Parlons d’un plaisir pour madame qui ne semble pas en être un au premier abord. On est tous d’accord sur çà, les femmes sont beaucoup moins récompensées que les hommes dans la pratique de la fellation. Il y a bien des femmes qui prennent beaucoup de plaisir à donner des fellations. Mais une chose est certaine, le plaisir qu’une femme peut retenir d’une séance de fellation est bien en dessous de celui que l’homme obtient. Et ceci est simplement physiologique.

Une fellation, un plaisir pour madame sur le plan cérébral ?

Mais la femme pourra trouver satisfaction sur le plan cérébral. C’est simple, en pratiquant, la femme se rendra compte peu à peu, du véritable pouvoir qu’elle tient en main. Elle sera maitresse de faire jouir son partenaire quand elle le souhaite. Elle pourra facilement se rendre compte de ses progrès et de la puissance de ses actes. On se rend bien compte qu’une fellation est loin d’être une pratique sans réflexion, où il suffit d’agiter le sexe de l’homme dans sa main, de le sucer et de le faire jouir. C’est bien plus cérébral qu’on ne le pense.

Une fellation et la question de domination

Inutile de le redire, dans l’acte d’une fellation, la femme dirige. Car même si l’homme se sent dominateur, c’est tout de même madame qui a le dernier mot. C’est sa capacité à dominer l’instant, à parfaire sa technique, à théâtraliser l’acte, qui fera d’elle une experte et la détentrice d’un certain pouvoir sur les hommes.

Il ne faut pas se voiler la face, les femmes peuvent véritablement tenir les hommes par le sexe. Et dans ce cas précis, une fellation seule, peut devenir une arme terrible de contrôle, de manipulation et de pouvoir. Posez-vous la question, vous les hommes qui lisent cet article. Arriveriez-vous à quitter une femme que l’on pourrait qualifier comme « une pro de la fellation » ? La réponse est loin d’être simple, croyez-le. Et pourtant, cette question est presque choquante pour certains. Mais à bien y réfléchir, une femme a bien plus de pouvoir de retenir un homme par sa bouche que par ses bons petits plats.

Un exemple du plaisir pour madame en terme de fellation

Il y a un exemple assez flagrant qui démontre que cette question est loin d’être idiote et à prendre à la légère. Si vous aviez en face de vous, deux femmes. L’une très jolie mais ne pratiquant pas la fellation et de l’autre, une femme bien moins jolie mais qui possède un véritable talent dans l’art de faire une fellation. Laquelle choisissez-vous ? Je ne vous demande pas de faire un choix, mais simplement de réfléchir à la question. On y apprend beaucoup de choses mine de rien.

Bien sur, cela ne suffit pas pour vous essayer à faire une fellation si vous n’êtes toujours pas partante, mais l’article a au moins le mérite de vous donner quelques informations pour vous présenter une manière différente de voir les choses. Néanmoins, pratiquez seulement si vous en avez envie, c’est le plus important.