Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous propose de continuer les interviews sexy avec celle que je surnomme « la cameuse intello« , je parle évidemment de Carmina, une camgirl avec de nombreuses casquettes. Je vous laisse avec elle.

Interview de Carmina : Rédactrice et Camgirl

Lilou
Lilou : Bonjour Carmina et merci d’avoir accepté cette interview. Pour commencer, peux-tu te présenter à ceux qui ne te connaissent pas ?
Carmina : Je m’appelle Carmina, j’ai 32 ans, et je suis entre autres rédactrice pour Le Tag Parfait et Le Bon Fap, modèle photo et camgirl. J’ai aussi un métier plus conventionnel, je suis dans la communication web.
Carmina
Lilou
Lilou : Peux-tu nous dire d’où vient ton pseudo ?
Carmina : J’ai volé mon pseudo à une personne dont c’est le vrai prénom. Je cherchais un pseudo à consonance latine, puisque je suis mexicaine, avec des « a » dedans. Quelques temps auparavant j’avais rencontré une personne espagnole qui s’appelle Carmen mais que tout le monde appelle Carmina, et j’ai tout de suite adoré, je trouvais que ça sonnait bien.
Carmina
Lilou
Lilou: Depuis quand et pourquoi fais-tu des shows ?
Carmina : J’ai commencé les shows webcam en janvier 2013. C’était juste pour essayer. À la base je devais faire un article du style « J’ai testé pour vous pour le Tag Parfait », et je me suis rendue compte qu’il y avait tellement à faire et à dire qu’un seul show et un seul article ne suffirait jamais !
Carmina
Lilou
Lilou : Combien d’heures de shows fais-tu par semaine ? Tu arrives à en vivre ou tu bosses à coté ? Si oui, comment arrives tu à concilier les deux ?
Carmina : Je fais en moyenne 3 à 4 h de shows par semaine ce qui n’est vraiment pas beaucoup. Je n’en vis pas, mais depuis quelque temps, ça me permet vraiment d’améliorer ma qualité de vie. J’ai un contrat à mi temps à côté, ainsi que mes articles et d’autres missions que je fais en freelance. Mais clairement les mois où je ne fais pas trop de shows sont plus serrés niveau budget.
Carmina
Lilou
Lilou: Pourquoi as-tu choisis les shows et pas un carrière dans le porno ?
Carmina : Je ne me trouve pas assez belle, bien foutue pour faire du porno. Sinon je pense que je me serais lancée il y a bien longtemps. La webcam donne l’opportunité à toutes les femmes de se mettre en avant, ce qui n’est pas encore assez le cas dans le porno. J’y pense de plus en plus maintenant que j’ai plus confiance en moi, mais est-ce que 32 ans ce n’est pas trop tard maintenant ?
Carmina
Lilou
Lilou : Habituellement, comment se déroule un show ?
Carmina : En général, c’est beaucoup de bla bla au début. Et c’est sans doute la part que je préfère. Je discute beaucoup avec tout le monde, on fait un peut de strip-tease ou de teasing en montrant les fesses, les seins… et seulement au bout d’une heure ou deux, ça devient plus sexy. Là on sort les sextoys on se met nue et on se caresse. Jusqu’à parfois se faire jouir. Mais franchement, ce n’est pas uniquement pour ça que je le fais. J’aime l’échange avec les spectateurs surtout. Je ris beaucoup, ça me détend. Et je dois l’avouer, j’aime beaucoup être le centre de l’attention et raconter ma vie. Du coup la cam, c’est impeccable pour ça, haha !
Carmina
Lilou
Lilou: Quelles sont les demandes les plus fréquentes et les plus farfelues que tu as en shows privés ?
Carmina : Les plus fréquentes concernent mes pieds. Il y a beaucoup de fétichistes donc ils veulent me voir pieds nus, en collants, en chaussettes, en talons en baskets… Il y a tous les goûts ! Les plus farfelues ? J’en ai jamais eu de très bizarres… Soit les gens sont restés sobres, soit plus rien ne me choque ! Une fois il y avait un spectateur qui tippait pour que je me rhabille et ça faisait rager tout le monde. J’avais trouvé ça hyper drôle moi !
Carmina
Lilou
Lilou : Quel est ton pire souvenir d’un show privé ?
Carmina : Une fois je me souviens qu’un mec a déconnecté tout de suite après que je me sois déshabillée et j’étais hyper mal après. Je me suis dit qu’il avait dû me trouver moche ou grosse je sais pas. J’ai eu du mal à me remettre en selle après ça… Alors qu’il peut y avoir mille autres raisons, mais évidemment dans ces cas là on le prend pour soi.
