• Note de l'auteur

  • Noté 4 stars
  • 80%

  • Cabaret Desire
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 23/07/2020
  • Packaging
  • Aspect
  • Texture
  • Utilisation
  • Efficacité

Depuis quelques semaines, je vois passer beaucoup d’articles sur la réalisatrice Erika Lust et sa vision du porno. D’ailleurs, des lecteurs ont chaudement recommandé ses films dans un sujet du forum dédié au porno et aux femmes. C’est ainsi que lorsqu’une boutique partenaire m’a proposé de donner un avis sur un de ses films, je ne pouvais décemment pas décliner la proposition !! Voici notre avis sur le DVD Cabaret Desire de Erika Lust !

Je remercie la boutique Piment Rose pour l’envoi du DVD Cabaret desire réalisé par Erika Lust.

L’avis de Lilou sur le DVD Cabaret Desire

Je pourrai écrire cet article sur un de ces morceaux de piano que j’affectionne tant car ce film m’a procuré les mêmes sensations de douceurs. Le film visionné dur environ une heure est est coupé en 4 scènes toutes plus sensuelles les unes que les autres. Ce qui prédomine dans ce film, c’est l’érotisme, la passion, l’intimité, la sensualité, la douceur et le plaisir… Pour vous dire la vérité, je suis restée béate devant ce DVD, l’heure de visionnage est passée à une rapidité folle, j’ai adoré !!

Cabaret Desire

Le DVD Cabaret Desire de Erika Lust

Il est difficile pour moi de parler de porno car même si j’aime les pornos, je les assimile au mot « vulgaire », ce qui n’est pas le cas ici. J’aime les histoires extrêmement bien ficelées, à se demander si ce n’est pas tirer d’expériences réelles, rien à voir avec le livreur de pizza qui te saute dessus !! Une histoire va durer une vingtaine de minutes, le temps de poser un décor, un contexte réaliste et de faire danser les corps.

Un porno pas si faux

C’est simple, j’ai l’impression de regarder des vrais gens faire l’amour et même jouir pour de vrai. Ici, il n’y a pas de fards, toutes la « perfection » des pornos comme Brazzers a disparue, les corps sont vrais. Je repense à cette femme sublime qui a deux bleus sur la jambe, à celle qui a des formes, à cet homme qui a le pénis très recourbé, à cet homme qui est très fin ou encore à cette femme qui ne s’épile pas le sexe.

Des gens qui font l’amour

Il y a des bruits de sexe, les gémissements ne sont pas forcés ni exagérés, la lumière est naturelle, nous sommes loin des 10 spots dans la figure, pardon, le cul de l’actrice. Les plans sont toujours très larges, le sexe prend un réel sens avec de la complicité et une vue d’ensemble. Je vois des gens normaux et j’aime ça !!

Cabaret Desire

Quelques images du film

Des transitions d’un épisode à l’autre

Ce qui est très particulier c’est que prise dans l’histoire, j’avais envie de voir la suite mais il n’y en a pas, grâce à une fine transition burlesque on bascule chez d’autres personnes. J’ai souvent était excitée mais pas au point de me tripoter, j’avais envie de voir tout, d’en profiter au maximum. Ce n’est pas un film qu’on regarde pour se faire jouir en deux minutes mais un film que l’on visionne pour s’imprégner de douceur et de sensualité.

Cabaret Desire

Information : C’est du VOST FR !

Je pense que c’est d’ailleurs pour ça qu’on dit d’Erika Lust qu’elle réalise des films pour les femmes ! Elle sait mettre le corps des femmes en valeur ainsi que leurs désirs et leurs attentes, je suis conquise ! Je recommande fortement ce genre de cinéma aux femmes rebutées par le X mais curieuses !

L’avis de Mogwai sur le DVD Cabaret Desire

Le porno pour femmes, est-ce la réalisation d’Erika Lust ? J’avoue être mitigé face à une telle œuvre que je comprends mal. Première chose, regarder un film érotique/pornographique sans avoir envie de se masturber ou faire des cochonneries avec Lilou, c’est particulier. Pourquoi ? Car le film se retrouve le cul entre deux chaises. Ce n’est pas du porno gras, ce n’est pas un film érotique, ce n’est pas non plus un film à scénario, c’est du Erika Lust.

Cabaret Desire

Zoom sur l’intérieur du DVD Cabaret Desire

Un entre-deux qui ne me plaît pas trop

Et je dois dire que je n’ai pas trop aimé cet entre-deux. Au début du métrage, on découvre le cabaret, les liseurs et liseuses d’histoires érotiques, on voit plusieurs séquences, sans savoir à chaque fois où celles-ci finiront. Par exemple, au début du film, nous avons une femme, qui sort avec Alex, deux fois. Alex, un homme viril et Alex, une lesbienne séduisante. On a l’impression qu’on va avoir un bout de film travaillé, avec du fond, une histoire, des complications de relations entre les trois protagonistes, mais finalement, 10 minutes après, la séparation prendre place et on passe à une seconde histoire…

Cabaret Desire

Un film pornographique avec le plaisir de la femme au centre de l’action

Que va-t-il se passer ensuite ? Retrouvera-t-elle un des deux Alex ? Aucune réponse ne sera apportée. J’ai eu l’impression de lire un recueil de nouvelles frustrantes, le genre de recueil très bien écrit, mais qui coupe trop dans le vif. C’est intéressant, mais bon, c’est un film de cul, il faut mettre du cul. Et que fait-on du scénario ?  Si Cabaret Desire se différencie, c’est parce qu’il possède quelque chose d’autres ! Un scénario et une mise en scène.

Un manque de développement du cabaret

Ce Cabaret Desire, pourquoi ne connaît-on pas plus son histoire ? Ici, il ne sert que de prétexte à enchaîner une histoire après l’autre. Finalement, Cabaret ou pas, ce serait la même chose. C’est dommage, car l’univers énigmatique de ce dernier donne envie d’en savoir plus. D’ailleurs, c’est toujours ce sentiment que l’on ressent à chaque bout d’histoire. C’est trop vite torché (de manière très pro, rien à dire), on n’a pas le temps de plonger dans une histoire qu’elle est déjà terminée et qu’on passe à la scène suivante. Ce fut ceci pendant plus d’une heure, agréable à voir, le temps passe relativement rapidement, mais on reste sur sa faim.

Un film pornographique différent

Je ne dis pas que le film n’est pas bon, c’est différent et je pense qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’on retrouve dans un film porno, ni même en attendre la même chose. C’est juste que j’aurais aimé plus de développement, un véritable film d’auteur mais avec du cul. C’est presque ça, mais ça manque de profondeur sur certains points.

Je remercie à nouveau notre partenaire Piment Rose pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du DVD Cabaret Desire de Erika Lust afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.