• Note de l'auteur

  • 93%
  • 93%

  • Packaging
    Auteur: 90%
  • Aspect
    Auteur: 90%
  • Texture
    Auteur: 95%
  • Utilisation
    Auteur: 85%
  • Efficacité
    Auteur: 100%

Voici enfin le Stoya Destroya de Fleshlight ! Oui enfin, car ce masturbateur est sorti il y a déjà un petit moment de cela et je dois dire qu’il tient une certaine réputation dans l’univers des mastrubateus Fleshlight. J’avais donc très envie de le tester et comme toujours, je me suis débrouillé pour obtenir un modèle. C’est quoi le Fleshlight Stoya Destroya ? C’est tout simplement un masturbateur Fleshlight, moulé sur les parties intimes de l’actrice Stoya, mais ici, avec une texture exclusive à ce modèle, la texture Destroya ! J’espère que Stoya est prête, j’ai hâte de coucher avec elle pour cette expérience !

EspacePlaisir
Merci à EspacePlaisir pour nous avoir fait parvenir le masturbateur Stoya Vagin Destroya afin de vous le présenter.

Packaging du Stoya Destroya

Je ne vais pas vous dire que je suis surpris par le packaging du masturbateur Stoya Destroya car devinez quoi, il n’y a pas eu de changements depuis des lustres chez Fleshlight concernant leur boîte. Nous avons toujours le droit à une boîte blanche cartonnée avec des touches de rose. Une grande partie de cette boîte est couverte de photos de l’actrice (il faut dire que ça attire le mâle) avec plusieurs informations concernant le produit.

À l’avant, on retrouve notre zone fenêtrée et transparente, afin d’apercevoir le produit, sans le sortir de sa boîte. Puis, on découvre un échantillon de lubrifiant Fleshlight pour notre première séance. On ne change pas une équipe qui gagne comme on dit ! C’est toujours la même chose, on ne prend pas de risque marketing dans ce domaine. Pas d’ajout non plus. Ni solution nettoyante offerte, ni pochette de rangement.

Aspect du Stoya Destroya

C’est un masturbateur Fleshlight, aucun doute ! D’ailleurs, il ressemble fortement au Fleshlight Stoya Lotus que j’ai déjà eu l’occasion de tester, mais ici, c’est l’intérieur qui change. Nous avons donc toujours cette coque en forme de lampe torche qui cache une gaine en Super Skin, du TPE/TPR made by Fleshlight. Nous avons de nouveau, un bouchon en bas pour jouer avec l’arrivée d’air et un couvercle pour refermer le masturbateur.

À l’intérieur, nous découvrons un tube de plastique à enlever. Il permet de faire en sorte que la gaine ne se colle pas à elle-même, ainsi que de la protéger. Clairement, il faudra simplement l’ôter avant de l’utiliser et de la remettre si vous le souhaitez, après usage. Personnellement, je balance le tube dès le début. Le Stoya Destroya mesure 22,5 cm de long sur 10 cm de large. L’entrée du vagin est de 1,90 cm extensible, ce qui conviendra à la majorité d’entre nous.

Comme indiqué précédemment, le Stoya Destroya est moulé sur les parties intimes de l’actrice et on peut retrouver sa signature directement sur la gaine, un peu comme un autographe. Évidemment, ce qui change entre le Fleshlight Stoya Lotus et le Stoya Destroya, c’est sa gaine interne. Nous allons voir en détail celle-ci juste après.

Texture du Stoya Destroya

Comme annoncé précédemment, la texture du Stoya Destroya est en Super Skin, du TPE très doux conçu par Fleshlight. On retrouve la même qualité de gaine que sur les autres masturbateurs Fleshlight Girls, comme le Fleshlight Nicole Aniston, le Fleshlight Claire Castel ou encore le Fleshlight Anna Polina.

Mais parlons surtout de la gaine exclusive au modèle Stoya, la gaine Destroya ! Comme je vous l’ai dit au début du test, cette gaine est presque légendaire dans le domaine des gaines Fleshlight. Elle est réputée pour être l’une des gaines les plus stimulantes de la gamme. En effet, le canal de la gaine présente une haute densité de bosses, ainsi que plusieurs chambres sculptées et variées.

L’entrée du canal commence sur une ouverture faible de 1 cm, un tube large couvert de petites bosses puis cette chambre s’étend sur une surface de 1,8 cm sur 1,8 cm, de forme sphérique. On peut y découvrir un certain nombre de tiges bossues à l’intérieur de la chambre avec une pointe. Les bosses sont installées de manière à se faire face, les unes par rapport aux autres, dans quasiment la totalité de cette chambre sphérique.

