Voulez-vous explorer votre côté dominatrice ? Souhaitez-vous devenir dominatrice ? Cette femme qui prend les choses en main ! Une femme qui n’a pas peur d’obtenir ce qu’elle souhaite tout en obligeant son/sa partenaire à passer à la vitesse supérieure ? Voulez-vous ressentir de la confiance dans votre pouvoir sensuel mais sans être certaine de savoir par où commencer ?

Ou peut-être avez-vous un désir ardant de pouvoir érotique sans vouloir tomber dans le cliché de la salope ? Peut-être que votre partenaire vous a demandé de prendre le contrôle et que vous vous retrouvez en pleine confusion et conflit avec vos désirs ? Rassurez-vous, vous êtes nombreuses dans ce cas. D’ailleurs, Lilou était dans le même cas à ses débuts. Sachez que ce n’est pas évident. Mais surtout, devenir dominatrice prend du temps, beaucoup de temps. Ce n’est pas en une semaine que vous allez tout savoir de ce monde si particulier de la domination féminine.

En matière de terminologie, j’utiliserai le terme femme et féminité, domination et dominatrice. Ici, je vais parler de l’expression individuelle de la féminité dans le jeu et le plaisir.

Devenir dominatrice : Les faux semblants

Les médias et la société sembleraient nous donner l’impression que l’archétype de la domination féminine repose sur la dominatrice. Construite par la noirceur de la société, prête à crier comme une banshee avec un fouet à la main. La vérité, c’est que les vraies dominatrices sexuelles sont partout et non rien de différentes de la majorité des femmes. Elles peuvent se situer à votre lieu de travail, pendant que vous faites vos courses ou encore être votre banquière. En somme, aucun élément ne peut révéler si une femme est dominatrice ou pas. Il faudra le découvrir peu à peu.

Devenir dominatrice : La possession du pouvoir

Pour comprendre la femme dominante ou pour en devenir une, écartez-vous des stéréotypes de la dominatrice SM. Vous devez juste devenir une femme en possession du pouvoir, de sensualité et le plus important, de vous-même. Chaque femme peut devenir la dominatrice qu’elle souhaite. Il faut surtout se poser les bonnes questions.

Des exemples historiques

Il existe des icônes classiques de la femme dominante et sexy : Dietrich, Cléopâtre, Mata Hari, Scheherezade ou Lady Murasaki. Il y a aussi des stars de la pop culture qui ont un pouvoir de femme. Catwoman, Madonna, Wonder Woman ou encore Lara Croft.

L’exemple de la femme moderne

Mais n’oubliez pas que le pouvoir féminin est présent dans la femme de tous les jours. Elle fait gracieusement face à de nombreux obstacles et challenges dans sa vie avec humour et détermination. Elle créer ainsi sa propre destinée et son propre succès dans la vie.

Prenez conscience de tous ces challenges que vous avez dû surmonter et dans lesquels vous avez obtenue une plus grande confiance en vous. Il y a forcément du pouvoir féminin en vous, attendant d’être relâché également dans le lit.

L’origine de la puissance féminine pour devenir dominatrice

Le cœur de la puissance féminine et de la domination féminine est simple, mais loin d’être facile à formuler. C’est la confiance. Aucun tutoriel étape par étape sur la domination féminine ou comment devenir dominatrice ne pourra vous apprendre la confiance qui mène à l’attrait sexy et unique de la femme. Ce n’est pas un costume fétichiste, un corset, le latex, les talons-aiguilles, le bondage ou n’importe quelle activité cochonne qui vous fera devenir dominatrice. L’essence même de l’attrait de la femme est simple à définir mais certainement pas évident à obtenir.

Comment trouver l’archétype dominatrice qui vous correspond ?

L’un des meilleurs moyens pour commencer à identifier votre pouvoir de femme est l’exercice de l’archétype dominatrice. Cela prend pas mal de temps à réaliser. Alors prenez-le temps pour le faire correctement. Vous aurez besoin d’un papier et d’un stylo pour le faire. La question est : Qui personnifie selon vous, l’attrait de la femme dominante ?

La question est bien plus compliquée qu’elle n’y paraît. Ne commencez pas par écrire des noms, pensez avec attention à votre propre vie, aux femmes qui ont pu vous influencer avec leurs charismes, leurs confiances, leurs sensualités. Les réponses seront sûrement différentes de ce que vous imaginez. Cependant, les noms que vous pourrez marquer sur votre feuille seront différents de ceux d’une autre femme. Cet exercice vous concerne vous et non une autre.