Carmina
Lilou
Lilou : Il y a-t-il des pratiques que tu refuses de faire en shows ?
Carmina : Je ne fais rien que je n’ai pas envie de faire, donc ça dépend beaucoup de l’envie du moment. Je reste classique cela dit, pas d’uro / scato, l’anal rarement. Sinon pourquoi pas… j’aimerais justement que les spectateurs soient plus inventifs mais ils sont tellement gentils qu’ils ne me demandent jamais rien de très exotique, de peur de me vexer ou que ça ne me plaise pas.
Carmina
Lilou
Lilou : Prends-tu du plaisir lors de tes shows ? Qu’est ce qui t’excite dans ses moments ?
Carmina : Oui je prends souvent du plaisir, mais il faut que l’alchimie soit là. C’est exactement comme quand on baise avec quelqu’un en fait. Des fois ça colle, des fois non. Mais en général je trouve toujours mon plaisir, car ce que j’aime par dessus tout c’est que les gens kiffent. Si je sens que les spectateurs sont contents et excités, alors c’est parfait pour moi. J’aime faire bander / mouiller les gens, et leur faire prendre leur pied. J’ai la sensation d’avoir accompli mon devoir dans ces cas-là.
Carmina
Lilou
Lilou : Quelle est ta meilleure expérience sexuelle ?
Carmina : J’ai peur de paraître prétentieuse mais il y en a tellement que je ne pourrais pas choisir (et ça évitera les jaloux et les jalouses haha !). Ce que je peux dire, c’est que depuis quelques temps, je me suis libérée de pas mal de choses qui pesaient sur moi, donc j’essaie plein de trucs super, que j’avais jamais fait parfois, et qui pourraient sembler basiques à plein de gens mais qui ont été de vrais bons moments, libérateurs même, pour moi. Par exemple, jusqu’à il y a 3 ans je n’avais jamais eu de plan cul (à 29 ans oui oui), et je me souviens très bien de la première fois que je suis rentrée de chez un mec que j’avais rencontré sur Adopte. J’avais jamais osé faire ça, et ça s’était hyper bien passé. On avait baisé comme des fous, j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Il habitait de l’autre côté de Rouen par rapport à moi, j’ai dû rentrer à pied et j’ai donc traversé la Seine à 4h du matin. C’était magnifique, on voyait les lumières de la ville qui se reflétaient sur l’eau, la Cathédrale illuminée. Je me suis sentie si bien à ce moment précis, je m’en souviendrai toujours ! Voilà en ce moment je vis régulièrement des moments comme celui-ci, qui n’ont pourtant pas l’air de grand chose, comme par exemple une douche à deux, ou un petit coup vite fait dans un coin discret de la ville, mais qui me laissent des souvenirs formidables… J’espère que ça va continuer.
Carmina
Lilou
Lilou : Est-ce que tu trouves qu’il y a de la compétition entre cameuses sur les plateformes ?
Carmina : Oui, et je trouve ça normal. En France les gens qui tippent sont peu nombreux, alors on cherche toutes à se mettre en avant pour gagner notre vie. C’est de la concurrence basique. Tant que ça reste de la compétition saine, ça ne me dérange pas. Mais ce n’est pas toujours le cas. Moi-même je l’avoue je ressens parfois de la jalousie quand je vois le succès de certaines. Dans ces moments, j’essaie de me rappeler que les gens viennent pour nous et parce qu’ils nous aiment, et ne pas se laisser aller à penser que la fille d’à côté est mieux que nous. Elle est différente c’est tout.
Carmina
Lilou
Lilou : À part le cul, qu’est ce que tu aimes dans la vie ?
Carmina : Beaucoup de choses haha ! J’adore la culture au sens propre : j’aime apprendre des choses sur plein de sujets. J’aimerais tout connaître et savoir comment tout fonctionne, parler toutes les langues du monde. Comme je ne peux pas tout savoir, j’essaie de centrer sur certains sujets : l’œnologie par exemple. J’adore le vin et je cherche toujours à en savoir plus et à visiter des vignobles. En France, là-dessus on est gâtés ! J’adore aussi l’histoire, l’archéologie et l’histoire de l’art. Je me suis d’ailleurs inscrite à la fac pour enfin étudier vraiment ces sujets qui me passionnent depuis l’enfance. Sinon, j’aime beaucoup lire (des policiers, ou de la littérature française, Zola ayant ma préférence), les jeux vidéos, mais je n’ai plus assez de temps à leur consacrer, et les gens. J’adore rencontrer des nouvelles personnes et partager des moments avec mes amis. C’est très important pour moi.
