Connaissez-vous le Glory-hole ? Retour sur le nouveau concept sur 69desirs.fr pour l’année 2015, le Double POV, concept qu’on a commencé avec le double POV : Double pipe, dont le but est de prendre un sujet relié à la sexualité et de vous donner nos points de vue respectifs sans connaître celui de l’autre avant. On joue franc jeu, on essaye d’être le plus honnête possible et on découvre ce qu’on pense de telle ou telle pratique. Si elle peut nous exciter, nous plaire, nous faire peur ou nous donner envie d’essayer.

Le Glory-Hole : Le point de vue de Mogwai

Parler du Glory-Hole en tant qu’homme, c’est l’évidence d’en parler en tant que spectateur. Je ne sais pas si tous les hommes sont comme moi, mais il m’est arrivé à de nombreuses reprises de regarder un porno sur ce type de pratique. Je ne sais pas si Lilou en a parlé, mais le Glory-Hole, c’est une sorte de pièce dans laquelle il y a des trous, d’où sortent des pénis. C’est un peu caricaturé, mais c’est le type de Glory-Hole le plus représenté dans le porno.

Est-ce que j’aime le Glory-hole ?

Oui, j’aime le Glory-Hole. Voir une femme prendre en main de nombreux hommes, qui se donne pour tous les faire jouir, simplement en les suçant et en les branlant, c’est une sacrée performance. D’ailleurs, dans certaines vidéos, un compteur de sperme avalé est implémenté. Comme une sorte de compétition où chacune cherche à faire jouir le maximum de messieurs. Donc oui, j’aime cette pratique, dans le cadre de la regarder en vidéo.

Est-ce que cela m’attire ?

Sans chercher à développer, car ce n’est pas le but du Double POV, le Glory-Hole m’attire en tant qu’homme. Je suis curieux d’avoir la surprise de me faire sucer par une inconnue. Mais je ne m’arrêterai pas ici. La chose serait trop simple. De plus, je n’aurai pas répondu complètement à ma mission de ce double POV sur le Glory-Hole. Vous le savez, j’aime toute sorte de chose. Je découvre de nouvelles pratiques et j’aime parfois me faire prendre par Lilou.

Bon, à présent, si je pars plus loin dans le raisonnement, il m’arrive également parfois de sucer des godes en présence de Lilou. Notamment, lors de séances, plutôt domination et soumission ou dans d’autres cadres. On parle de trio, de double pipe… Et il est vrai que sucer quelqu’un sans le voir et garder le strict minimum, testicules et pénis à disposition de ce trou, qui sort d’un mur ou d’une planche de bois, c’est dans un sens peut-être plus simple pour pratiquer une fellation. On est  pas gêné par l’aspect physique de la personne. C’est particulier, mais c’est ainsi.

Ai-je envie de pratiquer ?

Alors, si je vais encore plus loin, dans mes fantasmes les plus fous, pourquoi pas ! Je veux dire, oui, autant je pourrai me situer derrière la planche de bois, pénis placé dans le trou. Ou de l’autre côté, tenté par l’aventure. Sans être jugé par les autres personnes. Sans ressentir leur regard sur moi. Savoir que je fais cela en toute discrétion, sans avoir toutes les cartes en main. Faire cela, pour le simple plaisir du sexe. Mais je dois bien l’avouer, cela n’est qu’un fantasme un peu fou. Pourtant, il ne faut jamais dire jamais.

Le Glory-hole : Le point de vue de Lilou

Euuuurk, eeeuuuurk, euuurk. Voilà, belle introduction ?! Je trouve les Glory-Hole absolument dégueulasse, dégradant et écœurant. On regarde parfois des pornos tous les deux. Mogwai est souvent excité par ça mais à compris que ça me filer la gerbe. Depuis, nous ne regardons plus ça ensemble. Autant je peux m’ouvrir sur des sujets sensibles mais là non !

J’en pense quoi du glory-hole ?

Comme je l’ai dit, je trouve ça vraiment dégueulasse. Une jeune femme, plus ou moins innocente, en train de sucer des queues qui dépassent par un trou. C’est extrêmement dégradant. C’est du sexe pur, elle n’a aucun contact avec ses partenaires, cette fille n’est ici qu’un dévidoir à sperme. D’ailleurs, j’ai cette image d’une fille dans des chiottes plus ou moins propres, en train d’alterner entre plusieurs bites avec un pied dans de la merde et l’autre dans la cuvette des chiottes. OUI, j’exagère mais c’est l’image qui en ressort. Saleté, humiliation et consentement douteux. Je ne comprends pas où on peut trouver de l’excitation là-dedans.

Un avis tranché

Pardon pour cet avis un peu violent mais cette pratique me file la gerbe. Je compte sur vous pour me donner votre avis. Et je mets au défi quelqu’un de me faire changer d’avis. Je précise aussi que je ne veux blesser personne. Donc si tu es une femme qui aimes ça, ne te formalises pas et exposes moi ton point de vue !

Double POV : Le Glory-Hole