Lubrifiant bubble
  • Note de l'auteur

  • Noté 2 stars
  • 40%

  • Lubrifiant Bubble
  • Testé par:
  • Publié le :
  • Dernière modification: 28/07/2020
  • Packaging
  • Aspect
  • Texture
  • Utilisation
  • Efficacité

Tester des lubrifiants un peu bizarre, c’est souvent amusant, alors voici mon test du lubrifiant Bubble. En effet, soit, ils sont bien pensés et remplissent bien leur fonction. Soit ils sont un peu particuliers, ce qui est le cas du lubrifiant Bubble. C’est un lubrifiant contenant des bulles à l’intérieur. Réel intérêt ou élément amusant sans impact ? Nous allons voir cela ensemble.

Je remercie notre partenaire Sextoys-Addict pour nous avoir fait parvenir le lubrifiant à bulles Bubble afin de vous le présenter.

Packaging du lubrifiant Bubble

lubrifiant bubble

La bouteille du lubrifiant bubble

Une grande bouteille de 360 ml de lubrifiant ! Un plastique protecteur est présent. Il suffit de l’enlever pour avoir accès à la substance. La bouteille est en plastique, avec quelques informations sur le devant. On retrouve par exemple le fait qu’il est « extra thick » (très épais). Mais aussi son nom et la liste des ingrédients qui le compose.

La bouteille présente un système de versement qui facilite l’insertion du lubrifiant dans le masturbateur. Une bonne chose vu que ce lubrifiant a été conçu spécifiquement pour être utilisé avec un masturbateur. Le bouchon est bleu avec en dessous, en dévissant le bec verseur, une protection en carton à retirer afin de verser le lubrifiant lorsque vous souhaitez en faire usage.

lubrifiant bubble

Un bouchon qui se visse et un bec verseur

Il semblerait qu’il fasse partie des produits Rends, mais je n’ai pas trouvé d’informations à ce sujet sur le site Rends Anglais. Difficile à dire sa provenance. Si quelqu’un connaît les Katakana et Hiragana, je suis preneur pour savoir ce que signifie le texte situé dans le cercle rose présent sur le devant de la bouteille.

Aspect et texture du lubrifiant Bubble

La bouteille est la même que celle du Peace’s de Rends, ce qui laisse penser qu’il s’agit bien d’un produit Rends. Sauf s’il s’agit d’une imitation. La texture est très visqueuse et épaisse, avec des bulles générant de manière équitable, la solidité relative du lubrifiant. L’intérêt de ce lubrifiant, c’est qu’il est finalement fin une fois qu’on le manipule et n’ira pas s’accumuler dans les textures internes de la gaine.

lubrifiant bubble

Le lubrifiant bubble, qui a perdu ses bulles en cours de route

D’ailleurs, sa texture épaisse permet de jouer avec celle-ci en ajoutant de l’eau à la mixture. On peut ainsi obtenir un lubrifiant plus ou moins épais et plus ou moins liquide. C’est plutôt une bonne chose également, il s’adapte aux préférences de chacun.

lubrifiant bubble

Reçu il y a plusieurs mois, les bulles ont disparues

Très peu d’odeur, le lubrifiant Bubble ne sèche pas aussi rapidement que d’autres lubrifiants à base d’eau. C’est une bonne chose car cela évite d’en remettre plusieurs fois pendant une même séance. De plus, il serait même comestible. J’avoue que là, je n’irai pas y mettre ma langue. Quand on regarde la composition, un élément ne me donne guère envie d’essayer.

lubrifiant bubble

Visqueux et épais

En effet, on y retrouve du polycrate de sodium, un agent absorbant, liant, émollient et filmogène. Mais aussi de l’extrait de feuille d’aloès, également un émollient et agent d’entretien de la peau. Il y a également de l’extrait de collagène et de l’eau purifiée. Mais surtout des parabènes. Évidemment, ce dernier point n’est pas génial. Les parabènes ne sont pas forcément très bons en général. On a vu pire, mais les parabènes auraient pu être évités. Surtout qu’on ne connaît pas quels sont les types de parabènes présents. Ils ne sont pas clairement listés.

Utilisation et efficacité du lubrifiant Bubble

lubrifiant bubble

Une capsule de protection est présente, il faut l’enlever pour se servir du lubrifiant

Utiliser un lubrifiant, c’est juste hyper simple. On prend la bouteille, on vérifie que l’opercule de protection soit bien enlevé et on presse celle-ci pour faire sortir le liquide. Comme un tube de dentifrice, rien de plus élémentaire. Conçu pour une utilisation avec un masturbateur, il convient aussi à la masturbation classique. Pour d’autres activités sexuelles, d’autres lubrifiants sont plus adaptés.

Comme indiqué précédemment, sa texture épaisse et visqueuse ressemble à celle du Peace de Rends. Sauf qu’ici,  sa composition est moins bonne, puisque le lubrifiant Bubble contient des parabènes. Question odeur, il est indiqué qu’il n’en possède pas. Pourtant, on sent tout de même un léger effluve chimique. De même, je n’ai pas goûté le lubrifiant, rien que sa composition ne me donne pas envie et très honnêtement, il ne vaut mieux même pas essayer.

lubrifiant bubble

La bouteille de lubrifiant bubble avec son bouchon dévissé

Je l’ai testé avec le gant Booty Glove et je dois dire que ce n’était pas terrible. Le lubrifiant reste présent, même au cours d’une masturbation. Il se transforme en lubrifiant gluant, hyper visqueux et j’avoue que ce n’est pas génial à utiliser. Je ne suis pas convaincu par ce lubrifiant. Les bulles n’amènent pour moi aucun atout. Présentes ou pas, je ne vois pas vraiment ce que ça change.

Conclusion sur le lubrifiant Bubble

lubrifiant bubble

Bof, le lubrifiant bubble n’est pas génial au final

Au final, à choisir, si vous cherchez un lubrifiant de ce genre, je vous conseille le Peace de Rends. Sa composition est bien meilleure. On peut s’en servir oralement. Parfois, je le fais sur un gode, c’est parfait, pas de goût ou odeur. Mais avec le lubrifiant Bubble, c’est une autre paire de manches. Du coup, lubrifiant reclassé, je ne vous le conseille pas.

Je remercie à nouveau Sextoys-Addict pour nous avoir fait parvenir un exemplaire du lubrifiant Bubble afin de vous le présenter. Vous pouvez le retrouver directement sur leur boutique, mais également consulter leur page partenaire pour en apprendre un peu plus à leur sujet.