Les différentes catégories

Donnez des réponses dans autant de catégories suivantes que vous pouvez : Les myths et la religion, les légendes, l’Histoire, la politique, la culture populaire, les personnages de cinéma ou de séries TV, l’histoire familiale, les personnages de littérature, les personnalités des médias, les personnages de comics, de manga et de jeux vidéo, les professions et les personnes de votre passé et de votre présent.

Un exemple en direct

Quels noms vous viennent en tête ? À présent, marquez ces noms dans une colonne à gauche de votre feuille. Marquez en autant que vous pouvez, plus il y en a, mieux c’est. Vous pouvez remplir cette colonne d’une seule traite ou y revenir de temps en temps. Voici à quoi doit ressembler votre feuille d’exercice de l’archétype dominatrice.

Archétype dominatrice et exercice

Une fois que vous êtes satisfaite de votre tableau d’archétype dominatrice concernant les icônes féminines, concentrez-vous sur l’individualité de chacune d’elles et indiquez ce qui fait d’elle une femme forte et dominante. Vous pouvez utiliser des mots, des phrases ou des fragments d’idées. Faites juste un brainstorming et laissez les mots parler. Ne vous préoccupez pas de vérifier si les attributs listés sont historiquement vrais ou pas. Marquez juste vos impressions sur ces femmes et ce que vous ressentez pour les considérer comme des icônes du pouvoir féminin et de la domination féminine. C’est purement subjectif.

Lumière et obscurité

Si on prend Catherine Deneuve par exemple, on peut en dire qu’elle a un grand sens du style. Je peux pas le dire avec certitude, mais c’est mon impression. On peut également dire que certaines sombres qualités de ces femmes leur donnent leurs attraits, c’est ce qui les rend Femme Fatale. La lumière ne peut exister sans sa part d’ombre. Assurez-vous donc de lister les points lumineux de ses attributs de pouvoir féminin, mais également ses points sombres. Faites ceci pour tous les noms que vous avez listés de votre exercice d’archétype dominatrice.

Deux colonnes pour vous y retrouver

Vous devriez donc à terme, avoir deux colonnes sur le morceau de papier, à gauche, le nom des icônes et à droite, leurs attributs de leur pouvoir de femme. À présent, mettez cette liste de coté et faisons quelque chose d’amusant. Peut-être que suite à cela, vous aurez déjà envie de vous mettre du rouge à lèvres bien rouge sur vos lèvres. Parfait ! Faites à présent quelque chose qui vous fait plaisir. Puis avec l’esprit rafraîchi, refaites un tour du coté de votre feuille d’exercice. Cachez la colonne des noms en ne laissant que celle des attributs. La colonne de droite reflète alors vos propres attributs de pouvoir féminin.

Le résultat de l’exercice de l’archétype dominatrice

Êtes-vous surprise ? Quel mot réapparaît souvent ? Quel thème est cohérent Quels traits vous rendent mal à l’aise ou inconfortable ? Il est difficile de voir vos propres qualités de pouvoir. On regarde souvent les autres et on se projette sur eux comme reflet de la valeur féminine et du pouvoir. Elles sont vos miroirs ! Elles ne font que ce que vous espérer pouvoir faire.

Parfois, l’admiration portée à ces femmes semble amener un plaisir coupable. Pourquoi les méchants garçons sont aussi attractifs ? Malheureusement, même dans les sociétés occidentales modernes, les femmes sont souvent découragées d’être satisfaite d’elles-mêmes. Nombreuses femmes ne développent jamais complètement leur propre image de pouvoir où accepte honnêtement leur propre force. C’est plus sur ainsi et plus confortable comme situation, d’admirer le pouvoir des autres que de reconnaître et chérir leurs propres pouvoirs de femme.

Conclusion sur votre archétype dominatrice

Les pouvoirs personnels des icônes féminines que vous avez listées sur votre feuille d’exercice de l’archétype dominatrice sont le miroir de votre propre potentiel. En reconnaissant cela, vous vous aiderez à réévaluer le concept du pouvoir de la domination féminine. Qu’est-ce que cela vous fait de savoir que ces icônes féminines font partie de vous ? Quelle valeur portez-vous à vos propres pouvoirs ? Que ce soit les attributs lumineux ou plus sombres ? Pour le dire autrement, si vous étiez à la place de l’une de vos icônes féminines, qu’est-ce qui vous ferez le plus plaisir d’avoir comme attribut ? Que feriez-vous avec ? Que feriez-vous de quelqu’un pour vous ? Voilà en quoi consiste l’exercice de l’archétype dominatrice.

Comment devenir dominatrice ? Les premiers pas
  • La note des lecteurs

  • Noté 3 stars
    3 / 5 (21 )
  • Votre note