec la Fuck Machine qu’une utilisation à la main. En effet, à la main, on prend un angle presque proposé naturellement, alors qu’ici, la machine suit l’angle choisi et vous pénètre à une vitesse et un rythme plus soutenu. Autant vous dire que les va-et-vient seront très vigoureux. D’ailleurs, je vous conseille de commencer avec le gode fournit ou un gode peu texturé afin de vous habituer dans un premier temps.

Avec un gode Tantus à trou

On peut aussi placer sur l’embout, un gode à trou comme ceux de chez Tantus. J’ai essayé de mettre dessus, le Tantus Goddess et ça rentre très bien. Ici, le Goddess possède une hampe en forme de vague qui est vraiment intéressante sur cette machine. La stimulation est assez folle, mais il faut déjà être habitué. Ce n’est pas non plus avec un gode comme celui-ci que je commencerai si j’étais vous.

Fuck Machine Gigolo Pink - 91
Fuck Machine Gigolo Pink - 92

En changeant la longueur de pénétration

Puis, il y a la possibilité de changer l’amplitude de la pénétration et là, c’est encore un autre monde. Autant sur le premier niveau d’amplitude, le gode bouge bien, mais pas trop non plus. Mais sur le niveau d’amplitude maximum, je peux vous dire que ça envoie du lourd ! L’amplitude de pénétration devient bien plus importante. C’est comme si le gode faisait des va-et-vient, en allant au bien au fond jusqu’à revenir au niveau du gland !

Oui, le niveau 4 est diabolique, mais demande plus d’assurance et d’avoir plus d’aisance avec la machine. Un gode qui bouge sur 3 à 4 cm ou sur 10 à 15 cm, ce n’est pas du tout pareil ! Imaginez un peu la vitesse maximale et l’amplitude maximale en action ! Je peux vous dire que personne n’arrivera à être aussi rapide et aussi profonde dans la pénétration que cette Fuck Machine. Dans cette configuration, vous ne pouvez pas résister très longtemps ! C’est vraiment puissant !

Retour sur l’accessoire à ventouse

Pour l’accessoire qui permet d’ajouter un système à ventouse pour mieux maintenir la machine en place, j’ai trouvé cela gadget. Peut-être est-ce dû au revêtement de mon appartement. J’ai du lino et au niveau ventouse, ça ne marche pas vraiment. Je pense que la ventouse sera surtout efficace sur des sols durs, comme du carrelage.

Le bruit de la Fuck Machine

Bon, je ne vais pas vous dire que c’est silencieux. Mais sincèrement, je pensais qu’une Fuck Machine ferait bien plus de bruit que cela. Ici, c’est vraiment très correct. Je ne peux pas vraiment comparer, mais c’est la bonne surprise. En effet, si celle-ci était trop bruyante, il aurait été difficile de l’utiliser en appartement.

À bas niveau

Lorsqu’on est au plus bas niveau, c’est clairement silencieux. On entend quasiment rien, juste le système mono-jambe. Quand je parle des plus bas niveaux, c’est ceux allant de 15 à 45 RPM. Au-dessus, on commence à entendre un peu plus la machine. Dès qu’on arrive sur 45 RPM à 90 RPM, la machine commence à faire du bruit. Mais franchement, pas de quoi mettre des boules quiès. C’est vraiment acceptable, même en appartement.

À plus de 100 RPM

Dès qu’on arrive à plus de 100 RPM, c’est un peu plus bruyant. C’est surtout quand on arrive vers les 180 RPM qu’on commence à entendre bien la machine. Si quelqu’un est dans une autre pièce de l’appartement, selon l’insonorisation, on vous entendra. De même, pensez à utiliser un tapis ou en tout cas, évitez les sols qui résonnent trop (type carrelage) car vous allez sûrement embêter du monde.

240 RPM au maximum

Personnellement, même en l’utilisant à fond, donc à 240 RPM, le bruit n’est pas plus dérangeant que cela et celui-ci reste acceptable. Bonne nouvelle donc, on va pouvoir utiliser notre Fuck Machine comme bon nous semble sans déranger les voisins. La Fuck Machine Gigolo Pink est donc parfaite pour une utilisation en appartement.

Retour sur l’adaptateur USB pour la Fuck Machine

Concernant l’adaptateur USB, il est assez simple à utiliser. En tout cas, de la manière dont je l’utilise ! En effet, dans la boîte de cet adaptateur, on retrouve plusieurs choses, mais aucun manuel d’explications. Je trouve çà vraiment dommage, car on ne comprend pas vraiment comment attacher un gode dessus sans un schéma explicatif. J’ai dû consulter plusieurs photos pour découvrir un type de mise en place, en utilisant 3 anneaux O-ring. Pourtant, il y a également un système de scratch à disposition, mais rien n’est indiqué.

Conseils et taille de gode

Mon conseil pour l’utiliser correctement, c’est de faire appel à trois anneaux. On passe un anneau un peu plus rigide au niveau de la hampe du gode que l’on veut utiliser. Vous le verrez, il y a des anneaux un peu plus fins et d’autres plus épais. Une fois l’anneau mis en place, il faut utiliser un autre anneau en le faisant passer à l’intérieur du premier, puis dans lui-même pour le serrer. Et il faudra faire la même chose également de l’autre côté. Puis, une fois en place sur l’accessoire, on peut faire passer les deux anneaux qui tiennent le gode, sur des encoches pour le maintenir. Ça fonctionne bien, mais il faut le savoir. J’ai fixé dessus le Vixen Mustang, le Thick Rick de Pride Dildo et d’autres, à chaque fois, cela fonctionne bien.

