Faire une fellation hard sur un véritable sexe ou sur un gode peut être incroyablement excitant. De plus, cet acte peut-être utilisé dans le cadre de la pratique du sexe brutal de bien des manières. D’ailleurs, vous pouvez lire mon article sur le plaisir de sucer un gode, pour vous convaincre de la puissance que peut dégager une telle pratique. Nous allons donc voir quelques exemples de pratique de la fellation hard !

Les exemples

Fellation hard : Exemples

Numéro 1 : Une fellation hard comme une traînée

Par exemple, tenir la tête de sa partenaire par les cheveux lorsqu’elle vous fait une fellation, retirer sa bouche de votre sexe pour lui cracher au visage, l’embrasser fougueusement, la gifler et lui dire à quel point votre partenaire vous suce bien. D’ailleurs, vous pouvez consulter l’article sur le tirage de cheveux et la gifle sexuelle pour en apprendre un peu plus. Voici des exemples que l’on peut mettre en place. Lui dire à quel point elle se comporte comme une traînée et replonger sa tête pour la forcer à vous sucer.

Voilà un exemple de fellation hard ! Attention, c’est ici un exemple avec deux personnes consentantes. Je le rappelle, car parfois, je suis surpris de voir que certaines personnes n’ont semblerait-il, pas connaissance du terme consentement. Il est important d’être en phase avec les attentes de votre partenaire. Inutile de forcer quelqu’un à vous sucer et lui cracher dessus si elle n’a pas envie de ça. C’est ce qu’on appelle le respect de la personne.

Numéro 2 : Contre un mur ou au bord d’un lit

Vous pouvez aussi plaquer sa tête contre un mur ou contre le sol. Lui dire de se mettre sur le dos, sa tête penchée au bord du lit et pénétrer sa bouche en même temps qu’elle se masturbe. C’est quelque chose d’excitant selon moi. Il existe de multiples exemples et possibilités pour appliquer l’acte de la fellation hard à celui du sexe brutal. Encore une fois, tout dépend de votre entendre avec la personne et ses capacités. Il faut toujours s’assurer que son ou sa partenaire est enclin à faire ce genre de choses.

La fellation hard et la gorge profonde

fellation hard : la gorge profonde

Concernant la gorge profonde (ou Deep-Throat), elle est parfois considéré comme le saint Graal de la fellation hard pour la donneuse et le receveur (valable également pour le monde homosexuel). Savoir accepter entièrement la queue de son partenaire dans sa gorge, parfois jusqu’aux testicules est carrément excitant. Autant physiquement que visuellement. Ici, la taille et la forme du sexe ou du gode et la capacité d’ouverture de la bouche sont des éléments importantes à prendre en compte. Afin d’éviter de vous étouffer, votre palais doit être placé comme si vous étiez en train de bailler. Faites le mouvement et vous comprendrez comment votre bouche se déforme à ce moment-là. Évidemment, faites ceci en étant seul(e), car autrement, on va se poser des questions.

Fellation hard et envie

Fellation hard : L'envie

Après, il faut se poser la question : Est-ce que je peux prendre complètement ce sexe en bouche ? Ou est-ce que je ne veux pas prendre complètement ce sexe en bouche ? C’est toute la question de la chose ! Car faire une fellation hard demande tout de même quelques compétences et selon les personnes, cela peut varier du tout au rien.

L’astuce de la fausse gorge profonde

Logiquement, en attrapant d’une main la base du pénis et en poussant votre tête vers le bas jusqu’à joindre la main agrippée à la base de ce dernier, vous pourrez simuler une gorge profonde. Cette technique a un fort attrait visuel pour la personne se faisant sucer. Ce qui peut l’amener en temps normal à éjaculer. Ici, vous avez placé dans votre bouche, que la partie que vous arrivez à accepter. C’est une technique plutôt efficace et qui fonctionne bien pour commencer. Cela vous permet de prendre confiance en vos capacités et d’y aller par étapes. C’est vraiment quelque chose à essayer pour débuter sans risquer un haut-le-cœur.

Le bruit et la sensation de haut-le-cœur

Certaines personnes aiment la sensation de haut-le-cœur et la sonorité de l’acte. Cela va même jusqu’à voir les larmes couler des yeux de la personne qui pratique. Ou encore que le receveur relève la tête en agrippant les cheveux de sa partenaire et qu’une longue traînée de salive se présente. Chaque personne est différente et il faut communiquer afin de savoir si c’est quelque chose qui plaît à la personne qui vous fait une fellation ou pas. Car pratiquer quelque chose qui ne plaît pas à l’un ou à l’autre, c’est le meilleur moyen de créer un malaise.

À vous de faire vos choix

À vous de voir ce qui vous convient et surtout ce dans quoi vous vous sentez à l’aise. Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais se forcer. Et dans toutes les situations, il faut avoir le consentement de l’autre. Je me répète sûrement, mais lorsque j’aborde certains sujets, il est toujours bon de rappeler qu’il n’y a aucune obligation et il n’y a que de l’envie.

La fellation hard
  • La note des lecteurs

  • Noté 4.1 stars
    4.1 / 5 (8 )
  • Votre note