Par la suite, on trouve une courte et fine zone de 1 cm de large qui s’étend jusqu’à la chambre principale, qui a elle-même, un diamètre de 1,6 cm. Dans cette zone, on trouve un cercle de bosses plates rectangulaires suivit par des longues tiges en forme de bosses qui sont orientés à 45° de la direction de l’entrée du canal.

Le canal de la gaine se termine par un autre cercle plat de demi-sphère avant que la chambre devienne plus étroite jusqu’à un diamètre de 0,7 cm. La dernière chambre est couverte de légères stries de 2 mm.

Utilisation du Stoya Destroya

Rien ne change, c’est toujours un masturbateur. Il faut donc enlever le couvercle, dévisser le bouchon suivant le niveau d’air souhaité, mettre du lubrifiant et faire des mouvements de va-et-vient sur votre pénis. C’est un jeu d’enfant…enfin plutôt d’adulte. Sur la coque, il y a un grip. Cela permet de prendre plus facilement en main le Fleshlight.

Pour le nettoyage, la partie chiante, il faudra sortir la gaine de sa coque et la passer à l’eau tiède. Une fois qu’elle sera séchée, on peut ajouter de la poudre de maïs ou de la poudre d’entretien Fleshlight pour ne pas que la texture colle. De plus, si vous avez un nettoyant, n’hésitez pas à l’utiliser. Vous avez à disposition par exemple, le Fleshlight Wash. Sachez tout de même qu’au vu des nombreuses cavités et nivelées de la gaine, la partie séchage sera assez longue. Pour en savoir plus sur la partie nettoyage, vous pouvez consulter notre guide du nettoyage de sextoys.

Texture Stoya Destroya

Efficacité du Stoya Destroya

Vous le savez, les masturbateurs Fleshlight, moi, j’adore ! Certes, ils ne sont pas parfaits, mais nous avons souvent le droit à de bonnes innovations. Des gaines plus travaillées, des aspects visuels améliorés, mais surtout, des produits moulés sur les parties intimes d’actrices du monde de la pornographie. Alors que donne ce Fleshlight Stoya Destroya ?

Le lubrifiant offert

Comme toujours, j’ai utilisé ce que j’avais sous la main, c’est-à-dire, le lubrifiant offert. Pas de changement, ce lubrifiant est toujours autant agressif. Dès qu’on l’applique, une sensation de chauffe se produit et au final, ça brule la bite pendant plusieurs minutes. Bon, certes, on en meurt pas, mais cela montre bien que ce lubrifiant ne soit pas très net au niveau de sa composition.

La stimulation

Alors, oui, le Stoya Destroya est très stimulant ! Nous sommes sur une texture avec un effet de succion au-dessus de la moyenne, une sensation d’étroitesse assez prononcée, comme sur un Fleshlight Stamina Training Unit et surtout une grosse stimulation. Celle-ci est variée et applique une stimulation forte du gland en plus de la pression exercée sur ce dernier.

Si on fait de longs va-et-vient, la stimulation est rapide et très énergique. Nous avons une grande alternance de stimulation qui s’opère en peu de temps. Entre le côté étroit, l’effet de succion assez présent et la stimulation hyper intense, difficile d’échapper à l’orgasme. De mon côté, à l’aide d’un porno, l’orgasme est arrivé en 7 à 8 minutes, autant dire qu’il ne faut pas attendre très longtemps avant de jouir. D’ailleurs, l’orgasme est vraiment décuplé, notamment par le côté étroit et la sur-stimulation du gland. C’est top !

Stoya Destroya 9
Stoya Destroya 13

Conclusion sur le Stoya Destroya

Au final, c’est un Fleshlight qui mérite le détour ! Si j’avais eu l’occasion de tester le Fleshlight Girls Stoya avec sa gaine Lotus, une gaine très commune sur ces masturbateurs, la gaine Stoya Destroya apporte quelque chose de bien différent. Plus stimulante, plus agressive dans ses variations de stimulation, cette gaine est faites pour fortement stimuler avec des puissants orgasmes à l’arrivée. Pour moi, c’est encore une réussite du côté de chez Fleshlight.

Avantages

  • La qualité Fleshlight
  • Masturbateur réutilisable
  • Aspect réaliste
  • Texture Destroya

Inconvénients

  • Le bouchon toujours un peu chiant
  • L’entretient en général
Espace Plaisir

Espace Plaisir

Je remercie à nouveau EspacePlaisir pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du Stoya Destroya afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.
Les avantages chez Espace Plaisir