Avec un gode plus gros

Avec un plus gros, comme le Vixen Bandit, c’était plus compliqué. La base n’est pas faites pour cela, mais c’est faisable. Moins pratique que d’autres godes à base plate néanmoins. On peut donc avec cet accessoire, utiliser un bon nombre de godes, ce qui évite de s’orienter uniquement sur des godes Vac-u-Lock.

Différences entre la version Pink et la version noire

Alors, c’est vrai que je n’ai pas la version noire. Cependant, j’ai essayé de faire mon enquête à ce sujet et il semblerait bien que plusieurs différences notables soient présentes entre les deux versions. Autant au début, je pensais qu’il s’agissait juste d’une version plus « stylée » que la précédente, mais finalement, il y a bien des différences qui sont à prendre en compte. Ce qui semble être le plus flagrant, c’est la qualité du gode qui semble meilleure. Et surtout, un souci avec le câble d’alimentation qui maintenait le moteur dans le sac pouvant abîmer la machine. Ici, aucun souci pour sortir le câble.

Ce que je peux vous dire de plus sur cette Fuck Machine

Autre point à savoir. Je vous conseille de mettre un peu de farine de maïs dans le trou du gode (Vac-U-Lock) ce qui permettra de plus facilement le mettre en place et de le retirer par la suite. En effet, j’ai eu à quelques reprises, un peu de mal pour retirer le gode de l’embout. Autant mettre en peu de poudre de maïs avant pour facilement retirer la gaine par la suite.

Conclusion sur la Fuck Machine Gigolo Pink de F-Machine

 

Fuck Machine Gigolo Pink - 71
Fuck Machine Gigolo Pink - 83

Oui, c’est fait, j’ai testé une Fuck Machine et pas n’importe laquelle en plus ! D’ailleurs, c’était vraiment mon credo sur ce point, je ne voulais pas tester un produit bas de gamme ou décevant. Je voulais avoir une très bonne première expérience. En effet, je pense à vous. Si je me retrouvais à votre place, en train d’attendre ma Fuck Machine après avoir déboursé une telle somme, j’en attendrais beaucoup.

Est-ce que ça vaut le coup ?

Alors la question est de savoir si cette Fuck Machine Gigolo Pink vaut le coup ? Je vais vous dire que ça dépend de plusieurs choses. Effectivement, de mon point de vue, je l’ai obtenu en échange d’un énorme test bien complet et je n’ai donc pas eu à débourser un centime. Ce n’est donc pas la même chose que de se placer dans la peau d’un acheteur. J’ai envie de dire que cette machine vaut le coup, mais il faut être sur de votre choix.

Curiosité ou réelle envie ?

Sincèrement, si c’est juste de la curiosité, ça ne sert à rien. Enfin disons que ça va faire chère la curiosité. Par contre, si vous êtes vraiment des amateurs de sexe, que vous avez toujours voulus avoir une Fuck Machine chez vous, voire même, que vous avez une pièce dédiée au sexe, alors là, c’est autre chose. En effet, la Fuck Machine Gigolo Pink est faite pour s’en servir fréquemment. Avoir une Fuck Machine chez soi, ça devient un peu un mode de vie. Ce n’est clairement pas le jouet que l’on va utiliser une fois et qu’on va ranger par la suite.

Une Fuck Machine parfaite pour débuter

Au final, si vous n’avez jamais utilisé une Fuck Machine et que vous avez vraiment envie d’en acquérir une, la Fuck Machine Gigolo est parfaite pour commencer tout en ayant de quoi vous satisfaire pendant un très long moment, notamment avec son accessoire permettant d’adapter d’autres godes qui ne sont pas à la norme Vac-U-Lock.

Un prix attractif par rapport aux autres modèles

Au niveau prix, elle n’est pas trop chère. C’est tout de même du bon matériel et ce n’est pas un simple sextoy. Elle est tout de même moins chère que la F-Machine Pro II qui apporte un peu plus de possibilités, mais pour quelqu’un qui débute, la version Gigolo est plus adaptée. Car quoi qu’il en soit, la Fuck Machine Gigolo Pink est une machine qui va vous baiser comme il faut. Si vous êtes du genre à avoir un cul délicat ou un vagin sensible, je vous conseille de passer votre chemin ! La Fuck Machine Gigolo envoie du lourd !

Avantages

  • C’est une Fuck Machine !
  • La version rose est vraiment belle !
  • Parfait pour l’utiliser seul(e) ou à deux
  • Peut rentrer dans les jeux BDSM
  • Elle est puissante ! C’est le pied !
  • L’accessoire USB est pratique pour les autres godes
  • Facile à utiliser dans l’ensemble
  • Version compacte
  • De multiples positions possibles
  • Une Fuck Machine de qualité !

Inconvénients

  • Ce n’est pas la plus discrètes des Fuck Machines
  • Cela fait tout de même du bruit, mais c’est une Fuck Machine
  • Elle prend un peu de place, mais ça va
  • C’est un budget, mais c’est une très bonne Fuck Machine !
  • L’accessoire de sécurité avec la ventouse, discutable
  • Pas de manuel pour les accessoires
  • La prise d’alimentation et le bouton d’alim pas super bien placés
KissKiss

KissKiss.ch

Je remercie grandement à nouveau mon partenaire KissKiss.ch sans qui il n’aurait pas été possible de réaliser ce test. C’est un grand plaisir pour moi d’avoir eu cette occasion de tester la Fuck Machine Gigolo Pink ! Elle ne dormira pas dans un placard, ça c’est sur ! Vous pouvez la retrouver sur leur boutique, mais aussi consulter leur fiche partenaire pour en apprendre plus à leur sujet.