Notre expérience partira de ce constat, Lilou se retrouve les yeux bandés. J’aime faire plaisir à Lilou, c’est un fait. Pourtant, ce n’est pas tous le temps évident de se renouveler. Il faut faire preuve d’imagination. Changer un peu les choses. Prendre des initiatives afin de ne pas se retrouver un jour comme des vieux cons au fond d’un canapé. C’est ainsi que j’ai décidé ce jour-là, de lui préparer, une petite séance. Une expérience avec les yeux bandés.

Pour ceci, j’avais préparé un petit attirail que j’ai mis du temps à sélectionner. Il y avait un peu de tout. La roue à pics, les menottes Tom of Finland, le Vixen Outlaw, le Ohmibod Bluemotion Nex 2, le Womanizer Pro w500, la barre de contrainte Sportsheets, le foulard Fifty Shades of Grey et pour terminer, mes doigts. Oui, ça fait du matos tout de même ! Comment s’est déroulé cette expérience avec Lilou les yeux bandés ? Voici mon récit !

Lilou, les yeux bandés : L’expérience surprise

Une fois que tout était prêt, j’ai demandé à Lilou de rejoindre le lit de l’appartement pour se mettre à l’aise. Dès qu’elle fut installée, j’ai passé le bandeau autour de sa tête (la partie plus rigide derrière la tête, on vous en avait parlé dans notre test). Une fois ses yeux bandés, j’ai attaché ses poignets avec les menottes Tom of Finland, que j’ai elles-mêmes accroché aux boucles de notre kit d’entraves de lit.

Les préliminaires

Les yeux et les mains à présent obstrués, j’ai pris la barre de contrainte Sportsheets que j’ai utilisé pour seulement attacher ensemble ses chevilles. Elle était à présent à ma merci. C’est alors que j’ai attrapé la roue à pics que j’ai utilisais sur son bas-ventre, son pubis, ses grosses lèvres, effleurant parfois son clitoris. Après plus de 5 minutes à jouer avec cette roulette pour titiller ses sens, j’ai opté pour le NEX 2, car si vous avez lu notre test, il fut très efficace sur le point G de Lilou. Ni une, ni deux, j’attrape le Nex 2. Je joue doucement avec sa chatte, je le fais rentrer quelque peu, juste ce qu’il faut pour venir appuyer sur son point G avec quelques mouvements de va-et-vient.

Le côté surprise de la séance

Pendant 10 à 15 minutes, elle cherche à savoir ce qu’elle a en ce moment dans sa chatte. Évidemment, je ne lui dis rien, je la laisse chercher tandis que le Nex 2 commençait à faire son effet. J’entends des « flacs-flacs » à l’intérieur, signe d’une stimulation efficace, mais Lilou, à présent bien chaude, me demande de reprendre la roue à pics en main, tout en continuant d’utiliser l’objet qui la faisait mouiller.

Le moment de sortir l’artillerie

Mais au bout d’une dizaine de minutes de combo « roue à pics et Ohmibod Nex2« , je suis passé aux choses sérieuses et j’ai attrapé le Vixen Outlaw pour commencer à jouer avec les plus gros calibres. Le gland du Outlaw cherche doucement à rentrer dans son vagin, elle ne sait pas du tout ce qui se trouve entre ses jambes, mais elle trouve cela très bon. Pourtant quelques jours avant, elle disait que le Outlaw était trop gros, qu’on l’avait testé pour le fun. On voit bien que ce n’est pas le cas. Entre moi-même, l’utilisant régulièrement pour mes fesses et Lilou, qui se retrouve à l’utiliser sans le savoir, c’est un gode de choix !

Le plaisir du gros calibre

Pendant 10 minutes, Lilou profitait du Vixen Outlaw sans demi-mesure. Je voyais qu’elle aimait ça. Elle était de plus en plus mouillée. Mais je savais que malgré toutes ses qualités, le Outlaw ne suffirait pas à l’amener à la jouissance. J’ai donc continué de jouer avec le Outlaw, prit le Fontaine de Jouvence afin de le poser bien comme il faut sur son clito. À partir de là, ça devient un peu fou. Lilou ne revient pas de la puissance du bidule. Quelques minutes de cet engin m’ont donné envie de jouer avec cette limite.

Le combo du plaisir

J’ai donc posé le Fontaine de Jouvence pour prendre le Womanizer Pro W500. Entre l’Outlaw qui faisait des va-et-vient en elle à l’aide de ma main et le Womanizer Pro qui aspirait son clito à vitesse moyenne, j’ai terminé par lâcher le Womanizer pour frotter son clitoris de mes doigts le plus vite possible. En deux minutes à peine, Lilou obtient un sacré orgasme. J’adore la voir jouir quand elle est submergée de plaisir. Une bien belle séance. Évidemment, Lilou avait encore les yeux bandés alors qu’elle tentait de reprendre ses esprits. J’ai détaché une à une les fixations que j’avais préalablement mises en place avant de la laisser faire un petit somme bien mérité.

Lilou, les yeux bandés : L'expérience surprise
  • La note des lecteurs

  • Noté 4.3 stars
    4.3 / 5 (6 )
  • Votre note