Carmina
Lilou
Lilou : Je sais que tu aimes beaucoup partager, tu jongles entre ton site et celui du Tag parfait, pourquoi avoir une double étiquette ?

Carmina : En fait, j’ai créé mon blog après avoir écrit pour le Tag pendant 1 an. J’avais vraiment beaucoup de choses à raconter sur le monde de la webcam, dont beaucoup étaient personnelles. Je ne pouvais pas tout publier sur le Tag, car les lecteurs veulent qu’on traite des sujet objectivement et pas qu’on raconte notre vie. Enfin pas tout le temps ! Du coup j’ai tenté le Journal d’une Camgirl sur le blog et l’accueil des lecteurs a été tellement chaleureux que j’ai continué. Mais c’est vraiment grâce au Tag que j’ai commencé à écrire, chose que je rêvais de faire depuis très longtemps, donc j’en suis reconnaissante à tout jamais !

Carmina
Lilou
Lilou : Je me posais une question, tu fais quelques tests de sextoys et pourquoi as tu décidé de les publier sur le site du Tag plutôt que le tien ?
Carmina : Tout simplement car les tests ont été commandés par le Tag ! Il y a une boutique et comme tous les sexshops on cherche à mettre ces produits en avant. Après mes premiers tests, Espace Libido m’ont proposé eux aussi des produits à tester ou pour mes shows webcam, donc j’ai publié ces tests-là sur mon blog personnel, logiquement.
Carmina
Lilou
Lilou : Tes écrits parlent beaucoup de cam et de conseils, penses tu qu’il y a une réelle carence sur le net à propos de tout ça ?
Carmina : En France oui ! Les gens ne sont pas du tout au courant de tout ce qu’il se passe dans le monde de la webcam. On considère ça d’un œil mauvais, on juge beaucoup les filles qui font ça alors que c’est un service à la personne comme un autre. Et surtout, les gens n’ont pas du tout la culture du pourboire en France. Ils ne comprennent pas qu’un show « gratuit » ce n’est pas gratuit. Ou au moins pas tout le temps. Si tu regardes une camgirl toutes les semaines, à un moment ou un autre il faut participer… ! Surtout quand on est satisfait du service rendu, ça me paraît normal. J’espère pouvoir continuer à éduquer les foules à ce sujet, et aider les camgirls à être mieux acceptées si elles ne le sont pas actuellement.
Carmina
Lilou
Lilou : Tes proches sont au courant de ton activité coquine ? Qu’en pensent ils ? Est ce que c’est difficile à gérer en couple ?
Carmina : Mes proches sont au courant dans l’ensemble. Je ne l’ai juste pas dit à mes parents. Ils m’ont presque tous dit la même chose, que si je m’éclatais alors il n’avaient rien à y redire, ni eux ni personne d’ailleurs. En couple ça ne me pose aucun souci. Mon copain est au courant et il m’aide beaucoup. On en parle, on débriefe… il me donne son avis, et me conseille parfois. Je n’ai aucune inquiétude à ce sujet. Il est heureux tant que moi ça me rend heureuse.
Carmina
Lilou
Lilou : Comment te vois tu dans 10 ans ?
Carmina : Impossible de répondre à cette question. Ma vie a tellement changé en 3 ans (quand j’ai commencé à écrire pour le Tag Parfait, à poser, à faire de la cam) que je ne peux pas imaginer du tout où j’en serai. Je pense que c’est mieux comme ça. Je ne me ferme plus de portes comme j’ai pu le faire par le passé. Maintenant quand on me propose une opportunité, je saute sur l’occasion et je vois où ça me mène. Alors peut-être que rien n’aura changé, peut-être que tout sera différent. J’espère juste être aussi bien dans ma peau et aussi bien entourée que maintenant.
Carmina
Lilou
Lilou : Je te laisse le mot de la fin…
Carmina : Mon mot de la fin serait : suivez vos envies, écoutez-vous. Je ne l’ai pas assez fait et j’ai l’impression d’avoir loupé plein de choses et de devoir me rattraper, ce qui fait que je me retrouve à faire des trucs débiles à 32 ans, comme tirer à pile ou face pour me faire percer le nez. ET SORTEZ COUVERTS BORDEL DE MERDE ! PROTÉGEZ-VOUS !
Carmina
Voilà, j’espère que cette entrevue vous a intéressée, n’hésitez pas à nous donner votre avis ou à poser d’autres questions à Carmina en commentaires !