Connaissez-vous le GKii ? Ce soir-là, nous étions, tous les deux, claqués. Affalés sur le lit en attendant que le Messie se pointe ou le marchand de sable… Enfin, comme souvent, l’envie de partager prend le pas sur le besoin de dormir. Allongée sur le côté, Mogwai commence à caresser son pénis sur mes fesses, j’adore ça, je trouve ça terriblement excitant. J’aime la sentir grossir et devenir chaude au contact de ma peau, au rythme de mes petits coups suggestifs…

Le GKii en anal : L’expérience

Nous sommes maintenant très excités tous les deux, mais nous n’en restons pas moins crevés. Nous restons dans cette position pour commencer une pénétration douce et régulière. Ben oui, nous ne sommes pas toujours des sauvages ! La jambe gauche relevée et tenue fermement par Monsieur, je sens ses coups de reins de plus en plus virulents. Ses couilles claquer contre mon cul… J’adore ça. J’ai chaud, ma chatte coule de plaisir et j’en veux plus. Sur la table de chevet, deux jouets trônent fièrement. Je prends le plus proche. Le G Kii de Je Joue, ses vibrations sont sympas sur le clito. Je le règle, et me voilà prise par la fougue de Mogwai et les vibrations ensorcelantes des basses fréquences de Je Joue.

Le GKii et mon anus

De plus en plus excitée, je deviens lubrique et quand j’ai compris que je pouvais atteindre mon cul sans aucune difficulté: je me suis empressée de le faire ! Je commence donc à titiller mon anus avec l’extrémité du GKii. En fait, je joue surtout avec mon homme qui adore que je me mette des trucs dans le cul devant lui. Ça l’excite à mort ! L’excitation aidant, le GKii entre sans beaucoup de difficultés en moi. Je m’aide d’un petit peu de lubrifiant et je l’insère totalement. Il est sur la position la plus refermée, ainsi, c’est un crochet calé dans mon cul qui tient tout seul.

Les vibrations du GKii dans mes fesses

Bien équipée et surtout bien excitée, nous commençons tous les deux à sérieusement se réveiller. Les vibrations dans mon cul sont extrêmement agréables, elles se propagent dans tous mon bas ventre et c’est vraiment divin. Mogwai lui, est aussi bien excité du fait que j’ai un truc dans le cul, par les vibrations très efficaces et le fait que mes trous sont plus étroits. À chaque coup de rein, les vagues de plaisir sont immenses mais là, on veut tous les deux passer à la vitesse supérieure !

Multiples stimulations avec le GKii

Mogwai m’intime l’ordre de me mettre à quatre pattes afin de profiter au mieux du spectacle. Le GKii toujours calé dans le cul, il commence à jouer avec et à me pénétrer en même temps. Ses coups sont plus insistants, plus intenses et les vibrations en sont encore plus agréables. Tout est stimulé, mon cul, ma chatte, mes parois et sûrement mon point G. Les vibrations se propagent avec énormément de subtilité et c’est vraiment trop bon ! À un niveau indescriptible de plaisir, je m’empare du second jouet, le Womanizer Pro w500 histoire de finir en beauté. Le pénis dur de monsieur dans la chatte, le GKii dans le cul et le Womanizer sur le clito, je suis prête à succomber à l’apothéose de cette séance, je ne peux plus résister, l’orgasme qui s’ensuit est exceptionnel.

Le GKii en anal : L'expérience
  • La note des lecteurs

  • Noté 3.6 stars
    3.6 / 5 (4 )
  • Votre note