Voici l’expérience de notre balade nocturne. Nous sommes en congés depuis une semaine et il faut dire que nous avons pas mal de temps libre en ce moment. Évidemment, une bonne partie est consacrée à glander, mais il faut l’admettre aussi, mon esprit (et surement celui de Lilou à moindre mesure) et le temps qu’il reste est en partie dédié au cul. C’est ainsi qu’hier soir, après que Lilou est vue Nikita Bellucci faire une pipe pendant les soldes et faire jouir celui qui se trouvait avec elle en moins de deux minutes, qu’elle s’est mise en tête d’y arriver également. Bien tenté, mais malheureusement pour nous deux, je ne joui jamais en fellation. D’ailleurs, je peux vous dire que ça me prend la tête.

Le choix de la balade nocturne

Bref, après avoir essayé ainsi, Lilou ne se démotive pas et m’annonce qu’elle aimerait faire un tour ce soir dans le quartier, une petite balade nocturne pour prendre l’air. Évidemment, j’avais compris le message, elle voulait qu’on fasse des cochonneries à l’extérieur. Dans ma tête, j’étais aux anges. Enfin de l’adrénaline ! J’adore quand Lilou prend des décisions et de l’assurance dans ses choix. Le comportement qui va avec n’est pas toujours là, mais je suis vraiment content de ses progrès à ce niveau.

Après avoir mangé un morceau, nous avons attendu que le soleil se couche un peu et c’est vers 22h00 que nous sommes partie faire notre petite balade nocturne. Pour l’occasion, Lilou était partie en sandales dorées, petit short en jean moulant et un haut noir classique (sans décolleté). Tenue de vacances un peu sexy. Moi, j’avais opté pour un jean gris slim sans sous-vêtement. C’est tout de même plus pratique. Et un tee-shirt gris d’une teinte similaire.

En route pour la balade nocturne

On commence alors à marcher vers la première direction qui nous semble la plus intéressante et rien qu’à ce moment-là, nous étions en train d’apprécier la fraicheur de la nuit tombante qui nous faisait beaucoup de bien après une journée très chaude.

On remarque rapidement avant de prendre notre premier virage, un autre couple sur le trottoir d’en face. Lilou me dit en rigolant qu’ils vont faire la même chose que nous si ça tombe. Plus de doute, on ne va pas faire qu’une simple balade nocturne. Une fois notre première rue choisie pour tenter de se trouver un petit coin d’ombre, l’excitation commence à monter. Un certain niveau d’adrénaline est en train de se générer, mêlé à une peur certaine. C’est en même temps terrifiant et terriblement excitant. Pourtant, nous n’avons encore rien fait à ce moment. Simplement le fait d’imaginer la suite faisaient de nous de simples enfants.

Retour à la sensation d’être des gamins

Nous étions en train de parler à voix basse pour pas nous faire remarquer, scrutant à chaque maison défilant dans la rue, un petit coin coquin, mais malheureusement, les lampadaires étaient encore allumés et il faut dire qu’ils sont bien placés ces petits cons. On continue donc notre chemin, tournant une fois à gauche, une fois à droite. Sur la route, l’excitation est présente. On se caresse un peu, jusqu’à ce que Lilou commence à ouvrir ma braguette et sort mon pénis à l’extérieur de mon jean, là, en pleine rue, lampadaires au taquet sur l’éclairage et me branle tout en marchant. Une grande peur s’installe en moi, mélangée à une forte excitation. Au bout d’une vingtaine de secondes, je perds un peu de mon courage et décide de ranger mon sexe pour le moment avant de trouver un endroit plus sécurisé.

On marche encore un peu, on croise de temps en temps un passant, un scooter, des voitures, mais nous remarquons surtout qu’une bonne partie des maisons sont vides, en tout cas, les propriétaires ne semblaient pas être présents. Les rues étaient la plupart du temps calme, mais très éclairées. On entendait parfois des gens discutaient avec d’autres dans leurs jardins, des fenêtres allumées, bref, il y avait de la vie, à l’intérieur des habitations et des extérieurs de propriétés, mais peu de gens dans les rues. C’est alors qu’au bout d’un moment, après avoir analysé plusieurs endroits potentiels, c’est dans une rue un peu moins éclairé que nous avons décidé de nous orienter.

La rue de la pipe

Marchant tranquillement, cette rue semblait de plus en plus intéressante. Elle terminait sa course dans un virage, mais celui-ci était plutôt long, mal éclairé et accompagné de quelques voitures garées sur le côté. Peu de fenêtres allumées, mais un jardin bien rempli où des gens semblaient terminer leur soirée du dimanche soir autour d’un repas arrosé. On se dirige derrière une grosse voiture noire, je baisse ma braguette et Lilou commence à prendre en bouche mon sexe pour le faire durcir. Après quelques va-et-vient avec sa bouche, elle tente une gorge profonde. « Wouah ! Elle vient d’y arriver ou c’est moi qui suis en train de rêver ? » Elle continue sa fellation. Je suis excité et à la fois apeuré. Je vérifie un peu partout si la voie est toujours libre.

Puis, elle retente encore une gorge profonde. Là, j’attrape sa tête et j’appuie sur celle-ci pour la mettre plus au fond et faire quelques va-et-vient. Aucun problème ! Pas de sensation de vomissement pour elle, tout se passe très bien. Après discussion, elle m’a dit qu’elle salivait plus à ce moment, excitée par la situation. Au bout de trois minutes, on reprend notre route. Le bruit ambiant commençait à devenir de plus en plus fort et omniprésent. Nous avions bien fait, quelques minutes plus tard, alors que nous étions aux 2/3 de cette même rue, des gens prenaient leur voiture pour partir.

Conclusion sur notre balade nocturne

Néanmoins, arrivant au bord du début de la rue, je baisse à nouveau ma braguette, sort ma queue et ordonne à Lilou de me sucer. Nous faisons ceci à plusieurs reprises, sur le chemin du retour. À chaque fois, nous prenons un peu plus de risques. Mais nous ne sommes pas allé plus loin. C’était notre première fois. Notre première balade nocturne. J’ai remarqué qu’entre le début de notre balade et la fin de celle-ci, nous étions déjà plus confiant. Surtout moi. Je pense que la prochaine balade nocturne arrivera rapidement, car pour ma part, j’ai très envie de recommencer.

Balade nocturne dans le quartier : L'expérience
  • La note des lecteurs

  • Noté 3.9 stars
    3.9 / 5 (8 )
  • Votre note